cinéma

Le prochain film de Clint Eastwood parlera de l’attaque du train Thalys de 2015

Posted by on avril 21, 2017 at 11:34

Après avoir dressé le portrait d’une Amérique traumatisée dans ces deux derniers films, American Sniper et Sully, le réalisateur semble poursuivre dans cette veine alors que le Hollywood Reporter nous annonce que son prochain projet sera l’adaptation du livre The 15 : 17 to Paris, qui raconte l’attentat avorté du Thalys le 21 août 2015.

(…)

Ecran Large

Merci à walder

PARTAGEZ ! ...

Cinéma : «Les sauteurs», témoignage filmique d’un migrant malien

Posted by on avril 8, 2017 at 11:24

Coincé sur une montagne entre l’Afrique et l’Europe, Abou Bakar Sidibéand a filmé son quotidien de migrant, entre espoir, désespoir, entraide et violence, en quête d’un avenir de l’autre côté de la frontière.

Les Sauteurs – de Moritz Siebert, Estephan Wagner et Abou Bakar Sidibéand

A la frontière marocaine se trouve la ville de Melilla, une enclave espagnole entre l’Afrique et l’Europe. Sur la montagne qui surplombe Melilla, un millier de migrants africains contemplent la barrière qui les sépare de « l’Eldorado ». Abou est l’un d’entre eux- le filmeur et le filmé. Armé de sa petite caméra il témoigne de sa vie quotidienne et de ses nombreuses tentatives pour sauter la fameuse barrière. A chaque tentative ratée, après avoir affronté les barbelés, les sprays automatiques au poivre et les autorités agressives, chacun retourne au Mont Gururu, récupérer de la nourriture dans les villages voisins. Chacun de ces hommes tentent de maintenir un semblant de communauté et d’entraide, dans l’espoir de survivre ensemble à ce drama quotidien et de garder confiance aussi bien eux qu’en leur destin.

(…)

Allociné

PARTAGEZ ! ...

Cinéma : « Problemos »

Posted by on avril 7, 2017 at 1:45

[embedded content]

Premier teaser pour Problemos, le prochain film d’Eric Judor qui parlera visiblement de règles, mais aussi de pandémie mondiale. L’histoire de Jeanne et Victor, deux jeunes Parisiens de retour de vacances. En chemin, ils font une halte pour saluer leur ami Jean-Paul, sur la prairie où sa communauté a élu résidence. Le groupe lutte contre la construction d’un parc aquatique sur la dernière zone humide de la région, et plus généralement contre la société moderne, la grande Babylone. Séduits par une communauté qui prône le « vivre autrement », où l’individualisme, la technologie et les distinctions de genre sont abolis, Jeanne et Victor acceptent l’invitation qui leur est faite de rester quelques jours. Lorsqu’un beau matin la barrière de CRS qui leur fait face a disparu, la Communauté pense l’avoir emporté sur le monde moderne. Mais le plaisir est de courte durée… À l’exception de leur campement, la population terrestre a été décimée par une terrible pandémie. Ce qui fait du groupe les derniers survivants du monde. Va-t-il falloir se trouver de nouveaux ennemis pour survivre ?

PARTAGEZ ! ...

Cinéma. « A bras ouverts » : un film raciste ?

Posted by on avril 7, 2017 at 9:50

« A bras ouverts », la comédie sur une famille rom avec Christian Clavier a été conspuée par la critique et par des associations de défense des Roms. Mais l’acteur et le réalisateur Philippe de Chauveron se défendent de tout racisme.

Après son film à succès sur les mariages mixtes « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? », Philippe de Chauveron joue à nouveau du choc des cultures en imaginant cette fois la cohabitation entre un intello « gauche caviar » et une famille rom.

« A bras ouverts » fait le portrait d’un intello de gauche, Jean-Étienne Fougerole (Christian Clavier), aux faux airs de BHL, qui propose d’accueillir des Roms chez lui, lors d’un débat télévisé où il est pris à partie par un polémiste d’extrême droite.

Vivant coupé des réalités, dans une luxueuse maison en banlieue parisienne (avec domestique), il voit débarquer chez lui Babik et sa famille (interprété par Ary Abittan) qui va poser sa caravane dans le jardin.

La cohabitation entre les deux familles va donner lieu à un choc des cultures et à une accumulation de clichés, tant sur les Roms que sur la « gauche caviar ».

« Racisme à haute dose », estime notamment Le Monde, tandis que Le Soir en Belgique évoque « un film pas drôle, voire dangereux ». « Beurk ! », a même écrit mercredi Aujourd’hui en France, qui déplore l’image « détestable d’une communauté déjà largement stigmatisée ».

Les critiques de la RTS sont tout aussi ulcérés, estimant que cette comédie réaliste n’évite pas le cliché communautariste, se complaît dans le racisme, voire fait vomir.

(…)

RTS

Merci à SpartaFC

[embedded content]

PARTAGEZ ! ...

Cinéma : « A bras ouverts », critique cinglante du film par un jeune Rom

Posted by on avril 5, 2017 at 8:29

Le film suscite la polémique. « À bras ouverts », réalisé par Philippe de Chauveron (qui avait signé « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu? »), met en scène un intellectuel de gauche (joué par Christian Clavier), qui accueille chez lui une famille de Roms. Mais ces derniers s’avèrent sales, violents et archaïques…

Nous avons demandé son avis sur le film à Spartacus Ursu, un représentant de la communauté rom. Né en Roumanie il y a 19 ans, arrivé en France à l’âge de 7 ans, Spartacus Ursu est aujourd’hui membre de l’association La Voix des Rroms.

[embedded content]


Louis de Gouyon Matignon défend les gens du voyage (Rediff):

[embedded content]

PARTAGEZ ! ...

Cinéma : « Félicité », portrait d’une guerrière du quotidien à Kinshasa

Posted by on mars 31, 2017 at 11:02

Pour sauver son fils victime d’un accident de moto, une chanteuse de bar se lance dans une course contre la montre dans les rues de Kinshasa. “Félicité”, le nouveau film intense d’Alain Gomis, en compétition au festival de Berlin, est sorti le 29 mars 2017 en salles.

[embedded content]

[embedded content]

PARTAGEZ ! ...