Alerte ! Ils sont en train de remanier la loi de 1905 pour la mettre au service de l’islam

Ci-dessous un communiqué de presse d’un certain nombre de loges maçonniques et notamment de la plus importante, le Grand Orient de France.

Naturellement, les dhimmis islamophiles ne crachent pas dans la soupe, naturellement, ils ne parlent pas d’islam, mais…

Mais ils pointent du doigt les aménagements et transformations de la loi de 1905 votées par les Sénateurs…

-il s’agit de permettre à des associations cultuelles de gérer des immeubles à but lucratif… tout en bénéficiant d’exemptions d’impôts. Bref, les subventions versées par l’Etat aux associations cultuelles pourraient leur servir… à acheter de quoi s’enrichir purement et simplement, sans oublier la main mise sur, forcément, ceux à qui les associations loueraient les appartements lui appartenant. Et hop des quartiers entiers appartenant en propre aux associations musulmanes… Et sans payer d’impôts sur les bénéfices… Joli cadeau.

-Et si jamais la commune ou l’Etat avait besoin de préempter les dits immeubles ? Ce serait impossible. Le Sénat invente une préférence donnée aux associations cultuelles sur le bien commun. Pas d’école, de bibliothèque, de poste de police, de logements sociaux… qui vaillent face à des immeubles appartenant à l’imam machin chose.

-Et puis dorénavant les dites associations cultuelles pourront librement faire des promesses aux politiques ou les acheter, elles n’auront plus besoin de les déclarer. Vous me direz qu’il n’y a rien de nouveau sous le soleil, avec ou sans obligation, mais quand c’est dans la loi c’est encore mieux !

On s’enfonce, on s’enfonce… Mais, à un moment donné on ne peut plus descendre plus bas, on est obligés de remonter à la surface, non ?

COMMUNIQUE DE PRESSE

LA REMISE EN CAUSE DE LA LOI DE SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT DANS LA LOI « POUR UN ETAT AU SERVICE D’UNE SOCIETE DE CONFIANCE » EST INACCEPTABLE

Les associations signataires, membres du Collectif laïque national (CLN) expriment leur grande inquiétude et leur préoccupation et demandent instamment le retrait des dispositions adoptées le 13 mars dernier par le Sénat à l’occasion du débat sur l’article 38 du projet de loi« pour un Etat au service d’une société de confiance ».

La majorité sénatoriale vient en effet de rétablir, après que l’Assemblée nationale l’a rejeté, l’article 38 de ce projet qui modifie l’article 19 de la loi de Séparation des Églises et de l’Étaten permettant aux associations cultuelles de détenir et gérer des immeubles à objet lucratif, pour « renforcer leurs ressources » (art 38-I) en bénéficiant plus largement de subventionspubliques indirectes sous la forme d’exemptions d’impôt. Cet article remet en causel’équilibre même de la loi de 1905, qui limite strictement à l’exercice du culte l’objet et lesressources de ces associations.

Le Sénat a de surcroît protégé les immeubles des associations cultuelles contre toute préemption par une collectivité publique (art 38-III), considérant que ces associations seraient au-dessus de l’intérêt général.

Les associations signataires demandent également l’abandon d’une autre disposition (art 38- II) qui modifie la loi sur la transparence et la lutte contre la corruption en exemptant lesassociations cultuelles de l’obligation de déclarer leurs actions de lobbying auprès des décideurs publics. Cette mesure constitue un abandon manifeste du principe de séparation et laisse le champ libre, en toute opacité, à toutes sortes de pressions cléricales sur les pouvoirs publics.

Le vote et l’application de ces articles ouvriraient de larges brèches dans l’édifice de la laïcitérépublicaine. En conséquence, les associations signataires pressent les deux Chambres derevenir sur l’ensemble de ces dispositions contraires tant à la lettre qu’à l’esprit de la loi deSéparation de 1905, clé de voûte de la République laïque.

Par ailleurs, même si cette disposition ne concerne pas essentiellement la laïcité, lesassociations signataires, comme tous les citoyens, ne peuvent que s’inquiéter de voir les article nouveaux 38-IV et 38-V adoptés par le Sénat remettre en cause la loi sur la transparence et la lutte contre la corruption, en exemptant de son application tous lesprincipaux élus locaux, ainsi que nombre de décideurs de l’État.

Pour le Collectif Laïque National

Grand Orient de France, Grande Loge Mixte Universelle, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité, Union des Familles Laïques (U.F.A.L), Comité Laïcité République, EGALE, Laïcité Liberté, Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (D.D.E.N), AWSA – France, Libres MarianneS, Femmes Contre les Intégrismes, C.A.E.D.E.L. – Mouvement Europe et Laïcité, Regards de Femmes, la Ligue du Droit International des Femmes (LDIF), Conseil National des Associations Familiales Laïques (C.N.A.F.A.L), Le Chevalier De La Barre, Observatoire de la Laïcité de Provence (O.L.P.A),l’Observatoire de la Laïcité de Saint Denis (O.L.S.D), Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise –Forces Laïques, Association des libres penseurs de France (A.D.L.P.F), Comité 1905 de l’Ain,Agir pour la laïcité et les valeurs de la République.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les 9 terrifiantes propositions de Hakim El Karoui, conseiller de Macron, pour « l’islam de France « 

  Barbara Lefebvre a publié l’année dernière une analyse très intéressante des sombres machinations de Macron et de son très proche conseiller pour l’islam, Karim El Karoui, analyse qu’elle poste à nouveau, sur son compte facebook, puisque El Karoui sort du bois… Il n’y a pas de coïncidence, mais des inquiétudes conjointes : nous parlions […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Soumis à l’islam, Macron s’attaque à la loi de 1905 : mobilisation !

L’offensive est lancée… Hollande et le PS en avaient rêvé, le freluquet de l’Elysée va le réaliser ! La loi de 1905 est un obstacle sûr à l’islamisation de la France : il faut la détruire tout en poussant les feux de l’immigration sous toutes ses formes et en activant le multiculturalisme, étai idéologique du communautarise diviseur […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Macron va organiser l’islam de France avec l’institut Montaigne : voilà ce qui est décidé

https://fr.news.yahoo.com/macron-veut-poser-jalons-lorganisation-lislam-france-062915878.html Il se prend pour le deus ex machina voulant sortir l’islam de ce qu’il est au niveau international, autrement dit, il veut inventer un nouvel islam… Un nouvel islam ? Cela ne sera plus l’islam, il n’existera jamais, mais les Boubakeur et autres dhimmis feront semblant de dire oui, le temps d’entériner tous leurs […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Jean-Michel Blanquer annonce la création d’«unités laïcité» dans les académies

Des « unités laïcité » seront créées dans toutes les académies françaises, dont la première samedi en banlieue parisienne, pour pouvoir « intervenir sur le terrain » en cas d’atteinte à cette valeur, a annoncé vendredi 8 décembre le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel. Il a fait cette annonce, qui laisse sceptiques certains syndicats d’enseignants, à la sortie du […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Conseil d’Etat : une croix sur le portail d’un cimetière n’est pas contraire à la laïcité

La présence d’une croix sur le portail d’un cimetière de village est-elle contraire à la laïcité ? Non, répond le Conseil d’Etat dans un avis rendu public aujourd’hui, la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat ayant prévu cette exception. Le maire de Prinçay, village de moins de 200 habitants dans la […]

Cet article Conseil d’Etat : une croix sur le portail d’un cimetière n’est pas contraire à la laïcité est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Montpellier : la plus grande mosquée de la ville vendue par la mairie aux fidèles

La mairie de Montpellier a vendu officiellement aujourd’hui les locaux de la plus grande mosquée de la ville, une des principales de la région, à une association de fidèles, une « première en France » selon le maire DVG Philippe Saurel.

Lors d’une cérémonie officielle de signature de l’acte notarié, dans la grande salle de prière de la mosquée Averroès-Ibn Rochd, située dans le quartier défavorisé de La Paillade/Mosson, M. Saurel a aussi évoqué, devant les représentants de toutes les religions et à la veille de Noël, un « contrat de confiance ».

La cession de ces locaux pour un million d’euros, financé en trois ans par les fidèles, rompt avec la pratique de l’ancien maire Georges Frêche, qui tenait à conserver la propriété des lieux de cultes dans le giron municipal. « La loi de 1905 interdit aux collectivités le financement d’un lieu de culte. Nous nous y conformons, en assurant à nos concitoyens leur liberté religieuse« , a expliqué pour sa part l’actuel maire de Montpellier. […]

Anouar Kbibech, président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), a salué pour sa part «  un acte fondateur entre la République et les enfants de la République que sont les musulmans« . « Montpellier est une terre qui reçoit tous ses enfants, quelle que soit leur religion« , a déclaré M. Saurel sous les applaudissements nourris de dizaines de musulmans, restés après la grande prière, les hommes assis devant l’estrade, les femmes au premier étage, derrière des moucharabieh en bois. « Il ne faut pas tout mélanger« , a ajouté M. Saurel à propos des attentats, qui sont « des actes de barbaries » qui ne peuvent être le fait de « croyants« . […]

Le Figaro

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture