prière de rue

En dépit de l’attentat, prière de rue en cours à Clichy (92) (vidéo en direct)

Posted by on avril 21, 2017 at 11:55
Partager sur Facebook

En dépit de l’attentat, prière de rue en cours à Clichy (92) (vidéo en direct) – Fdesouche


Accueil / Société / En dépit de l’attentat, prière de rue en cours à Clichy (92) (vidéo en direct)


Par le 21/04/2017

Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Merci de nous signaler les messages litigieux en appuyant sur
le petit drapeau en haut de chaque commentaire.

Veuillez activer JavaScript pour voir les commentaires
Disqus.

PARTAGEZ ! ...

Torcy (77) : Après la fermeture de la mosquée, les musulmans prient sur le parking

Posted by on avril 16, 2017 at 4:39

La mosquée de Torcy (Seine-et-Marne), fréquentée par des membres d’une cellule djihadiste démantelée en 2012 et bientôt jugés, a été fermée mardi dans le cadre de l’état d’urgence, notamment pour des prêches «légitimant le jihad armé».

C’est sur le parking de la mosquée Rahma que les musulmans de Torcy (Seine-et-Marne) ont dû prier, ce vendredi, à 13h40. Le lieu de culte a été fermé mardi dernier, suite à un arrêté préfectoral. Les serrures des salles de prières perquisitionnées, sises dans des préfabriqués au 16 de l’avenue de Lingenfeld, ont été changées, mais le portail du parking, est, pour le moment, resté ouvert.

(…) Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Clichy-la-Garenne (92) : Nouvelle prière de rue ce vendredi

Posted by on mars 31, 2017 at 8:06

Ce vendredi, des centaines de musulmans ont rendez-vous à 13h30, sur le parvis de la mairie de Clichy-la-Garenne pour leur prière. Depuis dix jours, ils se relayent ainsi devant l’hôtel de ville ou leur ancien lieu de prière d’où ils ont été expulsés par les CRS. Le maire (LR)Rémi Muzeau a bien l’intention d’installer une médiathèque en lieu et place du local associatif loué auparavant par l’Union des associations musulmanes culturelle et cultuelle de Clichy-la-Garenne (UAMC).

Par conséquent, 300 enfants se retrouvent également privés de leurs cours d’arabe et d’histoire islamique à Clichy. Soraya, 48 ans, fait partie de ces mères bénévoles peinées par l’expulsion prononcée à l’encontre del’UAMC. « Je suis tombée en larme devant les portes murées de notre local du 15 rue d’Estienne-d’Orves », a-t-elle déclaré samedi sur place. Ce local avait été inauguré en 2013.

Au sein de l’UAMC, une quinzaine d’heures de cours sont délivrées aux enfants et adultes. « Le rôle social et éducatif de notre association est important, autant pour les nouveaux arrivants que pour les plus jeunes. Nous considérons l’instruction religieuse comme un pont qu’on fait vers l’autre. Nos cours d’alphabétisation offrent un moyen d’intégration afin que le français devienne la langue d’échange à la place de l’arabe », soutient Soraya.

Exister en tant que citoyen compte pour ces bénévoles. « Nous sommes pour l’islam de France ou l’islam en France. Je ne parle pas d’un islam qui vient d’ailleurs », appuie le président de l’UAMC, Hamid Kazed. Il avance le chiffre de 2.000 pratiquants au sein de l’association cultuelle qu’il préside. Fatima Soufi, 59 ans regrette ce lieu qu’elle visitait « surtout lors du Ramadan mais aussi à chaque fin du mois de mars ». Cette année, elle ne pourra pas y venir partager son couscous avec les autres pour son rituel de deuil.

Des négociations difficiles. Rabiaa, membre active de l’UAMC, mentionne une reprise des discussions avec la mairie depuis le 7 novembre 2016, jour où le conseil d’Etat avait rejeté le pourvoi en cassation intenté par les deux associations et conforté la ville dans son bon droit. « Une délégation est partie mercredi matin à la rencontre du maire. Rémi Muzeau a réitéré une offre qu’il nous avait proposée en 2015. » Cela concerne l’installation d’un chapiteau provisoire. « Le maire se dit prêt à mettre à notre disposition cet équipement à proximité d’un autre lieu dédié à la culture et au culte musulman des Clichois, rue des Trois pavillons, pour une durée de six mois », annonce Rabiaa. Les membres de l’association pourraient, à nouveau, rejeter cette offre.
(…)
Dimanche, d’autres associations rejoindront les manifestants de l’UAMC pour un grand rassemblement devant la mairie de Clichy.

20 minutes

Merci à Pythéas

PARTAGEZ ! ...

Manifestation des islamistes antioccidentaux de la Grande Mosquée de Clichy-la-Garenne devant la municipalité contre la fermeture du lieu de culte

Posted by on mars 26, 2017 at 10:54

Depuis quelques décennies, la banlieue parisienne est gangrénée progressivement par les idéologues de l’Islam radical.
Les islamistes s’expriment ouvertement dans les plus grands lieux de culte musulman en France, parmi lesquels on compte la Grande Mosquée de Clichy-la-Garenne et son école coranique dirigée par l’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC), située rue d’Estienne d’Orves en plein centre-ville.
En activité depuis 2013, l’association de la Mosquée de Clichy-la-Garenne s’est illustrée dernièrement en invitant des prédicateurs politiques antioccidentaux, tel l’imam tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui fait publiquement de l’incitation à la haine et au meurtre, en appelant les Fidèles Musulmans à assassiner les caricaturistes du Prophète Mohamed.

–                                                      Manifestation des islamistes antioccidentaux de la Grande Mosquée de Clichy-la-Garenne devant la municipalité contre la fermeture du lieu de culte dans Politique 380688MosqueClichyBchirBenHassen2

–                                                994172MosqueClichyBchirBenHassen3 Anouar Kbibech dans religion

Le 24 juin 2016, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen, qui appelle les Musulmans à tuer les caricaturistes du Prophète Mohamedest invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne pour donner une conférence (hard-copy).

–                                           774303MosqueClichyLarbiKechat Béchir Ben Hassen

Le 29 janvier 2017, c’est l’islamiste radical Larbi Kechat, proche de la mouvance de l’organisation politique des Frères Musulmans (UOIF), qui est invité à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.
Larbi Kechat est le recteur de la Mosquée Addawa dans le XIX arrondissement de Paris dans laquelle sont invités des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux, connue pour être aussi la Mosquée fréquentée par les frères Kouachi, les terroristes Musulmans qui ont commis les attentats contre les caricaturistes du journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

Image de prévisualisation YouTube

Le 7 septembre 2015, le maire LR Rémi Muzeau s’engage auprès de la communauté musulmane et devant huissier de justice, à construire une nouvelle Mosquée si il est élu, au mépris de la loi 1905 de séparation du culte et de l’État.
Les Musulmans considèrent comme une trahison la décision unilatérale prise par la municipalité de fermer la Grande Mosquée du centre-ville pour la transformer en médiathèque, et de les orienter désormais vers un nouveau lieu de culte, pris en charge par la Fédération Nationale des Musulmans de France (FNMF), en périphérie de la ville.

Image de prévisualisation YouTube

Pour protester contre cette décision de fermeture, plusieurs manifestations sont organisées devant la municipalité de la ville, comme ici le 26 novembre 2016, où les Musulmans se disent stigmatisés et victime de racisme.

Image de prévisualisation YouTube

Le 22 mars 2017, la Mosquée de Clichy-la-Garenne d’Estienne d’Orves est évacuée par les CRS, le lieu de culte est officiellement fermé.

Les organisations islamistes sont également en première ligne pour récupérer cet évènement, afin d’inciter les Musulmans à la haine de l’Occident. Marwan Muhammad, porte-parole du Comité Contre l’Islamophobie en France (CCIF), officine de l’organisation anti-occidentale et antisioniste des Frères Musulmans, vient personnellement endoctriner les masses musulmanes. Extrait de son intervention lors de la nouvelle manifestation organisée devant la mairie de Clichy-la-Garenne le 24 mars 2017, pour réclamer la réouverture du lieu de culte :

–                                                    820689MosqueClichyprirederue CCIF

Image de prévisualisation YouTube

Prière de rue islamique devant la municipalité de Clichy-la-Garenne pour intimider le maire de la ville le 24 mars 2017 : « ALLAH AKBAR ! »

Image de prévisualisation YouTube

Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF, invective les Musulmans de Clichy-la-Garenne : on veut vous forcer à prier devant les poubelles.

« Grandir à Clichy n’a jamais été un problème en étant Musulman. Et je ne pensais pas qu’un jour on se retrouverait comme ça aujourd’hui devant la place du marché à se demander « Où est passée la Mosquée ? » Cet acte là, vous connaissez le travail que l’on fait au quotidien, n’est pas un acte islamophobe comme ceux que l’on a à gérer d’habitude, un cas d’agression, un cas de discrimination, où il suffit d’envoyer des juristes pour résoudre le dossier.
Et pourtant c’est un cas qui raconte la condition musulmane. C’est un cas qui raconte la façon dont des citoyens à part entière, deviennent entièrement à part, tout simplement parce qu’ils sont Musulmans. Et à eux, on peut envoyer des cars de CRS pour les déloger de leur Mosquée. À eux on peut les balader avant et après les élections en leur faisant des promesses bidons. A eux, on peut dire que ce sont des délinquants quelque part, qui sont nés et qui ont voulu prier dans la rue, comme si quelqu’un d’entre nous c’était levé ce matin en disant : « Tiens, j’ai envie de bloquer la circulation, j’ai envie de prier dans la rue, parce que j’ai rien d’autre à faire de ma vie. ». On ne se bat pas ici pour demander une Mosquée à Clichy, on a une Mosquée à Clichy. On ne se bat pas ici pour dire que nous on est des gens indignes, on voudrait conquérir notre dignité. Nous sommes des êtres humains dignes, pleins de dignité.
Et c’est pour ça que vous voyez des gens avec des gilets jaunes ici, vous entendez l’imam, vous entendez les responsables de l’association vous dire que l’on n’est pas content d’être là. On n’est pas content d’être dans un conflit avec la mairie, on n’est pas content de bloquer le passage ou d’être en train de se dire « Tiens, laisser les gens entrer au MacDonald, laissez les gens passer derrière », ce n’est pas quelque chose que les Musulmans et les Musulmanes ont voulu. Mais c’est quelque chose qui est convoqué par une situation où traiter les Musulmans comme ça, ça passe en 2017. Et ça, ça passe plus. Ça ne passe plus !
Donc, encore une fois, la question n’est pas de savoir si oui ou non il va y avoir un lieu de culte musulman à Clichy, il y a un lieu de culte musulman à Clichy, juste ici à 200 mètres, rue d’Estienne d’Orves. La question est comment est-ce qu’on va s’organiser pour que la pratique du culte musulman à Clichy demeure quelque chose de possible, demeure quelque chose qui se fait dans des conditions dignes !
Alors j’entends dire qu’il y a une salle de prière qui est de l’autre côté, je suis désolé, je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie de prier entre une décharge et une casse. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai pas envie d’emmener mes enfants et de dire « voilà ta place. Ta place n’est pas dans le centre-ville avec tes concitoyens, avec tes co-religionnaires, avec les gens avec lesquels tu vis au quotidien, ta place est là où on ne te voit pas. Ta place, elle est à côté de la poubelle. » Je ne dirai pas ça ni à mon fils, ni à ma fille, parce qu’il existe un seuil de dignité en dessous duquel l’être humain ne descend pas. »

Les Musulmans de France seraient traités comme des être indignes, des délinquants, discriminés et persécutés par les CRS et les institutions de l’État et forcés de prier près des poubelles, (on parle d’une Mosquée toute neuve offerte clé en main par le maire de la ville !). Marwan Muhammad créé ainsi dans la communauté musulmane, comme il en a l’habitude dans ses prédications, un ressentiment de rejet contre un pays hostile qui n’accueillerait pas les Musulmans à leur juste valeur, ce qui ne peut que générer à long terme, les conditions d’une guerre civile entre Musulmans et non-Musulmans.
À aucun moment Marwan Muhammad ne remet en cause la venue de prédicateurs fondamentalistes à la Mosquée de Clichy-la-Garenne.

–                                            551715MosqueClichyMarwanMuhammad charia

Marwan Muhammad veut transformer la France en un pays musulman, pour cela, il encourage le communautarisme, et milite pour la construction des écoles musulmanes, afin de forger une société parallèle en conflit avec la société civile française et occidentale.

–                                    634947MosqueClichyinaugurationcentreislamique Charlie Hebdo

En autorisant l’ouverture d’une Mosquée radicale à Clichy-la-Garenne, le maire LR Rémi Muzeau à mis les doigts dans un engrenage dont il n’arrive plus à se sortir.
Le 27 mai 2016, Rémi Muzeau (2ème en partant de la gauche) inaugurait le nouveau centre islamique de la FNMF en présence de Anouar Kbibech (1er à gauche), l’islamiste radical marocain président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

PARTAGEZ ! ...

Clichy (92) : une mosquée clandestine évacuée, ils organisent une prière de rue, les fidèles scandent « Allah Akbar » (Màj)

Posted by on mars 22, 2017 at 1:41

Prière de rue à #Clichy contre la fermeture de la #Mosquée 1/2 pic.twitter.com/H1er7OqqIg

— Jonathan RT France (@Jonathan_RTfr) March 22, 2017

Une sono a été installée. La foule grandit. #Clichy #Mosquée pic.twitter.com/lv9VGeftEq

— Jonathan RT France (@Jonathan_RTfr) March 22, 2017

L’évacuation de la mosquée de Clichy, dans les Hauts-de-Seine, par la police a débuté ce matin, conformément à une décision de justice, rapporte France Bleu Paris Région. Une cinquantaine de manifestants, opposés à cette évacuation sont sur place.

Les fidèles scandent « Allah Akbar » devant la mairie de Clichy.

Les fidèles scandent « allah akbar » devant la mairie de #Clichy car fermeture d’une #mosquée ce matin pic.twitter.com/kHbzsycxpd

— Jonathan RT France (@Jonathan_RTfr) March 22, 2017

Cette mosquée était occupée illégalement depuis 2015. En novembre dernier, le Conseil d’Etat avait validé la décision d’expulsion. Plus de 800 personnes avaient alors manifesté contre la fermeture de ce lieu de culte musulman. La municipalité veut installer une médiathèque dans ces locaux, dont la ville est propriétaire.

Le Figaro

Merci à Stormisbrewing

PARTAGEZ ! ...

Lille (59) : une étudiante musulmane relaxée après une prière dans les toilettes de l’université

Posted by on janvier 20, 2017 at 5:55

Le 29 janvier 2013, le conseil disciplinaire de l’université de Lille I inflige un avertissement à une étudiante. Motif : une apparitrice a surpris la jeune musulmane en train de faire sa prière dans les toilettes de la faculté.

Pour les autorités de la faculté, la jeune femme n’est pas une inconnue. Elle avait déjà, au moment des inscriptions, refusé de retirer son foulard pour la photographie d’identité de sa carte d’étudiant.
Hebergeur d'image

La pratiquante s’était ensuite ravisée et avait accepté de poser tête nue. Cette fois, elle est punie pour « manifestation ostentatoire d’une pratique religieuse dans l’enceinte de l’établissement ». (…)

Tombée le 18 octobre, la décision vient d’être rendue publique. Âgée aujourd’hui de 25 ans, la jeune musulmane, de nationalité française, a fini ses études. Elle vit désormais au Royaume-Uni.

Source

PARTAGEZ ! ...