Poisson renonce à participer à un meeting avec Robert Ménard mais n’exclut pas de voter Le Pen contre Juppé au second tour (MàJ)

Interrogé par Lyon People, relayé par « Le Figaro », il n’a en effet pas exclu de voter FN dans le cas d’un second tour Le Pen – Juppé : « On verra. Il peut se passer beaucoup de choses en 6 mois. »

« Plus je vois évoluer Alain Juppé, plus je me dis que le projet de société multiculturelle qui a mis la France par terre est décidément à côté de la plaque »

Problème : la charte, signée par tous les candidats, impose de soutenir le candidat désigné au terme de la primaire…

Le Nouvel Obs


Le président du Parti chrétien-démocrate renonce à participer au meeting du 12 décembre à Paris pour l’union des droites, organisé par le maire de Béziers.

L’important, c’est la primaire ! Depuis ses déclarations controversées au sujet de Hillary Clinton, « soumise à des lobbies sionistes », qui lui valent deux audiences mardi et mercredi devant la commission pour l’organisation de la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson fait tout pour être repêché. Tout, quitte à s’aliéner les partisans de l’« union des droites ». Après avoir consenti à de plates excuses médiatiques vis-à-vis de la communauté juive, le président du Parti chrétien-démocrate annule maintenant sa participation au meeting parisien du 12 décembre à la Mutualité, organisé par le maire de Béziers, Robert Ménard, selon les informations de franceinfo.

Il y a quelques jours, Jean-Frédéric Poisson se distinguait en affirmant « se sentir plus proche de Marion Maréchal-Le Pen que de NKM sur certains sujets », notamment sur la législation du cannabis, au regret de ses concurrents à la primaire dont la principale intéressée, Nathalie Kosciusko-Morizet. [...]

Le Point

Merci à Stormisbrewing et Arcade

Tags: , , , , ,

Leave a Comment