Islamistes

Camp des Milles (13) : l’appel de trois résistants et déportés contre l’extrême droite

Posted by on avril 30, 2017 at 11:24

Un texte solennel a été lu au Camp des Milles (Bouches-du-Rhône), dimanche 30 avril, à une semaine du second tour de la présidentielle.

Ils ont voulu marquer le coup, à l’occasion de la journée du souvenir de la déportation. Trois représentants de la Résistance et de la déportation ont estimé, dimanche 30 avril, dans un appel solennel lu au Camp des Milles (Bouches-du-Rhône), que la France ne pouvait pas prendre le « risque mortel » de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle.

« Nous avons appris durement à reconnaître les visages et les masques de l’exclusion et de la haine, ont écrit trois « Grands anciens » du site mémorial du Camp de Milles, dans un texte prononcé par le président du musée, Alain Chouraqui. Comme nous reconnaissons les petits calculs, les colères dévoyées ou les aveuglements qui permettent le pire. »

« Aujourd’hui, malheureusement, par-delà les mots et les faux semblants, nous les reconnaissons bien dans notre pays », indiquent Denise Toros Marter, déportée à 16 ans à Auschwitz, Sidney Chouraqui, engagé volontaire de la France libre, et le colonel Louis Monguilan, résistant, déporté à Mauthausen.

« Nous savons bien que tous ceux qui sont attirés par les extrêmes ne sont pas eux-mêmes des extrémistes. Mais ce fut le cas aussi pour beaucoup de Français ou d’Allemands séduits un moment par Pétain ou Hitler dont ils n’imaginaient pas les horreurs futures », poursuivent-ils.

Nous ne supportons pas l’idée que les héritiers des politiques antirépublicaines que nous avons connues puissent à nouveau exercer et détourner le pouvoir républicain.
Denise Toros Marter, Sidney Chouraqui et Louis Monguilan

« C’est aujourd’hui l’extrémisme nationaliste qui risque de conquérir le pouvoir dans notre pays et qui présente donc le danger le plus immédiat pour nos libertés et pour l’unité de notre peuple », affirment-ils.

« Peu importe que l’on nous accuse de diabolisation. Car nous avons connu les ‘diables ordinaires’ qui peuvent préparer l’enfer. Nous savons jusqu’où mènent l’intolérance et l’exclusion au pouvoir. Nous en connaissons la dynamique meurtrière. Pour notre pays, pour les valeurs de la République, pour nos enfants et petits-enfants, ce risque mortel ne peut pas être pris », concluent-ils.

Le Camp des Milles, près d’Aix-en-Provence, est le seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact. Il abrite aujourd’hui un musée et un mémorial, engagé dans la lutte contre l’extrémisme.

France info

PARTAGEZ ! ...

Ross Douthat (New York Times) : « Marine Le Pen a raison de vouloir arrêter l’immigration massive »

Posted by on avril 30, 2017 at 11:16

Ross Douthat est un chroniqueur du New York Times

Tout d’abord, personne ne doute sérieusement de la compétence de Marine Le Pen, de sa connaissance des sujets, de sa capacité à servir de présidente sans transformer sa fonction en théâtre burlesque. L’incapacité du Président Trump à maîtriser ses propres émotions turbulentes n’est pas un problème pour son homologue français.

Il n’y a pas non plus de preuve que Marine Le Pen elle-même s’inspire d’une quelconque façon du régime de Vichy. Elle est la raison pour laquelle son parti a éjecté les Vichystes et désavoué l’antisémitisme et s’est déplacé vers l’opinion française générale sur de nombreuses questions.

Cela a été fait, bien sûr, dans l’espoir de gagner le pouvoir. Mais c’est ainsi que la purge des poisons se produit toujours, et avoir renié son père est un acte de purgation politique assez coûteux émotionnellement et dramatique.

Certains affirment que Le Pen a simplement remplacé l’antisémitisme par l’islamophobie. Mais ses attaques contre le fondamentalisme islamique et sa défense d’une laïcité stricte ont été reprises par de nombreux politiciens français traditionnels comme Nicolas Sarkozy ou François Fillon.

Surtout, le politicien que Le Pen a évidemment tenté d’imiter n’est pas son père ou le maréchal Pétain, mais Charles de Gaulle – le de Gaulle qui s’opposa violemment à l’intégration politique européenne, qui a accordé à l’Algérie son indépendance en partie parce qu’il doutait que la France puisse absorber des millions de musulmans.

Ce qui signifie que, bien qu’une grande partie de l’agenda théorique de Trump ait été une réaction excessive aux problèmes du pays, certaines des positions controversées de Le Pen sont objectivement correctes.

(…)

Marine Le Pen a raison quand elle dit que la France dans son ensemble, les autochtones ainsi que les immigrés récents, bénéficieraient d’un arrêt de l’immigration de masse.

Marine Le Pen a raison quand elle déclare que l’Union européenne a donné trop de pouvoir inexplicable à Bruxelles et à Berlin et a privilégié les intérêts financiers aux intérêts des citoyens ordinaires.

Et bien que beaucoup de ses prescriptions économiques semblent douteuses, sa critique globale de l’euro est correcte : son pays et son continent se porteraient mieux sans cette monnaie.

Article du 02/03/2017 : « Le populisme de Le Pen est plus cohérent et discipliné que celui de Trump »

PARTAGEZ ! ...

Robert Badinter : « Le FN rompt avec les valeurs républicaines »

Posted by on avril 30, 2017 at 9:50

L’ancien ministre de la Justice socialiste Robert Badinter met en garde contre le danger de « l’extrême droite » et estime que l’élection n’est pas jouée.

Par son histoire, sa philosophie et son projet, le FN est en rupture manifeste avec les principes de notre République – liberté, égalité, fraternité -, qui fondent notre communauté nationale et ont retenti dans le monde.

Considérez-vous, comme certains à gauche, que face à Marine Le Pen, l’élection d’Emmanuel Macron est acquise ?

Je ne ressens pas le même optimisme que nombre de mes amis. Non, l’élection présidentielle n’est pas « pliée » et la défaite de Mme Le Pen n’est pas acquise. Le résultat peut dépendre du taux d’abstention au second tour, notamment à gauche. Il suffit qu’une proportion élevée des électeurs s’abstienne de voter pour M. Macron, et Mme Le Pen peut l’emporter. […]

Tous les discours de dénonciation du FN fondés sur la morale et la culpabilisation des électeurs ont échoué à endiguer sa montée. Comment l’expliquez-vous ?

Il faut poser la question en d’autres termes : à quel niveau en serait l’extrême droite en France, dans la période actuelle, si on ne rappelait pas aux Français les exigences de la liberté? Je crois à la force des principes républicains, pourvu que ceux qui les invoquent les respectent eux-mêmes. […]

Quels sont les points qui, dans le programme de Marine Le Pen, vous paraissent inacceptables ?

Parmi tant de propositions critiquables, je considère comme la plus dangereuse l’instauration d’un principe constitutionnel de « préférence nationale ». Elle ouvrirait la voie à des mesures humainement détestables, qu’il s’agisse notamment de l’école, des services de santé, des logements sociaux ou de l’emploi. Ce n’est pas en ajoutant la misère à la défiance que l’on pourra intégrer les étrangers établis légalement sur notre sol. […]

Le JDD

PARTAGEZ ! ...

L. Luca (LR) : « Macron a une qualité, celle de récupérer tous les « has-been » politiques de tous bords »

Posted by on avril 30, 2017 at 9:48

[unable to retrieve full-text content]

EM a une grande qualité:celle de récupérer tous les « has been » politiques de tous bords.Dernière prise:JL Borloo! — Lionnel Luca (@lionnelluca06) April 30, 2017

Cet article L. Luca (LR) : « Macron a une qualité, celle de récupérer tous les « has-been » politiques de tous bords » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Borloo « terrorisé » par les atermoiements de responsables politiques à voter Macron

Posted by on avril 30, 2017 at 9:18

L’ex-président de l’UDI Jean-Louis Borloo s’est déclaré dimanche soir « terrorisé » par les atermoiements de responsables politiques de droite et de gauche à voter en faveur d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle.

« Oui, absolument, je pense que l’hypothèse d’une victoire du Front national, à la fois de Marine Le Pen et ensuite aux législatives, par l’effet mécanique de la Ve République, est parfaitement imaginable« , a affirmé sur France 2 l’ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy.

« Les Français sont complètement désemparés » et peuvent être tentés par « des solutions simples de type bouc émissaire ‘c’est la faute de l’autre, de l’Europe ou du monde’« , a-t-il dit.

« Je suis terrorisé quand j’entends des amis de la droite et du centre qui n’ont pas compris que le Front national, depuis le début, était leur adversaire (…) L’objectif du Front, c’est de liquider la droite et le centre ! Quand un adversaire vous le déclare comme ça et que vous restez muets, c’est le syndrome de Stockholm… « , a accusé M. Borloo, en visant certains responsables LR qui refusent d’appeler à voter pour le candidat d’En Marche!.

« Si la droite et le centre rêvent d’une cohabitation avec le futur président« , a-t-il poursuivi, « il faut qu’il y ait des candidats aux élections législatives« . « Imaginez Marine Le Pen gagnant (la présidentielle), leurs candidats seront balayés, donc c’est une faute absolument stratégique« , à ses yeux.

news.yahoo

PARTAGEZ ! ...

Montpellier (34) : un ado de 16 ans suspecté d’être l’auteur de sept agressions sexuelles

Posted by on avril 30, 2017 at 8:35

Un adolescent de 16 ans a été interpellé mardi matin près de l’avenue de Lodève, à Montpellier (Hérault). Les policiers enquêtaient depuis trois mois sur un agresseur sexuel en série rapporte e-metropolitain, qui révèle l’information.

Sept jeunes femmes avaient déposé ces dernières semaines des plaintes pour des agressions sexuelles et des faits d’exhibitionnisme dans ce quartier de la ville.
Identité par les victimes

Le jeune homme a été arrêté par les policiers, qui menaient depuis plusieurs jours une surveillance discrète dans le secteur. Il a été aperçu traînant dans les parages.

20minutes

PARTAGEZ ! ...