contrôle judiciaire

Karim Cheurfi ne respectait pas son contrôle judiciaire et s’est rendu plusieurs fois à l’étranger

Posted by on avril 21, 2017 at 11:34

[Info @TF1/@LCI] Karim C.s’est rendu plusieurs fois à l’étranger pendant sa période probatoire (2015-17) alors qu’il n’en avait pas le droit

— Flore Galaud (@floregalaud) April 21, 2017


Son parcours judiciaire avait commencé bien plus tôt, dès 2001. Sa dernière condamnation remonte à juillet 2014, quand il a été condamné pour vols aggravés. Depuis, il bénéficiait d’une mesure de sursis avec mise à l’épreuve dans le cadre de cette affaire. Karim Cheurfi était également suivi par un juge d’application des peines. Selon nos informations, il ne se soumettait plus à ses obligations auprès du juge et ne se rendait plus aux rendez-vous.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Toulouse : un lycéen de 19 ans sous contrôle judiciaire écroué pour apologie du terrorisme

Posted by on février 4, 2017 at 3:42

Il propageait sur les réseaux sociaux des propos clairement en faveur du terrorisme. Jeudi, un lycéen toulousain de 19 ans a été écroué pour apologie du terrorisme comme le raconte la Dépêche du Midi.

Ce jeune converti à la religion musulmane avait déjà été interpellé par les policiers, en juin 2016, pour les mêmes faits avant d’être placé sous contrôle judiciaire. Las, le jeune homme a malgré tout poursuivi sa propagande pro-Daesh. Des messages inquiétants qui ont poussé les forces de l’ordre à procéder à son interpellation mardi. Entendu par les enquêteurs de la police judiciaire, il a été mis en examen et écroué dans la foulée.

20 minutes

Merci à Mandarine

PARTAGEZ ! ...

Seine-Saint-Denis (93) : mise en examen, elle repart en Syrie malgré son contrôle judiciaire (Màj vidéo)

Posted by on janvier 26, 2017 at 10:40

28/01/2017

Une Française de 23 ans est repartie en Syrie fin novembre. Elle avait pourtant été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire, privée de passeport depuis juin 2015 après un premier voyage dans le pays auprès des jihadistes de Daech. Elle a rejoint un autre rang jihadiste à l’aide du passeport d’une amie. BFMTV l’a contactée.


26/01/2017

Alors qu’elle se trouvait sous contrôle judiciaire à la suite d’un premier séjour en Syrie, une jeune française de 23 ans est soupçonnée d’être repartie en zone irako-syrienne en novembre dernier. Un mandat d’arrêt a ensuite été délivré à son encontre.

Sonia Belayati, une Française de 23 ans, est soupçonnée d’être repartie en Syrie en novembre dernier alors qu’elle était placée sous contrôle judiciaire. La jeune femme avait déjà effectué un voyage en zone irako-syrienne il y a près de deux ans. Selon une source proche de l’enquête à l’AFP, un mandat d’arrêt a été délivré le 18 novembre à son encontre.

(…)

LCI

Merci à Jiji , oxoxo et leblob

PARTAGEZ ! ...

Chaumont (52) : l’octogénaire inculpé pour le meurtre de son cambrioleur jugé en novembre

Posted by on octobre 21, 2016 at 6:38

L’octogénaire, soupçonné d’avoir abattu en mars 2012 Chaumont (Haute-Marne) un cambrioleur d’un tir en pleine tête, comparaîtra du 15 au 18 novembre devant la cour d’assises de Haute-Marne pour homicide volontaire.

Le drame s’est déroulé dans la nuit du 6 au 7 mars 2012. L’octogénaire, habitant une rue paisible de Chaumont, était en train de regarder la télévision quand il a entendu du bruit à l’extérieur de son domicile, où se situe l’accès à sa cave. Il se serait alors saisi d’un fusil de chasse et dirigé vers la cave, d’où sortait un homme avec une caisse de champagne.

Le vieil homme aurait alors tiré sur son cambrioleur. Atteint à la tête, l’homme, âgé de 43 ans, est décédé sur le coup. C’est l’épouse du tireur qui a alerté la police.

Mis en examen, l’octogénaire n’avait pas été placé sous mandat de dépôt, étant donné son âge et son casier judiciaire vierge. Il est sous contrôle judiciaire depuis plus de quatre ans. Il comparaîtra pour homicide volontaire du 15 au 18 novembre 2016 devant la cour d’assises de Chaumont.

france3-regions

Merci à julius tomatojus l

PARTAGEZ ! ...

Deux Niçoises soupçonnées de vouloir commettre un attentat écrouées

Posted by on septembre 25, 2016 at 12:15

Deux jeunes Niçoises radicalisées de 17 et 19 ans ont été interpellées récemment par la DGSI et placées en détention provisoire, soupçonnées d’avoir voulu commettre une action jihadiste, indique une source judiciaire.

Une enquête ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris le 9 septembre a permis d’établir qu’elles étaient en contact avec Rachid Kassim, propagandiste actif du groupe Etat islamique, qui lance des appels aux meurtres via la messagerie cryptée Telegram depuis la zone irako-syrienne.

Interrogées par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), « elles ont reconnu qu’elles avaient envisagé une action violente, sous l’influence de Rachid Kassim avant d’y renoncer« , selon une source proche de l’enquête.

Les investigations n’ont pas permis de retrouver d’armes à leur domicile, dans le secteur de Nice, où Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans radicalisé a foncé dans la foule avec un camion, faisant 86 morts et 434 blessés le 14 juillet.

La mineure de 17 ans, inconnue des services de renseignement, a admis en garde à vue « en vouloir beaucoup aux militaires« , une cible récurrente du groupe Etat islamique. Elle a été mise en examen le 17 septembre à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et écrouée.

La jeune majeure de 19 ans était en revanche connue dans le cadre de l’enquête sur la filière djihadiste niçoise organisée par Omar Diaby, considéré comme l’un des premiers recruteurs de combattants français. Agée à l’époque de 17 ans, elle projetait de rejoindre les terres du djihad.

Mise en examen le 21 novembre 2014, elle était depuis sous contrôle judiciaire avec obligation de pointer. Cette mesure a été révoquée dans le cadre de la nouvelle enquête, entraînant son placement en détention provisoire. Elle devait être convoquée par un magistrat antiterroriste en vue d’une nouvelle mise en examen dans le cadre du dossier sur le projet d’attentat, selon la source judiciaire.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Montpellier (34) : un vacancier écrasé « par erreur » par Mustapha sous contrôle judiciaire

Posted by on août 14, 2015 at 9:30

Un « Montpelliérain de 30 ans », Mustapha K., a été mis en examen pour tentative de meurtre et incarcéré mercredi soir après qu’il ait volontairement renversé un jeune vacancier avec sa voiture dans le quartier de Près-d’Arènes, le prenant par erreur pour son rival. L’affaire s’est déroulée vendredi 7 août vers 5 h 30, […]

Cet article Montpellier (34) : un vacancier écrasé « par erreur » par Mustapha sous contrôle judiciaire est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...