New York : deux femmes expulsées d’un Uber parce qu’elles s’embrassaient, « c’est illégal et irrespectueux » selon le chauffeur

Alex Iovine et sa petite amie Emma Pichl ont été obligées de sortir d’un Uber à Manhattan parce qu’elles se sont fait un bisou. Le chauffeur Ahmed El Boutari a été licencié par l’entreprise Uber.

Alex et Emma n’oublieront pas de si tôt leur course Uber de samedi 9 juin. A 26 et 24 ans, elles ont fait appel à un chauffeur pour se rendre à Manhattan. Dans la voiture, les deux amoureuses se sont embrassées. Jusque-là, rien de bien spécial pour un couple depuis plus de deux ans. Sauf qu’à ce moment-là, leur chauffeur est sorti du véhicule et leur a demandé de faire de même. « Vous ne devriez pas faire ça, vraiment pas », leur aurait-il dit selon Emma qui le raconte au New York Post.

Au départ, Alex et Emma pensaient que le chauffeur leur faisait une (mauvaise) blague. « Il a commencé à nous crier dessus en nous expliquant que nous étions irrespectueuses et que ce baiser était inapproprié. Il voulait que nous sortions de sa voiture… », continue la jeune femme. Immédiatement, Alex a eu le réflexe de filmer la scène, avant de la poster sur YouTube. D’après Ahmad El Boutari, s’embrasser dans un Uber serait « illégal ».

En voyant le téléphone de la jeune femme braqué sur lui, le chauffeur s’en est pris physiquement à elle en l’attrapant par le bras.

(…) Closer

Le nouvel album du rappeur Pro-Trump Kanye West débarque à la 1ère place des ventes aux Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.