policier

Marine Le Pen annonce qu’elle se rendra demain à l’hommage au policier tué

Posted by on avril 24, 2017 at 3:22

Hebergeur d'image

Les deux finalistes de la présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont été conviés par François Hollande à assister demain à l’hommage national au policier tué lors de l’attentat sur les Champs-Elysées.
L’hommage à Xavier Jugelé, tué en service par un homme se revendiquant de l’Etat islamique, aura lieu mardi à 11H00 à la Préfecture de police de Paris et sera présidé par le chef de l’Etat.
La candidate du Front National vient de répondre favorablement.

Je me rendrai bien sûr demain à la cérémonie en hommage à Xavier Jugelé, le policier tué lors de l’attentat des Champs-Elysées. MLP

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) 24 avril 2017

Source

Merci à SimonMcKay

PARTAGEZ ! ...

Le policier Xavier Jugelé, 37 ans, 248ème victime du terrorisme islamique en France depuis 2015

Posted by on avril 21, 2017 at 11:38

Xavier Jugelé. Né en 1980, gardien de la paix depuis six ans, considéré comme un policier « volontaire et engagé », « serviable » et « bon vivant » selon ses collègues, parti deux fois en Grèce pour sécuriser les migrants, le policier faisait une petite pause dans le fourgon du service avec son collègue Cédric, un sous-brigadier de 35 ans, lorsque Karim Cheurfi a garé son Audi à la hauteur du véhicule, avant d’ouvrir le feu à l’arme automatique à travers la carrosserie, tuant Xavier et touchant sérieusement Cédric ; sans doute le tireur n’avait-il pas vu approcher quatre autres collègues en patrouille, qui ont aussitôt ouvert le feu, empêchant probablement un massacre dans le quartier (le tireur disposait également d’un fusil à pompe).

Xavier Jugelé allait être muté au mois de mai. Pacsé, sans enfant, il laisse derrière lui un concubin. Et des collègues sous le choc, qui détesteront aller au boulot, demain, la peur au ventre. Comme S., qui voudrait que tout cela ne soit qu’un « cauchemar ». Une colère et une tristesse avec laquelle le gouvernement issu des urnes au lendemain du deuxième tour de l’élection présidentielle devra obligatoirement traiter.

(…)Marianne


Le policier victime du terroriste Karim Cheurfi, jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris, est âgé de 37 ans et se nomme Xavier Jugelé. Il est originaire de Romorantin-Lanthenay où vivent ses parents.

 » Les attentats ça nous semble toujours un peu loin, même si c’est en France, mais là c’est vraiment un énorme choc », confie un Romorantinais qui a eu l’occasion d’échanger avec le policier à plusieurs reprises il y a quelques années. Selon lui, Xavier Jugelé ne venait plus que rarement à Romorantin.

Les parents de Xavier Jugelé résident toujours dans les quartiers résidentiels nord de Romorantin. Son père, ancien militaire de la base aérienne de Pruniers-en-Sologne est d’ailleurs engagé dans le milieu associatif local.

(…) La Nouvelle République

PARTAGEZ ! ...

Monaco : une femme voilée menace un policier, « Vous allez le payer cher! C’est l’Islam qui va s’occuper de cela! »

Posted by on mars 21, 2017 at 7:55

« Monaco appartient à Allah! Vous allez le payer cher! C’est l’Islam qui va s’occuper de cela! » Ce sont les mots employés par une femme de 37 ans, de confession musulmane.

C’était lors d’une audition par un capitaine de police de la Sûreté publique de Monaco, le 18 octobre, dans le cadre d’une affaire où cette personne était soupçonnée d’avoir insulté une conseillère de La Poste. Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel, la prévenue n’a pas nié les propos, ajoutant: « Au vu de mes convictions, ce ne sont pas des menaces. C’est un fait! »

Face à cette femme à l’équilibre psychique fragile, le procureur de Monaco a requis 15 jours de prison avec sursis. La décision du tribunal sera rendue mardi prochain.

Nice Matin

PARTAGEZ ! ...

Créteil (94) : un policier blessé à la tête par un jet de projectile lors d’un contrôle de stupéfiants

Posted by on mars 19, 2017 at 3:21

Une patrouille de police a été l’objet de jets de projectiles, ce vendredi soir, à Créteil. Vers 21 heures, les policiers intervenaient pour une opération de contrôle de stupéfiants, boulevard John-Fitzgerald-Kennedy, lorsque d’autres personnes, qui ne se faisaient pas contrôler, leur ont lancé divers projectiles.

L’un des policiers a été blessé à la tête. Il a dû être conduit à l’hôpital Henri-Mondor (Créteil) où il a subi plusieurs points de suture.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Rillieux-la-Pape (69) : une moto volée percute le cortège d’un mariage, les policiers frappés, des véhicules incendiés

Posted by on mars 12, 2017 at 1:35

Alors qu’ils circulaient sans casque sur une moto volée lancée à plus de 100km/h, les jeunes motards n’ont pu éviter le cortège qui se trouvait en face. […] En marge de l’accident, des affrontements ont eu lieu entre les policiers et des personnes du cortège.   […]

Lyon Capitale

Deux jeunes circulaient sans casque sur une moto non immatriculée avenue de l’Europe. La procédure officieuse oblige les policiers à prendre leurs distances pour éviter un accident. C’est ce qu’ont fait les agents de la police municipale qui ont actionné leur gyrophare mais ont respecté une importante distance de sécurité avec les motards. Ces derniers ont toutefois pris la fuite à vive allure avant de s’encastrer à près de 100km/h dans un 4×4 appartenant au cortège d’un mariage. L’un des jeunes a été grièvement blessé et a été conduit à l’hôpital.

La scène a réveillé une forte colère chez les habitants du quartier et les membres du cortège du mariage, accusant les policiers d’avoir poussé les jeunes à la faute. Plusieurs coups ont été échangés entre la cinquantaine de riverains belliqueux et les fonctionnaires municipaux. Il a fallu l’appui de la police nationale et de gaz lacrymogène pour disperser la foule.

A noter que dans la soirée, quelques véhicules ont été incendiés. Signe que la situation restera tendue tant que la victime ne sortira pas de l’hôpital.

Lyon Mag

PARTAGEZ ! ...

Chevilly-Larue (94) : la police caillassée, quatre policiers blessés, trois interpellations

Posted by on mars 12, 2017 at 12:45

Le contrôle d’identité a mal tourné. Ce samedi, vers 18 h 30, les policiers du commissariat de L’Haÿ-les-Roses, en patrouille à Chevilly-Larue ont interpellé un homme en train de faire du rodéo à moto entre les rues de Bretagne et du Berry. Celui-ci n’ayant visiblement pas voulu décliner son identité a été rejoint par des copains.

Un attroupement s’est formé et des projectiles ont été lancés en direction des fonctionnaires de police : jets de pierres, de planches, de trépied métalliques. Les quatre policiers ont été blessés, notamment aux mains et aux chevilles. Ils ont subi un examen à l’hôpital générant des Incapacités Temporaires de Travail (ITT). Parallèlement, trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...