laïcité

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka dénoncent les deux fondamentalismes, « islamique » et « laïc »

Posted by on mai 27, 2017 at 3:25

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les juifs, les musulmans et la République ». Présentation du livre sur Saphirnews.

Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l’homme. Michel Wieviorka , est sociologue, il dirige la Maison de la Fondation des Sciences de l’Homme.

Les sociétés européennes font face à deux crises : celle du «multiculturalisme anglais» et celle du «monoculturalisme français». Dénonçant à la fois « un fondamentalisme islamique » et « un fondamentalisme laïc », les deux sociologues prônent un nouveau modèle de société.

Pour contrer le nationalisme et le terrorisme, les solutions sont à trouver dans «les échanges et une réflexion commune entre juifs et musulmans», qui peuvent dès lors devenir « le modèle d’un dialogue généralisé dans une République plus tolérante, plus ouverte et plus humanisée ». , Les co-auteurs appellent ainsi de leurs vœux à un « néorépublicanisme », à même de conjuguer les valeurs démocratiques et la reconnaissance des particularismes.

Le « coup de cœur » de Daniel Cohn-Bendit :

Les Juifs, les Musulmans et la République : le… par Europe1fr

En France, les juifs sont inquiets, ils constatent que l’antisémitisme dans le pays s’étend et revêt un tour meurtrier. Les musulmans, eux, sont soupçonnés de passivité ou de compréhension pour le jihadisme, leur intégration bute sur le racisme et les discriminations, et leur seule existence sur notre territoire a relancé les passions relatives à la laïcité. Enfin, notre république est en crise, impuissante bien souvent à se conformer à son propre idéal d’égalité et de fraternité.

Il est temps de transformer cette crise en débat et de repenser le vivre-ensemble. C’est ce que propose ce livre, à partir d’une hypothèse originale : les juifs et les musulmans, au-delà de ce qui les sépare, ne sont-ils pas les mieux placés pour réfléchir à l’aggiornamento du modèle républicain français ?

Pour permettre à la France de mieux affronter les grands périls actuels – le terrorisme, le racisme, la haine et l’intolérance – et pour préciser les contours d’un nouveau modèle à même de conjuguer les valeurs démocratiques et le respect ou la reconnaissance des particularismes ? […]

saphirnews

PARTAGEZ ! ...

Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed

Posted by on mai 20, 2017 at 9:52

La pénétration de l’Islam ne se limite pas aux banlieues parisiennes des grandes villes, mais également dans les petites communes et les campagnes françaises.

Pierrelatte est une petite ville française d’environ 13 000 habitants située dans le département de la Drôme (26) en région Auvergne-Rhône-Alpes.
La commune est depuis quelques années infiltrée par l’association islamique locale, une officine idéologique  de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans. L’association dispose d’une Mosquée pour endoctriner la communauté musulmane de Pierrelatte, par l’intermédiaire de ses prédicateurs.

–                                                       Les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte invitent le prédicateur tunisien Béchir Ben Hassen, qui incite à la haine et au meurtre des caricaturistes du Prophète Mohamed dans Politique 986243MosquePierrelatteIESH2

La Mosquée est associée à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), basé à Saint-Denis et à Château-Chinon, qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense madrassah sous le contrôle de l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du Droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine.
Sur leur page Facebook officielle, les responsables de la Mosquée annasr de Pierrelatte font la publicité de l’IESH (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

Les formateurs de l’IESH ainsi que des prédicateurs fondamentalistes, viennent endoctriner les Musulmans de Pierrelatte à l’idéologie des Frères Musulmans, et sèment de manière lente et pernicieuse dans la Oumma, la communauté musulmane, le rejet de la société occidentale.

–                                                     185691MosquePierrelattehypocrisieoccidentale2 Béchir Ben Hassen dans religion

« La réalité que l’Europe refuse d’accepter…Voilà une Noire Africaine qui leur parle en leur langue…leur donne une bonne lecture de leurs hypocrisies….A suivre et à partager. » (hard-copy)

Les responsables de la Mosquée de Pierrelatte ne se considèrent pas comme Européens, en employant le terme « leur », pour les désigner comme « autres », ils dénoncent une soi-disant hypocrisie des Européens, en niant les problèmes liés à l’immigration de masse, et visent à culpabiliser l’Occident des guerres millénaires se déroulant dans les pays du tiers-monde musulman.

–                                      223407MosquePierrelatteBchirBenHassen3 caricaturistes

Le prédicateur des Frères Musulmans Béchir Ben Hassen (à droite sur la photo) vient régulièrement précher à la Mosquée de Pierrelatte, le 9 décembre 2016 (hard-copy), ou encore le 31 mars 2017. (hard-copy)

Les positions politiques de Béchir Ben Hassen sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, le prédicateur tunisien des Frères Musulmans, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
En Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol, dans le cadre du différend qui l’oppose à sa femme française, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.

Béchir Ben Hassen, invité régulier de la Mosquée de Pierrelatte, fait de l’incitation à la haine et au meurtre devant les Fidèles : les caricaturistes du Prophète Mohamed doivent être mis à mort !

Rappelon les textes de lois françaises :
« Si un discours prononcé ou un écrit affiché ou distribué publiquement dans les lieux où s’exerce le culte, contient une provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique, ou s’il tend à soulever ou à armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre du culte qui s’en sera rendu coupable sera puni d’un emprisonnement de trois mois à deux ans, sans préjudice des peines de la complicité, dans le cas où la provocation aurait été suivie d’une sédition, révolte ou guerre civile. »
article 35 de la loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État)

–                                                 695000MosquePierrelatteMohamedFranois4 charia

–                                                 888222MosquePierrelatteMohamedFranois3 Charlie Hebdo

Image de prévisualisation YouTube

–                                                         262161MosquePierrelatteMohamedFranois3 christianophobie

Mohamed François (photo), un converti imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, est invité régulièrement à la Mosquée de Pierrelatte. Ce prédicateur interdit aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d’année et toutes celles qui se rapportent à la civilisation occidentale : se joindre aux mécréants pendant ces fêtes seraient une infamie, une trahison de la Foi de l’Islam. Est-ce là un message de respect, de tolérance et de vivre-ensemble ?
Cet endoctrinement contribue à la mise en place d’une société parallèle, communautarisée, qui ne s’oriente pas dans la même direction que la communauté nationale française, car elle n’a pas le même patrimoine, cultuel, culturel, ni la même vision historique de la France.

Mohamed François le 11 novembre 2016 à la Mosquée de Pierrelatte, « Les déviances de la jeunesse : causes et remèdes ».

–                                               976916MosquePierrelatteMohamedKhattabi Coran

L’imam radical de la Mosquée de Montpellier Mohamed Khattabi (au centre sur la photo) en conférence à la Mosquée de Pierrelatte le 1er juillet 2012 (hard-copy). Dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, il glorifie le terroriste Oussama Ben Laden, un héros d’après lui, veut l’application de la charia et tient des propos homophobes.

–                                                    669373MosqueSaintDenisAbouAyoub fornication

Sofiane Abou Ayoub (à gauche sur la photo), professeur au Centre Éducatif du Palmier (CEP) à Saint-Denis (93), une école fondamentaliste de l’Islam wahhabite saoudien, est invité par les responsables de la Mosquée de Pierrelatte le 26 février 2017 (hard-copy)

–                                                        586320MosquePierrelatteMoradHamza France

L’imam de la Mosquée d’Arles, le fondamentaliste antioccidental Morad Hamza est invité à la Mosquée de Pierrelatte le 4 février 2017 pour une conférence, « Comment faire du Coran notre mode de vie » (hard-copy)

Image de prévisualisation YouTube

Adepte de la charia islamique, Morad Hamza enseigne à ses fidèles Musulmans la juridiction coranique, en particulier comment et sous quelles conditions délivrer les coups de fouets aux femmes adultères, il nie également l’existence de la fête chrétienne de Noël, pour lui, une perversion. Tout cela dans le but de discréditer devant les Musulmans le Christianisme, une fausse religion selon lui, et mépriser la civilisation occidentale dans sa globalité.
Le but étant d’isoler la communauté musulmane afin qu’elle finisse par suivre uniquement les prescriptions des lois divines d’Allah et de son Messager.

–                                                                         162180MosquePierrelatteMariePierreMouton Frères Musulmans

Le maire LR de Pierrelatte Marie-Pierre Mouton n’a pris aucune mesure contre l’implantation dans sa ville d’une association islamique invitant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux, qui sur le long terme, en endoctrinant la communauté musulmane de la ville, conduiront à générer une fracture de la société civile entre Musulmans et non-Musulmans. La progression de la charia est en marche grâce à l’aveuglement des élus.

PARTAGEZ ! ...

Macron-Collomb : un exécutif qui se veut libéral sur la laïcité et ferme contre l’islam radical

Posted by on mai 19, 2017 at 6:46

Quelles relations demain entre l’Etat et les religions, en particulier l’islam? Emmanuel Macron et son ministre de l’Intérieur Gérard Collomb ont déjà annoncé la couleur de leur politique, nourrie par une vision libérale de la laïcité mais ferme contre l’islam radical et identitaire.

Le dossier a certes été moins présent qu’attendu dans la campagne présidentielle, après un quinquennat Hollande marqué par des débats sur la place de l’islam dans la société rendus encore plus électriques par le contexte de menace terroriste.

Mais le candidat d’En Marche! n’a pas éludé le sujet dans son programme: « Trop de Français confondent la laïcité et l’interdiction des manifestations religieuses et certains font de cette confusion leur fonds de commerce« , y lit-on.

Comme l’Observatoire de la laïcité le préconise, le candidat Macron a promis un renforcement de la formation des agents des services publics, qui devront être « vraiment neutres« . Mais pas question d’étendre à l’université la loi interdisant les signes religieux ostensibles à l’école, ou encore d’empêcher l’expression « raisonnable » de sa foi si elle respecte l’ordre public.

Sans surprise, il veut laisser « de la marge de manoeuvre aux entreprises » sur ces questions. Dans la droite ligne de la loi Travail, qui permet de graver la neutralité des salariés dans le marbre des règlements intérieurs. […]

news.yahoo

PARTAGEZ ! ...

Laïcité : « On est des Français musulmans, c’est pas pareil que Français-Français »

Posted by on mai 12, 2017 at 6:15

A Marseille, l’illustratrice Agnès Charlemagne organise des débats sur la spiritualité avec de jeunes Français musulmans.

[…] Partisans d’une laïcité ouverte, qui «autoriserait les femmes voilées à travailler partout où ­elles le souhaitent», ces adolescents ont l’impression que leur religion est «stigmatisée», qu’il est plus difficile de la pratiquer qu’une autre en France. Alors ils s’y accrochent.

Inès, longs cheveux bruns, ne comprend pas pourquoi l’appel à la prière musulman ne retentit pas dans les rues de Marseille alors qu’on fait sonner les cloches des églises. Elle trouve ça «injuste». «La France est un pays chrétien, tranche Yahya, on ne peut pas imposer nos rites musulmans. » […]

«Est-ce que la laïcité est respectée en France ?, demande-t-elle. Je ne crois pas.» Hichem suggère que la question n’est pas là : «On est en France, c’est pas vraiment notre pays. Si on fait l’appel à la prière, ça va poser problème. Les Français ne vont pas apprécier. Les cloches ont toujours été là. Il faut respecter.» Hichem est français pourtant. «Mais on est des Français musulmans, précise un élève, c’est pas pareil que Français-Français.»

Le Monde

PARTAGEZ ! ...

Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi

Posted by on mai 6, 2017 at 9:40

Le sud-ouest parisien connaît un développement important de l’Islam fondamentaliste, aussi bien sous l’impulsion de la faction de l’organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans, que sous celles de diverses mouvances du salafisme.
La commune de Villeneuve-le-Roi, environ 20 000 habitants au sud de la région parisienne, dans le département du Val-de-Marne située près de l’aéroport d’Orly, n’est pas épargnée par l’islamisation.
Les tensions entre la municipalité dirigée par le maire LR Didier Gonzales et les associations islamiques locales durent depuis plusieurs années.
En mai 2013, le maire avait dû demander la fermeture des locaux d’une association musulmane, l’Institut de Transmission du Savoir (ITS) pour propagation d’une doctrine islamique radicale.

Depuis, le maire est confronté à la principale association locale représentant la communauté musulmane de la ville, l’Association Culturelle Musulmane Villeneuvoise (ACMUV), liée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

Dans une conférence donnée le 5 juin 2011, les responsables de l’ACMUV détaillent leur projet pour la communauté musulmane de la ville.

« On a déjà notre imam, qui est le cheikh Iliès, et inch’Allah, après on veut ouvrir cette salle, ça c’est à court terme, à moyen terme, on veut former, parce qu’on avait dit que après un lieu de prosternation, on veut un lieu d’apprentissage, donc pour ce lieu d’apprentissage, on s’est dit que pourquoi pas, former nos Frères de Villeneuve-le-Roi et nos soeurs de Villeneuve-le-Roi dans une école, dont le Frère, le cheikh Iliès a déjà été, c’est l’IESH.
Et dans cette école à Saint-Denis, ils font un apprentissage, une formation accélérée de trois ans. Et dans cette formation, c’est eux, nos Frères de Villeneuve-le-Roi, nos soeurs de Villeneuve-le-Roi, qui seront les professeurs de notre Mosquée, comme ça, on n’ira pas chercher nos profs ailleurs, on les sortira de ces écoles, pour que inch’Allah, nous, on fait en sorte qu’ils se forment, on fait en sorte, que ce sont nos propres soeurs et frères qui éduquent nos petits enfants, et inch’Allah à moyen terme, on veut des enfants qui étudient de cinq ans jusqu’au adultes, débutants inch’Allah, et aussi ceux qui ont un petit niveau, donc à moyen terme, après cette formation, inch’Allah, on ne veut pas aller voir ailleurs, on ne veut pas demander des professeurs à droite à gauche, et demander recours ailleurs, c’est un peu être égoïste, mais on n’a rien, comme on n’a rien, on voudrait s’entraider mutuellement. »
[07:05]
« On a une équipe qui ira voir le maire, pendant qu’on a cette salle là, on va pas dormir, il y a une équipe qui va préparer un dossier solide, et dans ce dossier solide, qu’est-ce qu’on va mettre ? On va mettre qu’on a tel nombre d’adhérents, que avec ces adhérents là, on a des gens qui peuvent voter, qui ont la carte d’électeur, comme ça on pourra y aller, et pas pour passer, excusez-moi des termes, pour des rigolos, ou des gens qui ont peut-être un projet mais c’est un projet comme ça, pensé à la vite fait.
En pensant à mes Frères et Soeurs qui en 2003, faisaient partie de ces gens qui sont partis demander ce carré (musulman), c’est peut-être aussi la masse, ils avaient peu de personnes pour aller vers le maire, Ils sont passés à la légère, nous ce qu’on veut, c’est que en ayant cette salle là, on prépare le dossier et que ces Frères là le montent à la mairie et en parlent. »

[13:50]
Conférence sur le projet de construction de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 5 Juin 2011 à la salle le Riyad de Villeneuve-le-Roi avec comme invité le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil. (lien)

Dès 2011, un des dirigeants de l’ACMUV menace le maire de la ville de ne plus pouvoir compter sur le vote musulman s’il refuse d’adhérer au projet d’édification d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi.
Le choix doctrinaire de l’association s’est porté sur l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution républicaine lié à la l’organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans (UOIF en France).

–                                        Le difficile combat du maire LR Didier Gonzales contre l'organisation politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans (ACMUV) de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi dans Politique 164115MosqueVilleneuveYoussoufAlQaradawi

Ahmed Jaballah, ex-président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssouf Al-Qaradawi (au centre), mentor des Frères Musulmans à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy). Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, ilest consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR).

En septembre 2015, la tension atteint son paroxysme pendant les fêtes annuelles d’automne, les militants de l’organisation ACMUV qui réclament une Mosquée, manifestent leur mécontentement, la situation dégénère rapidement, les policiers insultés sont obligés de faire usage de gaz lacrymogènes. Le maire Didier Gonzales « déplore que certains […] cherchant à imposer la construction d’une Mosquée à Villeneuve-le-Roi, aient tenté à plusieurs reprises de troubler notre fête ».

L’idéologie développée par les prédicateurs des Frères Musulmans est bien rodée : dénigrement et rabaissement de l’Occident et de la France, politique de victimisation, les Musulmans seraient persécutés et devraient se souder devant l’adversité afin de raffermir leur Foi et imposer le dogme islamique à ce monde pervers et immoral qui leur veut tant de mal.
Ci-dessous, un aperçu du profil des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

–                                                     491331MosqueVilleneuveleroiAbdallahBenMansour Abdallah BenMansour dans religion
Parmi les formateurs de l’IESH conférencier à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, le prédicateur politique antioccidental et antisioniste des Frères Musulmans Abdallah BenMansour, invité le 10 août 2012.

–                                            133742UOIFAbdallahBenMansour ACMUV

Abdallah BenMansour (photo) est un militant islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antioccidental et antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France.

Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia. Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Le prédicateur des Frères Musulmans Mohamed Bajrafil vient également prêcher régulièrement dans la Mosquée, c’est un proche du prédicateur politique Tariq Ramadan. Ses prédications visent essentiellement à rabaisser l’Occident et la France, qui seraient comparativement inférieurs à la grandeur supposée de la civilisation islamique.
Mohamed Bajrafil donne par exemple « des leçons d’humanité à la France«  (hard-copy). Alors qu’il devrait plutôt exprimer sa gratitude envers un pays civilisé dans lequel il a trouvé refuge lui et sa famille, et où l’esclavage est aboli depuis des siècles. Il déclare dans une conférence, que « des Tariq Ramadan, il en faudrait 36 000 ! », et participe tous les ans au meeting de l’UOIF au Bourget.

Mohamed Bajrafil invité le 30 mars 2012, ici en juin 2012 à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi.

–                                         411301MosqueVilleneuveTariqRamadanMohamedBajrafil Ahmed Nufays

Mohamed Bajrafil (à gauche) et le prédicateur politique antioccidental et antisioniste Tariq Ramadan (à droite) en conférence le 8 novembre 2014 à l’institut Al Khayria en Belgique.

–                                              496777MosqueVilleneuveleroiMohamedBajrafilHassanIquioussen Al-Qaradawi

Autour de Mohamed Bajrafil gravitent des prédicateurs politiques antioccidentaux, conspirationnistes et antisionistes de l’UOIF, tels Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen et Moncef Zenati, ici lors de la 14ème rencontre annuelle des Musulmans du sud, le 27 mars 2016 au parc Chanot de Marseille.

Ci-dessous, un bref aperçu de l’idéologie de ces prédicateurs.

–                                            532341MosqueUOIFTariqRamadan Allah

Tariq Ramadan milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.
Lors du congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir rassembler les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants Musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français (hard-copy).
Dans ses conférences, Tariq Ramadan appelle par ailleurs les Musulmans à boycotter Israël.

Image de prévisualisation YouTube

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémitesIl diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

–                                                    450442MosqueUOIFMoncefZenati Amine Naït-Daoud

Moncef Zenati encourage la diffusion des textes de Hassan Al-Bannah, fondateur des Frères Musulmans, et de la propagande politique de Youssef Al Qaradawi, le mentor antisémite égyptien de la Confrérie. 
Moncef Zenati est par ailleurs un militant politique antisioniste et pro-palestinien, les associations islamiques proches de l’UOIF, constituent le vecteur parfait pour relayer l’idéologie des Frères Musulmans dans les Mosquées de France.

 

–                                                     328820MosqueVilleneuveleroiNaderABouAnas antisémitisme

Le prédicateur misogyne Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, est venu donner une conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 24 mars 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Pour Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et invité à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Autre prédicatrice de renom invitée à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi, Nasssima Prudor, associée à l’organisation politique des Frères Musulmans.

–                                   678658MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor antisionisme

Nassima Prudor, militante proche des milieux fondamentalistes islamiques, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi du 2 au 16 avril 2017

–                                                        482172MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor2 charia

–                                        368661MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor3 chrétiens

–                                                              578851MosqueVilleneuveleroiNassimaPrudor34 christianophobie

Nassima Prudor, en compagnie de prédicateurs radicaux déjà sus-cités, ainsi que du fondamentaliste misogyne Hassen Bounamcha, endoctrine des milliers de Musulmans au dogme islamique dans les Mosquées de France (lien 1, lien 2, lien 3)

Le principe de victimisation est l’arme favorite des islamistes pour intimider et imposer progressivement la visibilité du système islamique afin de saper les fondements des sociétés occidentales.

Voici comment Nassima Prudor utilise cette propagande de victimisation devant les Musulmanes pour affermir leur Foi et leur empêcher de retirer leur hijab, voile islamique recouvrant tout le corps sauf le visage, sur leur lieu de travail, lors d’une conférence donnée le 14 juin 2015 à Nanterre (hard-copy):

–                                        441351MosqueVilleneuveNassimaPrudor Coran

« Vous savez, récemment, on a pris une Croyante, dans un pays où il y a la guerre, vous savez cette soeur là était jeune, des ennemis d’Allah ont pris cette soeur là, on lui a dit : « Tu vas manger du porc, et tu bois de l’alcool », ils avaient allumé un feu à côté, un feu qui se réchauffait la nuit dans la montagne, et ont dit : « Si tu ne manges pas le porc et tu ne bois pas l’alcool, on te brûle, regarde, là tu vas être mise là-dedans. Ils ont passé un long moment à l’inciter à le faire. Vous savez ce quelle leur a dit ? : « Wouallah, jamais je ne le ferai, et jamais je ne ferai plaisir à l’ennemi d’Allah de se réjouir de voir un Croyant désobéir à Allah ». Voyez la Foi, c’est ça être une Croyante, ce n’est pas une autre forme de jeûne ou de prière, alors que le coeur n’est pas avec Allah.
Cette fille là est morte brûlée, jamais elle n’aurait donné la joie à l’ennemi d’Allah de devoir lui désobéir, jamais. Nous, qu’est-ce qu’on fait : pour un travail, j’enlève le hijab, pour un mariage, je fais tout ce qui est haram, mais c’est pas grave ! Je ne fais le mariage qu’une seule fois dans ma vie. Et c’est pour ça que malheureusement, on est dans cette situation qui est complètement loin d’être celle de vrais Croyants. » 

[26:25]
Extrait d’une conférence donnée par Nassima Prudor à Nanterre le 14 juin 2015 (lien)

–                                                229154MosqueVilleneuveAlAnfal4 Didier Gonzales

–                                      920241MosqueVilleneuveAlAnfal3 femmes

Sur la page Facebook officielle de l’ACMUV, les responsables de l’association partagent la sourate Al-Anfal (le butin, prise de guerre), récitée par le prédicateur Ahmed Nufays (hard-copy), cette sourate de guerre coranique est utilisée par tous les jihadistes pour justifier la guerre sainte contre les Infidèles, les non-croyants.

–                                          756328MosqueVilleneuveleroijihadislamique France
Pour quels motifs les responsables de la Mosquée de Villeneuve-le-Roi mettent-ils en avant pour leurs Fidèles cette sourate appelant à la haine et au meurtre ? Quel est l’objectif ? L’Islam n’est-il pas la religion de « Paix et Tolérance » ?

–                                                 345200MosqueVilleneuveleroiAmineNaitDaoud Frères Musulmans

Le prédicateur idéologique des Frères Musulmans Amine Naït-Daoud, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-le-Roi le 11 avril 2015.

–                                             230110MosqueVilleneuveAmineNatDaoud guerre sainte

Sur sa page Facebook, on constate que Amine Naït-Daoud (photo) est proche de l’organisation politique des Frères Musulmans et des prédicateurs tels que Moncef Zenati ou encore Hani Ramadan, il fait également la promotion de l’organisation islamiste antioccidentale du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) (hard-copy).
 

–                                                      881778MosqueVilleneuveleroiDidierGonzales Hani Ramadan

Le maire LR Didier Gonzales de Villeneuve-le-Roi mène une difficile bataille contre l’Islam radical des Frères Musulmans implanté dans sa ville, l’association islamique antioccidentale et antisioniste ACMUV.

PARTAGEZ ! ...

Haïm Korsia, Grand Rabbin de France : « Redonnons l’espérance de la fraternité, votons Macron »

Posted by on mai 5, 2017 at 7:57

TRIBUNE. Le Grand Rabbin de France explique pourquoi le FN est une menace pour la communauté juive et la laïcité. Dans une tribune pour « l’Obs », il alerte contre l’abstention et appelle à voter massivement pour Emmanuel Macron.

La présence de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle a fait réagir plusieurs institutions religieuses. Dans une tribune pour « l’Obs », le Grand Rabbin de France explique pourquoi le FN est une menace pour la communauté juive et la laïcité, il alerte contre l’abstention et appelle à voter massivement pour Emmanuel Macron.

« Dimanche, nous écrirons une nouvelle page de notre histoire. En nous rendant aux urnes, nous choisirons le visage de la France pour les cinq ans à venir. L’enjeu est majeur, les défis considérables. Comme chaque élection présidentielle marque un tournant pour le pays me direz-vous peut-être. Oui, mais aujourd’hui bien plus encore.

En 2002, la France est descendue massivement dans les rues pour s’opposer au Front national et marquer son refus de voir le parti d’extrême droite arriver au pouvoir. Depuis s’est installé un sentiment d’acceptabilité, presque de normalité, à voir le Front national présent au second tour de l’élection présidentielle. Non seulement ce constat me désole, mais il est révoltant.

Non, le Front national n’est pas un parti comme les autres. Fondé sur le terreau de la haine, de la rancœur, de la défaite morale de la Collaboration, se développant sur la colère, la désespérance de nos concitoyens, prônant l’enfermement et le repli sur soi, ses positions ont toujours été ancrées dans le refus de l’Autre, de l’accueil et dans la fermeture. Ce parti est dangereux pour l’avenir de la France et des Français, tant il porte atteinte aux principes républicains qui fondent notre Nation et à l’image de notre pays dans le monde. Sa seule logique est un fantasme de pureté alors que la France est un creuset, riche de toutes nos diversités.

Le Front national n’a pas changé. Son projet est toujours le même et s’inscrit dans la voie violente tracée par son fondateur.

Récemment encore, il a rappelé par la voix de sa présidente, son refus de porter l’Histoire, toute l’Histoire de France, en niant notre responsabilité dans la rafle du Vélodrome d’Hiver, au cours de laquelle près de 13.000 personnes ont été arrêtées et déportées vers les camps de la mort. La République l’avait pourtant affirmée par la voix si digne de Jacques Chirac après que les historiens l’aient attestée.

Et de dénoncer, dans une obsession maladive pour tout ce qui touche cette période de l’Histoire, la visite d’Emmanuel Macron au Mémorial de la Shoah, il y a quelques jours à peine, alors qu’elle s’inscrivait dans le cadre de la Journée nationale du souvenir de la déportation, qui a lieu tous les ans, le dernier dimanche d’avril.
Kippa et abattage rituel

Le Front national n’en est pas là à son coup d’essai. Il est de ma responsabilité, en tant que Grand Rabbin de France, de rappeler les propositions nocives de ce parti qui veut radicalement remettre en cause la laïcité, cette part du génie français à laquelle nous tous, citoyens, sommes tant attachés, telle qu’elle est définie par la loi de 1905. […]

L’Obs

PARTAGEZ ! ...