L’Antiquité gréco-romaine était-elle blanche de peau ?

L’historien Johann Chapoutot décrypte les « fantasmes identitaires » autour du passé gréco-romain.

Johann Chapoutot est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne. Spécialiste du nazisme, il est notamment l’auteur du livre Le National-socialisme et l’Antiquité (PUF, 2008).

Pour avoir défendu, en 2017, un dessin animé de la BBC qui dépeignait un officier de la légion romaine, habitant l’île britannique, sous les traits d’un homme noir, l’historienne Mary Beard, professeure à Cambridge, a été l’objet d’une campagne infamante sur les réseaux sociaux. Dernièrement, la diffusion d’une série (BBC One/Netflix), « Troie. La chute d’une cité », a suscité de nombreuses critiques : Achille est joué par David Gyasi, un acteur britannique de peau noire. Que vous inspire la vivacité de ces réactions ?

On ne touche pas à l’Antiquité gréco-romaine ! Depuis la Renaissance, au moins, elle est la surface de projection des fantasmes, des désirs et des peurs contemporains. Comme elle ne peut guère se défendre et que, au-delà des spécialistes et des étudiants, la connaissance que le grand public en a se résume à quelques images de péplum, elle est très plastique : conjointement matrice de la démocratie (Athènes), forge des empires (Rome), utopie militaro-homo-érotique (Sparte), etc., elle est un palimpseste qui illustre bien que toute histoire est contemporaine. En l’espèce, elle est le conservatoire supposé d’une identité européenne blanche, bien plus prestigieuse qu’un Moyen Age, qui a ses mérites – Charles Martel, les croisades –, mais qui apparaît comme irréductiblement mal dégrossi. Il est bien plus valorisant de se réclamer d’un Périclès nimbé de lumière que d’un hobereau sale et velu. […]

Le Monde

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les migrants, les Identitaires et la Rome antique, «terre d’immigration»

Chaque semaine, Le Point propose l’actualité « revue à travers l’histoire et les mythes grecs et latins ». Aujourdhui, la « très inflammable question migratoire » avec comme exemple Rome, «terre d’immigration».

À l’heure où la question migratoire – et la faiblesse des réponses politiques – inquiète de plus en plus, à l’heure où les campements se généralisent à Paris et où quelques échauffés en anorak posent dans les Alpes en « défenseurs de l’Europe » , voici l’homme à lire en ce moment : Maurizio Bettini, professeur de philologie classique à l’université de Sienne. Régulièrement convié au Collège de France et à l’École pratique des hautes études, auteur d’un remarqué « Éloge du polythéisme », il rappelle dans « Contre les racines » comment les Romains, dont les identitaires aiment parfois se revendiquer, considéraient ceux qui venaient d’ailleurs, les migrants de l’époque. […]

Le grand historien romain Tite-Live voit dans cet accueil les raisons de la puissance de Rome, décrivant dans son Histoire romaine (I,8) « une foule où les hommes libres se mélangeaient aux esclaves, et qui aspiraient à du nouveau », et concluant par ces mots : «Voilà quels furent le commencement et le point de départ de notre future grandeur.» Une phrase à faire s’étrangler aujourd’hui les pseudo « défenseurs de l’Europe » en doudoune. Sans parler du fait, remarque espièglement Maurizio Bettini, que l’Occident a fini par abandonner la tunique ou la toge pour les pantalons (bracae), c’est-à-dire ce que ne portaient, alors, que les Barbares…[…]

NDLR : L’historien romain Tite-Live (64 av. J.-C. environ-17 ap. J.-C.) a vécu bien avant les grandes vagues d’invasions barbares du IVe et Ve siècle, qui ont contribué au déclin puis à la chute de l’Empire romain.
Le Point

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Italie : manifestations des antifas contre le mouvement patriotique « La Ligue », à une semaine des élections législatives

A Milan, ce sont près de 15.000 personnes qui ont répondu présent à l’appel de Matteo Salvini, le patron de la Ligue (l’ex-Ligue du Nord), alliée du Front national français. La Ligue est appelée à former une nouvelle coalition avec Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi si la droite l’emporte le 4 mars prochain […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rome (Italie) : une femme sans-abri âgée de 75 ans a été violée par un Sénégalais de 31 ans pendant qu’elle dormait

Les carabiniers de la gare Roma Piazza Dante ont arrêté hier un citoyen sénégalais de 31 ans pour avoir violé une femme sans-abri de 75 ans d’origine allemande, qui vit sous les arcades de la Piazza Vittorio. La victime, qui dormait au coin de la Via Carlo Alberto, s’est réveillée, son pantalon était baissés et […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rome (Italie) : un migrant originaire du Bangladesh tente de violer une femme puis se masturbe en public devant des enfants

Un début d’année dans la peur pour une femme de 35 ans qui se promenait avec son chien, quand a soudainement surgi des embrasures du Parc des Acquedotti à Rome un homme qui, le pantalon baissé, s’est jeté sur elle et qui a cherché à la traîner vers la végétation. La femme a toutefois fait […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rome : un Somalien tente de violer une femme en train d’accoucher à l’hôpital !

ROME : Hôpital  Sant’Eugenio : un somalien s’introduit dans une salle d’accouchement et tente de violer une femme  en plein travail. Mardi 2 janvier 2018 Scandale dans un hôpital de Rome, où un somalien après avoir passé les contrôles est entré dans la salle d’accouchement et a essayé de violer la femme qui était en travail. C’est […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rome (Italie) : un Somalien s’introduit dans un hôpital et tente de violer une femme enceinte dans une salle d’accouchement

Un Somalien s’est déguisé en infirmier, a fait irruption dans la salle d’accouchement de l’hôpital Sant’Eugenio à Rome et a tenté de violer une femme sur le point d’accoucher. Selon le témoignage de la femme de 43 ans. Le Somalien déguisé en infirmier est entré dans la salle d’accouchement puis a touché la cuisse gauche […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture