Israël : le « dérapage » de Sami Aldeeb est celui de trop d’Arabes chrétiens

Mon désaccord avec Monsieur Aldeeb est franc, Israël est un état qui peut être critiqué et c’est une DEMOCRATIE, c’est une démocratie qui peut être critiquée, mais l’environnement d’Israël n’est pas démocratique et ne supporte aucune critique.
On peut critiquer le judaïsme et l’islam qui peuvent avoir un air de famille, c’est le seul point de vue que je peux partager avec lui, sauf que l’islam est une sorte de copié-collé du judaïsme, sans garde-fou , sans exégèse talmudique.
Ce dérapage, je le connais, on le retrouve chez beaucoup d’Arabes chrétiens et malheureusement certains de nos missionnaires ont également généré , importé cet antisémitisme au sein de communautés chrétiennes grecques-melkites, maronites, syriaques, alors qu’elles souffrent pourtant depuis des siècles beaucoup plus des méfaits de l’islam que de ceux du sionisme ou du judaïsme.

Heureusement tous ne pensent pas de la même manière, mais il est vrai que ces arabes chrétiens, ceux qui sont exilés par exemple aux États-Unis ont une parole plus libre comme Brigitte Gabriel ou un Raymond Ibrahim , ou encore Robert Spencer arabisant et islamisant américain, qui est grec-melkite catholique comme son patronyme ne l’indique pas.

En fait, ils sont pris souvent à leur propre piège, celui du panarabisme, ce sont des chrétiens qui ont fait le plus grand travail pour lutter contre l’illettrisme, en langue arabe(!), de leurs compatriotes musulmans, fournissant les plus grands linguistes les plus grands grammairiens, ce sont souvent des chrétiens qui furent à l’ origine de grands partis laïques, comme les partis Baas socialistes en Syrie (Michel Aflak)ou en Irak. Plus royalistes que le roi pour rien!

Ce ne sont pourtant pas les Israéliens qui les massacrent et les font partir de leurs pays, mais bien d’autres «Arabes», musulmans, plutôt sunnites, qui ont fourni les contingents de Daech ou d’Al Nosra, un état islamique qui vendit par exemple des femmes chrétiennes à côté des Yézidies comme esclaves sexuelles sur les marchés de Mossoul tout récemment!

Les chrétiens sont ceux qui ont pourtant conservé les langues anciennes, araméen ou copte de leur pays, parlées avant les invasions mahométanes (Arabes et Turcs ont fait du nettoyage ethnique, linguistique et religieux).
Faire un concours de paroles antisémites à côté de musulmans et de quelques débris de nos vieux antisémites européens ne les sauvera pas davantage et ne les sortira pas de leur « dhimmitude », ce terme était d’ailleurs un constat de l’ancien président libanais maronite Amine Gemayel.

Ce n’est pas Israël, faut-il le répéter, qui à fait chuter la démographie des chrétiens du Liban si longtemps majoritaires, mais toujours les mêmes qui n’attendaient qu’un prétexte ou une occasion pour déclencher un chaos.
Israël n’est pas parfait, Israël est un état qui comme tous les états du monde fait des erreurs (comme ne pas restituer le Golan à la Syrie qui est sans doute le pays arabe le moins éloigné idéologiquement de son ennemi hébreu, bien que son « pire » ennemi dans les discours, car plus instruit, le moins mysogyne incorporant beaucoup de femmes dans son armée, plus nationaliste ou patriote que religieux, c’est un avis personnel), mais c’est un état qui défends les intérêts de son peuple car il sait qu’il ne peut rester désarmé tant que son environnement le jalousera et agira pour sa destruction.

Je ne suis pas juif, je n’ai aucun tropisme pro -israélien, qui reste un état trop dominé comme ses voisins arabes, par ses religieux, mais au moins il est encore la seule démocratie parlementaire d’une région minée par le fanatisme religieux et des dictatures et la manière dont il lutte pour sa survie, comme les cités grecques de l’Antiquité face à l’invasion ou Salomon repoussant les armées du pharaon et de son frère félon, est plutôt admirable.

Et puis , désolé, mais chrétien orthodoxe, j’ai plus d’affinités avec un peuple dépositaire d’une partie de mes écritures qu’avec un ensemble de peuples musulmans, arabes et turcs en tête ( les Turc ont massacré Arméniens, chrétiens, Assyro-chaldéens, chrétiens, Grecs… au nom du même islam que celui du hamas, de Daesh ou même du Hezbollah chiite) qui veulent nous effacer et nous sortir de l’Histoire.

Avec les juifs on peut encore se quereller, avec l’islam, on ne peut que résister, les repousser ou disparaître, ce n’est pas la même chose!
L’islam est un éradicateur.

Complément de Pikachu

Le père Gabriel de Nazareth incite les arabes chrétiens à s’enrôler dans Tsahal. C’est la seule possibilité pour eux, d’éviter de se faire massacrer, comme leurs frères le furent en Irak par exemple.

25 MARS 2018ISABELLE GOEPP

« Toutes les 5 minutes, un chrétien meurt au Moyen-Orient » a déclaré le père Gabriel Naddaf
Le père Gabriel Naddaf, porte-parole du Patriarcat orthodoxe grec de Jérusalem a condamné ce qu’il qualifie de génocide au Moyen-Orient, le meurtre des chrétiens dans cette région du monde.

Condamnant sévèrement ce qu’il considère comme un génocide, le père Gabriel Naddaf, porte-parole du Patriarcat de Jérusalem, a déclaré à une agence de presse catholique :

« Ce qui se passe au Moyen-Orient est un génocide, et cela se passe aujourd’hui, maintenant. Toutes les 5 minutes, un chrétien meurt au Moyen-Orient et les dirigeants musulmans le savent. »

Le père Gabriel Naddaf qui est né dans la ville natale de Nazareth, le Seigneur Jésus-Christ milite pour les chrétiens au Moyen-Orient, a fait entendre sa voix contre la persécution des chrétiens dans la région :

« J’ai crié cela pendant des années alors que le monde restait silencieux », a-t-il continué en disant que la région est « vidée des chrétiens, et c’est là que leur foi est née ».

Le père Naddaf a exprimé ses préoccupations au sujet de l’assassinat des chrétiens au Moyen-Orient et a proposé que les dirigeants chrétiens se réunissent à l’unanimité et signent une déclaration pour faire face à l’escalade de ce qu’il appelle un génocide.

« Ce qu’ils font n’est pas suffisant. «Il faut faire quelque chose pour les sauver», a déclaré le père Naddaf, N’excluant par des solutions militaires pour « protéger les chrétiens » du Moyen-Orient, il a aussi déclaré qu’Israël offrait un refuge pour les chrétiens où ils peuvent vivre en paix :

« En Israël, les chrétiens ne sont pas tués, leurs églises ne sont pas brûlées, leurs croyantes ne sont pas violées », a-t-il ajouté. « Même si les chrétiens en Israël sont une minorité, nous jouissons d’une qualité de vie élevée. Mais le plus important est que nous ayons une démocratie et la liberté de culte. Lorsque des voix s’élèvent contre l’Etat d’Israël, cela montre qu’il existe une démocratie saine. «

https://www.chretiens.info/39276/toutes-les-5-minutes-un-chretien-meurt-au-moyen-orient-a-declare-le-pere-gabriel-naddaf/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Chambourcy (78) : un client obtient le retrait de produits israéliens du rayon « Ramadan » d’un supermarché Carrefour

Dans une vidéo, un homme a exigé des employés du magasin Carrefour de Chambourcy (Yvelines) qu’ils retirent des dattes israéliennes du rayon « Ramadan ». Les employés ont accédé à cette requête. Il ne s’agirait pas d’un cas isolé.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Sami Aldeeb dépasse la ligne jaune, il traite les patriotes français d’ennemis de l’humanité

Bas les masques. Il était temps….

Me voici ( et des millions d’autres, ) mise au rang des ennemis de l’humanité. Carrément. En publiant hier sur Riposte laïque un vrai torchon au titre évocateur, il va permettre à ceux qui se feraient encore des illusions et le mettraient au rang des patriotes de voir clair :

Les amis d’Israël sont les ennemis des juifs et de l’humanité.

https://ripostelaique.com/les-amis-disrael-sont-les-ennemis-des-juifs-et-de-lhumanite.html

On passera sur ses délires – je n’ose pas dire dire ses rêves -, quand il écrit qu’Israël devrait accepter de partager son Etat avec les musulmans, avec des droits égaux pour tous.  Ce qui lui a voulu la réponse cinglante d’un des commentateurs :

Sami Aldeeb, tu n’as jamais entendu Netanyahou ?
« Si les Arabes déposaient les armes, il n’y aurait plus de guerre.
Si Israël déposait les armes, il n’y aurait plus d’Israël ! »
Bêta, va…

Bêta… Si ce n’était que cela, on pourrait peut-être encore pardonner, à défaut de comprendre. Mais il s’agit de bien pire que cela. C’est une attaque en règle d’Israël :  » crimes contre l’humanité », « principes racistes », « mégalomanie », « idiotie », « prise d’otage » et, dans les commentaires « régime judéo-nazi ».

Ça pue la haine, bête et méchante. On est loin du débat, du désaccord intellectuel ou politique… On est dans le règlement de compte.

Ça pue l’atavisme de certains arabes chrétiens qui, comme d’autres, ont tété la haine des Juifs avec le lait de leur mère.  Résidus des accusations contre les Juifs pour la crucifixion de Jésus ? Guerre de territoire ou d’influence ? Contamination de voisins musulmans ? Peu importe. C’est une réalité, une donnée.

J’avais eu la puce à l’oreille, il y a 7 ou 8 ans, en entendant des plaisanteries antisémites d’un goût douteux du dit Aldeeb lors d’une conférence qu’il donnait à Paris. Ajoutées à une façon obscure de parler rendant une partie de son discours incompréhensible sinon ambigu elles m’avaient laissé une impression de malaise…

C’est pour cela que je n’aime pas trop Sami Aldeeb, je me méfie de lui depuis toujours, ne le trouvant pas clair, dans une espèce  d’intuition ( féminine ? ) et j’ai par plusieurs fois  vu confirmer cet instinct /

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/14/syrie-sami-aldeeb-deconne-et-cest-peu-dire-revoltant-et-effrayant/

C’est aussi ce pseudo-naïf à qui d’aucuns donneraient le bon Dieu sans confession qui, l’année dernière, quand un Anglais a tenté de tuer des musulmans devant une mosquée, a relayé, sans commentaires, sans avertissement, un article particulièrement odieux d’un de mes ennemis, article paru sur facebook à propos de ce que l’évènement m’avait inspiré, article m’ayant valu une plainte pour « apologie du terrorisme ». Depuis, Sami Aldeeb aurait fait disparaître cet article, sans doute pour ne pas être fâché avec Riposte laïque et pouvoir y fourguer de temps à autre quelque article nauséabond et faire connaître son « oeuvre » lui rapportant des royalties  !

Certes, hier, l’auteur du torchon anti-Israël a reçu quelques bonnes branlées de la part des lecteurs de Riposte laïque dans les commentaires, je vous invite à aller les lire, avec les justifications pitoyables d’Aldeeb  qui s’enfonce et annonce tout de go qu’on n’a pas encore tout vu. Ça promet :

Je savais que je ne me faisais pas d’amis en écrivant cet article. Mais je vous avertis que ce n’est que l’entrée. Le plat de consistance arrivera sous peu. Préparez donc vos couteaux, vous, amis d’Israël, ennemis des juifs et de l’humanité. Le philosophe Yeshayahou Leibowitz n’hésite pas à qualifier le régime israélien de régime judéo-nazi. En vous mettant du côté d’un régime judéo-nazi , vous vous êtes démasqués: de vrais anti-sémites. Et rassurez-vous: je ne voudrais en aucune manière vous compter parmi mes amis. Plus vous me détestez, et plus je me sens en bonne conscience.

Je pense que, avec son air con et sa vue basse, le Aldeeb n’a pas bien vécu le voyage que Pierre Cassen et moi-même avons fait en Israël ; il a avalé de travers, et il a besoin de recracher sa bile.  Il n’a pas (encore ) osé nous cibler directement, il nous a visés dans un texte global sur les amis d’Israël….

Alors, avec l’étroitesse d’esprit générée par la haine des Juifs d’Israël, le voici qui nous traite d’ennemis des juifs et de l’humanité, d’antisémites… Il se défoule, le père Aldeeb, il crache son venin. Il a raison, trop de patriotes lui ont fait confiance jusque-là.

Aldeeb a franchi la ligne jaune. Il a montré qui il était. Je lui conseille de rejoindre son copain Soral. Au moins les choses seront claires.

Je sais des Résistants qui vont s’arracher les cheveux et regretter les divisions dans « le camp patriote ». Désolée, mais vu ce qui nous menace, vu ce qui va nous exploser à la figure un de ces quatre, il vaut mieux ne pas se tromper d’amis.

Jean Moulin a vraisemblablement été trahi par l’un des siens. Qu’il croyait être des siens…

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Football : le match Israël-Argentine annulé à cause de menaces de mort contre Messi et ses coéquipiers

Le football et le sport en général ont l’habitude d’être pris en otage par la politique.

Si en plus on ajoute les musulmans dans l’affaire…

Le match amical Israël-Argentine, prévu samedi à Jérusalem, a été annulé, a annoncé mardi l’ambassade d’Israël en Argentine, donnant comme motif des menaces contre le capitaine argentin Lionel Messi.Les « Palestiniens » avaient dénoncé la tenue de cette rencontre dans la ville sainte, alors que les tensions à Gaza ont été exacerbées par l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem.

(…) La polémique avait enflé mardi, après que des opposants à la rencontre ont brandi des maillots argentins tachés de sang, en marge d’un entraînement de la sélection à Barcelone. « Messi, ne joue pas », ont crié des manifestants au bord du terrain d’entraînement.

Source : https://www.20minutes.fr/sport/2284459-20180606-match-israel-argentine-annule-apres-menaces-morts-contre-messi

L’article ne le précise pas sauf le titre), mais c’est bien de menaces de mort dont ont été victimes des joueurs argentins, parmi lesquels Messi. Leurs auteurs promettaient également de s’en prendre à leur famille.

Le fait que le match était prévu à Jérusalem a sans doute fait rager les mahométans, d’ordinaire si tolérants quant au partage des terres.

Les Arabes n’ont visiblement pas encore compris qu’Israël ne leur appartient pas, qu’elle ne leur a jamais appartenu.Les derniers musulmans à avoir eu autorité sur le territoire sont les Ottomans et ils ont dû la céder il y a plus d’un siècle.

Ce qui n’empêche pas les suiveurs d’Allah, et les gauchistes imbéciles qui leur emboîtent le pas, de s’indigner de la défense de leur pays par les Israéliens. Il est clair que pour un certain nombre d’Européens bobos, il ne s’agit pas d’une évidente nécessité, on s’en était rendu compte.

Pour les musulmans, fidèles à eux-mêmes autant qu’au pédophile vendeur d’esclaves, la décision des Argentins est un acte de reconnaissance comme le monde des kouffars n’en manifestait pas depuis l’indépendance de l’Algérie.

La fédération de football « palestinienne », par exemple, « remercie toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme (…) un outil de chantage politique». Elle «félicite les joueurs de l’équipe argentine, menée par la star Messi, pour avoir refusé d’être utilisés comme pont pour atteindre à des fins non sportives.» Source : https://oumma.com/football-le-match-entre-israel-et-largentine-a-ete-annule/

C’est sûr, le chantage, c’est vraiment moche.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Ramadan chez Carrefour : il retire de force les produits israéliens des rayons

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un Palestinien attaque l’Autorité palestinienne à l’ONU, les ennemis d’Israël abasourdis

31 Mai 2018Billets d’humour et d’humeur, International, Les Résistants


Un Palestinien attaque l’Autorité palestinienne à l’ONU, les ennemis d’Israël abasourdis

Ah bon… vous ne saviez pas ?   Le Rraamass, est un gang vomi par Belzébuth ! Ces gens craignent la Paix, la guerre est leur seul but. Et leurs plaidoiries de « victimes », sont le paravent de leur crimes ! Mais l’auto destruction est au bout de leur lutte… PACO.  

En français: MOMENT EPIQUE… L’ONU est abasourdie, les têtes se tournent, les yeux s’écarquillent! Extraordinaire Moment de Vérité à l’ONU. pic.twitter.com/VKGkhuA7ee

— UN Watch en français (@UNWatch_fr) 20 octobre 2017

Mosab Hassan Yousef a pris la parole au nom de UN Watch. Il a vécu sous l’autorité du Hamas à Ramallah et s’adresse à l’Autorité palestinienne pour l’accuser de tous les maux. Jouissif. La tête des autres….

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

Print Friendly, PDF & Email



Paco
Paco

C’est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c’est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l’escopette, ce n’est pas du Verlaine et pas du Marivaux… PACO 2016.

Articles du même thême

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

J’adore Israël, mais je n’aimerais pas y vivre

Illustration : Jérusalem vu depuis le Mont des Oliviers. Au premier plan, des tombes juives remontant pour certaines à plus de 2000 ans ( qui a dit que les Juifs n’étaient pas sur une terre ancestrale ? ). On voit également le dôme du Rocher avec l’esplanade des mosquées et la mosquée al-Aqsa construite au-dessus du premier temple, le temple de Salomon ( dixième siècle avant J.C), ainsi que le second ( VIème siècle avant J.C) et détruit par Titus en 70.  Quelles ordures, construire leur fichue mosquée sur le lieu saint juif, en inventant un passage de Mahomet à cet endroit… Mahomet-Attila, même combat.

De retour de 12 jours heureux passés en Israël, nous sommes bien sûr, interrogés par les amis : vous avez aimé Israël, c’est peu de le dire, vous n’êtes pas tentés d’aller vous y installer ? Vous n’êtes pas tentés de fuir la France de Macron et de Tubiana, la France qui offre des ponts d’or aux Lasfar, Oubrou et autres Belattar et vous menace ?

Question intéressante, à laquelle il m’a fallu réfléchir longtemps, tant la réponse n’est pas évidente.

Pas évidente parce que j’ai aimé tant de choses au pays d’Israël, et parce que j’aime tant notre belle terre de France, notre langue, notre mode de vie, nos valeurs, notre histoire…

Les arguments en faveur d’Israël :

Le dynamisme, l’Etat au service de ses administrés, la sécurité, enjeu majeur pour le gouvernement, le terrorisme pris en compte au point qu’une loi oblige chaque nouvel appartement, chaque nouvelle maison… à avoir une pièce entièrement blindée, permettant de résister de longues heures aux intrusions. La structure centrale des immeubles en béton armé, afin de résister aux éventuels tirs de missile : à chaque alerte ( on n’en a pas eu pendant notre séjour ) les habitants ont quelques dizaines de secondes pour quitter leur appartement et se réfugier dans les escaliers où ils sont en sécurité. Et on ne parlera pas de la présence de forces de police et armées, mêlées à la population, l’arme à la main. Les réservistes se promenant eux aussi avec leur arme. Immense sentiment de sécurité dans un pays en guerre, quel paradoxe !

L’inventivité, l’ingéniosité de ce peuple qui a réussi à faire d’un désert un des pays les plus avancés de la planète, à l’avant-garde des recherches scientifiques, riche en prix Nobel… Chapeau.

Le patriotisme, la joie de vivre, une telle confiance en l’avenir que les familles avec 3 ou 4 enfants sont plus que nombreuses.

Un pays riche en histoire, en mythes, en architecture et lieux naturels exceptionnels. On en a plein les mirettes, on s’y sent bien, on s’y sent chez soi, même si on est athée, car aux sources d’une partie de notre civilisation, avec l’Ancien Testament et le Nouveau. Quoi de plus universel que les 10 commandements, qui viennent compléter nos sources, nos origines à nous, l’antiquité grecque, avec un Socrate ou un Eschyle, par exemple ?

Bref, énormément d’atouts. Mais est-ce que moi, française laïque et républicaine j’aurais envie d’y vivre toute l’année ? Non

Certes l’Orient n’est pas ma tasse de thé, d’une façon générale, nourriture, mode de vie, bruit, chaleur intense… ce n’est pas moi, ce n’est pas chez moi. Certes vivre en pays étranger, renoncer au français et aux délices de la communication dans sa langue, ce serait très difficile.  Mais ce n’est pas l’essentiel.

Il est en Israël quelques points qui me dérangeraient trop si je devais en faire mon pays. Parce que mes référents, mes habitudes, ma vision du monde… sont français.

Il me semble par exemple aberrant qu’il n’y ait pas de transport public pendant 24 heures, shabat ou jours fériés oblige. C’est l’habitude en Israël et cela me semble saugrenu et même inacceptable pour deux raisons. La première est la notion de service public, les transports, pour nous, c’est un service public et on ne comprendrait pas, en France, que les trains ne roulent pas le dimanche, le jour de Pâques ou le 14 juillet.  La seconde est que, bien qu’il y ait en Israël de nombreux juifs athées, l’Etat n’est pas laïque mais applique les règles religieuses des croyants… Pour nous, Français, c’est du communautarisme, c’est impensable. Et si nous nous battons si fort contre l’islamisation de notre pays, c’est aussi parce que nous ne voulons pas que le ramadan soit imposé à tous, avec le voile, les salles  de prières et le halal. Liste non limitative. Nous voyons trop sur quel terrain glissant les différents gouvernements qui se sont succédés à la tête de notre pays nous entraînent… Des exceptions le vendredi pour les musulmans mais de moins en moins de respect du repos sacré du dimanche. Les Juifs ont raison de préserver un jour particulier, avec les commerces fermés, pour que les familles se retrouvent, pour reprendre des forces et du courage pour ensuite. Mais la notion de services publics, à mes yeux, devraient dépasser les simples services d’urgence que sont les hôpitaux et la police.  De la même façon, la généralisation du casher à toute l’alimentation me paraît insupportable. A Rome je vis comme les Romains. Je l’accepte en terre israélienne parce que je suis chez eux, mais je n’aimerais pas devoir m’y plier toute l’année et devoir aller dans le quartier russe ou les commerçants russes pour pouvoir trouver du porc, par exemple.

Par ailleurs, quelle horreur de subir l’appel du muezzin ici et là, à côté de la belle citadelle de Saint-Jean d’Âcre, à Jérusalem même, à côté de la porte des Lions, qui mène au Mont des Oliviers….  Insupportable. Abominable. Il semble que les malheureux Israéliens n’aient pas le choix, qu’ils aient reçu l’autorisation de créer Israël à condition de respecter les us et coutumes, traditions et religions des autres habitants… Dur, dur. Une loi serait, paraît-il, en préparation, qui obligerait le chant du muezzin à baisser d’un octave. Gageons que, si elle est votée un jour, ce sera encore un prétexte d’intifada et de martyrs désireux de régler son compte au pays juif…

Enfin, pour la première fois de ma vie, un homme a refusé de me serrer la main, sous prétexte que je suis une femme. Il y a en Israël un certain nombre de juifs orthodoxes, on les reconnaît à leur chapeau, leur complet noir, les tsitsit pendant à la ceinture,

à leurs femmes qui portent toujours un bonnet sur la tête et et jupe au-dessous du genou et bas opaques, malgré la chaleur. Ces femmes sont souvent accompagnées de poussettes et nombre d’enfants, ils sont très prolifiques, ce qu’on ne leur reprochera pas, il en va de la survie d’Israël.

Charmants, comme la plupart de tous les Juifs que nous avons rencontrés, ils discutent facilement, vous aident si vous êtes perdus, avec une grande gentillesse. Après un échange, une fois, j’ai tendu la main naturellement au délicieux vieillard avec qui nous discutions depuis un bon moment. Il s’est reculé en m’expliquant qu’il vénérait tellement les femmes, qu’il avait tellement de respect pour ces créatures qu’il mettait au-dessus de lui qu’il ne pouvait pas les toucher. Taratata, lui ai-je dit, vous m’insultez, c’est inacceptable…

Certes, il s’agit d’une minorité. Certes, je n’ai jamais rencontré ce problème avec aucun Juif, en France ou en Israël, mais ça existe. Et c’est, sinon considéré comme normal du moins accepté. Cela va si loin que des quartiers entiers où habitent les orthodoxes sont, de fait, déconseillés aux touristes en mini-jupe, shorts ou décolletés… Non qu’ils risquent de se faire agresser, on ne mange pas de ce pain-là chez les Juifs, mais afin de ne pas les choquer inutilement. Bref, un communautarisme qui nous choque, nous, les laïques, et qui ressemble à la laïcité anglo-saxonne que nous refusons résolument.

Parce que, c’est au nom de ce communautarisme, de cette prétendue tolérance, que l’on voudrait nous faire accepter l’islam, ses ghettos et mosquées…

Le parallèle s’arrête là bien sûr, parce que ces Juifs orthodoxes ne demandent rien, n’imposent rien, n’agressent personne, ils vivent dans la ville avec toutes les confessions, sans chercher à imposer par la terreur, la violence, le chantage… leur mode de vie. Il n’empêche que, pour nous, Français, c’est choquant, c’est gênant.

C’est à cause de tous ces éléments mis bout à bout que je ne me sentirais pas chez moi en Israël, malgré tout. Hélas. J’aime trop la France, j’apprécie trop ce qu’elle nous apporte d’unique et de précieux  pour pouvoir vivre là où c’est différent…

Hélas. J’aimerais tant savoir qu’il existe quelque part une autre France perpétuant non seulement nos valeurs mais notre mode de vie et, surtout, LA laïcité, la laïcité à la française.

Et c’est pour cela que je continue à combattre l’islamisation de la France, mais chacun l’avait compris depuis longtemps.

J’avoue cependant que si j’étais juive, même athée, ayant 20 ans et l’intention d’avoir des enfants, je ferais mon alya pour aller vivre en Israël, afin de donner à mes enfants la chance de recevoir une véritable éducation-instruction, de vivre dans un pays dynamique et fier de ses racines, de ses valeurs, de ne pas avoir peur d’être juif, de ne pas trembler et devoir fuir devant l’antisémitisme musulman qui se développe en France…

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Moyen-Orient : L’amitié atypique entre Israël et une République chiite

En pleine commémoration de la Nakba et sur fond d’escalade militaire avec Téhéran, Tel-Aviv a accueilli une délégation venue d’Azerbaïdjan, un allié de longue date coincé entre l’Iran et la Turquie.

Il faut se repasser l’actualité chargée de la semaine dernière pour repérer la bizarrerie. Les séquences sont remplies par la répression israélienne de la grande marche du retour dans la bande de Gaza, l’inauguration des nouveaux locaux à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël, et le torchon qui brûle entre Tel-Aviv et Recep Tayyip Erdogan.

C’est pourtant le moment qu’a choisi l’Azerbaïdjan, un pays frontalier de l’Iran dont les habitants observent majoritairement l’islam chiite, pour envoyer une délégation discuter de coopération économique en Israël. Dirigée par le ministre azéri de la Fiscalité, l’équipe est restée trois jours en Israël pour participer au premier volet d’un comité économique intergouvernemental. Ce programme avait été annoncé en décembre 2016 par Benjamin Netanyahu depuis Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, où le leader israélien avait été reçu par son homologue azéri.

Dans la relation israélo-azérie, ce sont d’abord les chiffres qui parlent. L’Azerbaïdjan est la clé de la sécurité énergétique israélienne, car l’État hébreu importe 40 % de son gaz de cette petite République du Sud caucasien. Israël, pour sa part, est le principal fournisseur d’armes de Bakou, dont le budget astronomique alloué à la défense excède le budget national total de son voisin arménien avec lequel il est officiellement en guerre. Mais le tandem Tel-Aviv-Bakou va bien au-delà du « je possède ce que tu veux et réciproquement ». La petite République d’Asie centrale est ceinturée par la Turquie à l’ouest et l’Iran au sud

Malgré l’analogie religieuse, c’est la méfiance réciproque qui caractérise les rapports entre Téhéran et Bakou. Les Azéris turcophones s’identifient davantage au voisin turc, un pays ami de l’Azerbaïdjan. Mais pour Shamkhal Abilov, conférencier en relations internationales à l’université de Bakou, la passe d’armes verbales entre Israël et la Turquie ne compromet pas les relations de l’Azerbaïdjan avec l’un ou l’autre de ses alliés. « Ce que dit Erdogan relève de la rhétorique politique. Je ne pense pas que la relation entre l’Azerbaïdjan et la Turquie soit menacée. Les relations israélo-azéries et turco-azéries sont deux choses totalement différentes. » De son côté, Tel-Aviv devrait aussi ordonner les priorités. Une nouvelle proposition de loi a été déposée à la Knesset pour reconnaître législativement le génocide arménien. Des initiatives similaires ont échoué par le passé, mises au placard pour ne pas vexer l’allié azéri à couteaux tirés avec Erevan. Il est probable que la raison d’État triomphera à nouveau sur le désir de se venger politiquement des diatribes anti-israéliennes de M. Erdogan.[…]

Aujourd’hui, ce « jeu » ne sert plus en priorité l’affrontement avec l’Arménie, rendue intouchable par son alliance avec Moscou. C’est l’hostilité partagée envers l’Iran qui renforce la cohésion avec l’allié israélien. Les rapports de l’Azerbaïdjan avec la République islamique sont historiquement tourmentés. L’Iran abrite une grosse minorité azérie, 15 à 20 millions de personnes sur plus de 80 millions d’habitants. Téhéran suspecte Bakou d’encourager l’irrédentisme de cette communauté concentrée dans le nord-ouest du pays. Pour déstabiliser son voisin, la République islamique a soutenu les arméniens chrétiens contre leurs adversaires azéris chiites au début du conflit dans le Haut-Karabakh.

Depuis une dizaine d’années, l’Azerbaïdjan dit désormais faire face à des tentatives de déstabilisation islamiste orchestrées depuis Téhéran. En 2012, les autorités azéries avaient lancé une vague massive d’arrestations contre des contingents pro-iraniens, membres du clergé chiite et de la branche locale du Hezbollah. L’inquiétude quant à l’immixtion iranienne dans les affaires du pays est allée grandissante. Une part importante des drones et systèmes de défense antiaérienne israéliens acquis en 2012 a été déployée aux alentours de la capitale azérie et dans la province sud-est du Lenkoran jouxtant l’Iran. Sur le terrain, l’agenda sécuritaire est ainsi moins accaparé par l’affrontement potentiel avec l’Arménie que par le facteur iranien. Le credo national rencontre particulièrement bien la tendance globale. En tant qu’État musulman partageant les vues stratégiques de Tel-Aviv, Bakou est aujourd’hui moins une « anomalie » qu’auparavant. Le rapprochement entre Tel-Aviv et certaines monarchies du Golfe, un secret de Polichinelle, a probablement libéré la parole et les actes. La rencontre de la semaine dernière, en pleine commémorations de la Nakba et sur le sol israélien, montre en effet que certaines barrières psychologiques ont sauté.

L’Orient-Le Jour

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Civitas et son Président dégénéré, Escada, s’en prennent à Pierre Cassen et Christine Tasin

Illustration : Soral et Escada en conférence à Lille. Qui se ressemble s’assemble.

On a affaire à des obtus du bulbe. Après tout on pourrait s’en moquer. Mais le souci est que ces obtus du bulbe, par leurs actions, leurs écrits, ressemblent fortement à nos ennemis. A Marwan Muhammad du CCIF, à Soral d’Egalité et Réconciliation…. Et pourtant nous avons pu rencontrer ici ou là des  militants de Civitas  qui n’ont rien à voir avec toute celle clique. Leur catholicisme militant qui les amène à oublier le reste ??? Incompréhension…

J’avais écrit il y a deux ans combien j’avais été choquée par les propos d’Escada tenus dans un colloque où Pierre Cassen avait été invité :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/02/jai-deux-ennemis-lislam-et-alain-escada-president-de-civitas/

Bon, passons, le personnage est si peu intéressant et si névrosé que je l’avais un peu perdu de vue.

Et puis voilà que l’un de nos adhérents me signale le torchon paru sur leur site :

http://www.medias-presse.info/riposte-laique-et-resistance-republicaine-au-service-disrael/92292/

Un dégueulis  de haine ( bravo les cathos ). Haine pour nos associations, haine pour les athées, haine pour Israël et tout ce qui concerne le monde juif.

Un dégueulis de mensonges éhontés, qui plus est.

Non seulement ils mentent et essaient de salir ( bien que ce soit un honneur et un gage de respectabilité d’être traîné dans la boue par de tels zéros ) des patriotes mais en sus ils sont d’une vacuité intellectuelle dépassant l’entendement.

Je ne sais qui a écrit ces lignes, mais Escada est forcément directeur de publication, il a donné son aval… il est donc responsable, auteur ou complice et coupable.

Les organisations Riposte Laïque et Résistance Républicaine s’inscrivent, comme leur nom l’indique, dans l’héritage de la révolution française de 1789. Leur « patriotisme » a tout de celui de l’armée révolutionnaire. Leur vision philosophique est directement empruntée aux loges maçonniques. Et si ces associations font parfois de l’œil à certains milieux catholiques, c’est pour mieux les tromper, car le seul catholicisme qu’elles tolèrent est une version frelatée, parjure, ralliée, à la façon de ces prêtres renégats qui prêtaient serment de fidélité à la république.

On sait qu’Escada n’aime pas la République, n’aime pas 1789, c’est son droit le plus strict. Et cela ne me dérangerait pas qu’il développe nos divergences politiques. Mais ce serait trop lui demander . Il faut qu’il fasse un gloubi-boulga de toutes ses obsessions, de toutes ses haines. On n’est pas catholique, on n’est pas royaliste, on est donc franc-maçon… Et de colporter les vieilles lunes sur la République, assimilée, quelle sottise, quelle inculture…  à la franc-maçonnerie. Je ne m’abaisserai pas ici à justifier ce que je suis, ce que je pense, à défendre la République, la Révolution française, à me défendre des accusations, j’aurais l’impression de faire allégeance à Escada ou à Marwan Muhammad. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Même totalitarisme. Même pensée obtuse et haineuse. Même désinformation. Même tentative de manipulation du lecteur du Medias-Presse-Info. D’ailleurs, Escada avait fait de l’oeil, et c’est peu dire, aux musulmans présents lors d’une conférence de presse tenue en 2014, Belghoul, mais aussi le Frère musulman Nabil Ennasri…

http://resistancerepublicaine.eu/2014/03/28/belghoul-boutin-bourges-escada-en-conference-de-presse-avec-un-frere-musulman/

( Pour ceux que cela intéresse, rappel des propos, édifiants quant au patriotisme d’Escada, tenus lors de cette conférence : http://resistancerepublicaine.eu/2014/02/22/conference-de-presse-belghoul-boutin-bourges-escada-le-retour-de-linfame-la-republique-en-danger-de-mort/ )

Je me contenterai de rappeler aux haineux que, sans l’armée révolutionnaire, sans Valmy, la France tombait aux mains des puissances étrangères, et le peuple français était privé de son droit de choisir son régime politique. Mais quand on s’appelle Escada, la démocratie est une tare à supprimer. Avec la République et les droits qu’elle donne à tous. Comme pour l’islam. Tiens, encore un point commun entre Marwan Muhammad et Escada.

Nous ferions de l’oeil à certains milieux catholiques… L’expression est intéressante. Nous voici devenus des racoleurs… et nous racolerions des traîtres au saint-catholicisme selon Escada… Bref, il est le seul à détenir la vérité, la vraie religion… Escada au pouvoir, brament les tarés en choeur. C’est sans doute pour cela qu’il n’a pas montré son museau, quand, en 2013, nous avons organisé une manifestation contre la suppression de jours fériés d’origine chrétienne. Pauvre clown, pauvre tache…Pauvre type.

D’ailleurs, Christine Tasin et Pierre Cassen, les principaux animateurs de Riposte Laïque et Résistance Républicaine, ont fréquemment reproché aux catholiques leurs mobilisations contre l’avortement ou contre la loi Taubira. Pour Tasin et Cassen, les catholiques devraient se cantonner au rôle d’infanterie coloniale dans le combat contre l’islam, et prendre leurs ordres d’un état-major naturellement sioniste. Car ces Tasin et Cassen sont passés d’une vénération du compas et de l’équerre à une admiration sans borne de l’Etat israélien.

Mensonges et désinformations pour attiser la haine. Si Riposte laïque ( dirigé par les Suisses et non par Pierre Cassen ) s’est engagé plutôt contre le mariage homo en 2013, Résistance républicaine n’a pas pris parti, laissant ses adhérents s’engager à titre personnel pour ou contre le mariage homo, je me suis expliquée sur mon engagement personnel pour le mariage homo et ma volonté de ne pas engager RR dans des combats sociétaux qui n’ont rien à y faire. Quant à l’avortement… Pierre et moi y sont favorables, d’autres non, il y a bien eu des articles pour s’interroger sur la forte mobilisation de certains cathos contre l’avortement et contre le mariage homo quand les mêmes ne lèvent pas le petit doigt contre l’islam, danger suprême…

Apparemment pour Escada et ses sbires, l’islam n’est pas un problème. Mais la pire des choses est le sionisme… Et voila que nous allons en Israël, que nous défendons Israël et admirons ce que nous avons vu. Crime entre les crimes. Ils ne seraient pas un peu antisémites, à Civitas, par hasard ?

Et tout le reste du torchon qui nous est consacré est du même tabac, haine, contre-vérités… Voir l’article en lien.

L’obsession juive d’Escada rappelle celle de Soral. Tiens, voilà une belle triplette : Civitas, CCIF, Egalité et Réconciliation… Escada, Muhammad, Soral. 

Il paraît que certains d’entre eux se prétendent patriotes. 

J’en pleure de rire.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture