alaune

Attentat déjoué à Anvers : Un Français « d’origine nord-africaine » arrêté après avoir essayé de foncer dans la foule (Màj)

Posted by on mars 23, 2017 at 1:50

Il s’agit d’un Français vivant en France, a annoncé le parquet fédéral belge. Plusieurs armes, dont un fusil, ont été retrouvées dans le coffre.

(…) Le Soir


Un individu suspect a été arrêté aujourd’hui par la police à Anvers, où une voiture aurait tenté de s’engager à vive allure dans une rue commerçante, a annoncé la police belge.

«Le véhicule roulait à grande vitesse sur le Meir [la principale artère commerçante de la ville], donc les gens devaient sauter sur le côté», a déclaré le chef de corps de la police d’Anvers, Serge Muyters, lors d’un point presse. Son conducteur, un «homme d’origine nord-africaine» qui portait une «tenue de camouflage», a été arrêté à l’issue d’une course-poursuite dans le centre de la ville, a-t-il précisé.

Selon La Libre Belgique, la voiture aurait été repérée par des militaires alors qu’elle traversait un feu rouge. Elle contiendrait des armes et du matériel illicite.

La voiture était immatriculée en France. 

Le bourgmestre d’Anvers va tenir une conférence de presse pour faire le point sur la situation. Des policiers et des militaires ont été déployés en renfort dans la ville.

Le Figaro

PARTAGEZ ! ...

Londres : Détonations au Parlement britannique, dix personnes auraient été atteintes par des tirs

Posted by on mars 22, 2017 at 3:00

De fortes détonations ont été entendues aux abords du Parlement britannique, à Londres. Dix personnes auraient été atteintes par des tirs.

Au moins 10 blessés sur le pont de Westminster, selon le décompte d’un photographe Reuters à Londres.

#Londres: Un assaillant présumé a été atteint par des tirs de la police au Parlement (dirigeant de la Chambre des Communes)

— Julien Migaud-Muller (@jul_mm) March 22, 2017

PARTAGEZ ! ...

Attentat à Londres : 5 morts, 40 blessés dont 3 lycéens français, 1 policier tué, l’assaillant abattu (Màj : intervention de la police à Birmingham)

Posted by on mars 22, 2017 at 3:00

23/03/2017


Le niveau d’alerte terroriste en Grande-Bretagne (4 sur une échelle de 5) ne sera pas relevé.


Agression à Westminster – « Notre ville reste l’une des plus sûres au monde« , rassure le maire de Londres

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a transmis mercredi soir sur Twitter un message se voulant rassurant, à l’intention de la population de Londres touchée dans l’après-midi par une attaque terroriste. […]

Sadiq Khan, qui a posté son message aux citoyens sur le compte Twitter officiel du maïorat de la ville, a finalement appelé « tous les Londoniens, et tous les visiteurs, à ne pas être inquiets« . « Notre ville reste l’une des plus sûres au monde« , assure-t-il. « Londres est la ville la plus merveilleuse du monde, et nous faisons face, ensemble, à ceux qui tentent de nous nuire et de détruire notre mode de vie. Nous l’avons toujours fait, et nous continuerons toujours à le faire. Les Londoniens ne seront jamais intimidés par le terrorisme« , a-t-il conclu.

RTBF


Cinq personnes ont été tuées et environ 40 blessées hier à Londres après qu’une voiture ait foncé sur des piétons et qu’un suspect ait poignardé un policier .

«Je ne vais pas faire de commentaires sur l’identité de l’assaillant (…) mais nous privilégions la piste du terrorisme islamiste», a déclaré Mark Rowley, le commandant de l’unité anti-terrorisme devant Scotland Yard, précisant que «l’enquête avance à grands pas».

Une quarantaine de personnes ont également été blessées lorsqu’un homme, vêtu de noir et portant une barbe, a lancé en début d’après-midi sa voiture contre la foule sur le pont de Westminster, face à Big Ben, avant de poignarder à mort un policier en essayant de pénétrer dans le Parlement britannique. […]

Journal de Montréal


#Londres : le bilan monte à 4 morts et 40 blessés, selon la police. La piste du « terrorisme islamiste » privilégiée https://t.co/KELeEK2srZ

— franceinfo (@franceinfo) March 22, 2017

ATTENTION IMAGES CHOQUANTES


[embedded content]



L’attaque à Londres a fait « au moins quatre morts », a indiqué le chef de la cellule anti-terroriste de Scotland Yard. Parmi eux, un officier de police et une personne soupçonnée d’être l’assaillant, a précisé le responsable. Par ailleurs, au moins 20 personnes ont été blessées dans l’attaque qui s’est déroulée à proximité du Parlement britannique, mercredi 22 mars à Londres (Royaume-Uni). Le quartier de Westminster a été entièrement bouclé.

France TV Info


DIRECT #Londres « Quatre personnes sont décédées, dont l’agent de police et l’assaillant » dit Scotland Yard

?https://t.co/LIEhlp6yN7 pic.twitter.com/OsRikDj4pe

— BFMTV (@BFMTV) March 22, 2017

?? Le @DailyMirror publie la première photo du suspect lors de son évacuation vers un hôpital https://t.co/tfszIFAlB3 #Westminster pic.twitter.com/kMWRmvCqSg

— B3infos (@B3infos) March 22, 2017

Des lycéens de #Concarneau blessés lors de l’attaque à #Londres #Westminster https://t.co/wN1vOU36hg pic.twitter.com/9uc5O0bfLp

— Le Télégramme (@LeTelegramme) March 22, 2017

Attaque terroriste à Londres: une femme morte, plusieurs blessés graves (agence PA) #AFP

— Agence France-Presse (@afpfr) March 22, 2017

Photos by Toby Melville show injured people in an incident outside British parliament https://t.co/q2Z1RCh2hx pic.twitter.com/C9yAT2qiYz

— Reuters Pictures (@reuterspictures) March 22, 2017


De fortes détonations ont été entendues cet après-midi aux abords du Parlement britannique à Londres, et deux personnes auraient été atteintes par des tirs. Au moins dix personnes auraient par ailleurs été blessées sur le pont de Westminster, selon les constatations d’un photographe de Reuters.

Le Figaro


La voiture qui a foncé dans la foule près du parlement britannique. pic.twitter.com/tp4dNt1nT2

— Thévenin (@thevenin_) March 22, 2017

Au moins 10 blessés sur le pont de Westminster, selon le décompte d’un photographe Reuters à Londres.

A car on Westminster Bridge has just mowed down at least 5 people. pic.twitter.com/tdCR9I0NgJ

— Radosław Sikorski (@sikorskiradek) March 22, 2017

Selon le responsable du Parlement, cité par l’AFP, un policier poignardé et un assaillant a été abattu par la police

— Le Parisien (@le_Parisien) March 22, 2017

PARTAGEZ ! ...

Dans certains lycées, 32% des Musulmans sont fondamentalistes et ne condamnent pas les attentats

Posted by on mars 20, 2017 at 9:55

Une enquête du CNRS auprès de 7000 élèves montre qu’une minorité de jeunes musulmans adhère au «fondamentalisme».

Les idées radicales religieuses ont-elles gagné l’univers lycéen? À 14-16 ans, moment clé de la construction identitaire, quel est le degré d’adhésion à ces idées radicales? Quels sont les facteurs de prédisposition? C’est sur ces questions que les deux chercheurs et leurs équipes se sont penchés en prenant le parti de mener l’enquête dans 21 lycées où sont surreprésentés les jeunes de classe populaire (41 % de milieu ouvriers), d’origine immigrée (38 %) et de confession musulmane (25 %). Un échantillon «raisonné et diversifié», pour reprendre les mots des chercheurs, qui permet d’étudier des segments de la jeunesse habituellement sous-représentés dans les enquêtes quantitatives.

Parmi eux, 11 % adhèrent au «fondamentalisme». Le CNRS préfère d’ailleurs le terme d’«absolutisme religieux», mesuré chez les lycéens à travers deux réponses: «il y a une seule vraie religion» et «dans l’explication de la création du monde, c’est la religion qui a raison plutôt que la science». La proportion grimpe à 32 % pour les musulmans, contre 6 % chez les chrétiens et 0,6 % chez les sans religion. «Un écart frappant, estime Olivier Galland, sociologue spécialiste de la jeunesse. Pour autant, les deux tiers des musulmans n’adhèrent pas à ces idées», ajoute-t-il. Cette surreprésentation des jeunes musulmans se retrouve également dans la tolérance à la violence ordinaire (voir encadré).

Que dit cet échantillon, volontairement biaisé, des facteurs de prédisposition à la radicalité? Celle-ci est-elle intrinsèque à la religion ou relève-t-elle de facteurs économiques et sociaux, d’un sentiment de frustration-victimation? Dans le monde des chercheurs, ces deux grands types d’interprétations s’affrontent sur le sujet. «L’appartenance à la religion musulmane est le facteur le plus prédicteur», tranche ici le CNRS, qui parle d’«effets intrinsèques». «Un phénomène qui reste à interpréter», ajoute-t-il.

Sans surprise, l’enquête pose que, dans un paysage sécularisé, les jeunes musulmans font l’objet d’une éducation religieuse active. Pour autant, la laïcité, l’égalité homme-femme et la liberté pour chacun d’organiser sa vie privée selon ses orientations personnelles sont assez largement reconnues. Sauf sur le point de l’homosexualité: 64 % des jeunes originaires d’Afrique et de confession musulmane estiment ce n’est «pas une façon comme une autre de vivre sa sexualité».

32 % à ne pas condamner totalement les attentats contre Charlie et de l’Hyper Cacher

Comment les jeunes sondés ont-ils perçu les attentats de 2015? Ils sont 32 % à ne pas condamner totalement les attentats contre Charlie et de l’Hyper Cacher, contre 10 % dans l’échantillon témoin représentatif de l’ensemble de la population .

(…)

Voler un scooter, tricher, conduire sans permis, dealer, affronter la police… Des comportements déviants acceptés par 33 % des musulmans, 20 % des chrétiens et 22 % des sans-religion. Parmi les lycéens cumulant cette tolérance de la violence et l’adhésion a des idées religieuses radicales, 70 % ne condamnent pas les auteurs des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Ils sont 44 % à penser qu’il est acceptable, «dans certains cas dans la société actuelle», «de combattre les armes à la main pour sa religion».

(…) Le Figaro

PARTAGEZ ! ...

Commenter le grand débat présidentiel en direct

Posted by on mars 20, 2017 at 7:31

Commenter le grand débat présidentiel en direct – Fdesouche



Par le 20/03/2017

Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Merci de nous signaler les messages litigieux en appuyant sur
le petit drapeau en haut de chaque commentaire.

Veuillez activer JavaScript pour voir les commentaires
Disqus.

PARTAGEZ ! ...

Aéroport d’Orly : « Je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il y aura des morts » (MàJ)

Posted by on mars 18, 2017 at 8:41

Ziyed Ben Belgacem, connu des services de polices pour des faits de droit commun, avait tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire. Plus tôt, il avait tiré lors d’un contrôle routier. […]

Arrivé à l’aéroport d’Orly peu après 8 heures, il rentre dans le terminal sud. Après avoir jeté au sol un sac avec un bidon « d’hydrocarbure », il attaque à 8 h 22 une militaire, arme de poing à la main, et l’utilise comme bouclier, revolver sur la tempe, a rapporté le procureur. En se redressant après être parvenu à s’emparer du Famas de la militaire, l’attaquant laisse la possibilité aux militaires de le viser ; selon le procureur, le troisième tir lui est fatal.

Ziyed Ben Belgacem a déclaré : « Posez vos armes, mains sur la tête, je suis là pour mourir par Allah. De toute façon, il va y avoir des morts », a expliqué M. Molins. Avec lui, les enquêteurs ont découvert le revolver à grenaille avec cinq cartouches dont trois percutées, 750 euros en liquide, un Coran, un briquet et un paquet de cigarettes. […]

Le Monde

Il a passé une quinzaine d’années en prison. Ce Français de 39 ans, né le 14 février 1978 à Paris et d’origine tunisienne, était fiché « J », signifiant qu’il était recherché par la police judiciaire. Son casier judiciaire comporte « neuf mentions » pour des faits de droit commun, dont des vols à main armée et du trafic de stupéfiants. Il avait fait plusieurs passages en prison, dont le dernier était en 2016. Il était depuis sous contrôle judiciaire et faisait depuis l’objet d’une interdiction de quitter le territoire. Il a notamment été condamné à cinq ans de prison en 2011 pour des vols à main armée et à trois et cinq ans de prison en 2009 pour trafic de stupéfiants. Selon les informations d’Europe 1, il est sorti en novembre dernier de la prison de Fresnes.

Signalé comme radicalisé en prison en 2011. Les services de renseignement l’avaient « repéré comme radicalisé à l’occasion d’un passage en détention au cours des années 2011-2012 », mais n’était pas fiché S. Une perquisition administrative, réalisée dans le cadre de l’état d’urgence après les attentats de Paris en novembre 2015, n’avait cependant « rien donné ». […]

Europe 1


Récit de l’attaque par TF1 :

VIDEO: Récit de l’attaque d’#Orly par TF1 : «Ziyed Ben #Belgacem, Français d’origine #tunisienne de 39 ans, a été abattu par les militaires» pic.twitter.com/TX9x1OFWSI

— fandetv ن (@fandetv) 18 mars 2017

#Orly « Posez vos armes, mains sur la tête. Je suis là pour mourir par Allah, de tout façons il y aura des morts », a dit l’assaillant https://t.co/WGPUvBad6X

— franceinfo (@franceinfo) March 18, 2017

#Orly « Une scène qui dure un peu plus de 2 minutes » : le procureur décrit en détail l’attaque des militaires de l’opération Sentinelle pic.twitter.com/xQRSR6VAhZ

— franceinfo (@franceinfo) March 18, 2017


Il n’était pas fiché « S » (mais « J »), mais connu pour des faits de droit commun, de radicalisation, des vols à main armée. Il serait déjà très défavorablement connu et ferait l’objet de «44 signalements au fichier du TAJ (traitement des antécédants judiciaires)», selon une autre source policière. (Le Parisien)

Aéroport d’Orly : Le père et le frère de l’homme abattu placés en garde à vue (sources proches de l’enquête) #AFP

— Agence France-Presse (@afpfr) March 18, 2017

Zyad B. n’était pas fiché S [Sûreté de l’Etat] par la DGSI. Connu pour des antécédents de droit commun (9 mentions à son casier judiciaire dont des vols à main armée et du trafic de stupéfiants), il a tout de même fait l’objet d’une perquisition administrative en novembre 2015 dans le cadre de l’état d’urgence, qui n’avait rien donné. Il évoluait dans la sphère de personnes connues des services de renseignement, ce qui a conduit à une vigilance sur son parcours.

Libération


L’homme était de nationalité française. Il était né en février 1978. Il était connu pour des affaires liées au trafic de stupéfiants et a été sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une procédure de droit commun.

Par ailleurs, il a été suivi par les services car il était soupçonné de s’être radicalisé en prison, mais cette surveillance a été interrompue à une date que nous ne connaissons pas encore. Il était sans domicile fixe connu.

Le Figaro

#Orly : L’homme abattu « connu des services de police et de renseignement » (ministre)

— CNEWS (@CNEWS) March 18, 2017

L’homme abattu à #Orly avait tiré sur un policier lors d’un contrôle d’identité à Garges les Gonesses vers 6h50 selon Bruno Le Roux pic.twitter.com/qZgdnJQjtz

— franceinfo (@franceinfo) March 18, 2017

La police fait le lien entre les deux événements. Ce samedi au matin, un homme a tiré avec un pistolet à grenaille sur des policiers, blessant l’un d’eux, une policière, légèrement à la tête, à Stains en Seine-Saint-Denis. Un lien est établi avec l’attaque survenue un peu plus tard à l’aéroport d’Orly-Sud, selon nos informations. […]

BFMTV

Le conducteur aurait pris la fuite. Il aurait abandonné son véhicule, une Clio, à Vitry-sur-Seine dans le Val-de-Marne puis il aurait volé un véhicule… qui aurait été retrouvé à l’aéroport d’Orly ce matin. Orly, où un homme a été abattu après avoir dérobé l’arme d’un militaire de l’opération Sentinelle.

La Voix du Nord


Un homme a été abattu ce samedi matin à l’aéroport d’Orly après avoir dérobé l’arme d’un militaire de l’opération Sentinelle, indique le ministère de l’Intérieur.

[embedded content]

Dominique Rizet fait le point à 11h06 : L’assaillant est sûrement le même que celui qui a tiré sur des policiers à Stains :

[embedded content]

Dominique Rizet fait le point à 10h24 :

[embedded content]

Vers 08H30 samedi dans l’aéroport d’Orly-Sud « un homme a dérobé une arme à un militaire de Sentinelle puis s’est réfugié dans un commerce de l’aéroport à proximité avant d’être abattu par les forces de sécurité », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur Pierre-Henry Brandet. Il n’y a pas de blessé.

Plus tôt, nous avions appris qu’une opération de police était en cours à l’aéroport. Une partie de l’aéroport a été évacuée. La Police nationale a recommandé d’éviter la plateforme aéroportuaire.

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le roux se rend sur place.

Sur Twitter, on peut voir plusieurs messages faisant état de l’évacuation d’un aérogare de l’aéroport. BFMTV diffuse des images en direct d’Orly, où l’on voit des passagers en cours d’évacuation.

Le Figaro

Merci à Stormisbrewing

PARTAGEZ ! ...