Quand « le Figaro » nous enfume en assimilant bio et halal …

Le Figaro, comme d’habitude, souffle le chaud et le froid.

Il présente actuellement un article qui loue le ramadan comme « une aubaine pour le business du halal »:

http://www.lefigaro.fr/conso/2018/05/15/20010-20180515ARTFIG00354-comme-chaque-annee-le-ramadan-une-aubaine-pour-le-business-du-halal.php

On y apprend que le halal se développe presque autant que le bio, comme si les deux pouvaient être mis sur le même plan !

Le halal, nourriture communautaire, est le signe de l’expansion d’une communauté et de son refus de s’alimenter comme le reste de la population, c’est une énième façon de faire bande à part ; alors que le développement du bio est le signe d’une préoccupation pour le respect de la nature et une alimentation saine.

Par ailleurs, nombre de problématiques sont passées sous silence:

Où va l’argent du halal ?

Halal et infection bactérienne ?

Halal et souffrance animale ?

Enfin, faute d’étiquetage, comment être sûr de ne pas manger halal ?

Au contraire, vous en connaissez beaucoup de grandes surfaces qui vendent du bio sans l’étiqueter ?

Halal et bio ne ressortissent décidément pas de la même catégorie.

Les musulmans consomment plus pendant le ramadan, lit-on dans cet article.

Donc le ramadan est bon pour la consommation, il contribue à relancer la croissance…

Comment peut-on avoir une image négative du ramadan après avoir lu cet article bien pensant quand on ne lit pas les sites de réinformation donnant une image bien différente du halal ?

On ne lira rien non plus à propos des étranges phénomènes qui se sont produit pendant le ramadan, une période où, semble-t-il, l’attention décroît et l’agressivité augmente.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/08/explosion-des-accidents-de-circulation-et-de-la-delinquance-un-effet-du-ramadan/

L’argent n’a pas d’odeur en république macronienne.

Si le ramadan permet aux commerçants de se faire du blé, Macron n’est pas prêt de l’interdire…

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Une boucherie halal ouvre au coeur d’un village millénaire

Vers l’an mil, le village de Saint-Laurent-du-Var était un lieu de passage réputé pour ses gueyeurs, qui prenaient les voyageurs sur leur dos pour leur faire traverser le Var.

Aujourd’hui, c’est devenu un lieu de villégiature cosmopolite qui accueille, tolérance oblige, une boucherie halal.

Si le commerce en question n’était qu’une vague enseigne quelque peu exotique, l’anecdote pourrait simplement prêter à sourire, ne constituant qu’une démonstration supplémentaire de la mondialisation aveugle qui frappe nos territoires.

Mais nul n’ignore que le halal, au-delà de sous-tendre une pratique barbare d’égorgement systématique des bêtes, est un véritable business. Evalué (probablement au rabais) à plus de six milliards d’euros par an en France.

De l’argent dont les circuits islamiques se nourrissent allègrement. Il ne fait aucun doute qu’une partie de cet argent sert à l’« effort de guerre », en France ou ailleurs. On ignore simplement en quelles conditions et proportions.

Ajoutons à cela que certains abattoirs abusent de la dérogation à l’étourdissement pour gagner du temps et des postes d’abattage, que les parties « impures » de la bête sont reversées dans le circuit traditionnel sans étiquetage, de même que le surplus de production halal… Bref, c’est un peu la grosse ratatouille, tout ça.

Le confinement autour d’une consommation qualifiée de « licite » est l’un des piliers de la communautarisation et de la ségrégation imposée par l’islam à ses suiveurs. C’est à la fois une marque d’identité et d’hostilité envers le non-musulman.

Une boucherie halal en plein cœur d’un village historique français, c’est donc un peu une statue de Charles Martel à La Mecque.

Le Front national local est vent debout contre cette implantation. Il accuse le maire de la commune de « trahison ». Ce dernier aurait promis aux habitants, il y a quelque temps, que jamais une boucherie halal n’ouvrirait dans le village.

http://www.nicematin.com/vie-locale/polemique-autour-de-louverture-dune-boucherie-halal-au-coeur-du-vieux-village-de-saint-laurent-du-var-229297

Mais les promesses n’engagent que les votants !

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Saint-Laurent-du-Var (06) : Polémique autour de l’ouverture d’une boucherie halal au cœur du vieux village

Une boucherie halal a ouvert dans le vieux village de Saint-Laurent-du-Var il y a moins d’un mois. Le Front national dénonce la communautarisation et accuse le maire de trahison.

« Face à la communautarisation, défendons nos traditions« . Dans un tract, posté et relayé le 3 mai sur les réseaux sociaux, Bryan Masson, délégué départemental du Front national de la jeunesse des Alpes-Maritimes et chargé de mission de la sixième circonscription, dénonce l’ouverture d’une boucherie halal au cœur du vieux village de Saint-Laurent-du-Var.

Avant de s’en prendre au maire Joseph Segura qu’il accuse de trahison, lui qui aurait promis aux commerçants qu’il n’y aurait pas de boucherie halal sur la commune.

www.nicematin.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Vous en avez marre de ces pubs ? Faites-un don ou abonnez-vous… Fdesouche n’est pas un service public. Pas le site d’un parti. Pas un site de promotion personnelle. Mais un site animé par des gens comme vous, bénévoles, qui sacrifient leur vie personnelle, leur temps pour vous rendre un service en faisant de la veille et en vous fournissant gratuitement une revue de presse. Ce travail à un coût. Comme vos dons et abonnements sont inférieurs à celui-ci, nous n’avons dû trouver d’autres solutions. Quand les dons et abonnements nous permettrons de couvrir nos frais, nous retirerons ces pubs. Encore merci à ceux qui nous aident.

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La Branque Postale… promeut le halal

06 Mai 2018Billets d’humour et d’humeur, République et laïcité


La Branque Postale… promeut le halal

La Branque Postale

De sévice public passé au commercial,
ça y est, les P.T.T. promeuvent le hallal !
Bientôt fermeront les guichets,
quand viendra l’heure de prier…..
Et l’on rebroussera vers le prémédiéval….

PACO. On est mal, patron, on est mal !
05/05/2018.

http://echelledejacob.blogspot.fr/2018/05/quand-vous-allez-la-poste-censee-etre.html#more

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

Print Friendly, PDF & Email



Paco
Paco

C’est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c’est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l’escopette, ce n’est pas du Verlaine et pas du Marivaux… PACO 2016.

Articles du même thême

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Tu sais pas lire ? Il y a du porc dans les raviolis !

Chronique de l’islamisation, et, cette fois, ce n’est pas notre amie Louise ….

Ce matin, je me rends au  » … market  » à quelques kilomètres de chez moi .
Pour acheter de la barbaque, des fruits, des légumes, quelques boissons pour des copains …… ( le poiscaille, jamais là-dedans ! )
J’étais en train de regarder dans le rayon des plats tout préparés ( je sais que c’est pas bien mais, parfois, c’est bien pratique quand on n’a pas le temps de préparer à bouffer ).

Je vois une espèce d’épouvantail : voile gris, robe grise jusqu’au bas des pieds….
Accompagnée de 2 gamins, entre 6 et 9 ans, qui braillaient comme des putois, sans qu’elle ne dise rien …..
Je regarde le truc :
Je reconnais une employée du lidl proche : Martine * ( * le prénom a été modifié ). Très aimable, et pas voilée, quand elle est au lidl.

Les gamins braillent de plus belle :  » on veut des raviolis ! « .
La mère : «  d’accord, mais, attention ! il ne faut pas de porc . »
Le plus grand, 8 ou 9 ans, tripote les boîtes, lit ce qui est écrit puis finit par tendre une boîte à sa mère …..
….. et échappe de justesse à une baffe :  » tu sais pas lire ? y’a du porc ! « .

Comment se sortir de ça ?

Ne pas savoir lire à 8 ans et quelques …..
… et ce n’est même plus, maintenant, malheureusement, le pire !

Ça, c’est la chronique de l’islamisation ordinaire  ( dans un petit patelin où il n’y a pas encore de mosquée )

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Mélenchon en difficulté ? Pour l’aider, 20 Minutes attaque un article de Christine Tasin de 2017

Très étonnée, hier, j’ai vu apparaître dans la liste des articles les plus lus des 5 derniers jours un article consacré à Mélenchon… il y a un an !

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/16/melenchon-veut-interdire-le-porc-dans-les-cantines-scolaires-pour-quil-ny-ait-plus-de-probleme/

Aucun rapport avec une actualité précise, je ne comprenais pas, jusqu’à ce que l’on me signale cet article de 20 Minutes publié hier :

Article renvoyé à mon article d’avril 2017 assorti des compliments et vérités habituels de la presse subventionnée. Pour une fois nulle mention de fachos, de site d’extrême-droite, juste « fake off », ( tiens voici encore un nouveau concept en globish, incompréhensible ) « intox », et un rappel concernant ma condamnation pour un article paru sur bd Voltaire, condamnation pour laquelle j’ai fait appel, d’ailleurs, à la CEDH…

L’intox est née pendant la campagne présidentielle, il y a un an. Et pourtant elle revient, partagée sur des pages Facebook. Jean-Luc Mélenchon est accusé par le site Résistance Républicaine de vouloir « interdire le porc dans les cantines scolaires pour qu’il n’y ait plus de problème. » La principale animatrice de ce site a été condamnée en 2014 à mille euros d’amende, dont la moitié avec sursis, pour provocation à la haine envers les musulmans, après la publication d’un texte sur Boulevard Voltaire.

FAKE OFF

Résistance républicaine explique s’appuyer sur des déclarations de Jean-Luc Mélenchon dans l’émission Au tableau ! diffusée en mars 2017, un peu plus d’un mois avant le premier tour de l’élection présidentielle. Mais, pendant l’émission, le candidat n’a pas déclaré vouloir interdire le porc dans les cantines scolaires. Il s’est prononcé en faveur de menus végétariens, sans toutefois s’exprimer sur les modalités de mise en place de ces menus.

J’avais déjà répondu, l’année dernière à cette accusation d’avoir « menti » dans un article en réponse… au Monde qui, lui aussi, avait volé au secours de Méluche. Qu’est-ce qu’il est aimé, cet homme-là…

Résumé de mon argumentation dans ce tableau :

Mélenchon chasse le porc des cantines qui est le seul à poser problème, en chassant toutes les viandes…Et en prônant les repas végétariens.

Et comme ils sont bêtes à bouffer du foin, au Monde, ils confirment mes affirmations :

« La question des menus de substitution, manière de cibler en filigrane l’islam et le « communautarisme », agite la classe politique depuis des années.

M. Mélenchon n’est du reste pas le premier à proposer des repas végétariens pour régler le problème. Le député UDI Yves Jégo, notamment, propose depuis 2015 la mise en place de menus végétariens dans les cantines scolaires, y voyant le double avantage d’une sensibilisation aux questions environnementales et d’une réponse universelle aux questions d’interdits alimentaires religieux. »

Une réponse universelle aux questions d’interdits alimentaires religieux :  je mets au défi les malhonnêtes déconneurs du Monde de me trouver un autre interdit alimentaire religieux que le porc dans une cantine scolaire qui ne sert pas d’alcool.

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/18/melenchon-chasse-le-porc-des-cantines-le-monde-fait-de-la-pub-a-resistance-republicaine/

Mais là n’est pas mon propos. La vraie question est « pourquoi ce débat qui tombe comme un cheveu sur la soupe aujourd’hui ?  »

Je ne vois pas d’autre solution que l’envie de venir en aide à Méluche qui s’est largement ridiculisé en affirmant que c’était l’extrême-droite qui avait tout cassé à Paris le premier Mai…

Vieille technique et politicienne et médiatique : détourner l’attention, transformer l’accusé en victime..

Victime de quoi ? D’une soi-disant fake news.

Qui date d’un an… Ils n’avaient rien d’autre à se mettre sous la dent à 20 Minutes, hier ?

Bref, il est clair que les medias soignent Méluche aux petits oignons, afin que l’on ne parle que de lui et qu’il paraisse ETRE l’opposition, histoire de faire disparaître des medias papier et autres petites lucarnes Marine Le Pen…

Simple et efficace.

Et il est évident que tout cela est téléguidé de l’Elysée, puisque depuis l’Australie Macron attaque Mélenchon, qui répond, qui se défend, qui fait sa grande manifestation samedi…

http://www.rtl.fr/actu/politique/debordements-du-1er-mai-emmanuel-macron-pointe-du-doigt-la-france-insoumise-7793246723

http://www.europe1.fr/politique/violences-du-1er-mai-emmanuel-macron-contre-attaque-3641972

Tiens, au fait, quid du premier Mai et de Jeanne d’Arc cette année au FN ?

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Chalon-sur-Saône (71) : Le passage du Quick au «100% halal» fait polémique

Faites disparaître le cochon et la civilisation s’effondre. C’est du moins l’impression que donne la certification halal du Quick de la zone Croix-Dampierre depuis jeudi. Sur les réseaux sociaux comme dans les rues, les langues se déchaînent et les critiques s’accumulent. «  Pour moi, Quick c’est terminé !  », promettent des dizaines de Châlonnais. La disparition des sandwichs au porc (en réalité remplacé par de la dinde ou du poulet) émeut dans les rangs des amateurs de Suprême Bacon. (…)
www.lunion.fr

(Merci à Thor Gnole)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La finance islamique organise son XIVème salon

4e forum mondial de l’économie islamique, le WIEF 2018 aura lieu en juillet prochain

Par Al-Kanz

Pour sa 14e édition, le WIEF se tiendra à Astana, capitale du Kazakhstan, le 4 juillet 2018.

Depuis 2005, année de sa première édition, le World Islamic Economic Forum (WIEF) ou, en français, Forum mondial de l’économie islamique, rassemble plusieurs milliers d’experts venus du monde entier pour débattre, partager, échanger autour de problématiques qui ont trait à l’économie mondiale en général, l’économie islamique en particulier.

Pour sa 14e édition, après la Malaisie, l’Indonésie, le Koweït, le Royaume-Uni, les Emirats arabes unis ou encore le Pakistan, le WIEF se tiendra à Astana, capitale du Kazakhstan, le 4 juillet 2018.

En 2017, la problématique qui occupa les participants au forum fut le “disruptive change”, ou dit autrement l’ensemble des bouleversements – et des transformations radicales – liés particulièrement à l’influence des nouvelles technologies numériques.

Il fut ainsi largement question d’innovation, thématique amplement abordée par un invité de marque en la personne de Steve Wozniak, cofondateur avec Steve Job du géant Apple.

Accueilli par le centre financier international d’Astana (AIFC), le WIEF s’articulera autour de “la promotion de la croissance [économique]” pour “un avenir inclusif et résilient” et “une économie mondiale plus durable

Selon le rapport 2017 de Thomson Reuters sur le développement de la finance islamique, ce secteur devrait atteindre 3,8 milliards de dollars d’ici 2022, contre 2,2 milliards à la fin de 2016.

Comme depuis 2013, Al-Kanz est partenaire média du WIEF.

https://www.al-kanz.org/2018/04/23/14th-wief/

Note d’Antiislam

La finance islamique est le premier veccteur  de la terreur musulmane dans le Monde.

Si l’on tient compte des canaux hors « finance officielle » comme ci-dessus, elle  brasse des sommes gigantesques : des centaines de milliards d’euros sans doute.

Avec  ses différentes sources:

« djizia » :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Djizîa

« zakât »: https://fr.wikipedia.org/wiki/Zakât 

« hawala » : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawala

on la retrouve toujours derrières les méfaits islamiques : construction de centres fondamentalistes, attentats etc et autres activités criminelles, en apparence, plus anodines.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

L’Afnor retire sa norme alimentaire halal

La création d’une norme halal fin 2017 avait suscité des critiques, notamment des autorités musulmanes, qui voulaient garder la main sur un dossier sensible.

La norme alimentaire halal établie l’an dernier en France à titre expérimental pour les produits alimentaires transformés, vivement contestée par les autorités religieuses musulmanes, a été retirée jeudi 19 avril du catalogue, a appris l’AFP auprès de l’Afnor.

La commission de normalisation de l’Afnor chargée de ce projet, composée «d’industriels de l’agroalimentaire, de fonctionnaires, d’un représentant d’association de consommateur et de plusieurs représentants des autorités religieuses musulmanes» en France, «s’est réunie jeudi et a décidé d’annuler cette norme volontaire», a indiqué un responsable de l’Afnor à l’AFP. Aucune justification ni explication n’a été apportée à la décision.

L’Afnor supprime chaque année autant de normes qu’elle en crée. En 2017, l’association a créé 688 nouvelles normes volontaires à destinations des industriels, elle en a révisé 1 302 et en a supprimé 837. La création d’une norme halal, publiée le 15 septembre 2017, avait suscité de nombreuses critiques, notamment des autorités musulmanes, qui voulaient garder la main sur un dossier sensible et juteux, mais aussi d’observateurs extérieurs s’inquiétant de voir un pays laïc comme la France s’équiper d’une norme halal.

www.strategies.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Quand les musulmans paniquent à l’idée d’une tranche de jambon dans un rayon halal…

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°5

 Il y a quelques mois, une série de vidéos ont été tournées dans des supermarchés français de l’enseigne Edouard Leclerc dans lesquelles des salariés de la grande surface étaient pris à partie par des clients musulmans leur reprochant de mélanger la viande halal avec la viande de porc. Les employés des rayons boucherie se faisaient harceler et réprimander par des personnes de confession musulmane leur reprochant de créer sciemment une confusion, auprès des consommateurs, sur le mode d’abattage de la viande.

[embedded content]

L’obsessionnion se poursuit au sein de la communauté musulmane qui scrute attentivement les camions de livraison des restaurants et les étals des bouchers afin de dénoncer toutes les dérives concernant la non-séparation entre la viande halal et les autres types de viande, principalement le porc.

Dans une vidéo tournée au mois de février 2018, le conducteur d’un véhicule filme le décrochage de carcasses d’animaux depuis un camion de livraison et fait le constat qu’un restaurant halal propose du cochon à ses clients :

[embedded content]

Or, il faut rappeler que l’abattage rituel musulman représente un triple danger en France et en Europe : d’une part, l’égorgement des animaux, sans respect du principe de l’étourdissement préalable, est une violation des lois françaises et européennes en matière d’abattage. D’autre part, ce rite islamique constitue un recul sanitaire avec un risque d’infections alimentaires et des souillures par Escherichia Coli. Enfin, l’abattage halal fait l’objet d’une taxe qui est destinée à financer les mosquées en France et les réseaux djihadistes, favorisant ainsi l’islamisation de notre pays et le risque de terrorisme islamique sur notre territoire national.

Encore une fois, ce n’est pas à la France de se plier aux exigences de l’islam, y compris pour le contenu de nos assiettes. Il incombe aux musulmans vivant en France de respecter les lois du pays d’accueil et de cesser ce harcèlement et ce djihad par le biais de la filière halal.

Pour plus d’informations sur les actions contre l’abattage Halal, voici le site de Vigilance Halal :

https://vigilancehallal.com/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture