education nationale

Le ministre Blanquer va offrir Les Fables de la Fontaine aux élèves de CM2

Posted by on juin 23, 2017 at 11:49

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé que les 150 000 élèves de CM2 allaient recevoir un exemplaire des Fables de la Fontaine. Il y a une semaine dans le Parisien – Aujourd’hui en France, Jean-Michel Blanquer conseillait aux enfants les Fables de la Fontaine comme lecture estivale. «Car elles nous disent quelque […]

Cet article Le ministre Blanquer va offrir Les Fables de la Fontaine aux élèves de CM2 est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Règlement intérieur d’un collège du 93

Posted by on juin 22, 2017 at 8:23

Cet article Règlement intérieur d’un collège du 93 est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

46% des Français seraient aujourd’hui admis au certificat d’études si le seuil d’admission se situait à 5/10

Posted by on juin 15, 2017 at 4:38

55% des Français ont le sentiment de bien se souvenir de leurs cours d’Histoire #Bac2017 pic.twitter.com/rbJ363ubu6 — Jean-Daniel Lévy (@jdlevy) June 15, 2017 46% des Français seraient aujourd’hui admis au Certificat d’études si le seuil d’admission se situait à 5/10#Bac2017 pic.twitter.com/T3iDRIgjdS — Jean-Daniel Lévy (@jdlevy) June 15, 2017 Notes moyenne des Français au test de […]

Cet article 46% des Français seraient aujourd’hui admis au certificat d’études si le seuil d’admission se situait à 5/10 est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Latin, grec, classes bilangues : ces options que le nouveau ministre de l’Éducation veut remettre au goût du jour

Posted by on mai 23, 2017 at 12:51

Grec, latin, classes bilangues et sections européennes : ces enseignements et dispositifs vont-ils retrouver une place centrale au collège ? C’est ce que semble souhaiter le nouveau ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer. « J’ai été choqué de la suppression de dispositifs qui marchaient bien », a déclaré le ministre à leur sujet. France 2 s’est penché sur ce que le nouveau ministre pourrait remettre à jour.

Lors de sa campagne, Emmanuel Macron lui-même y faisait référence : « partout, je veux remettre les classes bilangues, l’enseignement des humanités ». Le nouveau gouvernement ferait donc machine arrière sur la réforme du collège de 2015. Les établissements qui le souhaitent pourront à nouveau proposer des options « Langues anciennes ».

Une référence à la réforme du collège votée en 2015. Si les établissements avaient finalement obtenu le droit de maintenir les options latin et grec, le nombre d’heures qui leur étaient attribuées avaient baissé, et elles avaient perdu du terrain au profit d’enseignements pluridisciplinaires. Quand aux classes d’excellence, l’ancien gouvernement entendait favoriser l’égalité entre tous les élèves en les réformant.

France 2

PARTAGEZ ! ...

Le nouveau ministre de l’Education aurait accordé une interview à une association proche de l’Extrême Droite selon Les Inrocks

Posted by on mai 22, 2017 at 10:06

En cachette, la sulfureuse association SOS Education efface tous ses liens avec le nouveau ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer

La Grimace de Najat Vallaud-Belkacem en apprenant que Jean-Michel Blanquer lui succède à l’Education Nationale :
[embedded content]

Une “interview exclusive” du nouveau ministre de l’Education nationale donnée le jour de sa nomination, à une sulfureuse association anti-avortement et proche de l’extrême-droite, a mystérieusement disparu du jour au lendemain.

Mais où est donc passée “l’interview exclusive” de Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’Education nationale, donnée juste après sa nomination, à l’association SOS Education qui était décrit comme proche de l’extrême droite et anti-avortement selon Libération ? Deux jours après la nomination de cet homme de 52 ans, rue de Grenelle, l’entretien publié sur le site de l’association, a disparu. Réalisé par son délégué général, Jean-Paul Mongin, Jean-Michel Blanquer y exposait sa vision de l’éducation et ce qu’il compte entreprendre au ministère.

Une interview et un livre qui disparaissent

Parallèlement, une revue intitulée Et si j’étais ministre, prévue pour le 12 mai et éditée dans la collection Réfléchir de Editions SOS Education, avec une reproduction de l’entretien, a elle aussi disparu des radars.

Anti-avortement et proche de l’extrême-droite

SOS Education a été créée en 2001. Revendiquant plus de 60 000 membres, elle réunit parents et professeurs ayant pour objectif d’améliorer l’école. Bien qu’“apolitique”, l’association est proche de Sens Commun – en 2014, ils avaient conjointement participé à l’élaboration d’un programme éducatif à défendre au sein de l’UMP. Lors de la primaire, l’association sous la présidence de Claire Polin avait pris publiquement parti pour François Fillon.

Claire Polin, présidente de SOS Éducation, annonce le soutien de l’association à @FrancoisFillon https://t.co/VYpGwsRceb #PrimaireDroite #FF pic.twitter.com/DVMTaSqrKv

— SOS Éducation (@soseducation) 18 novembre 2016

 
Pour Libération, “l’association dissimule ses liens avec les officines ultralibérales” Le quotidien explique qu’“indépendante au plan légal, [elle n’est pas neutre] au plan politique : elle se rattache à une nébuleuse parfaitement identifiée. On la retrouve sur le site Internet conscience-politique.org pour lequel elle a réalisé l’analyse d’un manuel d’histoire jugé trop complaisant sur les morts du communisme. Que trouve-t-on sur ce site ? Des références aux ultralibéraux tendance Reagan, aux mouvements anti-avortement et à la mouvance des évangélistes américains, le tout nimbé d’une proximité assumée avec l’extrême droite. Et des références appuyées à Claude Reichman, seule ‘personnalité politique’ dont le site Internet est recommandé.

Claude Reichman a tenté de se présenter à la présidentielle de 2002. Faute de signatures, il a monté un cabinet fantôme, instauré un “ministre de l’Instruction publique et de la Civilisation”. Selon Libé, son programme est alors très proche de ceux du FN et du MNR de Bruno Mégret en matière d’éducation.

> Article intégral sur lesinrocks.com

PARTAGEZ ! ...

Oui, Najat Vallaud-Belkacem a bien imposé la réforme de l’orthographe (MàJ)

Posted by on mai 21, 2017 at 8:03

Bien sûr, le Ministère de l’Éducation nationale n’est pas l’auteur des rectifications orthographiques proposées par l’Académie française en 1990, rectifications qui ne sont, pour la plupart d’ailleurs, jamais entrées dans le mœurs depuis un quart de siècle : dans son autobiographie parue récemment, l’ex-ministre de l’Éducation nationale ne les applique pas elle-même !

Mais ce qui importe pour les élèves, c’est bien l’application soudaine de ces rectifications dans leur classe ou dans leurs manuels en 2016.

En 2008, sous un ministère de droite donc, les nouveaux programmes faisaient de l’orthographe révisée « la référence » en primaire et demandaient aux professeurs, pour l’enseignement de la langue française, d’en tenir compte (seulement). Mais, de fait, les programmes eux-mêmes ne respectaient pas les rectifications de 1990 : on y trouve 238 fois le mot « maître » (et apparentés) avec l’accent circonflexe qui devait pourtant disparaître ! Et, de fait encore, les éditeurs scolaires n’ont pas appliqué ces rectifications.

Mais en 2016 et pour la première fois, les rectifications orthographiques sont appliquées par les programmes eux-mêmes et la consigne devient la même en primaire et au collège (« L’enseignement de l’orthographe a pour référence les rectifications orthographiques publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990 »). Ce n’est d’ailleurs pas sans mal : les deux premières versions des programmes ne respectaient pas les rectifications, preuve de leur caractère artificiel, et il a fallu une relecture attentive de la troisième et dernière version des programmes pour qu’elles soient enfin appliquées.

(…) Marianne


ONPC – France 2 – 20/05/17

PARTAGEZ ! ...