Crous

Erasmus : « je suis venue découvrir la culture française, je repars en ayant découvert la culture africaine »

Posted by on octobre 12, 2017 at 6:03

Cet article Erasmus : « je suis venue découvrir la culture française, je repars en ayant découvert la culture africaine » est apparu en premier sur Fdesouche.

Arianna Mandile vient de l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Milan et suit une licence Langues et Relations internationales. Elle est venue en Lorraine pour découvrir la culture française et elle repart en ayant découvert la culture africaine. C’est aussi ça, la magie d’Erasmus… (Merci à Jean Mary)

Cet article Erasmus : « je suis venue découvrir la culture française, je repars en ayant découvert la culture africaine » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Béthune (59) : Les profs de l’IUT paient le loyer du brillant élève sénégalais

Posted by on février 2, 2016 at 2:18

Lamine Cissé fait des étincelles à l’IUT de Béthune. Pas question, pour ses enseignants, de laisser repartir cet étudiant en chimie à Tambagouda, la ville du Sénégal dont il est originaire. Certains professeurs se sont donc organisés pour l’aider à payer le loyer du logement trouvé par une association étudiante de l’Artois.

[…] Lamine Cissé est arrivé en septembre, apparemment sans un sou et sans bourse étudiante. Mais il se fait remarquer aux examens : 17 en chimie, 16 en physique, 18 en maths… Un enseignant l’a mis en contact avec le centre des œuvres universitaires (Crous), puis c’est l’association des étudiants internationaux de l’Artois (ADEIA) qui a pris le relais.

Et ce sont directement des professeurs de l’IUT de Chimie qui ont payé le loyer, et lui apportent des colis de nourriture (le resto du Crous est « trop cher » pour Lamine Cissé). L’étudiant doué, qui ne sait pas « ce qu’il serait devenu » si ses profs et ses camarades n’étaient pas là, envisage maintenant de chercher un job pour financer la suite de ses études.

[…] L’ADEIA explique que les étudiants étrangers représentent 40 % des effectifs à l’université d’Artois, et que la présence de tuteurs est devenue indispensable « face à la détresse signalée ».

Pour les contacter, c’est simple : http://adeia-artois.fr/index.php ou adeiartois@gmail.com

20 Minutes

PARTAGEZ ! ...