Insolite

Aubusson (23) : le Creusekistan réclame une reconnaissance « interplanétaire »

Posted by on mars 25, 2017 at 10:03

C’est une province imaginaire née entre deux verres, un soir, entre quelques potes. « CRK » pour Province Libre du Creusekistan, indique l’autocollant, parodiant le célèbre « GRD » de Groland. Michel Moine, maire de gauche d’Aubusson, et « ministre plénipotentiaire » de cet État, se marre.

« On a fait ça dans un esprit d’autodérision », assure l’édile, installé dans son bureau. Dans les faits : un bon coup de com’ pour redorer le blason terni de la Creuse, ce département abonné aux sempiternelles railleries. « On en a eu marre de l’image que les bobos de Paris véhiculent de la Creuse, comme si c’était le trou du cul du monde ! », peste Moine.

PARTAGEZ ! ...

Ibra TV : « Piéger les racketteurs »

Posted by on mars 24, 2017 at 10:03
Partager sur Facebook

Ibra TV : « Piéger les racketteurs » – Fdesouche



Par le 24/03/2017

[embedded content]

(Merci à Athur)

Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Merci de nous signaler les messages litigieux en appuyant sur
le petit drapeau en haut de chaque commentaire.

Veuillez activer JavaScript pour voir les commentaires
Disqus.

PARTAGEZ ! ...

Colombes (92) : Un élu LR lâche «on n’est pas au bled» : l’opposition quitte le conseil

Posted by on mars 24, 2017 at 3:30

Fin de conseil municipal agitée, ce jeudi soir, à Colombes (Hauts-de-Seine). Déjà perturbée en début de séance, l’assemblée a dû être suspendue après que des manifestants de l’école Simon-Veil, dénonçant les malfaçons acoustiques du bâtiment, se sont mis à chanter dans la salle du conseil. Une suspension durant laquelle Aïssa Ben Braham, conseiller municipal (PCF) d’opposition, et Jean Lorrain, conseiller municipal (LR) de la majorité, ont eu un échange houleux alors que les micros étaient coupés. Ce dernier finissant par lâcher «on n’est pas au bled ici !» pour dénoncer l’attitude des perturbateurs, en grande majorité d’origine maghrébine.

Des propos «inacceptables» et «racistes»

Une invective qui a provoqué l’indignation des élus d’opposition. L’ancien maire (PS), Philippe Sarre, a demandé une nouvelle suspension de séance de deux minutes, dénonçant des propos «inacceptables» et «racistes». Ce qu’a accepté la maire (LR) Nicole Goueta, qui était alors en train de discuter avec les parents d’élèves au moment de l’échange. Lorsque le conseil a repris, Yahia Bouchouicha (PCF), a sommé l’édile, «garante de la bonne tenue de ses élus», de demander à son conseiller municipal de présenter «ses excuses», sous peine de quitter le conseil.

(…) Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Un couple fait le tour du monde pour faire goûter du roquefort

Posted by on mars 24, 2017 at 3:24

[unable to retrieve full-text content]

Mathieu et Élodie ont fait découvrir les saveurs du fromage aveyronnais sur les cinq continents. Ils ont filmé les réactions amusées, surprises ou dégoûtées des personnes rencontrées. (…) Le Figaro

Cet article Un couple fait le tour du monde pour faire goûter du roquefort est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Une médiatrice de l’office de l’immigration fournissait du cannabis dans un centre de rétention

Posted by on mars 24, 2017 at 3:02

Fonctionnaire de l’OFII, elle a été condamnée à trois ans de prison avec mise à l’épreuve et à l’interdiction définitive de la fonction publique.

Mais que se passe-t-il au centre de rétention (CRA) du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) ? Il y a quelques semaines, le commandement de police était mis en cause dans une affaire de discrimination, de racisme et d’incitation à la haine. L’inspection générale de la police nationale était saisie et mène désormais une enquête à charge… contre le lanceur d’alerte. Le voilà accusé de harcèlement contre une gardienne de la paix. Cette dernière a pourtant constamment démenti faire l’objet de harcèlement, malgré les pressions de sa hiérarchie.
Le CRA est géré par une division de la police aux frontières qui détient les étrangers sans papiers en voie d’expulsion ou en attente de décision judiciaire ou administrative. Mais le CRA du Mesnil-Amelot possède la particularité d’être, de fait, géré le plus souvent à distance par son directeur, commissaire divisionnaire. En effet, celui-ci dispense des cours liés à la sécurité à la faculté de Lyon III.
Dernière affaire embarrassante pour le centre de rétention : une fonctionnaire de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) vient d’être condamnée pour avoir fourni en cannabis les retenus dont elle suivait les dossiers. M., fonctionnaire chevronnée de l’Office français de l’immigration et de l’intégration, avait régulièrement accès au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot, attenant à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

(…) Le Point

PARTAGEZ ! ...

L’aveu d’un journaliste de La Voix du Nord : notre rôle c’est que les « gens votent correctement »

Posted by on mars 24, 2017 at 12:57

[unable to retrieve full-text content]

Complément d’enquête – France 2 – 24/03/17

Cet article L’aveu d’un journaliste de La Voix du Nord : notre rôle c’est que les « gens votent correctement » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...