ESPRITS LIBRES

Oskar Freysinger : C’est la civilisation qu’on assassine

Posted by on janvier 7, 2015 at 11:04

3-2 oskarIls l’ont fait. En plein jour, en plein cœur de la Ville lumière, capitale de la patrie des droits de l’homme. Ils ont amené la barbarie au cœur de l’Europe en abattant froidement leurs frères humains qu’ils ont déshumanisés en les réduisant à des chiens galeux. Ils ont jugé légitime, selon leurs lois, d’abattre ces chiens d’infidèles pour les punir de leur liberté d’esprit.

J’ai beau exprimer ma plus profonde sympathie aux proches des victimes, il me semble que le verbe sonne creux, que les mots ne suffisent pas. Les mots. Les symboles. C’est en raison de leur force que les dessinateurs et collaborateurs de « Charlie Hebdo » ont été abattus. En les tuant, on a tenté d’éliminer le rire et le sens critique, les deux piliers essentiels de la démocratie, de l’État de droit, de la civilisation.

Une société civilisée se nourrit de l’esprit critique, cultive l’humour et le rire, les attitudes les plus libératrices de l’homme.

Les fous de Dieu détestent l’esprit critique. Ils haïssent le rire. Car ils abhorrent la liberté.

En ce 7 janvier 2015, à Paris, des hommes et des femmes sont morts pour avoir osé être libres.

À travers eux, c’est la démocratie, c’est la civilisation qu’on a tenté d’assassiner au nom d’un dogme totalitaire.

Il reste à espérer que l’Europe saura enfin se réveiller de sa léthargie, de son attitude lénifiante envers la barbarie importée.

Sinon, demain, la Syrie, l’Irak et la Libye ne seront plus des territoires de mort et de désolation lointains, mais une réalité dans nos villes, nos rues et nos maisons.

Oskar Freysinger
Conseiller d’État valaisan et Conseiller national suisse

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...

Le seul qui s’amuse pour de bon, c’est Houellebecq !

Posted by on janvier 6, 2015 at 11:09

HouellebecqsoumissionSi la basse-cour médiatique, ce foutoir où l’ignorance des choses le dispute, gueulante, péremptoire, ivre d’elle-même, à la prétention de les expliquer, si donc cet espace boueux où piétinent coqs et poules, chapons et paons, l’un sur le dos de l’autre et la pile de tous accumulée ne cessant de croître, se meublait de quelque mémoire applicable à l’équation Houellebecq, deux noms lui viendraient à l’esprit. Ce mot étant pris dans son sens strictement virtuel, sa matérialité étant ici un fantasme de témoin accablé.

Les noms ? Pierre Drieu la Rochelle et Louis-Ferdinand Céline.

Qu’ai-je écrit là ! À l’abri d’une épaisse cuirasse fondue dans le métal des tracto-pelles curant les marécages envasés, je m’explique. En deux mots, Michel Houellebecq est à mes yeux non pas l’héritier de ces génies égarés dans la vaste nuit des barbaries, mais comme eux, un cynique dont la vision va bien au-delà des grilles du poulailler derrière lesquelles on aimerait tant l’enfermer à son tour. « Petits, petits, petits« , chantonnait ma grand-mère en jetant du grain à sa volaille. « Gentil Mimi, gentil poulet, petit, petit », ah, si le bougre voulait bien se laisser nourrir ainsi, caquetant en harmonie avec la confrérie, humblement penché vers la terre et remerciant pour l’aumône d’un petit coup de croupion, comme le monde serait plus simple.

Mais voilà. C’est qu’il a des visions, le déplumé. Comme en avaient les anars de droite de son calibre, les Audiard, Blier, Dard, Perret, Boudard, Blondin, entre autres ricanants désespérés de devoir subir, et le faisant savoir. Il y a trente ans, ça passait, dans une France encore bon enfant, revenue cabossée de pas mal de choses et se foutant d’elle-même avec le talent de ces uniques. En 2015, c’est différent. La guillotine médiatique se proclame humour choisi, l’argent venu d’ailleurs se statufie talent, l’esprit se coule dans le cerveau des autres pourvu qu’il épargne le très aristocratique sacré des egos au pouvoir. La catastrophe est nationale, costumes de foire, décors d’empoigne.

Parce qu’il annonce, à sa manière de peine-à-jouir toussant sa nicotine, un désastre ressemblant fort à celui que connurent mes parents quand le brouillard de la désinformation se leva sur l’Allemagne nazie, Houellebecq est mis, à peine son livre en place sur les gondoles, au ban de la non-société oestrogénée qui vit en vérité de lui. La meute est à ses basques. Et pourtant.

Et pourtant, dans un style, une forme et un ton évidemment différents, il n’en prédit pas davantage que Le voyage au bout de la nuit, ou que Gilles. J’ajoute à ces deux-là La grande illusion, de Renoir, qui décrit avec une précision d’horloger suisse ce que sera la débâcle de 1940, et la fin de la France. Ces oeuvres sont nées avant la guerre, en des temps incertains où comme de nos jours, vivre importait plus que penser. Ce que le second conflit mondial fit de ces oracles est une autre histoire, et là est le drame, pour nous aujourd’hui. Sans autre culture que leur reflet dans la glace, sans autre mémoire que celle de leur compte en banque, sans autre souci que l’amalgame, l’approximation, le négationnisme et la malhonnêteté intellectuelle susceptibles de les protéger encore quelque temps, les grandes gueules de tout poil qui mènent le peuple français à sa ruine se garderont bien de ces références pourtant limpides. Renoir est au musée, Drieu au purgatoire et Céline en enfer. Effaré, le peuple espère quant à lui qu’on le tirera bientôt de son somnolent cauchemar. Il risque d’attendre encore.

Ainsi Houellebecq va-t-il devoir affronter une houle semée de grains et de bourrasques. Regardant les photos peu gratifiantes que l’on montre complaisamment de lui ces jours-ci, parce que la médiocrité des uns ne peut se goberger que de l’abaissement des autres, je me dis que physiquement, il n’est pas sans ressembler au caporal Destouches relisant « Casse-pipe » dans sa maison de Meudon. Je me dis aussi que de la meute, des chasseurs, des flingues et de la curée, il n’a, ayant dit à sa façon sa vérité et jouant déjà les andouilles, strictement rien à foutre.

Ce en quoi il a parfaitement raison.

Alain Dubos

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...

Pied de nez : Eric Zemmour est finalement venu en Belgique

Posted by on janvier 6, 2015 at 11:01

zemmour-ils-disaientContrairement à une opinion répandue – avatar égale tribulation – c’est un concept issu de la religion hindoue, évoquant divers états.

Ainsi Zemmour, ostracisé d’abord par d’aucuns qui entendaient l’écarter du territoire de Bruxelles, vient ce mardi, jour des Rois mages (?) exposer ses idées lors d’un déjeuner-causerie, qui a dû refuser du monde, un  réel succès.

Pour rappel, diverses oppositions se sont manifestées contre sa venue. Ainsi, une conseillère écolo de la Ville, la dame Zoubida Jellab qui avait requis l’interdiction de ce territoire au journaliste, en fut pour ses frais. Le bourgmestre, socialiste fougueux, après maintes hésitations, céda aux pressions, craignant aussi de forts courants favorables à la liberté d’expression et se contenta d’utiliser le terme « nauséabond ». On peut affirmer, faute de statistiques, mais sur base des blogs diffusés, que, comme en France, une majorité défend la liberté d’expression et même approuve les thèses de Zemmour. Mais, comme en France, nombre d’instances officielles, relayées par les média, font peser sur l’opinion l’énorme couvercle de la pensée unique. En Belgique, les lignes directrices sont en faveur du cosmopolitisme et surtout du multiculturalisme, ce qui entraine d’ores et déjà nombre d’accommodements raisonnables, mais mis sous le boisseau.

Une séance de signature pour « le suicide français », fut annulée par une librairie de haut vol, sous prétexte de menaces ( ?) des extrêmes, gauche et droite. D’autre part, la police a déclaré qu’elle n’était nullement au courant de dangers potentiels, ni même de heurts. En dernière minute, on apprend que Zemmour, après sa conférence au Cercle de Lorraine, s’est rendu à la Librairie Filigranes contrairement à ce qui était prévu et y a même dégusté la galette des Rois. Succès de la liberté d’expression ?

Enfin, un tout récent Collectif contre l’islamophobie vient de déposer plainte contre Eric Zemmour pour l’examen de ses propos.

Toute « la bienpensante » s’est déchainée contre les activités prévues. Elle est relayée par maintes organisations surtout à connotations gauchistes, tels que le COMAC, (Communistes Actifs), groupement d’actions (âge maximum 30ans) du PTB, jeune Parti des Travailleurs de Belgique, ou le MRAX (mélodieuse phonétique), Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie,

Sont ainsi prévus : une causerie-déjeuner au prestigieux cercle de Lorraine, groupant l’élite financière et industrielle, une causerie-débat au Club B19, cercle sélect de la périphérie. Enfin, le 13 janvier Zemmour est l’invité du Cercle de Wallonie, réputé à Liège.

Le déjeuner-causerie du cercle de Lorraine s’est déroulé à Bruxelles sans encombre, et fut un très vif succès. On refusa du monde : il devrait en être de même à Uccle, au Club B19.

En effet, plus démocratiquement que par d’éventuelles manifestations violentes, un « apéro spécial » (R.L. : contagion transnationale ???) se tiendra dans un quartier populeux du centre de la capitale, à l’invitation de mouvements officiels ou non, mais de tendance gauchiste, affichée ou non : notamment, le Comac et le Mrax, le Collectif conte l’islamophobie, déjà cités, le MOC (Mouvement ouvrier chrétien).

Certains média accolent parfois fielleusement (Zemmour nouveau Dieudonné?) au nom de Zemmour, des qualificatifs péjoratifs, « très controversé et sulfureux ».C’est oublier qu’il suffit d’une étincelle pour que le soufre produise une éclatante lumière.

Marc Halestrel

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...

Les dernières coraneries de la semaine : Houellebecq va tous les niquer !

Posted by on janvier 5, 2015 at 11:08

Un grand éclat de rire pour saluer l’année :  http://www.liberation.fr/livres/2015/01/02/houellebecq-et-le-coran-ascendant_1173203. Provocation ? Et quoi encore ! C’est plutôt un maigre débat pour collégiens se masturbant sous les draps du pensionnat Sainte Théodule. Modèle rectifié Libé, tout un programme, serpillères fournies par la Direction. On se fout de qui, ici ? Il est nul besoin de provoquer des gens sous les pieds desquels on déroule un tapis de prière vaste comme un pays. Nommé France. Chez Libé, on cherche encore à comprendre. Enfin, bref… Houellebecq, ni responsable ni coupable, juste pertinent. Innocent avec préméditation ! Chapeau, l’artiste, c’est du grand art ! Ma conviction est que tu les baises tous dans les grandes largeurs. Am’I wrong ?

Deux leçons de stratégie conquérante pour enjoliver le propos : ici, comment un authentique agent costumé en démocrate helvétique (de gauche, ça facilite les choses) se défend, ruant dans les brancards de son attelage coranique, contre une démocrate occidentale calmement disposée à le démasquer. Et qui y réussit parfaitement : http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/en-ligne-directe/6416191-islamisation-de-l-europe-delire-ou-realite-05-01-2015.html?f=player/popup

Là, en écho à cet art de la dissimulation assez écorné par la raison sereine, ne serait-il pas intéressant de savoir ce qui se dit en vérité à la Grande Mosquée de Paris ? Ou à celle de Milan ? Ou à celle de Washington ? Entre autres lieux de paix, d’amour et de tolérance ? Monsieur Hamdaoui n’a donc jamais eu la curiosité d’y vérifier ce que Madame Valette y a pour sa part découvert, dans les seuls textes de la Loi unique, commune et intangible ? Etrange silence, camarade confédéré…

http://www.islamisation.fr/archive/2015/01/04/la-grande-mosquee-de-madrid-abritait-une-cellule-de-recrutem-5526340.html

Et puisque tout finit toujours par se savoir, une vision des SS d’Himmler assez éloignée de celle des grands rassemblements de Nuremberg… Un commentaire avec l’accent vaudois (« tellement amusant…« ), M’sieur Hamdaoui ?

https://niume.com/pages/post/?postID=12770

FRANCE CAROTIDES.

Thorax et cou. L’homme est mort. Égorgé en quelque sorte ? Vous cherchez les ennuis, vous…

http://videos.tf1.fr/infos/2014/rixe-au-trocadero-une-bagarre-entre-marginaux-8541071.html

Égorgement à Dijon. Au hasard. Un citoyen en réanimation. Pas de chance pour lui. François Rebsamen, rassurant, nous fait savoir qu’il se porte quant à lui parfaitement bien. Car c’est ainsi qu’Allah est grand.

http://www.bienpublic.com/actualite/2015/01/02/dijon-victime-d-un-coup-de-couteau-a-la-gorge-place-darcy

Mais c’est l’Aïd, ma parole ! Tiens… déjà ?

http://www.francebleu.fr/infos/un-jeune-homme-de-20-ans-tue-coup-de-couteau-largentiere-en-ardeche-2041604

FRANCE PARPAINGS.

Il voulait obtenir une indulgence. Il se retrouve au poste. En chaussettes. Qu’on lui rende immédiatement ses charentaises !

http://www.leparisien.fr/creteil-94000/interpelle-apres-un-coup-de-force-a-la-mosquee-de-creteil-01-01-2015-4412931.php

FRANCE PASSOIRE.

L’enrichissement des Français emprunte à l’occasion des chemins étranges.

http://www.franceinter.fr/emission-la-revue-de-presse-immigration-clandestine-bilan-2014

Drones et centrales : la situation est sous contrôle… de l’étranger !

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/04/deux-drones-ont-survole-la-centrale-nucleaire-de-nogent-sur-seine_1173742

FRANCE SCANDALE.

La SNCF chante. Que des blancs dans cette chorale. Plenel, merde, tu roupilles ? Dély, sabredieu, tu te fous du monde ? Bergé, Bouteldja, Ramadan, Lang (fourrée), Boniface, Sopo, Tubiana (Maître), Askolovitch, l’Emir, le CFCM, Sifaoui, Chebel, Najet-Najat, Papfrançois et les autres mitrés ou pas, manieurs de couteaux à huîtres ou raccourcisses de mécréants, eh, ho, tous, là, les réveillons, c’est fini! Au boulot, bande de feignasses, vous me métissez tout ça et que ça saute, je veux de la couleur sur ce cauchemar mozartien. Et de la darbouka, du youyou, du djimbé, de la percussion zouloue, du kadaïf en sol mutant, bordel à cul, remuez vous, marmottes, c’est retour au bureau avec un mot des parents pour l’absence ! 

http://www.voyages-sncf.com/ext/voeux2015/?ectrans=1&prex=G_D1P2_1412_313062_Voeux_2015_-1718706800&pid=59897c474d690212e8763a50ec3feff90479ecbf

FRANCE ALLUMETTES.

Oumayiah (?), premier bébé français de l’année. Pendant la crémation du parc automobile sarthois, le remplacement des débris d’une nation continue.

http://www.lemainelibre.fr/actualite/sarthe-qui-sont-les-premiers-bebes-de-lannee-01-01-2015-121109

Et c’est une mairie communiste qui subit ça. Le monde à l’envers. Neuilly se marre. Y’a pas d’morale.

http://www.leparisien.fr/chevilly-larue-94550/chevilly-larue-le-nouveau-centre-de-loisirs-incendie-dans-la-nuit-01-01-2015-4413109.php

Le colibacille O17 se serait-il mué en bombardier B52 ? Une chose est sûre : les politique de l’Est n’ont pas digéré longtemps la bûche.

http://www.loractu.fr/metz/8821-metz-une-boucherie-halal-prend-feu-une-elue-ump-denonce-un-attentat.html

FRANCE AMOUR

Chronique des gens qui nous vénèrent, nous chérissent, nous aiment, nous portent dans leur coeur, etc, etc.

http://pageshalal.fr/agenda/veillee_spirituelle_on_fait_quoi_le_31_decembre_-fr-8207.html

Chrétiens et non-croyants, sachez le : ils ne nous laisseront rien, et surtout pas le droit de contester leur appropriation de nos mémoires. Jésus est à eux, avec leur message à eux, leur conscience à eux, leur supériorité à eux, qu’on se le dise !

http://pageshalal.fr/agenda/veillee_spirituelle_jesus_la_jeunesse_dans_la_piete_-fr-8234.html

Si je comprends bien, Monsieur l’Ambassadeur, la France a été méchante avec vous. Sale pays, vraiment. Vous auriez raison d’en choisir un autre. Ambassadeur en France, alors ?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1299310-musee-de-l-immigration-combler-le-fosse-social-c-est-aussi-votre-role-m-le-president.html

Rappel utile. Pascal Boniface et le rappeur Médine (celui qui mime l’égorgement de quelques gêneurs …) : les liaisons dangereuses. On attend avec impatience la réaction des ligues de la nouvelle Vertu Publique.

http://www.rfi.fr/emission/20121118-don-panik-pascal-boniface-medine/

Ils remercieront en se convertissant en masse.

http://videos.tf1.fr/infos/2014/a-nantes-des-migrants-squattent-un-presbytere-8541740.html

FRANSSE FRANCÉ.

Orthographe, grande cause marocaine. Ils ont engagé le stagiaire de BFM  l’Élysée. Najat est furieuse, il y a de quoi. Ecorcher ainsi la langue de sa patrie bien-aimée ! Le coupable ira croupir sur la paille humide des cachots de Mohamed 12 !

image001

Vertiges de la perspective multi-culturelle. « E pericoloso sporgersi! »

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/seine-saint-denis-deux-ecoles-saccagees-et-incendiees-la-veille-de-la-rentree

FRANCE PUTE.

Libé, quel humour ! A défaut d’une enquête de journaliste sur le terreau dans lequel pousse ce chiendent.

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/02/un-sixieme-jihadiste-de-lunel-meurt-au-combat_1173157

FRANCE RÉGLEMENT.

Ben oui, c’est comme ça. Casquette, voile ou masque de plongée, c’est kif-kif.

http://www.lunion.com/region/le-port-du-voile-fait-polemique-au-restaurant-du-bowling-ia18b0n465489

FRANCE LOUFOQUE.

Fantastique résultat pour un quasi-doublement des forces de l’ordre. On est vraiment contents d’avoir payé pour ça.

http://actu.orange.fr/une/nouvel-an-940-voitures-brulees-en-france-baisse-de-12-afp_CNT0000006KDcQ.html

Il y en a à qui l’air atlantique ne réussit pas vraiment. Mais s’il n’est pas tombé, c’est qu’il n’était pas forcément déséquilibré. Logique, docteur Maboul ?

http://www.ouest-france.fr/perche-sur-la-statue-place-royale-il-crie-allah-akbar-3094361

Bisbilles intra-communautaires. Franchement, qu’est-ce qu’on en a à faire ? Sauf que… C’est un peu comme si, au Maroc ou en Tunisie, des maoïstes avaient tenté de couper l’herbe sous le pied des staliniens. Pour un objectif commun, le pouvoir. Et là, c’est sérieux.

http://www.midilibre.fr/2015/01/04/les-musulmans-de-beziers-appellent-a-la-vigilance,1105841.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20150105-[Zone_info

BELGIQUE.

On y attaque fort l’an nouveau. Schengen, c’est bon pour le retour des djihadistes, et seulement pour eux. Et c’est ainsi qu’Allah est grand.

http://oumma.com/219464/venue-de-zemmour-a-bruxelles-plainte-contre-organisat

La courageuse petite Belgique…

http://www.lalibre.be/actu/belgique/annulation-d-eric-zemmour-chez-filigranes-marc-filipson-s-explique-54a694a33570e997254b7624

ITALIBERTICIDES.

Ahurissante liste de délits désormais dépénalisés chez nos voisins ! C’est un cauchemar!

http://www.lesobservateurs.ch/2014/12/29/italie-renzi-depenalise-la-necrophilie-entre-autres/

SUÈDISLAMIE.

Le suicide à marches forcées de ce pays est l’événement le plus fascinant de ce début de siècle.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/12/29/contre-le-populisme-l-exemple-suedois_4546938_3232.html

GERMANIKTAMEHR.

La Marche Turque ! Wolfgang, reviens, ils t’ont barboté ta partition.

http://www.trt.net.tr/francais/europe/2014/12/29/allemagne-les-turcs-organiseront-une-marche-contre-pegıda-136231

Voici un mouvement qu’il va être de plus en plus compliqué d’endiguer.

http://www.haaretz.com/news/world/1.634932

CHEZ LE DEY d’ALGER.

« Tu paies, tu rentres chez toi ». « Tu ne paies pas, tu restes en Chine ». Je propose le marché suivant pour apurer la dette loufoque contractée par l’Algérie pour les soins en France de son Président Bouteflika : on efface la somme, contre les imams qui nous dégueulent à longueur de prêche, contre les stocks de kamis, de hijabs et de fausses barbes, contre les polygames à quarante avortons la paire de baisers fous, contre les casseurs de banlieue et les rappeurs-égorgeurs pour garages à connards, contre les bouchers halal et les voilées pré-pubères. Entre autres produits de dernière nécessité.

http://www.huffpostmaghreb.com/2015/01/05/algerie-chine-commercants-guangzhou-_n_6414662.html?utm_hp_ref=economie-algerie

MAROC.

On attend avec impatience la réaction de Dame Belkacem. Une préférence, Najat ?

http://www.desdomesetdesminarets.fr/2015/01/01/maroc-quand-hisser-le-drapeau-du-tawhid-devient-plus-criminel-que-la-sodomie/

TURQUIE.

Ca s’arrange.

http://www.levif.be/actualite/international/turquie-la-maternite-la-seule-carriere-possible-pour-les-femmes/article-normal-359737.html

CRAPULIFAT

Une pensée pour ceux, et surtout celles, qui souffrent. Sans doute aussi de la main d’ordures assassines enfantées en France.

http://www.wnd.com/2014/12/nun-pleads-for-christians-raped-sold-killed-by-isis/

Venues aider en Syrie, elles sont vendues plusieurs fois. La stupidité de l’Occident n’a comme limites que celles de sa géographie.

http://www.al-akhbar.com/node/216057

Les shiites aussi savent se tenir à la table des suppliciés.

http://observers.france24.com/content/20141230-video-shiite-groups-using-same-horrific-tactics-used-islamic-state

MILLE ET UNE TRUIES.

Vive la femme en Arabie !

http://madame.lefigaro.fr/evasion/la-compagnie-saudia-veut-separer-hommes-et-femmes-a-bord-de-ses-vols-020115-93601

NIGERIA

Les galantes manières des musulmans du Nord.

http://allafrica.com/stories/201501020022.html

NIPPONLAND

Mâles d’Europe en cours de remplacement, tentez donc votre chance au pays du Soleil Levant.

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/01/HUMBERT/51977

Pendant la vente des best-sellers de fin d’année dans les pays on l’on dort paisiblement, le massacre continue quoi qu’il en soit dans ceux où l’on se réveille dans son propre sang. Comment dit-il ça, déjà, notre gentil Le Forestier ? Ah oui : « on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille », etc, etc. On pourrait au moins choisir sa manière de crever, tu ne crois pas Maxime ?

D’une année l’autre…

 Massacres:

58

 Allah Akbars:

7

Annihilés:

441

 Détruits:

346

Jean Sobieski

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...

Décidément, je n’achèterai pas le dernier Houellebecq !

Posted by on janvier 5, 2015 at 11:05

HouellebecqsoumissionLa polémique bat son plein autour du nouveau roman de Houellebecq, qualifié d’oeuvre de politique-fiction et lancé plus comme une nouvelle lessive que comme une oeuvre littéraire.

Des nombreux articles consacrés au sujet et qui voient en Houellebecq un dénonciateur de l’invasion islamique d’un côté et chez les anti-racistes patentés et toute la clique islamophile de gauche et d’extrême-gauche un dangereux ouvrage islamophobe, comme ils disent, alors que c’est un terme qui ne veut strictement rien dire.

De tous ces articles, je n’en retiendrais qu’un, écrit par ce qu’il y a de pire parmi les disciples de Big Brother au pouvoir dans les medias. Il est écrit par un certain Sylvain Bourmeau qui sévit chez le comparse de Ramadan, Plenel, puisqu’il a un blog sur mediapart où a été publié cet article prétendument littéraire et qui est totalement idéologique (il collabore en plus à France-Terre-d’islam-Kultur). L’article, très défavorable pour ne pas dire plus s’appelle « Un suicide littéraire » mais les arguments utilisés sont du nouveau racisme qu’est l’antiracisme au pouvoir tant au gouvernement que dans la quasi-totalité des medias.Ce qui vu la personnalité de l’auteur devrait rendre sympathique l’ouvrage de Houellebecq. Mais une interview  de Houellebecq par ce M. Bourmeau, faite pour le compte de la revue anglophone « The Paris Review » suit l’article. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a bien du mal à déceler autre chose que de la complaisance pour M. Houellebecq pour le communautarisme musulman qu’il voit dans son roman prendre le pouvoir en France et nous explique que tout compte fait sa position sur la plus con des religions, comme il disait jadis, a bien évolué. Et le voilà donc, lui qui joue les ignorants tant des textes de Zemmour que du contexte français et qui se voit en « artiste » hors sol, qui se place du côté de ceux qui pensent qu’on peut s’arranger de l’islam. Je n’achèterai donc pas le livre de M. Houellebecq.

De la prose totalement islamophile de M. Bourmeau (qui, s’il était logique, devrait se convertir), je ne relèverai que quelques passages bien peu surprenants .

« (Le roman) participe (bêtement ?) d’un air du temps rance et explosif qu’il préfère prendre pour argent comptant plutôt que d’en débusquer les enfumeurs et d’en traquer les artificiers. » parce que, évidemment, quand on n’est pas partisan de la dictature islamiste qui pose lentement ses jalons, on est dans l’erreur et dans la faute. On est dans le terrorisme intellectuel habituel de la gauche islamophile.

« il ne dramatise pas n’importe comment, il ne choisit pas, par exemple, d’imaginer une victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2022 (ou dès 2017) – ce qu’on peut, hélas, considérer comme imaginable –, il dramatise dans une direction précise, choisissant d’agiter lui-aussi l’épouvantail favori des médias : l’islam. » On se demande de quels medias parle M. Bourmeau, puisque les medias  dominants, de Radio-France à France Télévision en passant par la presse quotidienne et les hebdos du jeudi  (hors « Valeurs Actuelles ») sont tous peu ou prou du même avis que M. Bourmeau qui semble avoir perdu tout contact avec la réalité médiatique et veut se faire passer pour une voix dissidente alors qu’il est en plein accord avec les media mainsrtream.

Et le bouquet final qui se passe de commentaire  « Cela ne m’empêchera pas de lui [à Houellebecq] redire, la prochaine fois que je le croiserai, combien son dernier roman est dangereux, participant comme beaucoup de choses, petites et grandes, toujours laides, à rendre, par exemple, la vie en France un peu plus désagréable à tous ceux qui portent un prénom arabe ou qui ont la peau. » Toujours  la même conception SOS Racisme/MRAP du racisme qui veut nous faire passer le blasphème (anti-mahométan, les autres ne comptent pas) et la détestation de l’idéologie politico-religieuse qu’est le mahométisme. Et il associe les Noirs (qui ne sont pas tous Maliens pourtant) de manière plus que malhonnête –mais c’est le propre des héritiers de Sartre et du stalinisme- pour enfoncer le clou de la dénonciation raciste.

Malheureusement, quand on lit l’interview de M. Bourmeau, on voit que le récit de M. Houellebecq (que personnellement je n’ai jamais pris pour un grand écrivain, mais c’est une autre affaire), on s’aperçoit que la réalité de ce roman, c’est que M. Bourmeau, aveuglé par son islamophilie radicale, balaie d’un revers de main « Michel Houellebecq et ses défenseurs auront beau jeu d’affirmer que ce roman ne saurait aucunement être tenu pour islamophobe dès lors que son héros, aussi falot que collabo, finit probablement, suivant son petit confort personnel, par se convertir à l’Islam. »

Dans son interview M Houellebecq affirme la nécessité d’un parti islamiste en France pour que les musulmans soient représentés « Que peut bien faire un musulman qui veut voter ? Il est dans une situation impossible en fait. Il n’est pas représenté du tout. Il serait faux de dire que c’est une religion qui n’a pas de conséquences politiques, elle en a, le catholicisme aussi d’ailleurs, même si les catholiques ont été pas mal rembarrés. Donc, à mon avis un parti musulman est une idée qui s’impose. »  Voilà déjà une affirmation intéressante, non ?

Mais le bouquet, c’est tout de même ça : « Mais au fond le Coran c’est plutôt mieux que je ne pensais, après relecture – après lecture plutôt. La conclusion la plus évidente c’est que les djihadistes sont de mauvais musulmans. Evidemment, comme dans tout texte religieux, il y a des marges d’interprétation, mais une lecture honnête conclut que la guerre sainte d’agression n’est en principe pas autorisée, la prédication est seule valide. Donc on peut dire que j’ai un peu changé d’avis. C’est pour cela que je n’ai pas l’impression d’être dans la situation de la peur. J’ai plutôt l’impression qu’on peut s’arranger. Les féministes, elles, ne le pourront pas, pour être tout à fait honnête. Mais moi et pas mal de gens, oui. » Ce que prêche celui qui se veut pur artiste et qui prétend ne pas savoir ce que dit Zemmour (pour n’en citer qu’un), c’est bel et bien l’accommodement avec  le totalitarisme islamique. Revenons à la description de l’intrigue par M. Bourmeau «Du jour au lendemain, dans la rue, les femmes ne s’habillent plus pareil et optent, le plus souvent, pour de longues blouses de coton par dessus leurs pantalons ; fortement encouragées par des allocations familiales boostées, elles quittent massivement le marché du travail, faisant, du même coup, spectaculairement reculer le chômage ; dans les quartiers sensibles, la délinquance disparaît ou presque ; les universités deviennent islamiques et les enseignants non musulmans sont mis à la retraite d’office, sauf à se convertir, se résoudre à la soumission. » Manque la polygamie : 4 femmes avec possibilité d’avoir une  épouse de 15 ans qui serait dans les règles de cette théocratie islamique  modérée (vu ailleurs et que M. Bourmeau se garde bien d’évoquer, c’est trop proche de la réalité infâme) qui est sans doute ce qui a fini de convaincre Houellebecq que l’on pouvait s’arranger de l’islam. En prime, il s’auto-proclame spécialiste de l’islam, non sans rappeler Cazeneuve et nous dit que « les djihadistes sont de mauvais musulmans ». Bien entendu,  sa dictature islamique acceptable est très loin des descriptions que nous fait Salem Ben Ammar, par exemple, de l’enfer saoudien, pour ne citer qu’un exemple.

Et cerise sur le gâteau, repris par Bourmeau (qui, en filigrane, admet donc qu’il y a un problème entre le mahométisme et les femmes) qui lui demande, en réponse à son affirmation que seules les féministes ne pourront pas s’arranger avec la dictature mahométane « On peut remplacer féministes par femmes, non ? » Sa réponse misogyne est : «Non, on ne peut pas remplacer féministes par femmes. On ne peut vraiment pas, non. » Toute femme indépendante qui pense est pour Houellebecq une féministe.

Donc, décidément, non, je n’achèterai pas le dernier roman de Houellebecq, dont la promotion avant parution s’apparente d’ailleurs au lancement d’une lessive. La littérature n’a pas grand-chose à faire là-dedans et encore moins la nécessaire lutte contre l’invasion communautariste mahométane qui chaque jour grignote un peu de notre liberté d’être et de penser. La seule note réaliste de ce roman semble être la place prise par super dhimmi Bayrou….

Jean-Luc Rivière

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...

Tout le monde s’en est foutu de la mort d’Yvette Bert, alors que Bébé Rom…

Posted by on janvier 5, 2015 at 11:05

Le bébé Rom est mort ? Vive les autres bébés Roms qui naîtront sous nos cieux si cléments, portant en eux l’héritage d’une culture si « florissante » et surtout : « enrichissante » pour ce pays en pleine mauvaise fièvre identitaire ! Encore un « drame » qui efface les autres…jusqu’aux pires outrages dont nous faisons les frais, nous les enfants de France.

Bébé Rom est mort, disais-je ; bébé Rom ne pouvait prétendre être enterré où bon semblait à sa tribu. Car il y a encore un semblant de loi ici  qui empêchent de voler en rond. Plus pour longtemps si l’Elysée ne change pas de couleur, c’est vrai ! La Rose n’aime pas le blanc : c’est salissant !

Ce n’était qu’un fait-divers insignifiant, mais l’industrie de l’information-spectacle s’en est mêlée, et le maire de Champlan (Essonne) vient de s’excuser platement de son refus préalable d’inhumer la créature sacrée, laquelle mériterait bien une décoration posthume pour son courage post-mortem ! Jacques Toubon, le Défenseur des droits, cette officine à protéger la veuve et l’orphelin pourvu qu’ils ne soient pas trop autochtones, va se saisir de l’affaire…d’Etat !

Quelques jours plus tôt s’est éteinte une « fraudeuse » de la pire espèce, qui organisait des lotos illégaux pour aider son prochain. Elle s’appelait Yvette Bert ; elle est morte dans un mépris gauchiste coutumier de cette engeance vénéneuse. Le corps, brisé par la justice oligarchique de ce pays, a lâché…le jour de Noël, comme un symbole de ce qui nous attend si nous abdiquons notre identité. « Mamie Loto » n’était pas Rom ; elle n’était pas entrée héroïquement sur le sol européen à bord d’un navire d’invasion ; elle ne priait pas son Dieu en rampant telle une bête servile : elle était d’ici, malédiction ! Noël, jadis une naissance attendue, est devenu le tombeau des indigènes…notre tombeau !

Et tandis que j’écris cet article, deux écoles ont été dévastées à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, écho de celles que l’on mitraille en terre de charia. La culture est un poison ! Allah est grand, cependant, ainsi que nous le matraquent nos institutions, jusqu’au Louvre qui, avec son exposition sur « Le Maroc médiéval », nous assène insidieusement la magnificence de l’islam, sans crainte du ridicule : « L’exposition incite à relire cette période d’apogée de l’Occident islamique, tant du point de vue historique qu’artistique », écrivent-ils !

Eh bien moi, l’apogée je l’ai atteinte : je ne peux – ni ne veux – aller plus haut dans la diversité et la croissanterie !

Bonne année à tous ceux qui la méritent, dans l’attente de germinations nationales futures qui nous rendront ce qui nous appartient de droit et de conscience : notre Nation.

Charles Demassieux

Print Friendly
PARTAGEZ ! ...