Calais (62) : une centaine de migrants ont perturbé le trafic sur la rocade portuaire

Une centaine de migrants perturbent le trafic sur la rocade portuaire Jeudi en milieu d’après-midi, une centaine de migrants présents aux abords de la rocade portuaire ont perturbé le trafic routier. Des CRS sont intervenus pour les éloigner. La VDN Merci à Manu

L’article Calais (62) : une centaine de migrants ont perturbé le trafic sur la rocade portuaire est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Matelas en feu, bouteilles de gaz: les techniques des migrants pour arrêter les camions à Calais

Une vidéo que nous nous sommes procurée montre des individus en train de poser un barrage enflammé sur la rocade portuaire de Calais. Prise il y a une dizaine de jours, elle témoigne des nouvelles techniques, particulièrement dangereuses, employées par les migrants qui tentent de prendre d’assaut les camions en partance pour l’Angleterre sur la rocade portuaire de Calais : ils enflamment leurs barrages, n’hésitant pas à faire exploser des bouteilles de gaz, obligeant les poids lourds à s’arrêter.

La vidéo, qui dure 1’14’’, montre une partie de la rocade portuaire qui relie l’A16 au port de Calais. Elle est prise sur une partie sécurisée par une double rangée de clôtures, dont une surmontée de barbelés (l’autre partie de la rocade est en cours en cours de sécurisation ). Les grilles ont été découpées auparavant, permettant de se frayer un passage. Durant les premières secondes, on peut voir trois ou quatre individus : deux sont positionnés entre les deux rangées de grilles, les autres sont plus en retrait. Tous semblent faire le guet tandis que de l’autre côté de la barrière, le long de la glissière de sécurité de la rocade, on aperçoit un matelas blanc posé au sol. […]

La Voix du Nord

Merci à cathyB

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Agression d’un chauffeur routier à Calais: trois mois de prison ferme pour deux migrants

Un chauffeur routier qui quittait son entrepôt à Marck en partance pour la Grande-Bretagne, lundi vers 3 h 30, avait dû stopper son camion sur la rocade portuaire à cause de deux troncs d’arbre déposés devant lui par des migrants. Une cinquantaine d’entre eux avaient alors entouré le camion, étaient entrés dans la remorque, et trois avaient menacé le chauffeur avec un pied-de-biche et un cutter. […]

La Voix du Nord

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture