Paris : un chauffard refuse d’être contrôlé et blesse grièvement un policier en le renversant, le suspect « très connu de la police » serait un clandestin

« Toujours selon nos informations, l’auteur présumé qui a été interpellé est un étranger en situation irrégulière sur le territoire Français et circulait sans permis de conduire. »

Actu17.fr


Lundi après-midi, un automobiliste a refusé d’obtempérer à son contrôle routier. Il est monté sur le trottoir, fauchant un CRS en faction. Grièvement blessé, il a été transporté à l’hôpital.

Un automobiliste, immobilisé à l’angle de rues Miromesnil et Penthière, dans le VIIIe arrondissement, a refusé d’obtempérer puis a tenté de fuir en roulant sur le trottoir. Il a percuté un CRS en faction et a fini sa course dans la vitrine d’une boutique d’encadrement, explique Le Parisien.

Le policier, âgé de 50 ans, grièvement blessé, souffrirait de plusieurs fractures aux jambes et au bassin et d’un traumatisme crânien.

L’automobiliste aurait perdu le contrôle de sa voiture en tentant d’échapper au contrôle de police. Âgé de 54 ans, il serait « très connu des services de police ». Il venait de purger une longue peine de prison pour vols avec arme.

Europe 1

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les noms et adresses de 2 626 policiers aux mains d’une radicalisée : Cazeneuve-Collomb responsables ?

Quels sont les politiques qui ont  le sang des deux policiers de Magnanville sur les mains ? Tous ceux qui, par peur de stigmatiser les musulmans et de pointer du doigt l’islam, ont laissé faire, ont pris des risques, ont laissé la police se faire infester par des agents doubles, djihadistes dans l’âme, attendant leur heure.

Depuis 2008, une « radicalisée » détenait sur une clé USB les noms et adresses de près de 3000 de nos policiers…

Ce que l’on apprend est hallucinant et ceux qui ont été au pouvoir entre 2008 et 2017 doivent être jugés par la Haute Cour de Justice. Sarkozy, Fillon, Alliot-Marie, Hortefeux, Guéant, Hollande, Valls, Cazeneuve, Collomb, Philippe… Et Macron pour faire bon poids bonne mesure puisqu’il ne fait pas mieux que les autres, pour ne pas dire qu’il fait même pire. Ils ont pris si peu de précautions qu’ils ont mis en danger la vie de 3000 des nôtres.

Mina B, la radicalisée hébergée par la policière Maryline B (ex syndicaliste montée en grade après avoir été interrogée par la police des polices ) possédait les noms et adresses de près de 3000 policiers de la DST ( Direction de la surveillance du Territoire ) et des RG ( Renseignements Généraux ) ; organismes ayant pratiquement fusionné ensuite pour former la DCRI ( Direction Centrale du Renseignement Intérieur ), elle-même remplacée par la DGSI ( Direction Générale de la Sécurité intérieure).

La liste date de 2008, nombre de ces 3000 policiers sont encore en fonction… Leurs noms étaient tous sur une clé USB détenue par la « radicalisée ».

Bref, combien de policiers sont la cible d’attentats et agressions à venir ? Est-ce à cause de cette liste, de cette clé USB que Jean-Baptiste Salvaing et Jessica   Schneider sont morts ? Parce que leurs noms et adresses y figuraient ? 

A qui Mina B a-t-elle communiqué cette clé USB ?

Et, surtout, d’où la tenait-elle ?

Qui était en mesure d’avoir ces renseignements, de les rassembler en un seul fichier, de le mettre sur une clé USB et de passer cette dernière à une djihadiste en puissance, qui ?  On n’oublie pas que Mina était une amie de la fille, radicalisée elle aussi de la policière Maryline B. Hasard ? Concours de circonstance ? Est-il, au cas où sa responsabilité serait retenue, licite qu’un policier détienne à son domicile de telles informations ???

Depuis près d’un an, la police, le parquet et donc les Ministres de tutelle savent. Et le secret est bien gardé.

Jusqu’à ce que le scandale soit si grand qu’ils sont bien obligés d’avouer.

Oui, il y avait ( et il y a sans doute, forcément ) des moutons noirs dans la police. Moutons noirs qui ont accès à des documents secrets…

Alors qu’on est en guerre, il est possible d’avoir les noms et adresses de ceux qui luttent contre les djihadistes. Pour ne parler que des policiers.

Combien de noms et adresses de personnalités visées par des terroristes libres d’accès pour des policiers félons, musulmans proches de l’EI ou dhimmis comme Plenel capables de justifier des attentats ?

La clé USB a été découverte en avril 2017… et Mina B sera mise en examen seulement en octobre 2017.

Cazeneuve et Collomb ont-ils agi pour mettre à l’abri les policiers de cette liste ? On aimerait croire que oui, mais avec de telles nullités le pire est possible.

En tout cas, le minimum eût été de ne pas laisser aller et venir toute personne susceptible d’avoir fourni la clé USB…

On attend donc la suite du feuilleton avec intérêt et… effroi :

Cinq autres personnes sont actuellement entendues par la Sdat, dont une policière, ancienne déléguée départementale du syndicat Alliance dans les Yvelines. Selon L’Express, Mina était une amie de la fille de la policière et aurait été hébergée à leur domicile, courant 2016. Le magazine ajoute : « Mina fait partie des suspects entendus par les policiers de la Sdat, au même titre que son frère, décrit comme un proche de Larossi Aballa. »

La jeune femme a-t-elle profité de son incursion dans l’entourage de la policière pour obtenir cette liste confidentielle d’agents du renseignement ? Le parquet ne souhaite pas commenter ces informations. En 2016, la fonctionnaire avait déjà fait l’objet d’une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour avoir hébergé Mina, fichée S. Mais les investigations, précise L’Express, avaient conclu à l’absence d’infractions.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Magnanville : promotion pour la policière Maryline B, condamnation pour Sébastien Jallamion !

Ecoeurement et effondrement total. Les dernières révélations concernant l’assassinat, en 2016, de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, laissent entendre que Larossi Aballa n’était pas un terroriste ( « déséquilibré  »  ) ayant agi seul mais qu’il aurait eu des complices… Beaucoup de complices. Même au sein de la police ! Policiers qui auraient pu lui fournir l’adresse privée de ses victimes.

L’une des 6 personnes mises en garde à vue dans l’affaire des deux policiers assassinés à Magnanville le 16 juin 2016 serait une policière, Maryline B, responsable départementale du syndicat Alliance, que l’on voit interviewée ici, en 2013 :

[embedded content]

Elle est en garde à vue avec sa fille, qui se serait « radicalisée » et elle aurait hébergé une femme fichée S « sans le savoir ». Mise en cause, elle aurait été « blanchie » et aurait pris un grade supplémentaire… Apparement la Maryline en question n’est-était pas musulmane mais elle affirme que dans son pays d’origine, la Nouvelle Calédonie, on respecte toutes les religions. Ou comment avoir une fille convertie radicalisée… En tout cas, non seulement elle était policier, non seulement elle avait des responsabilités syndicales ( bravo Alliance ) mais en plus on l’a remerciée d’avoir hébergé une fichée S  en faisant d’elle un major. La totale.

D’un côté un Sébastien Jallamion condamné, chassé de la police pour avoir désigné avec une cible la tête du dirigeant de l’EI…

De l’autre côté, une Maryyline B, dont la fille,  (convertie ou musulmane depuis toujours ? ) amène dormir chez elle une fichée S, soeur d’un des présumés complices de l’assassin de nos deux policiers.

J’y perds mon latin…  mais le secrétaire d’Alliance, lui, est serein. Faut pas toucher à ses ouailles… Même devant le meurtre de deux policiers, il fait du relativisme.

«Je la connais, je la vois mal tomber là-dedans, je tomberais des nues», a réagi auprès de l’AFP Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d’Alliance.

Selon lui, la policière avait démissionné de ses fonctions pour ne pas entacher l’image du syndicat, après la révélaion en interne d’une perquisition diligentée à son domicile car elle avait hébergé une femme fichée S. (pour Sûreté de l’état), à une date non précisée.

«On n’a pas une boule de cristal pour savoir qui est ché S dans notre entourage et comme les policiers sont sanc onnés quand ils consultent les chiers, ce n’est pas possible de savoir», a-t-il ajouté.

Que n’a-t-il soutenu Sébastien Jallamion qui n’a tué personne, lui, et surtout pas des policiers ?

Les enquêteurs se demandent comment Larossi Aballa   a pu se procurer l’adresse privée de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider… Des complicités au sein même du commissariat ne seraient pas exclues.

La plus âgée des trois femmes est bien connue de l’institution policière: et pour cause, il s’agit de Maryline B., major de police dans les Yvelines et ancienne déléguée départementale du syndicat Alliance. La seconde n’est autre que sa fille. Les trois hommes sont quant à eux des membres de l’entourage de Maryline B. « Il faut rester prudent. Ces personnes restent présumées innocentes. Mais ces interpellations visent à faire la lumière sur une question qui reste en suspens: pourquoi le couple Salvaing-Schneider a été ciblé par Larossi Aballa? », explique une source proche de l’affaire à L’Express. Lors de l’attaque en effet, commise en juin 2016, le terroriste avait pénétré au domicile des deux fonctionnaires de police pour les assassiner, sans que l’on sache comment il avait eu connaissance de leur qualité de policiers et leur lieu de résidence.

Une enquête de l’IGPN

Toujours selon les informations de L’Express, Marilyne B. avait été visée par une enquête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) en 2016. Les policiers avaient découvert qu’elle avait hébergé à son domicile une jeune femme fichée S pour radicalisation, appelée Mina et présentée comme une amie de sa fille. Les investigations de l’IGPN avaient toutefois conclu à une absence d’infraction et Marilyne B. avait été mise hors de cause. La policière ignorait que sa locataire était fichée S.  

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/attentat-de-magnanville-une-syndicaliste-d-alliance-en-garde-a-vue_1998620.html

Comment peut-on accepter dans la police des musulmans, des parents ou enfants de musulmans, convertis ou pas ?

Le risque est majeur. Le principe de précaution devrait conduire nos gouvernants à recaser professionnellement ailleurs les policiers musulmans, « au cas où », tout simplement.

Qu’on ne me dise pas que ce n’est pas possible.

Le terrorisme, en Occident, est essentiellement musulman, les musulmans eux-mêmes devraient, d’eux-mêmes, demander à travailler là où ils n’ont pas accès à des données sensibles, ils montreraient là leur bonne foi et leur volonté de lutter contre le terrorisme.

Par ailleurs, cette affaire renvoie aux ambiguïtés, pour ne dire cela, du syndicat policier Alliance…

Ce syndicat, l’année dernière, comme les magistrats du Mur des cons, avait appelé à voter contre Marine Le Pen

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/25/fronde-des-syndiques-dalliance-police-nationale-qui-appelle-a-voter-contre-marine/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

41.000 policiers et 29.000 gendarmes mobilisés sur l’ensemble du territoire pour les fêtes de Pâques

« Dans un contexte où la menace terroriste conserve toute son intensité, les forces de l’ordre seront pleinement mobilisées pour assurer la sécurité des célébrations pascales, moment très important tant pour la communauté chrétienne que pour la communauté juive », explique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Un total de 41.000 policiers et 29.000 gendarmes seront […]

L’article 41.000 policiers et 29.000 gendarmes mobilisés sur l’ensemble du territoire pour les fêtes de Pâques est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nice (06) : un policier hors service renversé et agressé par plusieurs jeunes qui l’ont reconnu

Les malfaiteurs l’auraient reconnu avant de passer à l’action. Il est policier et il s’agirait de la seule raison de ce passage à tabac. Samedi soir à Nice (Alpes-Maritimes), un fonctionnaire hors service a été renversé par une voiture et frappé par plusieurs jeunes gens qui l’ont reconnu. Vers 19 heures, les suspects ont renversé […]

L’article Nice (06) : un policier hors service renversé et agressé par plusieurs jeunes qui l’ont reconnu est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Mariama Coulibaly, policier grâce à la discrimination positive et voleuse d’armes de service…

Illustration : Le Parisien   Mariama Coulibaly est une jeune fille de 20 ans issue de la diversité, sans diplôme, originaire d’une banlieue forcément « défavorisée ». A ce titre, en septembre 2015, elle entre dans la police nationale comme « cadet de la République ». Ce dispositif est un outil de discrimination positive. On pourrait dire un « passe-droit » […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le flic menace de faire sauter ma porte ; le lendemain la voiture de Pierre est brûlée devant chez moi

Que de coïncidences ! Troublantes. Lundi après-midi Pierre et moi sommes dans une maison où je suis très rarement, dans un petit village de province. Ça sonne. Un policier se présente, c’est un brigadier, chargé de recueillir les dépositions et de les transmettre au Parquet. Je l’avais eu au téléphone deux fois l’année dernière, à […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nice (06) : un policier de la BAC grièvement blessé après avoir été lynché par 4 agresseurs venus libérer un délinquant interpellé

Un policier de Nice a été sérieusement blessé au visage, agressé par quatre individus lundi vers 22 heures dans le quartier des Moulins à l’ouest de Nice. « Ce dernier, alors qu’il interpellait un individu auteur d’infractions a été frappé violemment à coups de poing par 4 individus, afin de faciliter la fuite de l’auteur. Notre […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Olivier Norek : « Ces migrations-là sont nos futures richesses pour la France »

Après la chronique du roman noir « Entre deux mondes », le Bondy Blog est allé à la rencontre de son auteur, Olivier Norek. L’occasion d’entendre et de redécouvrir le message fort que cet ancien inspecteur de police veut faire passer au travers de ses œuvres. écrivain et scénariste français, lieutenant à la Police Judiciaire de Seine-Saint-Denis […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La police traque les radicalisés dans ses rangs mais est soupçonnée de minimiser les faits pour ne pas être accusée de discrimination

Combien sont-ils, ces policiers et ces gendarmes prêts à trahir la République au nom du califat?(…) Le 16 janvier, les services de renseignement ont peut-être déjoué le premier attentat de l’année 2018. L’homme de 23 ans arrêté ce jour-là à Bagnols-sur-Cèze (Gard) a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) dans une vidéo tournée, à l’automne dernier, devant un drapeau noir. Sur Internet, il aurait manifesté sa volonté d’acheter d’une […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture