Madrid barre la route à une réélection de Puigdemont à la tête de la Catalogne

Le gouvernement espagnol est intervenu, mercredi 9 mai, pour barrer la route à une réélection de l’ex-président indépendantiste de Catalogne Carles Puigdemont à la tête de l’exécutif régional, forçant les séparatistes à présenter un nouveau candidat s’ils veulent, enfin, former un gouvernement.

Le conseil des ministres a décidé de saisir la Cour constitutionnelle pour qu’elle annule une loi votée la semaine dernière au Parlement catalan qui permettrait d’investir en son absence l’ex-président[…]

Pour les séparatistes, les poursuites pour rébellion de la Cour suprême, passibles de trente ans de prison, sont injustifiées et les neuf indépendantistes en détention provisoire sont des « prisonniers politiques ».

Outre M. Puigdemont, qui s’était réfugié en Belgique après la tentative de sécession, ils ont proposé Jordi Sanchez et Jordi Turull, incarcérés. La justice a refusé de les laisser sortir de prison pour se présenter à un débat d’investiture.[…]

Carles Puigdemont, qui avait mené campagne pour la « restitution du gouvernement légitime » de la Catalogne, avait remporté une victoire surprise et les indépendantistes avaient conservé leur majorité absolue au Parlement catalan. Les indépendantistes n’ont, pour l’heure, pas dévoilé l’identité du candidat alternatif qui permettrait de débloquer la situation.

Le Monde

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

El Godillot !

02 Mai 2018Billets d’humour et d’humeur, Dhimmitude


El Godillot !

El Godillot dit on rêve de Catalogne !
Mais qu’il s’y précipite, à vrai dire on s’en cogne !
Parler de son opportunisme,
c’est piétiner autour d’un truisme !
Qui donc regrettera ce foutu sans vergogne ?

PACO. Iconoclaste à percussion.
01/05/2018.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/catalogne-manuel-valls-etudie-t-il-candidature-mairie-barcelone-1462711.html

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

Print Friendly, PDF & Email



Paco
Paco

C’est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c’est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l’escopette, ce n’est pas du Verlaine et pas du Marivaux… PACO 2016.

Articles du même thême

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Manuel Valls envisage de se présenter à la mairie de Barcelone

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a déclaré jeudi « étudier » la possibilité d’être candidat l’an prochain à la mairie de Barcelone, sa ville natale, sous les couleurs de Ciudadanos, parti hostile à l’indépendance de la Catalogne.

L’ex-candidat malheureux à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle en France, aujourd’hui député apparenté La République en marche, le parti d’Emmanuel Macron, Manuel Valls a confirmé avoir reçu une proposition en ce sens de la part de la formation dirigée par Albert Rivera.

« Ça m’intéresserait de continuer (à participer au) débat sur l’indépendance et je vais l’étudier, » a dit Manuel Valls dans un entretien à la chaîne de télévision espagnole TVE. Manuel Valls, 55 ans, s’est beaucoup impliqué ces derniers mois dans le débat sur l’indépendance de la Catalogne, à laquelle il s’est toujours montré farouchement hostile.

Espagnol de naissance

« Le projet séparatiste est mort avec la réponse du roi et de l’Europe, mais les idées indépendantistes vont perdurer et le processus sera long parce que la société est très divisée », a dit Manuel Valls à TVE. Joint par Reuters, Manuel Valls n’a pas commenté plus avant ses intentions dans l’immédiat. Espagnol de naissance, Manuel Valls a été naturalisé français à l’âge de 20 ans.(…)

challenges.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Carles Puigdemont arrêté en Allemagne (MàJ : libéré contre une caution de 75.000 €)

Carles Puigdemont a pu sortir de prison en échange du paiement d’une caution de 75.000€ dont il s’est acquitté ce matin.

« À peine sorti de sa prison allemande, l’ancien président catalan Carles Puigdemont a exhorté vendredi Madrid à cesser la confrontation et « entamer le dialogue » sur la question de l’indépendance de la Catalogne.

Il lui est aussi interdit de quitter l’Allemagne dans l’attente d’une décision finale sur son cas et il devra pointer une fois par semaine dans un commissariat. (…)

L’indépendantiste catalan a aussi appelé à la « libération immédiate » de tous les indépendantistes catalans détenus en Espagne.

(…)

S’il reste en Allemagne sous la menace d’une remise à l’Espagne, M. Puigdemont peut d’ores et déjà se targuer d’une première victoire judiciaire notable.

La justice allemande a infligé un camouflet politico-juridique aux autorités espagnoles en rejetant leur accusation de « rébellion ».

Ce chef constituait la clé de voûte du mandat d’arrêt européen récemment réactivé par Madrid à l’encontre de M. Puigdemont et qui a conduit à son interpellation le 25 mars dans le nord de l’Allemagne, alors qu’il revenait d’un déplacement en Finlande.

Madrid soutient que l’organisation du référendum sur l’indépendance de la Catalogne en octobre 2017, en dépit du refus du gouvernement et de la Cour constitutionnelle espagnols, relève de la « rébellion ». Une accusation passible de 30 ans de prison. »


Dimanche 25 mars, la police allemande a arrêté l’ex-président indépendantiste catalan Carles (Charles) Puigdemont dans le Schleswig-Holstein, à environ 35 kilomètres au sud de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark. La réactivation du mandat d’arrêt européen par la justice espagnole l’avait obligé à effectuer le trajet en voiture plutôt qu’en avion.

Les services de renseignements espagnols ainsi que la police espagnole suivaient l’ensemble de ses déplacements depuis son départ de Belgique et attendaient de trouver l’endroit le plus adéquat pour procéder à l’arrestation. Ils ont donc choisi l’Allemagne dont le code pénal, à l’inverse de la Belgique, prévoit l’existence d’un délit de haute trahison, proche du délit de rébellion existant dans le droit espagnol, et pour lequel Carles Puigdemont est poursuivi.

Eldiario / Wikipédia

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Carles Puigdemont arrêté en Allemagne

Dimanche 25 mars, la police allemande a arrêté l’ex-président indépendantiste catalan Carles (Charles) Puigdemont dans le Schleswig-Holstein, à environ 35 kilomètres au sud de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark. La réactivation du mandat d’arrêt européen par la justice espagnole l’avait obligé à effectuer le trajet en voiture plutôt qu’en avion. Les services de […]

L’article Carles Puigdemont arrêté en Allemagne est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Catalogne : pour la CEDH, brûler une photo du roi relève de la liberté d’expression

En 2007, deux indépendantistes catalans avaient brûlé la photo du couple royal d’Espagne. Ils avaient été condamnés à 15 mois de prison pour « injures à la couronne ». La condamnation de deux indépendantistes catalans qui avaient brûlé en 2007 une photographie du couple royal d’Espagne constitue une violation du droit à la liberté d’expression, a estimé mardi […]

L’article Catalogne : pour la CEDH, brûler une photo du roi relève de la liberté d’expression est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Najat Driouech, la première femme musulmane élue députée en Catalogne

A 37 ans, Najat Driouech, native d’Asila, au Maroc, est la première femme musulmane élue députée en Catalogne. Fraîchement intronisée par ses pairs du parti de la Gauche républicaine, incarne le renouveau sous la coupole du Parlement catalan, et pas seulement générationnel. Arrivée à Barcelone à l’âge de neuf ans, dans le cadre d’un groupement […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

UE : «Le retour des régions en Europe est désormais irréversible»

Dans une tribune au « Monde », la politologue allemande Ulrike Guérot considère qu’après le scrutin catalan, le concept d’Etat-nation est dépassé. Le temps est venu de rénover les institutions du continent au profit d’une République européenne. Les trois partis indépendantistes – le JuntsxCat de Carles Puigdemont, l’ERC d’Oriol Junqueras et le CUP anticapitaliste, tous […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Belgique : Puigdemont et ses 4 conseillers se sont présentés à la police fédérale

Sous la menace de poursuites pour rébellion, sédition et détournement de fonds publics notamment, le président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, s’est présenté à la police belge. Le substitut du procureur a déclaré que « les 5 personnes recherchées par l’Espagne se sont présentées à la police judiciaire fédérale, rue royale ce dimanche matin. […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un exil en Belgique pour Carles Puigdemont ?

Cet article Un exil en Belgique pour Carles Puigdemont ? est apparu en premier sur Fdesouche.

Le président du gouvernement régional catalan destitué devrait faire face dès cette semaine à une procédure judiciaire pour « rébellion« , un délit puni d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 30 ans. Face à cette éventualité, le secrétaire d’État belge à l’Asile et à la Migration, membre du parti indépendantiste flamand a évoqué la possibilité d’une […]

Cet article Un exil en Belgique pour Carles Puigdemont ? est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture