J’avoue : j’ai passé ma soirée du réveillon avec des gens de gauche !

HollandeetMélenchonIl paraît que cela ne se fait pas. J’apprends qu’un responsable des jeunes UMP, Pierre Gentillet, va passer devant le tribunal révolutionnaire pour avoir osé passer la nuit du réveillon, avec plusieurs autres UMP, en compagnie, horreur, de jeunes du FN !

Il paraît que c’est davantage choquant que le millier de voitures brûlées, que la mort d’un jeune au Trocadéro, que la tentative d’étranglement d’un policier à Metz, et que le coup de couteau d’un paisible Afghan, à Dijon, à l’encontre d’un Français de 58 ans qui n’avait qu’à pas se trouver là…

Naturellement, l’islamo-fellateur délateur Askolovitch ne pouvait que monter au créneau, et traiter le sujet sur I-Télé, dont il n’a pas été viré, lui…

askotwittdelateur

Naturellement, notre préposé aux gifles ne pouvait pas rater celui qu’il a appelé « un con fini », Askolovitch en personne…

Mais, à gauche, on gémit. Cambadelis (oubliant qu’il a été un temps rémunéré par un ancien membre du comité central du FN, Yves Laisné, quand il avait lancé le Manifeste contre le FN, ce qui fait désordre) somme Sarkozy de s’expliquer, rien de moins, sur les fêtes nocturnes de ses jeunes militants.

On espère qu’il va, dans le même esprit, sommer l’époux Kosciusko-Morizet, mari de Madame, qui est au PS, de justifier avec qui il a passé la nuit du réveillon….

Mais puisque la nouvelle dictature socialiste oblige les gens à passer des fêtes uniquement avec ceux qui pensent comme eux, je me dois de passer à confession, moi aussi.

Je l’avoue, avec une amie rédactrice de Riposte Laïque, j’ai passé la nuit de la Saint-Sylvestre en compagnie de quatre personnes de gauche : un socialiste, un couple (hétéro) de Mélenchoniens et une communiste.

On se connaît depuis trente ans, et on n’a pas rompu notre amitié, bien que nos parcours se soient éloignés. On continue à bien s’aimer.

Donc, chose inconcevable pour Askolovitch et Cambadélis, on ne s’est pas tapé sur la gueule. Chose encore plus abominable, on s’est fait la bise à minuit. Et, comble de l’horreur, après avoir savouré des fruits de mer arrosés au Bourgogne aligoté, puis un sanglier arrosé avec un Gevrey Chambertin 1997 amené par la camarade du PCF,  on a discuté avec passion, sachant qu’ils connaissent parfaitement Riposte Laïque et ce que nous y faisons.

Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’on les a convertis à 3 heures du matin, parce qu’on tient mieux l’alcool chez les patriotes que chez les socialos… Mais sur l’immigration et l’islam, au 2e Cognac, ils ont admis qu’on avait raison, et qu’ils ne comprenaient pas les conneries de Mélenchon et de Valls-Hollande, dans la France actuelle.

Comme je suis un bon camarade, je ne répéterai pas ce que certains de mes amis de gauche ont dit sur Taubira, ni ce qu’a été leur rire quand je leur ai décrit le dessin de David Miège, qui lui a valu un procès…

Mais c’est promis, Messieurs Askolovitch et Cambadelis, l’année prochaine, on ne recommencera plus, on passera désormais les fêtes uniquement avec des gens qui pensent pareil.

Pourquoi ne pas suggérer à Cazeneuve de faire une loi obligeant les Français à signaler au commissariat chez qui on va, et avec qui on passe la soirée ? Pour lutter contre le terrorisme, bien sûr !

Paul Le Poulpe    

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le chauffard de Nantes s’appelle Yann Lescouarnec’h, et il avait une crèche dans sa voiture…

cazeneuve-et-le-djihadCazeneuve a raison : il ne faut pas stigmatiser. Le chauffard Nantais de la place Royale se nomme Yann Lescouarnec’h, sa maman est une authentique Bigoudène portant la coiffe de Pont l’Abbé . Dans sa camionnette il y avait une crèche  avec le petit Jésus qu’il allait livrer dans le hall de la mairie, à la demande de J.M. Airault. Malheureusement un goéland qui volait au dessus de la place Royale a lâché sur le pare-brise de la camionnette une chiure, et notre pauvre petit Breton aveuglé a malencontreusement heurté la cabane d’un marchand de couscous, et il s’est écrié  » Breizh atao ;;; Breizh atao…  »

Cet acte qui n’est pas délibéré intervient après les discours d’un druide dans la forêt de Broceliande et dans lequel il prônait  ( en parlant de ces salauds de Français ) de les  exterminer tous, en les écrasant avec leurs voitures, à défaut de faire exploser une bombe cachée dans une bourriche d’huîtres de la baie de Douarnenez.

Zemmour est effectivement une infâme saloperie : il est parfaitement dégueulasse de vouloir rapatrier tous les bretons indépendantistes sur l’île de Sein .

Vive la France, vive la république, aux larmes citoyens.

Etienne Salorge

TCHODesequlibreVoiture

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les Dix commandements de la Libre Pensée contre les crèches

CrecheVu l’ampleur que prend l’affaire des crèches, je vous propose quelques suppressions à faire d’urgence pour ne pas choquer les communautés non chrétiennes.

1 – Virer Michel Sapin du gouvernement, son nom fait trop penser à Noël.

2 – Supprimer le Jésus de Lyon de la carte de tous les restaurants.

3- Ne plus employer l’expression  » se faire enguirlander », il y a le mot guirlande qui est une référence claire aux fêtes de Noël

4 – Ne plus vendre de produits vaisselles sous l’appellation Javel-Lacroix, mais Javel tout court.

5 – Supprimer du langage courant quelques expressions comme  » J’ai les boules » ou  » dis-moi ou tu crèches »

6 – Interdire de télévision Ségolène Royal, Najat Vallaud Belkacem et Marisol Touraine le 24 Décembre. Pas de dindes à la télé le soir de Noël !

7 – Interdire le petit Papa Noël de Tino Rossi à la radio, diffuser du rap à la place.

8 – Ne plus dire : mon fils bûche ses examens, le mot bûche étant une référence inacceptable à Noël, je vous propose : mon fils fagote pour ses examens.

9 – Plus de souliers devant la cheminée le soir de Noël. A la rigueur, des babouches.

10 – Interdire à Sheila de chanter  » comme les rois mages » dans ses concerts!

Je vous souhaite à tous et à toutes un joyeux N…oh pardon! j’ai failli commettre un crime contre la laïcité !

Jean Roucas

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le préfet de Bousquet, la crèche de Béziers et l’imam de Lunel

MIEGEmauresmortsBientôt Noël, plus que quelques jours, tout est prêt en déco et comme j’accueille de la famille et des amis, ma maison deviendra un centre d’accueil du public, soumis donc aux lois implacables de la République Laïque. Interdit donc la crèche pour ne pastigmatiser les constructeurs de minarets. Ben non, je me ferais résistant, il y aura une crèche et une bûche de Noël et si un préfet tel que Pierre de Bousquet m’envoie les sbires du Cardinal Cazeneuve, je les ferraillerais jusqu’à trépas, le leur ou le mien.

Pourquoi je parle de Pierre de Bousquet et pas… par exemple du préfet Boucault ? Bonne question. De méchantes langues vont me suggérer qu’il est dans la crèche à côté du boeuf et qu’on le laisse tranquille. Laissons les facétieux avec leurs jeux de mots. Non si je parle de monsieur de Bousquet c’est parce que ce préfet est bien tatillon sur la laïcité au point de confondre religion et tradition et cherche des poux dans la tête d’un certain Robert Ménard qui a osé, le salaud, installer une crèche dans la Mairie de Béziers. Vous avez ici http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/04/01016-20141204ARTFIG00343-face-aux-pressions-menard-maintient-sa-creche-dans-la-mairie-de-beziers.php le détail de cette opération ridicule. Je pensais jusqu’à présent qu’un préfet avait d’autres préoccupations comme par exemple celle d’assurer la sécurité des citoyens et que la déco d’une mairie était le dernier de ses soucis. Robert Ménard ne lâche rien et on peut dire que De Bousquet s’est fait Béziers profondément sur ce coup là.

Mais il y a un autre sujet chez ce personnage républicain à particule qui le met en avant dans la presse, c’est l’affaire des djihadistes de Lunel. Tout de même, c’est grave, une douzaine de fanatiques musulmans sont partis et 4 seraient déjà morts pour un petit bourg de province. Donc Monsieur de Bousquet « a pris connaissance avec consternation » que le sieur Lahoucine Goumri, président de l’union des musulmans de Lunel, ne condamnait pas les petits cons soldats de Mahomet. C’est ici: http://www.midilibre.fr/2014/12/13/jihadistes-de-lunel-les-propos-d-un-responsable-de-mosquee-denonces,1097661.php.

C’est bien, se racheter une conduite pour s’offusquer d’un imam qui refuse de condamner des assassins et qui affirme, je le cite: « C’est leur choix. Je n’ai pas à les juger. Seul Dieu les jugera. Si on doit condamner quelque chose, il faut condamner ce qui est condamnable. Pourquoi condamner ces jeunes qui sont partis au nom d’une injustice en Syrie et pas ces Français qui sont partis et ont tué des bébés palestiniens avec Tsahal l’été dernier ? Pourquoi est-ce qu’une mosquée condamnerait, alors que les autres religions ne le font pas ? »

Bébés palestiniens tués par des Français avec Tsahal ??? Si quelqu’un a une trace de cet événement, merci de me remonter l’info parce que je n’ai rien trouvé à ce sujet. J’imagine que se taper la tête la tête 5 fois par jour sur le sol n’améliore pas l’état neuronal du Lahoucine. Pour preuve il vient de publier un démenti à ces propres propos ici: http://www.midilibre.fr/2014/12/14/jihad-la-mosquee-de-lunel-revient-sur-ses-declarations,1097831.php. Comme quoi Lahoucine carrée ne tourne pas rond.

Bon en substance notre bon préfet s’offusque histoire de calmer le bon peuple qui commence à en avoir ras le cul  bol des islamistes mais mais, il y a un mais, je cite à nouveau notre de Bousquet: « Le préfet rappelle que la religion musulmane n’a rien à voir avec les exactions barbares … »

Ben voyons ! Partis d’une mosquée de Lunel pour semer la terreur en Syrie ou ailleurs n’est pas l’islam. Sincèrement Monsieur le préfet, vous nous prenez pour des boeufs. Ben non ! Justement on n’en est pas, mais vous sans doute, il reste une place dans la crèche à coté d’un bourricot.

Joyeux Noël à tous.

Philippe Legrand

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Hommage aux vaillants libres-penseurs qui combattent l’infâme…

Enfin, des hommes se sont levés ! Enfin, de courageux libres-penseurs, farouches défenseurs de la laïcité, ont décidé de combattre l’infâme ! Depuis maintenant plusieurs décennies, une religion prosélyte, conquérante, dictatoriale tente par tous les moyens de mettre à bas notre précieux pacte républicain en imposant partout et à tout propos ses symboles, ses marqueurs propres, ses signes de reconnaissance dans un espace public qui aurait dû rester, pourtant, le lieu par excellence d’un vivre ensemble apaisé, rayonnant de tranquille harmonie…

Partout, dans des mairies et des conseils généraux, sur des marchés et sur des places prolifèrent crèches, sapins, guirlandes, étoiles et tant d’autres signes qui renvoient le badaud laïque, le flâneur athée, le rêveur agnostique à l’omniprésence de cette religion qui bafoue les lois de notre République !

Faut-il évoquer ici, au risque d’être traîné devant des tribunaux qui n’ont plus rien à envier à l’ancienne Inquisition, les clochers qui se multiplient jusque dans les villages les plus reculés, les croix qui s’affichent sans vergogne aux portes d’églises pléthoriques, les carillons qui retentissent à toute heure traumatisant ainsi les populations laborieuses venues suer sang et eau dans nos sillons abandonnés pour reconstruire notre pays ?

Faut-il rappeler la funeste alliance du sabre et du goupillon conjuguant leurs efforts pour persécuter d’innocentes citoyennes modestement voilées venues goûter à Wissous Plage aux joies paisibles du sable et du roupillon ?

De plus en plus, ce christianisme ravageur, dominateur, dévoyé (mais avais-je vraiment besoin de le nommer ?) et sa branche la plus extrémiste, le catholicisme, envahissent nos banlieues et les quartiers les plus défavorisés de nos villes. Il ne se passe plus de semaine sans que l’on voie déferler dans ces rues, d’ordinaire si tranquilles, des hordes de cléricaux fanatisés, revêtus de soutanes noires, brandissant des crucifix et vociférant sans fin d’agressifs Notre Père, parfois même, hélas, en latin !… Ils sont souvent suivis d’enfants de Marie, chantant cantiques à pleins poumons et précédés d’enfants de chœur agitant, menaçants, leur liturgique sébile sous le nez d’infortunés passants sommés d’acquitter sur le champ dîme et capitation.

Il nous faut rendre hommage aux habitants de ces quartiers, tolérants jusqu’au sublime, qui sont les principales victimes de ces provocations répétées et qui ont toujours su faire preuve, en ces tragiques circonstances, d’une admirable retenue. Ces hommes et ces femmes venus de l’autre côté de la Méditerranée, souvent au péril de leur vie, ayant quitté à regret des terres où régnaient harmonie et douceur de vivre, sont donc les spectateurs sidérés de ces manifestations obscurantistes qu’ils croyaient depuis longtemps révolues. C’est bien mal récompenser le désintéressement, l’abnégation, le sacerdoce même de cette jeunesse vigoureuse et bariolée venue spontanément repeupler notre pays rendu exsangue par des siècles de consanguinité monochrome. Notre démographie renaissante doit tout, nous le savons bien, à la semence vivace de ces hommes et aux ventres féconds de leurs femmes, à ces infatigables laboureurs et à leurs insatiables labourées. Ces dernières, épuisées par leurs innombrables grossesses au service de la France, n’ont souvent même plus le temps (ou la force) d’entretenir leur chevelure comme elles le voudraient et se trouvent réduites à en cacher le piteux état d’abandon sous un humble foulard… Quel contraste avec ces oisives autochtones qui paradent en cheveux sur des podiums de fausse gloire pour de stériles et dérisoires concours de beauté !

Mais combien de temps nos si précieux hôtes, exemplaires d’indulgence et de bienveillance, combien de temps encore pourront-ils supporter ces incessantes atteintes à une laïcité qui leur est si chère, eux qui viennent par millions nous apporter leur gracieux concours sans même que nous ayons eu besoin de le leur demander, nous épargnant ainsi, par délicatesse, une bien humiliante requête ? Et que ferions-nous demain si ce fleuve de sang neuf, lassé d’irriguer une terre ingrate, venait à se tarir ?…

Heureusement, quelques souchiens – et les plus courageux d’entre eux – s’emploient aujourd’hui à sauver l’honneur de notre pays en traquant, partout où ils se trouvent, ces scandaleux manquements des calotins à notre loi commune. Ils sont secondés dans cette tâche ingrate par une poignée de valeureuses amazones qui prennent tous les risques pour combattre l’hydre catholiciste et ce, en dépit de l’extrême dénuement dans lequel elles se trouvent. Ainsi les pauvrettes ne peuvent-elles pas, faute de moyens financiers, s’offrir une tenue vestimentaire complète pour affronter les rigueurs de l’hiver et doivent-elles choisir entre vêtir le haut et couvrir le bas de leur anatomie, culotte ou soutien-gorge, jupe ou corsage, fesses virginales ou poitrine juvénile : cruel dilemme pour une jeune fille… Malgré cela, elles n’hésitent pas à mettre à mal leur pudeur naturelle en allant défier, jusque dans leurs enceintes fortifiées, des moines lubriques à l’œil concupiscent, au risque de subir de la part d’iceux d’odieux attouchements dans la pénombre complice de ces lieux de débauche : quel admirable oubli de soi, quel incomparable sacrifice, quel exemple pour nous tous !

Aujourd’hui, grâce aux efforts inlassables de ces nouveaux chevaliers à la triste figure et de leurs dulcinées, certains dignitaires de la secte christiano-catholique reviennent à la raison et entrent dans la voie salutaire de la repentance. Leur actuel chef de file, François Le Pape (parfois nommé Le Pape François), le plus ancien dans le grade le plus élevé, tente courageusement de donner l’exemple. Dès son entrée en fonction, il se refusa ainsi à porter son numéro d’ordre (François 1er) selon le funeste usage de ses prédécesseurs afin de marquer clairement qu’il n’entendait, lui, ni faire souche ni initier une dynastie. Plus récemment, de passage à Strasbourg pour une allocution devant le parlement européen, il se garda sagement de toute visite à la cathédrale locale qui constitue, aujourd’hui encore, un insupportable défi à la France de la diversité. Bien entendu, des jusqu’au-boutistes intégristes s’en émurent vivement, répétant à l’envi, dans une rare violence verbale, que l’argentin ne faisait pas le bonheur !

Le discours prononcé devant le brillant aréopage post-national, digne de la plus pointue des Miss France ou de la philosophe Mitterrande Pingeot, lui valut aussitôt le titre de Souverain Poncif : oui à la paix et non à la guerre (groß Malheur !), oui à l’accueil de l’Autre et non au cimetière marin (tant pis pour Brassens et Valéry), honte aux européens nantis et égoïstes et vive les réfugiés démunis venus d’Afrique ou d’ailleurs… Pas un mot, fort heureusement, de Dieu ou de sa famille proche ! Louable effort, donc, du prince-monseigneur qui se recueillit longuement, quelques jours plus tard, dans une mosquée ottomane en hommage à une vraie religion, cette fois, de paix, d’amour et de tolérance qui sut toujours respecter scrupuleusement laïcité, démocratie et droits humains…

Il reste encore, pour le juge-pénitent François, une longue route à parcourir sur ce nouveau chemin de Damas (ou de Canossa) mais ces premiers pas sont de bon augure pour un retour prochain à une vraie laïcité. Et foin des irréductibles ensoutanés qui continueront, jusqu’à l’extinction (de voix) finale, de tonitruer avec Georges Brassens en égrenant leur chapelet de nostalgies :

Tempête dans un bénitier

Le souverain pontife avecque

Les évêques, les archevêques

Nous font un satané chantier…

Vive la laïque (même voilée) ! A bas la calotte (même en civil) ! Vive la laïcité (à géométrie variable) !

Raphaël Delahaut

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Quand Marine ratisse large, très large : bientôt une Femen ?

LE SOURIR DE MARINELe lecteur de RL se souvient peut-être d’un article récent dans lequel j’estimais que Marine ne pourrait être élue en 2017 que si l’accès au pouvoir du FN ferait moins peur aux électeurs que la gravité de la situation en France à ce moment-là. Autant dire, compte tenu des troubles prévisibles, politiques, économiques, financiers, syndicaux, antifas dans l’entre-deux-tours, qu’il faudrait qu’elle soit élue dès le premier dimanche!

Hypothèse hautement improbable jusqu’ici mais qui semble devenir possible. Ne voyons-nous pas déjà que deux représentants de communautés ordinairement très opposées au FN ont franchi leur Rubicon, sans jeu de mot. Maxence Buttey qui s’est converti à l’islam modéré est donc désormais un musulman frontiste, qui plus est, un élu municipal. Même son prosélytisme n’a pas été sanctionné par la direction du parti. C’est dire que les 93% des musulmans de France qui ont voté pour Hollande en 2012 deviennent quasiment récupérables. Autre représentant d’une communauté ayant d’ordinaire de la détestation pour le FN, Sébastien Chenu, transfuge de l’UMP et surtout cofondateur de Gaylib (et non pas autolib comme certains ados l’ont cru) vient de rejoindre Bleu Marine. De mauvais esprits trouveront à redire si de bleu, la Marine vire au rose. Mais il n’en reste pas moins que les choses évoluent vite puisque le torchon Closer nous donne à penser que Florian Philippot aurait un « ami ». Vrai ou faux, ces allégations contribuent à une extension tache d’huile de l’influence communautariste de Marine. On approche déjà les 50% !

Encore un effort. Il y a bien quelque Femens qui pourrait réfléchir un peu et s’apercevoir qu’une présidente qui porte soutien-gorge ne peut pas être foncièrement méchante. Vite, que cette Femen adhère ! Et puis on pourrait entrevoir l’auteur de « Henri IV » ; le bon François Bayrou ne parviendrait-il pas à faire amende honorable ? Une France désormais souveraine vaut bien une messe bruxelloise voire un requiem. Il entraînerait bien à sa suite 5 à 6% d’électeurs. Au final, pour grappiller les quelques pour-cent nécessaires, pourrait-on compter sur un virage de cuti de Mélenchon ? Qui sait ? Il suffirait qu’une chance-pour-la-France cambriole sa résidence secondaire et le traite de bouffon pour qu’il relativise raisonnablement sa conception de l’immigration.

Et finalement, tout ceci peut conduire à un magnifique 53% électoral. Sarkozy serait très malheureux que Marine ne lui ait pas proposé une carte d’adhérent (qu’il était prêt à prendre, son programme étant à géométrie variable). Resterait sur le carreau Nicolas Dupont-Aignan, définitivement heureux d’avoir fait bondir son score de 3,9 à 4,1%.

Roger Champart

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le dossier prioritaire du ministre Fabius : la blanquette de veau !

fabius2– « Comment est votre blanquette ?

– Elle est bonne »

Image de prévisualisation YouTube

Après une lutte âpre contre l’apartheid en Afrique du Sud, une aide non négligeable à la propagation du sida par transfusion sanguine, et un combat fiévreux contre Bachar Al-Assad, voilà maintenant que notre Ministre des Affaires Etrangères sans doute inspiré par le film OSS 117 semble avoir une nouvelle affaire d’importance sur le feu.

Il était temps, Lolo commençait à montrer d’inquiétants signes de fatigue et d’ennui, en même temps que des symptômes caractéristiques de digestion difficile qui le faisaient dormir aussitôt assis, notamment lors d’une conférence ministérielle en Algérie.

Le nouveau dossier auquel le Ministre a choisi de s’atteler afin de faire revenir les touristes boudeurs est hautement sensible puisqu’il s’agit, rien de moins, que de plancher sur… la recette de la blanquette de veau !

« M’man qui savait télépathiquement ma venance, a mijoté la blanquette de veau des grandes occases », se réjouissait le commissaire San Antonio. Fabius lui aussi apprécie de se mettre à table lors de sommets gastronomiques mensuels avec des chefs réputés, montrant par là qu’il prend sa fonction très à coeur. Et puis il est vrai qu’il n’a rien de plus intelligent à gérer, au vu de la situation internationale particulièrement calme en ce moment.

En juillet dernier, le directeur de l’agence Protourisme déclarait que le tourisme était en chute libre, notamment en raison d’une fiscalité facétieuse et de personnels trop peu qualifiés dans ce domaine. On pourrait ajouter à ce constat que les touristes n’apprécient sans doute que très moyennement qu’on les dépouille de leurs bagages alors qu’ils se trouvent dans un autocar au Trocadéro en pleine émeute sauvageonne, qu’on leur soutire de l’argent en même temps que des signatures sur de fausses pétitions devant le Carrousel du Louvre, que des clandestins nécessairement non habilités leur vendent dans le laxisme le plus navrant de la pacotille fabriquée en Chine au détriment des ouvriers français, qu’on leur arrache leur téléphone dans le métro, ou qu’ils en soient réduits à déambuler dans ce cloaque hideux qu’était autrefois la plus belle avenue du monde et où il faut aujourd’hui faire attention de ne pas piétiner un cul-de-jatte venu d’on ne sait où ou un gobelet de fast food américain dans lequel subsiste encore un fond de soda.

Qu’à cela ne tienne, avec l’homogénéisation de la recette de la blanquette prônée par M. Fabius, la situation touristique ne peut que s’arranger, tout comme la courbe du chômage dont on nous promet une belle remontée pour la prochaine St Glinglin, surtout si sa dégustation est accompagnée du petit vin adéquat et pourquoi pas même d’un pousse-café. De belles siestes ministérielles sont donc encore à prévoir.

On le comprend aisément, il y a tout lieu de penser que les discussions sur la quantité de carottes ou d’oignons durent un peu, mais notre pays étant particulièrement riche en recettes culinaires M. Fabius n’a pas d’autre choix que d’enchaîner ces délicats dossiers.

Bœuf mironton, tête de veau sauce gribiche, potée auvergnate, petit salé aux lentilles, choux farcis… pas facile la vie de ministre.

Caroline Alamachère

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/laurent-fabius-discute-de-la-blanquette-de-veau_1630472.html

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Stains : sublime dégustation dans les caves du Prophète

ARMES KHADDAFIIl a fallu la Police, la Gendarmerie, les Douanes, le Fisc et le Saint-Esprit pour disperser la foule rassemblée à l’occasion de la Grande Vente des Hospices du 9-3, ce Dimanche à Stains.

http://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers/2014/11/24/un-arsenal-de-guerre-dont-un-lance-roquettes-saisi-dans-une-cite-du-93

Enthousiasme et quasi-émeute, folie acheteuse et rupture de stocks. La dispersion de quelques lots sauvés des grands partages en cours entre Mosoul et Seine Saint-Denis fut un événement d’ampleur internationale, une passerelle entre Levant et Couchés, un grand moment de ferveur au service d’une industrie dont la France peut à juste titre s’enorgueillir. Nos « armologues » étaient évidemment là, cible sur le coeur, pour une dégustation qui laissera des traces, et pas seulement sur leurs cadavres. En direct !

À tout seigneur, tout honneur, le Château Lance-Roquette 2013 est sans conteste le joyau de ce véritable « Salon d’Orient 2014 ». Encore jeune quoique déjà évolué, marqué par des tannins de volcan indonésien, possédant à peine né la structure boisée d’un gibet syrien où pend la faisanderie déjà puante, c’est un véritable missile qui vous percute de plein fouet. Explosion secondaire d’arômes de plomb fondu et de tripoux « al dente », bouche de feu, rétro-olfaction « made in Médine », ce nectar dont raffole, paraît-il, Tarik Ramadan lui-même quand il se murge grave en l’absence de Qaradawi dans le lit conjugal, vous emporte au Paradis dans la seconde même où vous faites sa connaissance. Il est impensable que Parker le note à moins de 98/100. Ou alors, je change de métier et passe à la cuisson du fer forgé dans les souks de Marrakech.

Domaine Kalach. Les Saoudiens ont depuis longtemps apprivoisé le cépage né en Russie il y a déjà quelque temps. Cet acier-là vieillit bien, sans rouiller, l’amateur ne s’en lasse pas, suivant en cela l’avis pondéré d’un Malek Chebel un peu « atteint » dès 14 heures et en phase flatulente au moment où nous l’interrogeons. Le 2012 qui nous est proposé se révèle intéressant quoique sans surprise réelle. Un peu sec sur la langue mais s’arrondissant assez vite à mesure qu’il trace sa route vers le duodenum, en éructantes rafales marquées par le loukoum, le pois chiche, la graisse de mouton froide et la figue de barbarie. La sensation d’alcool, voire de légère brûlure gastrique, est classique dans la minute qui suit l’ingestion. Elle s’oublie heureusement assez vite pour une finale « à mourir debout » que le jury aligné contre le Mur des Cons a particulièrement appréciée.

Cuvée de l’Aiguisoir. Il faut vraiment être de ces pays-là pour fermenter le grain avec un tel talent. Comme à leur très récente habitude, les Daeshis conseillés par les maîtres Mamère et Domenach ont bien travaillé, qui nous envoient leur dernière trouvaille. Nous sommes là dans la nouveauté mâtinée d’original. La robe est brun-gris avec reflets d’acier dans la lumière. Le nez coupé s’oublie vite mais l’attaque est d’une totale finesse, un velours sur la pomme d’Adam bientôt transmuté en une longue caresse sur la thyroïde avant ce qui ressemble étrangement à la pénétration d’un rasoir dans la barbe d’un Calife. C’est doux et violent à la fois, un soleil couchant finissant dans l’écarlate de nuées divines. Quatorze siècles de tradition se révèlent quand enfin, la fameuse impression de « sang d’agneau dans la bouche » conclut le prodige. La Coopérative des Éminceurs Daeshis décapite littéralement le classicisme : des artistes, à suivre thermomètre en main tant leur fièvre vendangeuse est stupéfiante.

Clos Erdogan. Deuxième vin des Domaines Lamecque, chaudement recommandé par Pascal Boniface, le 2011 proposé montre les progrès d’une maison longtemps restée à l’écart de la modernité. Un peu voilé sur la fin, le projectile réclame encore un peu de puissance avant de rejoindre ses Frères dans la stabilité des productions pérennes. Pareil pour le rosé dum-dum des parcelles cadastrées AK47, désormais dépassé par le kalach et dont on espère qu’il se renouvellera avant le déclin définitif. Boniface a tendance à se répéter. Nous lui en avons fait la remarque sans toutefois paraître lui en toucher une, ni bouger l’autre. La fin des oracles est toujours une tragédie.

Abbaye du Livre (Cuvée du Patron) Les quelques caisses du générique, pourtant unanimement louées par une fière brochette de porteurs de valises d’échantillons (Askolovitch-Caron-Ruquier-Badiou-Liogier-Benbassa-Taubira-Belkacem) enthousiaste et avide d’en reprendre, ont été un peu boudées par un public friand de produits moins datés. C’est dommage : la vieille maison nous étonnera toujours par le côté radicalement immuable de ses atouts. Pas une gorgée qui ne soit marquée par la flamme des très grands. Longueur sous le palais, incendie de la glotte donnant une furieuse envie de hurler son plaisir, illumination du boyau, de l’intérieur s’il vous plait, avant la libération, dans le couloir, d’éthers rappelant à la fois le port de Tunis en Juillet, le bazar de Fès à six heures du soir, la récolte du guano sur les rivages du Pérou et, apothéose du génie bacchique, la mise en bouteille des eaux usées à la raffinerie de Feyzin.

Un jury complètement bourré, des stars médiatiques grassement rémunérées pour causer juste, des propriétaires comblés et des flics vite appelés à d’autres dégustations, c’est la vie-vraie qui nous a souri à Stains (son casino, sa plage, ses putes voilées, son halva), en cet automne 2014. « Sic remanent ebrietas gloriae ». Oui, comme le répète à chacun de ses sermons l’imam Oubrou, sous l’œil attendri du disert, très bordelais et si mutin Alain Juppé, l’œuvre du divin métal ne s’éteindra jamais.

Jean ta-ca-ta-ca-ta-ca-ta-Sobieski-Boum !

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Exclusif : le discours que veut faire Buttey au congrès du FN

Nous venons d’apprendre que Maxence Buttey a demandé à intervenir, ce samedi 29 novembre, au congrès du Front national, qui se déroulera à Lyon. Nous avons pu nous procurer le texte de son projet de discours, qu’il a fait parvenir à la direction ce jour. Une réponse définitive lui sera donnée ce jeudi par Marine Le Pen en personne.

buttey

بسم الله الرحمان الرحيم

Au Nom d’Allah Le Clément, Le Miséricordieux,

Louange à Allah, Seigneur de l’univers, Louange à Allah, Seigneur des univers, Louange à Allah, le Seigneur du Monde, Louange à Allah, Seigneur des Mondes.

Salam Aleykoum, mes frères,

En prenant la décision de me réintégrer dans mes fonctions municipales à Noisy-le-Grand, moi, Maxence Buttey, devenu par la volonté d’Allah Mustapha Abdul Jabbar, la direction du Front national a envoyé un geste fort à l’ensemble de nos frères musulmans, et je voulais encore la remercier du fond du cœur.

Je voulais surtout exprimer toute ma reconnaissance à mon camarade et ami, Monsieur Florian Philippot (Allah le bénisse), sans qui cette réintégration n’aurait pas été possible. Que la Paix et la Bénédiction du Très Haut soient sur lui.

Mes très chers camarades, en prenant cette décision, contre tous les islamophobes racistes et haineux qui poussaient Madame Marine Le Pen à m’exclure, notre direction, guidée par notre Saint Prophète, a fait preuve de sagesse, mais aussi de sens politique.

En effet, mes amis, comme vous le savez, nous sommes ce jour 10 millions de musulmans en France, et ce sont nos Frères qui, trompés par la propagande du Parti Satanique, ont voté pour lui à 93 %, en 2012. Mais à ce jour, ils ont compris, avec le mariage des pédés sodomites, plus jamais les musulmans ne voteront socialistes. Or, en 2017, avec l’immigration nouvelle, et grâce à Lampedusa, les musulmans seront 12 millions. C’est nous qui ferons le prochain président de la République, et je peux vous le dire, j’ai entendu ce matin Allah le Miséricordieux, lors de ma première prière, à 5 heures du matin, me faire passer ce message : « Mustapha Abdul Jabbar, tu dois convaincre nos frères de voter pour Madame Marine Le Pen, en 2017″.

Il me l’a répété trois fois. Je considère donc que ma mission, lors de mon passage sur terre, consiste à faire partager le message du Très Haut à l’ensemble de ma communauté, et je prends l’engagement, devant vous, de consacrer toute la force qu’Allah voudra bien me prodiguer pour exaucer son vœu. Monsieur Louis Aliot disait à juste titre que le Front national s’adressait aux Français, y compris ceux de confession musulmane. Je vais donc travailler à faire adhérer par millions à notre parti mes frères et mes sœurs, transformant ainsi le FN en premier parti de France.

Dans la foulée de la victoire de 2017, nous enverrons à l’Assemblée nationale une majorité de députés du Front national, et, grâce à notre parti, pour la première fois, nous aurons des sœurs, vêtues pudiquement, à l’Assemblée nationale. Assez de discriminations contre nos femmes, la France est le pays de la Liberté, des Droits de l’Homme et de la laïcité !

Bien évidemment, dans la foulée, nous partirons à la conquête, comme le Prophète nous l’a appris, de nouvelles villes françaises. Dès 2020, peut-être avant, par milliers, nos communes seront administrées par des Musulmans patriotes, des Fils de France, qui montreront que l’islam de France est compatible avec la République. Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Strasbourg, Saint-Denis, Roubaix, Mulhouse, Amiens, Clermont-Ferrand, Poitiers (n’en déplaise aux Identitaires racistes et islamophobes), Montpellier et des milliers d’autres villes tomberont dans l’escarcelle de nos frères et du Front national. Nos 36.000 mosquées cohabiteront paisiblement avec vos 36.000 Eglises, dans l’esprit du dialogue inter-religieux que Monseigneur Dubosc a su impulser auprès des Evêques français.

Enfin, je voulais vous rappeler que notre Saint Coran a tout prévu. 71 % d’étendue maritime sur notre planète, c’est écrit dans notre livre sacré, tout comme l’inéluctable victoire de notre religion d’amour, de tolérance et de paix, qui, seule, est aujourd’hui capable de sauver notre pays d’une guerre civile voulue par les islamophobes.

Je voulais enfin expliquer les convergences qui existent entre le Front national et les textes sacrés de l’islam. Bien évidemment, comme notre vénérée présidente le réclame, la sortie de l’Union européenne par la France permettra, sur notre sol, de mettre fin à l’usure, et, conformément aux prescriptions du Saint Coran, de mettre en place la finance islamique, sans le moindre taux d’intérêt, grâce à la Banque de France.

Ensuite, j’ai lu avec intérêt que Madame Marine Le Pen organiserait, dès sa victoire, un référendum sur la peine de mort. Je peux lui promettre, sans la moindre hésitation, que pas une voix sur les 12 millions de mes frères et de mes sœurs ne lui manquera, afin d’intégrer dans la Constitution la sourate 8, verset 12-13, du Saint Coran : « Frappez-les au-dessus des cous [décapitez-les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations]. Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager« .

Je connais également l’hostilité au mariage des pédés sodomites de notre parti, qui rejoint totalement le message du Prophète, qui, je vous le rappelle, dans la sourate 2, verset 223, encourage nos soldats à labourer librement nos femmes, et surtout pas à enculer d’autres hommes.

Enfin, et c’est très important, je voulais remercier du fond du cœur les élus du Front national qui viennent de voter pour la reconnaissance de l’Etat musulman de Palestine, scandaleusement occupé par des porcs juifs. Dans cet esprit, j’encourage notre parti à aller encore plus loin, et à reconnaître au plus vite l’Etat Islamique d’Irak, qui, seul au monde, applique à ce jour les principes saints de l’Islam, sans la moindre faiblesse.

Naturellement, pour renforcer le vote de nos frères, le Front national devra s’adapter à la nouvelle situation, et aux nouveaux types d’adhérents que je ramènerai. Je vois, dans cette salle, des hommes et des femmes assis côte à côte. Je pense qu’il est plus sain pour une écoute sereine de nos travaux que les hommes soient avec les hommes, et les femmes avec les femmes. De même, j’ai vu quelques tenues féminines indécentes et décadentes, qui, par leur impudeur, sont porteuses de troubles futurs qu’il vaudrait mieux éviter.

J’ai vu dans les stands de nombreuses bouteilles de vin, ainsi que d’abondantes tranches de porc. Je ne doute pas que, lors du prochain congrès, pour ne pas offenser les milliers de nouveaux cadres musulmans patriotes, le thé à la menthe et la dinde seront au rendez-vous, pour la plus grande harmonie de tous.

Je pense enfin qu’il sera nécessaire de mettre davantage d’hétérosexuels à la tête de nos communes, de notre parti, de notre organisation, pour que le message de Madame Marine Le Pen soit mieux compris par nos frères.

Chers camarades, amis et patriotes, notre pays est à un tournant. Dans l’esprit de la Révolution de 1789, je vous propose une nouvelle Révolution française, qui ressemblera, je vous le promets, à la Révolution iranienne de 1979. Elle seule pourra mettre fin à la Décadence et à la déchéance que connaît notre pays depuis plus de quarante ans, à cause de l’idéologie hédoniste de mai 68. Je vous propose de retrouver la spiritualité que le matérialisme, les Juifs et les francs-maçons, objets de Satan, ont distillé sournoisement dans notre société pour mieux la détruire.

En 1936, le communiste satanique Maurice Thorez tendait la main aux chrétiens. Moi, je propose, derrière Monsieur Florian Philippot, à nos militants du FN de tendre la main à nos frères musulmans, pour reconstruire la nouvelle France que notre Saint Prophète appelle de ses vœux.

Que la Paix et la Bénédiction d’Allah le Très-Haut soient sur vous, Madame Marine Le Pen, sur votre famille et vos proches, et sur tous ceux qui suivent la voie juste jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Vive la France, vive le Saint Prophète, Allah Akbar !

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture