Karim Cheurfi

Clermont-Ferrand : l’oncle du terroriste des Champs-Elysées écroué dans une affaire d’attaque à l’explosif de distributeur de billets

Posted by on février 16, 2018 at 2:05

  Il est soupçonné d’être l’artificier dans une affaire d’attaque à l’explosif de distributeur de billets. Un oncle du terroriste des Champs-Elysées, âgé de 62 ans, a été mis en examen et écroué mercredi à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) pour vol en bande organisée. Il est soupçonné d’être l’artificier dans une affaire d’attaque à l’explosif de distributeur […]

PARTAGEZ ! ...

Attentat des Champs Elysées : le père du tueur condamné pour apologie du terrorisme

Posted by on janvier 4, 2018 at 10:48

Le père de Karim Cheurfi, qui avait tué le policier Xavier Jugelé sur les Champs-Elysées en avril 2017, a été condamné jeudi à Bobigny à 18 mois de prison dont 12 avec sursis pour apologie du terrorisme. Jugé en comparution immédiate, Salah Cheurfi, 66 ans, avait tenu le 3 janvier devant des policiers des propos […]

PARTAGEZ ! ...

Marine Le Pen: « Tout a été fait pour que nous perdions la guerre » contre le terrorisme

Posted by on avril 21, 2017 at 5:31

Hebergeur d'image Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a estimé vendredi, au lendemain de l’attaque sur les Champs-Elysées, que « depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous perdions » la « guerre » contre le terrorisme.

« La guerre qui nous est menée est asymétrique, révolutionnaire, elle a pour objectif notre soumission à une idéologie meurtrière (…). Cette guerre nous est menée sans pitié et sans répit. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas la perdre. Or depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous la perdions », a dénoncé Mme Le Pen depuis son QG de campagne parisien. Au lendemain d’un attentat sur les Champs-Élysées au cours duquel un policier a été tué, et à deux jours du premier tour de la présidentielle, la présidente du FN a estimé qu’il fallait une « présidence qui agisse et qui protège (…). La réponse doit être globale, totale. »

« A ce président notoirement défaillant, à ce gouvernement éphémère, usé par l’inaction (…), je ne demande que l’ultime sursaut, avant de quitter le pouvoir », a-t-elle commencé, plaidant ensuite « solennellement » pour « la restauration effective de nos frontières » et « le traitement administratif ou pénal immédiat des fichés S ». (…)

Source

PARTAGEZ ! ...

Attentat des Champs-Elysées : Colère de la police face au laxisme de la justice (màj autre témoignage)

Posted by on avril 21, 2017 at 2:40

Patrice Ribeiro (Secrétaire Général de Synergie Officiers) dénonce le laxisme de la justice après l’attentat des Champs Elysées la veille où un policier a trouvé la mort.
– LCI, 21 avril 17, 16h10

[embedded content]

Frédéric Lagache (Secrétaire Général Adjoint d’Alliance Police Nationale) :

[embedded content]

« Y’a de la colère et y’a de la lassitude, et il y a surtout de la colère parce qu’à chaque fois, c’est le même scénario. C’est-à-dire qu’on a des gens qui ne devraient pas être dehors. Des gens qui tirent sur des policiers, qui, très souvent, ont été relâchés par des magistrats qui, eux, ne risquent pas leur peau, et qui n’ont aucun principe de responsabilité. Donc, c’est vrai qu’à force de le dire, ça fait un peu beaucoup. On a des gens qui sont extrêmement dangereux aujourd’hui qu’on relâche, soit faute de preuve, soit faute de volonté de la part des magistrats. Mais, en tout état de cause, on peut aujourd’hui comparer ce qu’est un djihadiste par exemple avec ce qu’est un prédateur sexuel : ce sont des gens qui ne se soigneront jamais, qui sont dangereux, donc il faut trouver des alternatives si on ne veut pas trop exposer nos concitoyens, et au premier rang desquels figurent aujourd’hui les policiers et les militaires »

PARTAGEZ ! ...

Le terroriste avait avec lui un Coran, des fusils, des couteaux, l’adresse d’un commissariat et de la DGSI (màj +2vidéos)

Posted by on avril 21, 2017 at 12:47

Le terroriste Karim Cheurfi avait avec lui un Coran, des fusils, des couteaux, un sécateur, l’adresse d’un commissariat, de la DGSI et de plusieurs armureries.
– BFM TV, 21 avril 2017, 14h31

[embedded content]

 
Récit de l’attentat par LCI :

.@Dominique_Rizet @ceciledanre @AlexandraGzz VIDEO #LCI : Récit de l’Attentat des #ChampsElysees, avec le corps du terroriste Karim #Cheurfi gisant au sol.#AttentatChampsElysees #Islam pic.twitter.com/vyXyqBnTzK

— fandetv ن (@fandetv) 21 avril 2017

 
Portrait du terroriste par LCI :

.@Dominique_Rizet @ceciledanre @AlexandraGzz VIDEO:Portrait de Karim #Cheurfi,terroriste des #ChampsElysees «39ans,de #SeineStDenis,a déjà tiré sur des policiers»#AttentatChampsElysees pic.twitter.com/YST79HrpOB

— fandetv ن (@fandetv) 21 avril 2017

PARTAGEZ ! ...

Témoignage d’Abdel, un voisin de Karim Cheurfi : « il avait une haine contre la police, contre la France »

Posted by on avril 21, 2017 at 11:38

« Ici, tout le monde le connaît, c’est quelqu’un qui a perdu la raison, de psychologiquement vraiment atteint », confie à l’AFP sous couvert d’anonymat un habitant de son quartier calme et pavillonnaire de Chelles (Seine-et-Marne), qui dit le connaître depuis plus de vingt ans. [ […]

« Il était marqué par la prison mais pas marqué par la religion ou autre », estime Mohammed, 21 ans, qui vit dans la petite cité HLM proche du pavillon où Karim Cheurfi vivait chez sa mère. « Il avait une haine de la justice et de la police(…), il a peut-être pété un plomb en sortant de prison ». […]

Du reste, Karim Cheurfi n’est pas décrit dans son voisinage comme un homme radicalisé ayant pu graviter dans la nébuleuse salafiste jihadiste.

« Vous lui disiez +Daech+ (un acronyme en arabe de l’EI, NDLR), je suis sûr qu’il ne savait même pas ce que c’était », balaye Salim. « Il ne savait même pas se servir d’une télécommande, alors aller sur internet et contacter +Daech+, j’imagine pas ! », développe-t-il.

Abdel, un autre voisin de 23 ans, abonde : « il avait une haine contre la police, contre la France. Il était marqué par la prison. Mais Daech, c’est n’importe quoi ».

L’homme n’était pas non plus connu comme ayant une quelconque pratique musulmane communautaire. « Je vais souvent à la mosquée, je ne l’y ai jamais vu », dit Salim. Même constat chez un autre riverain, qui décrit un homme « absolument pas religieux ».

Le Courrier Picard

PARTAGEZ ! ...