Les huit prédicateurs que la police surveille sur Youtube

Partisans d’un retour aux racines de l’islam, les prédicateurs salafistes n’en sont pas moins des adeptes des nouvelles technologies. Ils surfent avec aisance sur les réseaux sociaux, et certains d’entre eux y sont de véritables vedettes. Les services de renseignement suivent attentivement leur expression sur le Net pour mesurer leur niveau d’influence, déceler d’éventuels dérapages et analyser les tendances des messages diffusés à la communauté musulmane. Ce travail est d’autant plus important que la majorité de ces prédicateurs rechigne à s’exprimer en dehors des sites communautaires et qu’il faut parfois lire entre les lignes. Une note de synthèse d’il y a quelques semaines recense les huit influenceurs qui ont le plus d’audience. On compte parmi eux trois figures de la mouvance salafiste dont l’imam de Brest Rachid El Jay.

www.lejdd.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les journalistes sont l’une des professions les plus visées en France par les commentaires violents ou haineux sur internet

Les journalistes sont l’une des professions les plus visées en France par les commentaires violents ou haineux sur internet et les réseaux sociaux, selon une étude publiée pour la journée mondiale de la liberté de la presse.

L’association Respect Zone, qui milite contre la cyberviolence, a publié mercredi un baromètre inédit, réalisé par les sociétés Dentsu Consulting et Netino by Webhelp à partir d’une analyse des commentaires sur les pages Facebook de 24 grands médias français (à partir d’un échantillon de 10.000 commentaires sélectionnés aléatoirement en mars, avant éventuelle modération).

En outre, l’étude a recensé sur 12 mois tous les messages sur les réseaux sociaux incluant certaines injures ciblant spécifiquement les médias (« merdias », « journalopes »…).

D’après cette étude, « 45.000 messages de commentaires cyber-violents sont recensés par mois à l’encontre des journalistes et de leur média », soit 1% des commentaires postés sur les 24 pages de médias analysées. Ce qui fait des journalistes « la 3ème profession la plus visée » par les cyberviolences, derrière les hommes et femmes politiques et les personnalités publiques (acteurs, animateurs télé…).

www.jeanmarcmorandini.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Violences urbaines à Toulouse : un individu soupçonné d’appels à émeute sur les réseaux sociaux interpellé

Les enquêteurs de la Sûreté départementale de Toulouse ont interpellé et placé en garde à vue, mercredi 25 avril 2018, un des auteurs présumés des appels à émeute sur les réseaux sociaux. Il est soupçonné d’avoir diffusé des messages qui ont contribué à mettre le feu aux poudres pendant plusieurs nuits dans le quartier du Mirail, à partir du dimanche 15 avril 2018.

D’après les premiers éléments, le jeune homme âgé de 21 ans et au casier judiciaire déjà bien fourni était déjà connu des services de police pour « travailler » avec des dealers du quartier. Le dimanche 15 avril dernier, il aurait créé un compte Facebook afin de relayer des appels à émeute.  (…)

Au delà de ces deux affaires, des sources policières estimaient, à l’époque, que « certains ont tout fait pour faire monter la tension » dans ce quartier où « la lutte est accrue depuis quelques semaines contre le trafic de drogue ». (…)

actu.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

« AJ+ français » : quand la propagande du Qatar se cache derrière un progressisme féministe et LGBT

Lancé en décembre 2017 en France, ce nouveau média s’adresse aux « générations connectées et ouvertes sur le monde ». Mais derrière la façade progressiste, AJ+ est surtout une succursale d’Al-Jazira, la chaîne télé détenue par la famille royale du Qatar. Une allégeance troublante, surtout quand on se penche sur le contenu de ses vidéos…

(…) Dans la pensée indigéniste, toute la société occidentale est analysée à l’aune de l’oppression « coloniale » infligée aux « racisés », c’est-à-dire aux non-Blancs. Cette vision se retrouve dans la ligne éditoriale d’AJ+ français où d’innombrables faits divers sont égrenés sans ceesse dans le but transparent d’instiller l’idée que l’islamophobie et le racisme sont omniprésents en France : expulsion d’une migrante enceinte dans un train à Menton, violences contre une femme « agressée car voilée » à Vélizy, « violente interpellation » d’une autre en niqab à Montpellier… Chaque exemple de violence policière supposée ou avérée est ainsi scrupuleusement rapporté voire monté en épingle. Dans une certaine mesure, le média fonctionne comme une sorte de « Fdesouche » à l’envers : à l’instar du site d’extrême droite, il nourrit un fil d’actualité obsessionnel, créant un climat particulier, en l’espèce celui d’un Etat policier, raciste et islamophobe.

AJ+ vous explique le lexique derrière LGBTQQIP2SAA. pic.twitter.com/JVChANUqXC

— AJ+ français (@ajplusfrancais) February 16, 2018

Pour sa campagne #Exaequo contre les discriminations dans le sport, le ministère des Sports a choisi le footballeur Antoine Griezmann comme ambassadeur pour incarner la lutte contre le racisme dans le foot.

Pas Blaise Matuidi
Pas Ousmane Dembélé
Pas Paul Pogba@AntoGriezmann. pic.twitter.com/vKOI9voNSz

— AJ+ français (@ajplusfrancais) March 29, 2018

Savez-vous quel est le point commun entre le twerk de Miley Cyrus et les tresses de Kylie Jenner ? C’est considéré comme de l’appropriation culturelle. pic.twitter.com/s25VZ5y07F

— AJ+ français (@ajplusfrancais) January 19, 2018

Vous connaissez le féminisme, mais connaissez-vous le « féminisme blanc » ? #8mars #JournéeDesFemmes #JournéeDesDroitsDesFemmes pic.twitter.com/eNU3QxGVPH

— AJ+ français (@ajplusfrancais) March 8, 2018

À cause de son turban, cette femme a dû quitter la salle de sport de l’Aquaboulevard à Paris. pic.twitter.com/5sq2Z54DCa

— AJ+ français (@ajplusfrancais) January 7, 2018

Un cinéma #Gaumont a privé ce Montpelliérain de sa séance. Il dénonce un « racisme ordinaire ». pic.twitter.com/rEQ3Zt6fsP

— AJ+ français (@ajplusfrancais) April 4, 2018

Les proches de Tariq Ramadan et des internautes ont lancé le #FreeTariqRamadan pour dénoncer sa détention provisoire. pic.twitter.com/QIFiQ6ziTQ

— AJ+ français (@ajplusfrancais) February 20, 2018

Flou, discret et composé de personnalités controversées, le « Conseil des sages de la laïcité » est-il vraiment sage ? ? pic.twitter.com/8cStbzrqaB

— AJ+ français (@ajplusfrancais) April 6, 2018

Le conte de fée n’aura duré que quelques jours. La blogueuse voilée Amena Khan se retire de la campagne L’Oréal, après que ses tweets datant de 2014 sur Israël ont suscité la polémique. Nous vous parlions d’elle il y a quelques jours. pic.twitter.com/qu29jqUk97

— AJ+ français (@ajplusfrancais) January 23, 2018

Qu’est-ce que le mouvement #BDS ? pic.twitter.com/g2G9wCwb8o

— AJ+ français (@ajplusfrancais) April 17, 2018

Israël – Palestine, une histoire sans fin ? pic.twitter.com/uKp2qg1lYW

— AJ+ français (@ajplusfrancais) January 26, 2018

www.marianne.net

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Cambridge Analytica: Facebook dans une crise historique. Le lanceur d’alerte se fait supprimer ses facebook et instagram. 9% d’Américains supprimeraient leur compte selon un sondage (MàJ)

MàJ 13/04/2018

(…)

Alors que Zuckerberg a déclaré la semaine dernière que l’entreprise n’avait pas vu une baisse significative des utilisateurs cumulatifs, une nouvelle enquête de Creative Strategies affirme que 9% des Américains auraient supprimé leurs comptes.

Le rapport (via TechPinions) se lit en partie comme suit :

« La protection de la vie privée est importante pour notre échantillon. Trente-six pour cent ont dit qu’ils étaient très préoccupés par cette question et 41 % ont dit qu’ils étaient quelque peu préoccupés.

Leur comportement sur Facebook a quelque peu changé en raison de leurs préoccupations en matière de protection de la vie privée. 17% ont supprimé l’application Facebook de leur téléphone, 11 % ont été supprimés d’autres appareils et 9 % ont complètement supprimé leur compte. Ces chiffres peuvent ne pas trop inquiéter Facebook, mais les mesures moins drastiques que les utilisateurs prennent devraient les inquiéter aussi car elles ont un impact direct sur le business model de Facebook. »

Le chiffre de 9% semble incroyablement élevé, car il signifierait que sur les 214 millions d’utilisateurs de Facebook aux États-Unis, 19,2 millions ont supprimé leur compte au cours des dernières semaines seulement.

En vérité, nous devrons probablement attendre le prochain rapport sur les résultats de Facebook pour avoir une idée plus précise de l’impact de la controverse qui entoure l’entreprise sur sa base d’utilisateurs.

Yahoo Finance


MàJ 20/03/2018 22h30

Christopher Wylie, l’homme au centre du scandale de Cambridge Analytica, a vu son compte suspendu par Facebook.
(…)

Suspended by @facebook. For blowing the whistle. On something they have known privately for 2 years. pic.twitter.com/iSu6VwqUdG

— Christopher Wylie (@chrisinsilico) 18 mars 2018

(…)
The independent


20/03/2018 12h45

Facebook est en train d’affronter l’une des pires crises de son histoire. De virulentes critiques fusent des deux côtés de l’Atlantique à l’encontre du réseau social, trois jours après les révélations du Guardian et du New York Times au sujet de Cambridge Analytica, une entreprise ayant joué les premiers rôles dans la campagne présidentielle de Donald Trump. La société britannique est accusée d’avoir, à travers un sous-traitant, siphonné les données personnelles de dizaines de millions d’Américains sur Facebook.
Aux Etats-Unis, les responsables politiques des deux bords réclament que Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, s’explique devant le Congrès. Les parlementaires ont déjà procédé à de longues auditions, à l’automne 2017, au sujet de l’ingérence russe dans l’élection de 2016 mais les patrons des principaux réseaux sociaux n’avaient pas fait le déplacement.

Dans une lettre commune, deux sénateurs, la démocrate Amy Klobuchar (Minnesota) et le républicain John Kennedy (Louisiane), membres de la commission judiciaire, ont réclamé que M. Zuckerberg soit auditionné – ainsi que ses homologues de Twitter et de Google. Trois sénateurs républicains siégeant à la commission du commerce, dont son président, ont pour leur part envoyé un questionnaire au PDG de Facebook. Deux élus démocrates, en pointe dans l’enquête sur l’ingérence russe, le sénateur Mark Warner (Virginie) et le représentant Adam Schiff (Californie), ont eux aussi demandé des explications au réseau social.  (…)

www.lemonde.fr

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Scandale chez les militants noirs : la plus importante page «Black Lives Matter» sur Facebook était tenue par un gauchiste blanc

Un dirigeant du syndicat national des travailleurs australiens (NUW) a été suspendu après qu’une enquête de la chaîne américaine CNN a révélé qu’il était à l’origine d’une escroquerie sur Facebook.

Ian Mackay, un homme blanc, vice-président du National Union of Workers (NUW) depuis 2015, a créé et géré une fausse page relative au mouvement « Black Lives Matter » (« Les vies des Noirs comptent », en français) sur le réseau social Facebook. Le mouvement militant afro-américain se mobilise contre la violence ainsi que le racisme systémique envers les Noirs. La fausse page qui compte 700.000 abonnés – deux fois plus que la page officielle du mouvement – a levé 100.000 dollars, dont une partie a été reversée sur des comptes bancaires australiens.

Une enquête et des suspensions

Contacté par CNN, le haut fonctionnaire avait refusé de clôturer la page fallacieuse. Facebook a dû intervenir et fermer le compte. Le NUW a déclaré dans un communiqué remis au Guardian, qu’une enquête sur les allégations formulées dans le rapport de la chaîne d’informations américaine avait été ouverte et que Ian Mackay, ainsi qu’une autre personne impliquée dans l’affaire, étaient suspendus.

En 2015, Ian Mackay aurait ouvert plus de 100 sites relatifs à la défense des droits des Noirs tels que « blacklivesnews.com, blackkillingsmatter.com et backfists.com ». L’un des sites, blackpowerfist.com, était un forum de discussion encourageant au don monétaire. Une recherche dans l’historique du site a permis de découvrir que le forum avait été créé à partir de l’adresse électronique du vice-président du syndicat. Le site indiquait avoir pour objectif de venir en aide aux personnes « victimes de crimes de haine ou qui ont été touchées par le racisme ».

L’enquête de CNN a retracé un profil Facebook anonyme sous le nom « BP Parker » qui a partagé un lien vers le site Web le lendemain de sa création, rapporte le quotidien britannique. Il s’agit du compte de l’administrateur de la page factice.

www.20minutes.fr

Whoops: Largest Black Lives Matter Facebook Page Is Fake

It was fake, run by a man in Australia, who collected at least $100,000 in donations

This revelation also highlights another embarrassing oversight for Facebook & Zuckerberg#FakeBLMhttps://t.co/SdWY7TwQZm

— Truth Of The Matter (@TruthMatters13) April 10, 2018

Le plus grand groupe #BlackLivesMatter sur Facebook était en fait une escroquerie. Avec presque 700 000 abonné·e·s et 100 000$ de dons, la page était gérée par… un homme blanc australien. ? pic.twitter.com/qvy4XMTJNN

— AJ+ français (@ajplusfrancais) April 11, 2018

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Twitter a supprimé un million de comptes pour « apologie du terrorisme »

Twitter a annoncé ce jeudi avoir supprimé plus d’un million de comptes faisant l’« apologie du terrorisme » depuis 2015, un signe selon lui que le réseau de micro-messages devient « un lieu indésirable » pour les appels à la violence.

Les chiffres impressionnent. Dans son dernier rapport sur la transparence, qui s’arrête au 31 décembre 2017, Twitter a indiqué avoir supprimé 274 460 comptes entre juillet et décembre 2017 en raison « de violations liées à l’apologie du terrorisme », et 1,143 million depuis le 1er août 2015.

Ce chiffre représente une baisse de 8,4 % par rapport à la période précédente, qui avait déjà connu une baisse.« Nous continuons à voir les effets positifs et significatifs d’années de travail afin de faire de notre site un lieu indésirable pour ceux qui cherchent à faire l’apologie du terrorisme, avec comme résultat que ce type d’activité disparaît de plus en plus de Twitter, » a expliqué le réseau dans un communiqué.

redon.maville.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Moins raciste, Giphy est de retour sur Instagram et Snapchat

Les utilisateurs de GIF de Giphy sur Instagram et Snapchat vont être ravis. Leur application Giphy a été réintégrée depuis quelque temps sur ces plateformes. Pour rappel, elle avait été retirée des applications compatibles à la suite d’un GIF raciste qui apparaissait lorsque l’on saisissait le mot clé « Crime ».

À la suite de cet incident, Giphy a tout mis en œuvre pour corriger les failles de ses filtres de modération. Ses développeurs ont été très réactifs et ont su rapidement assainir leur base de données. Désormais, l’insertion de GIF par les utilisateurs passera par plusieurs couches de filtres et les résultats obtenus semblent pour l’instant satisfaisants. De ce fait, depuis quelques jours, on peut à nouveau s’amuser à envoyer des GIF par le biais de Giphy sur nos applications Snapchat et Instagram.

L’intégration de ce module sur ces plateformes avait été réalisée quelques semaines avant cet incident. Donc espérons cette fois-ci bénéficier plus longtemps de l’envoi de ces GIF animés sur nos téléphones portables et tablettes.

www.tomsguide.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Internet : deux fois plus de signalements pour « xénophobie et discriminations » que pour « apologie et provocation au terrorisme »

Le nombre de signalements pour « xénophobie et discriminations » reste élevé sur la Toile, passant de 13 297 en 2014, à 26 477 en 2015, 17 384 en 2016 et 13 277 en 2017. Cette catégorie représente 8,6 % des signalements reçus en 2017 – contre 51 % pour « escroqueries et extorsions », 13 % pour « atteintes aux mineurs », 4 % pour « apologie et provocation […]

L’article Internet : deux fois plus de signalements pour « xénophobie et discriminations » que pour « apologie et provocation au terrorisme » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

L’affaire Cambridge Analytica plonge Facebook dans une crise historique

Peinture murale sur le campus du réseau social Facebook, à Menlo Park (Californie).  Facebook est en train d’affronter l’une des pires crises de son histoire. De virulentes critiques fusent des deux côtés de l’Atlantique à l’encontre du réseau social, trois jours après les révélations du Guardian et du New York Times au sujet de Cambridge Analytica, une entreprise ayant joué les premiers rôles dans la campagne présidentielle […]

L’article L’affaire Cambridge Analytica plonge Facebook dans une crise historique est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture