Sevran (93) : Grégory, 33 ans, abattu de plusieurs balles dans la tête lors d’un barbecue

La terrible nouvelle a fait le tour de la ville en quelques heures. Un homme a été abattu de plusieurs balles dans la tête. « C’est horrible, ça s’est passé devant sa famille », lâche sous le choc une amie de Gregory, père de famille de 33 ans, qui vivait et travaillait à Sevran (Seine-Saint-Denis), abattu lors d’un barbecue, samedi soir.

C’était à la colline, comme on appelle à Sevran la Butte Montceleux. Un barbecue était organisé, comme souvent aux beaux jours sur la ville, attirant des dizaines et des dizaines de personnes. Samedi soir, il y aurait eu plus de 200 personnes regroupées lorsque le jeune père de famille s’est effondré, touché par plusieurs balles. Son décès a été déclaré un peu avant minuit, à l’hôpital Ballanger où il avait été transporté, à quelques centaines de mètres des lieux.

Le tireur a réussi à prendre la fuite. Il est activement recherché par les enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis mais pas seulement. Plusieurs sources sevranaises indiquent que sa photo circule déjà sur les réseaux sociaux, tant l’émotion est vive concernant la mort de cet homme qui venait d’être papa pour la seconde fois. Sa famille, originaire de Guadeloupe, devait arriver sur Sevran. (…)

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le Blanc-Mesnil (93) : un homme exécuté dans un restaurant

Un homme d’une trentaine d’années a été tué de plusieurs balles mercredi après-midi, alors qu’il se trouvait dans un restaurant du quartier Casanova, au Blanc-Mesnil, connu dans le quartier comme étant « Chez Nono ».

Selon les premiers éléments d’enquête, le tireur encagoulé, est entré dans le restaurant et a visé délibérément la victime. Il a fui en deux-roues, avec un complice qui l’attendait. Des éléments qui ont conduit le parquet de Bobigny à ouvrir une enquête pour assassinat en bande organisée avant de la confier à la brigade criminelle de Paris. La victime, atteinte de deux ou trois balles, est décédée peu de temps après. Il serait originaire de Drancy.

Le Parisien

Merci à Neuneu.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Iran : un adolescent homosexuel exécuté par pendaison

On achève bien les gays dans la République islamique d’Iran. Hassan Afshar avait 17 ans lorsqu’il a été accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec un autre jeune. Il a été exécuté.

Le régime iranien a exécuté un adolescent gay en juillet, rapporte Amnesty international.

Hassan Afshar, 19 ans, mineur au moment des faits, a été pendu à la prison d’Arak dans la province de Markazi le 18 juillet après avoir été reconnu coupable de « lavat-e be onf » (pénétration anale forcée entre deux hommes) avec un autre adolescent début 2015. Les autorités ont procédé à l’exécution, alors que le bureau du responsable du pouvoir judiciaire avait promis à la famille du jeune homme de réexaminer l’affaire le 15 septembre 2016. La Cour suprême avait au départ annulé sa condamnation à mort, estimant que l’enquête était incomplète, mais l’a finalement confirmée en mars 2016.

L’Obs

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Irak : Daesh exécute 25 «espions» en les plongeant dans de l’acide nitrique

Daesh a exécuté à Mossoul (nord de l’Irak), jeudi 19 mai, 25 espions présumés, accusés de collaborer avec les forces de sécurité iraquienne, en les plongeant dans une énorme baignoire d’acide nitrique. […]

Un nouveau pas dans l’horreur. Car d’après des témoins du massacre, les 25 agents suspects ont d’abord été attachés ensemble à l’aide d’une grosse corde pour être ensuite immergés dans la baignoire jusqu’à ce que leurs organes se dissolvent au contact de l’acide corrosif, rapporte une source locale citée par IBTimes. Le liquide est généralement utilisé, entre autres, pour la fabrication d’explosifs.

Direct Matin

Merci à Ranelagh6

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Pakistan : 100.000 partisans aux funérailles d’un islamiste exécuté

Quelque 100.000 partisans d’un islamiste, exécuté pour avoir assassiné un politicien réformateur, ont participé à ses funérailles mardi à Islamabad, couvrant de pétales l’ambulance transportant son corps, tandis qu’écoles et routes ont été fermées et la police déployée en nombre.

Aux cris de « Qadri, ton sang déclenchera la révolution », une foule immense a participé aux prières en mémoire de l’islamiste pendu lundi, Mumtaz Qadri, dans un parc de Rawalpindi, ville voisine de la capitale pakistanaise, selon des journalistes de l’AFP sur place.
Qadri a été salué comme un « héros » par des islamistes conservateurs après avoir abattu en 2011 Salman Taseer, gouverneur de la province du Pendjab, car ce dernier était favorable à une révision de la loi sur le blasphème.

Les conservateurs défendent bec et ongles cette loi qui prévoit jusqu’à la peine de mort pour le blasphème, un sujet extrêmement sensible au Pakistan, république islamique de 200 millions d’habitants.

« La punition du blasphémateur, c’est la décapitation » ou « Mort au (Premier ministre) Nawaz Sharif » ont scandé des participants aux funérailles, conspuant le gouvernement. […]

Pour l’analyste Amir Rana, la décision des autorités d’exécuter Qadri marque « un moment critique dans l’histoire politique du Pakistan« . « Ils ne laissent pas d’espace à l’extrémisme au Pakistan« , a-t-il estimé, soulignant le risque de faire de Qadri un martyre au yeux des conservateurs.

Le Point

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Syrie : L’État islamique exécute 8 de ses combattants néerlandais

Le groupe extrémiste État Islamique (EI) a exécuté la semaine dernière 8 de ses combattants néerlandais, accusés de tentative de désertion et de sédition, a affirmé l’organisation « Raqa est massacrée en silence ». Selon les services de renseignements des Pays-Bas, qui n’ont pas confirmé ces exécutions, 200 Néerlandais, dont 50 femmes, ont rejoint l’EI en Syrie et en Irak.

Le Figaro

Merci à Lilib

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Téhéran : des manifestants ont envahi et incendié l’ambassade d’Arabie saoudite. Rupture des relations diplomatiques (MàJ)

04/01/2016

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé ce dimanche la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite avec l’Iran, après l’attaque de son ambassade à Téhéran et la réaction iranienne à l’exécution d’un dignitaire religieux chiite saoudien, Nimr Baqer al-Nimr, alors que les manifestations se sont poursuivies dans tout le monde chiite ce dimanche.

Les attaques par des manifestants de l’ambassade saoudienne à Téhéran et du consulat saoudien dans la ville iranienne de Machhad constituent « une violation flagrante de toutes les conventions internationales », a poursuivi le ministre, en accusant les autorités iraniennes de n’avoir rien fait pour les empêcher.

Source

03/01/2016


L’ambassade d’Arabie Saoudite à Téhéran a été attaquée et incendiée samedi soir par des manifestants en colère après l’exécution du dignitaire religieux chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a rapporté l’agence Isna. L’Iran a vigoureusement condamné l’exécution du dignitaire religieux saoudien et affirmé que le gouvernement saoudien allait payer un « prix élevé » pour cet acte.

L’exécution en Arabie saoudite du chef religieux chiite a suscité samedi l’indignation dans le monde chiite, notamment en Iran et en Irak. Le cheikh de 56 ans, virulent critique de la dynastie sunnite des Al-Saoud, a été exécuté samedi avec 46 autres personnes condamnées pour «terrorisme». Quelques centaines d’hommes et femmes ont manifesté dans la ville à majorité chiite de Qatif., dans l’est du pays.

Source

[embedded content]

Des manifestants ont lancé des cocktails Molotov contre l’ambassade et ont pu pénétrer à l’intérieur de l’enceinte diplomatique avant d’en être évacués par la police, a rapporté l’agence.

« Des flammes s’élèvent à l’intérieur de l’ambassade« , rapporte l’agence, qui ajoute que des manifestants avaient réussi à monter sur le toit de l’ambassade. « Le feu a détruit l’intérieur de l’ambassade« , a déclaré à l’AFP un témoin sur place.

« La police est omniprésente et a dispersé les manifestants, dont certains ont été arrêtés« , a-t-il ajouté. Sur des photos publiés par certains sites, on peut même voir des manifestants tenir ce qui semble être le drapeau saoudien, qui aurait été retiré. À Machhad, seconde ville du pays située dans le nord-est, des manifestants ont également attaqué et incendié le consulat saoudien, selon des sites d’information qui ont publié des photos. […]

Source

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

MLP Vs Bourdin : Cazeneuve signale les tweets de MLP à la plateforme Pharos (Màj)

Le ministre de l’Intérieur a annoncé mercredi devant les députés avoir signalé auprès de la plateforme Pharos de la direction centrale de la police judiciaire les photos d’exactions du groupe Etat islamique tweetées par Marine Le Pen, afin qu’elle « puisse se saisir de l’affaire ».

Ces photos sont celles « de la propagande de Daech et sont à ce titre une abjection, une abomination et une véritable insulte pour toutes les victimes du terrorisme », a déclaré le ministre, qui répondait à une question du député socialiste Joachim Pueyo.
(…) Le Figaro


Alors qu’il présente le livre de son invité du 8h35, le politologue et spécialiste de l’islam Gilles Kepel (auteur deTerreur sur l’hexagone, chez Gallimard), ce mercredi sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin le questionne : « Dans votre livre vous faites le lien entre le jihadisme français et la poussée du Front National ?« .

Puis, après une première réponse de l’islamologue, le journaliste de RMC et BFMTV ajoute : « Je vais revenir sur les liens entre Daesh et le Front National, enfin les liens… pas les liens directs entre Daesh et le FN mais ce repli identitaire qui finalement est une communauté d’esprit, parce que l’idée pour Daesh c’est de pousser la société française au repli identitaire ?« .

____________________________________________________________

Mis au courant de ces accusations, Jean-Jacques Bourdin a tenu à les démentir, en présence de Gilles Kepel, lors de son retour au studio de RMC. « Je ne vais absolument pas retirer mes propos, explique alors Jean-Jacques Bourdin. Parce que nous n’avons absolument pas fait le parallèle entre Daesh et le Front National, mais nous avons parlé de repli identitaire à la fois chez beaucoup d’électeurs du Front National et du côté du jihadisme français« . « Oui c’est ça« , soutient Gilles Kepel.

_________________________________________________________

Sur Twitter, la patronne du FN, défaite aux régionales, a publié plusieurs photos choquantes d’exécution d’otages par Daesh en Syrie et en Irak. Et en prenant à partie, à chaque fois, Jean-Jacques Bourdin, l’animateur de la matinale de RMC et BFMT TV.

Le parallèle fait ce matin par @JJBourdin_RMC entre #Daech et le #FN est un dérapage inacceptable. Il doit retirer ses propos immondes ! MLP

— Marine Le Pen (@MLP_officiel) December 16, 2015

Qu’a dit le journaliste pour mettre ainsi en rogne la présidente du FN ? Il a relancé son invité, le politologue Gilles Kepel, qui vient d’écrire un livre sur l’embrigadement des jeunes par Daesh, sur « les liens, enfin pas les liens directs entre Daesh et le FN sur ce repli identitaire ». Et le politologue d’expliquer que les idées de Daesh, c’est le repli identitaire et de l’autre côté, il y a « les identitaires qui rejettent l’immigration et l’islam ». Jean-Jacques Bourdin appuie alors sur le fait que les deux cherchent à diviser la société française et conclut sur une comparaison : « Chacun considère l’autre en fonction de son appartenance. »

Le FN a aussi appelé très officiellement sur Twitter ses sympathisants à appeler RMC, en donnant le numéro de standard, pour dire leur colère par rapport à cette comparaison :

Électeurs du FN, @JJBourdin_RMC vient de vous comparer à Daesh. Dites ce que vous en pensez à RMC : 0171191191 pic.twitter.com/zYEKBnfaQ3

— Front National (@FN_officiel) December 16, 2015

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Suède : Perpétuité pour les terroristes Hassan et Al Amin

Deux Suédois accusés d’avoir eu un rôle de premier plan dans des meurtres commis en Syrie au printemps 2013 ont été condamnés pour « acte de terrorisme » aujourd’hui par la justice de leur pays.

Hassan Al-Mandlawi, 32 ans, et Al Amin Sultan, 30 ans, ont comparu devant le tribunal de Göteborg (sud-ouest) pour répondre de leur participation présumée à l’exécution sommaire de deux personnes à Alep, la capitale économique de la Syrie. Des vidéos de ces crimes étaient stockées sur une clé USB saisie au domicile du plus jeune des accusés.

Source

Merci à bleu marine

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

L’Etat islamique diffuse la vidéo d’une exécution de masse à Palmyre

L’Etat islamique a publié samedi la vidéo d’une exécution de masse perpétrée dans la cité antique de Palmyre, en Syrie, vraisemblablement à la fin du mois de mai. La scène a lieu en public dans le théâtre romain de la cité antique de Palmyre (Syrie). Sur les images, 25 soldats de l’armée syrienne sont alignés […]

Cet article L’Etat islamique diffuse la vidéo d’une exécution de masse à Palmyre est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture