Plusieurs jeunes responsables LR quittent le parti car jugé « trop modéré » sur l’immigration

La semaine dernière, le comité des «Jeunes avec Calmels» a vu une partie de ses têtes dirigeantes quitter le navire. En cause, selon eux: l’attitude trop modérée de Virginie Calmels au sein des Républicains sur les questions régaliennes, en particulier sur l’immigration.

(…) «On ne l’a pas assez entendue sur le projet de loi asile et immigration», regrette Erik Tegner, le responsable du mouvement, qui annonce mercredi au Figaro quitter le mouvement. (…) «Elle a toujours été dans l’ambiguïté. Un coup elle se montre proche de la politique de Macron, ensuite elle revient vers la ligne de Wauquiez», déplore Aurélie Vial, vice-présidente du mouvement, elle aussi démissionnaire.

Plus étonnant: les prises de positions de Virginie Calmels pour décliner les mains tendues des personnalités proches du Front national en ont agacé certains. Après avoir condamné l’appel de Thierry Mariani qui réclamait une alliance avec le FN, la vice-présidente a rejeté la proposition de Nicolas Dupont Aignan. «Nous sommes déçus. On l’a plus entendue refuser de discuter avec la droite radicale que parler du fond. Or il faut que nous parlions à tout le monde. Nous le faisons déjà entre jeunes», assure un autre membre qui quitte la tête du mouvement.

Parmi les noms qui reviennent régulièrement: celui de Marion Maréchal-Le Pen. «Sur le terrain, les militants ne font que parler d’elle positivement. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas échanger avec si elle revenait en politique», avance Erik Tegner, qui fût encarté au Front national à l’âge de 17 ans avant de rejoindre Les Républicains à 20.

Le Figaro

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Vous en avez marre de ces pubs ? Faites-un don ou abonnez-vous… Fdesouche n’est pas un service public. Pas le site d’un parti. Pas un site de promotion personnelle. Mais un site animé par des gens comme vous, bénévoles, qui sacrifient leur vie personnelle, leur temps pour vous rendre un service en faisant de la veille et en vous fournissant gratuitement une revue de presse. Ce travail à un coût. Comme vos dons et abonnements sont inférieurs à celui-ci, nous n’avons dû trouver d’autres solutions. Quand les dons et abonnements nous permettrons de couvrir nos frais, nous retirerons ces pubs. Encore merci à ceux qui nous aident.

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Sur la Syrie comme sur le reste, la droite doit acquérir une culture du dialogue

L’Incorrect s’est donné pour vocation d’empêcher la droite de penser en rond, dans le confort ouaté d’un entre soi stérile et mortifère qui ne conduit qu’aux déceptions électorales, aux défaites. Une mission difficile mais indispensable, sinon vitale, comme en témoigne la polémique absurde et disproportionnée des derniers jours autour du conflit syrien. Un rappel succinct des faits s’impose. Vendredi dernier, la coalition occidentale réunissant les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni a visé des intérêts du gouvernement syrien, ne provoquant que des dégâts matériels limités. Une frappe avant tout symbolique destinée à rétablir l’équilibre des forces entre des belligérants qui veulent tous que la paix succède enfin à la guerre dans cette région meurtrie par sept années d’un terrible conflit. Ni les Etats-Unis, ni la France, ni le Royaume-Uni, ni la Russie, ni l’Iran, ni la Syrie n’ont intérêt à ce que cette guerre se poursuive.

Nul besoin, ici, de revenir sur les détails de cette opération militaire complexe, dont les faits ne nous sont connus qu’au travers des filtres déformants de la désinformation des deux camps en présence (l’un jouant très habilement du doute qu’engendrent nos sociétés contemporaines, surinformées mais souvent mal informées), tant nous les avons abordés dans nos colonnes, en essayant de présenter une diversité de points de vue rare dans les médias français. Malheureusement, cette diversité d’opinion qui devrait être perçue comme une richesse dans notre famille de pensée, plus attachée à la liberté qu’à la censure, n’a pas manqué de susciter des réactions négatives, parfois extrêmement grossières et caricaturales. Pour un tweet somme toute anodin, dans son style très vif et très franc (au moins avance-t-il toujours à visage découvert), notre ami Jacques de Guillebon s’est vu traiter de tous les noms par une foule masquée d’internautes anonymes : « candaule » (en passe de devenir l’expression la plus agaçante d’une « fachosphère » de plus en plus auto-référencée), traître, vendu, etc.

Moi-même, pour avoir timidement défendu l’opération militaire française, ou, au moins, ne pas l’avoir condamnée en bloc en annonçant le début de la troisième guerre mondiale, ai été soupçonné par un proche de Florian Philippot, l’élu régional Sylvain Marcelli, d’être le propagandiste d’intérêts étrangers, c’est-à-dire de ceux des « néo-conservateurs » américains qui utiliseraient Marion Maréchal Le Pen comme cheval de Troie dans la droite française ! Des accusations diffamatoires et délirantes, relevant plus de la névrose paranoïaque que de la politique au sens noble du terme. Voilà qui fait d’ailleurs tâche pour une formation qui s’est pourtant fait fort de se distinguer des travers les plus pénibles de l’« extrême droite ». Mais peut-être ne sont-ce que des apparences. Bref, passons. Dans le même temps, un garçon comme Pierre Sautarel montrait son indépendance d’esprit, prouvant une fois de plus sa capacité au dialogue et son sens consommé de l’autodérision.

Pourquoi devrions-nous, sous prétexte qu’il faille taper comme des sourds sur l’exécutif Macron, nous mettre en rang, le petit doigt sur la couture du pantalon, en condamnant automatiquement dans un unanimisme tout ce qu’il y a de plus soviétique toutes les opérations militaires occidentales en Syrie ? Y-a-t-il un non dit, un impensé de la droite française qui la pousse à adopter une seule lecture des relations internationales, et pire, à faire de ces questions son champ de bataille préféré, son moyen de discriminer les « purs » et les « impurs » ? Laissons ça au Média mélenchonien, à la Pravda des sectaires d’extrême gauche ! Chez eux, on vire pour pensée non conforme. Pas chez nous. Un média n’est pas une secte, mais un relais d’information. Bien sûr, nous avons une ligne, mais elle n’est pas rigide, figée, doctrinale. Il s’agit d’abord d’une conduite, d’une éthique : faire le plus honnêtement possible notre travail d’information et d’analyse. Nous n’allons pas nous couler dans un moule en refusant d’aborder certains sujets tabous dans le seul but de plaire à quelques trolls et quelques lobbyistes patentés. Jamais. (…)

lincorrect.org

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Pour Peltier, LR doit parler « aux employés, fonctionnaires et immigrés »

Le vice-président des Républicains, Guillaume Peltier, s’est défendu lundi de toute dérive populiste de son parti et de ses dirigeants, mais a appelé à être « populaire ». « Parler directement aux Français qui souffrent, aux catégories populaires, aux ouvriers, aux employés, aux fonctionnaires, aux immigrés, à tous ces Français qui ont du mal à se faire entendre […]

L’article Pour Peltier, LR doit parler « aux employés, fonctionnaires et immigrés » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Elections italiennes : «Encore une défaite d’un parti de gauche qui montre la profonde crise de la gauche européenne» (Marc Lazar, professeur à Sciences Po)

Marc Lazar (professeur à Sciences Po) : «La Ligue du Nord est l’autre grand vainqueur des législatives italiennes. Elle est passée de 4% à près de 18%. C’est énorme. Son leader Matteo Salvini est sur les positions du FN. Un gouvernement Mouvement 5 Etoiles / Ligue du Nord est envisageable même s’ils ont dit tout […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Elections législatives en Italie : « une nouvelle menace pour la cohésion de l’UE »

Editorial du Monde sur les élections législatives en Italie. […] Le scénario le plus favorable à l’intégration de l’Italie dans l’UE, celui d’une grande coalition rassemblant le centre gauche autour de Matteo Renzi et le centre droit autour de Silvio Berlusconi, semble chaque jour plus improbable. Le scénario catastrophe vu de Bruxelles serait celui d’une […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Plus une personne est de droite, plus elle est dégoûtée par les mauvaises odeurs corporelles, selon une étude

Il existerait un lien entre orientation politique de droite et dégoût des mauvaises odeurs corporelles. Les gens ayant des attitudes plus autoritaires sont plus susceptibles d’être dégoûtés par des odeurs corporelles nauséabondes, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Royal Society Open Science. Les chercheurs de l’ l’Université de Stockholm en Suède […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Mélenchon défend Wauquiez et dénonce «une attaque globale du parti médiatique»

Jean-Luc Mélenchon s’en est pris aux médias dans un billet publié sur son blog lundi 26 février. Le chef de la France Insoumise a dénoncé une « une attaque globale du parti médiatique » dont aurait été victime Laurent Wauquiez concernant ses propos enregistrés à son insu. Luc Mélenchon a dénoncé lundi 26 février «une lourde attaque […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Xavier Bertrand sur Wauquiez : comme « Le Pen » et « pire que Trump

Invité sur le plateau de BFM Politique, Xavier Bertrand s’est montré extrêmement virulent à l’encontre de Laurent Wauquiez dont les propos enregistrés à son insu à l’EM Lyon ont déclenché une vive polémique. Il a dénoncé sa « dérive voulue » qui aboutira à une « fusion » entre la droite et l’extrême droite. Invité sur le plateau de […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le dilemme de la droite : « Singer le Front national ou se réinventer » (Le Monde)

Chronique de Françoise Fressoz, éditorialiste au « Monde », sur l’avenir de la droite. Singer le Front national mais jusqu’où ? Si Laurent Wauquiez ne cache pas sa volonté de récupérer les électeurs du parti d’extrême droite au moment où Marine Le Pen éprouve les plus grandes difficultés à se remettre en selle, toute une […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Jean-Claude Michéa : généalogie intellectuelle d’un « socialiste conservateur »

«Pourquoi un penseur que tout classe à gauche est-il considéré comme de droite ?»: voilà la question de fond que posent Emmanuel et Mathias Roux dans leur livre « Michéa l’inactuel, une critique de la civilisation libérale ». Une question essentielle car Jean-Claude Michéa, agrégé de philosophie, est l’un des rares théoriciens contemporains à être déjà culte […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture