Un imam de Gaza : attaquez, coupez les juifs en morceaux !

J’ai trouvé cette vidéo qui est une vraie pépite…

Cet illuminé de Gaza donne un aperçu des imams « radicalisés » que Macron laisse prospérer chez nous.

A mi-chemin entre la grandiloquence et la gestuelle de Louis de Funès, et la rage enfiévrée d’Adolphe Hitler. Je crois qu’en voyant cela, d’un côté, on comprend mieux à qui Israël doit faire face, de l’autre, on peut avoir (peut-être) un aperçu des mosquées et imams radicalisés que l’Etat français a laissé trop longtemps prospérer sur notre territoire.

[embedded content]

Traduction 

Un prêcheur du Hamas (Sheikh Muhammad Salah Abu Rajab, de la mosquée Al-Abrar sise à Gaza) agite son couteau : vous n’aurez d’autres choix que nos « massacreurs et nos poignardeurs », « la vérité de l’islam arrive … dehors … [nous allons] attaquer. Pendant que l’un d’entre nous retiendra les mains [des juifs], d’autres les poignarderont.».

«Oh juifs, Khaibar ! » (ie : nom du village où les juifs ont été massacrés par l’armée de Mahomet en 628).

« L’armée de Mahomet revient d’Irak, de Syrie, d’Égypte, du Yémen et de l’Arabie Saoudite. Mon frère du côté ouest [NdT : en Israël donc], poignarde ! …

Le paradis est décoré de lances et de dagues…

Les hommes de Gaza [font des tunnels] et franchissent la frontière. Ils prennent leur revanche. Vous, peuple de l’ouest, vous avez pu voir nos soldats en marche. Aujourd’hui, c’est le jour J. Les juifs vivent aujourd’hui sous le régime du couvre-feu. Pour vous, notre terre ne sera que massacre et poignardage. La vérité arrive, la vérité de l’islam [NdT : donc, les massacres de tout ce qui n’est pas musulman]. Vous, du côté ouest, par groupe de trois ou quatre [on vous attaquera]. Certains vous tiendront les mains pendant que d’autres vous [massacreront] à la hache et au hachoir (sic).

Le prédicateur cite les paroles d’une chanson populaire :

Mon ennemi, je viens à toi.

De n’importe quelle maison, banlieue et rue

je viens vers toi, mon ennemi, avec des haches et des couteaux.

De n’importe quelle maison, banlieue et rue…

Par groupe de trois, quatre ou cinq, tous ensemble, attaquez. Coupez les juifs en morceaux.

Vidéo parue sur la chaîne de télé Al-Aqsa le 9 octobre 2015.

Le dernier village ayant été défait par l’armée de Mahomet en 628 était Khaibar. Beaucoup de juifs ont été tués dans cette bataille laquelle a mis fin à la présence juive en Arabie. Certains musulmans voient dans cet évènement le début des guerres contre les juifs. Un slogan [s’inspirant de la défaite du village Khaibar], prévoyant la défaite des juifs, est souvent chanté lors de rassemblements extrémistes.

Traduit de l’anglais par Denis.

===================================

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

A Gaza, ils crient Allah Akbar à chaque « Palestinien » touché : témoignage d’un officier israélien

Nous étions invités hier soir à une conférence faite par un officier israélien devant des responsables associatifs américains venus pour l’inauguration de l’ambassade américaine.

Il nous a raconté ce qui se passait, les énormes précautions prises par les Israélien pour ne tuer que contraints et forcés et la lâcheté du Hamas qui envoie à la mort, délibérément, des femmes et des adolescents, entre autres. Les snipers israéliens sont en contact permanent avec leurs officiers qui décident s’ils doivent tirer ou pas…

Cet officier a accès à tous les films tournés par les Israéliens – ils filment en permanence, tout – à Gaza comme à Hébron. On y voit certes les pierres balancées de très haut sur la tête des soldats mais aussi les adolescents « palestiniens » qui, parce que les soldats ont ordre de ne tirer que sous les genoux quand il s’agit d’ados … se mettent à genoux pour devenir des martyrs. Ça rapporte d’être blessé ou tué, une rente à vie versée par le Hamas (on reviendra dans un autre article sur le scandale des rentes versées par l’Autorité palestinienne ) ; un adolescent blessé reçoit immédiatement 250 dollars…

On peut voir sur les videos les techniques de guerre ne respectant pas, c’est le moins que l’on puisse dire, le protocole de Genève, mais ça ne dérange pas grand-monde au niveau international, n’est-ce-pas.

-Quid des pneus brûlés qui, puisque le vent arrive de l’est ( Méditerranée ) forment un barrage de feu, un grand écran de fumée destiné à interdire aux Israéliens de voir leurs ennemis avancer ? On peut penser que l’enfant mort a été asphyxié par ces fumées et non par des gaz lacrymogènes comme les medias complaisants l’affirment doctement.

-Quid des femmes envoyées en avant ? Jamais il n’y en a eu autant, selon notre informateur. On savait que le Hamas utilisait les populations civiles, lançant ses missiles depuis des hôpitaux et écoles, ils utilisent aussi les femmes, sous-êtres pour l’islam, connaissant l’éducation occidentale qui répugne à s’y attaquer. Quelle lâcheté…. Quelles pourritures….

-Quid des cerfs-volants poussés par le vent qui portent des bombes incendiaires destinées à brûler des récoltes du grenier à céréales d’Israël ( beaucoup de champs ont été brûlés hier ) , quand ils ne portent pas des bombes tout court ?

-Quid des cris Allah Akbar à chaque « Palestinien » touché ?

Bref,  on assiste une fois de plus, en France et ailleurs à une gigantesque opération de manipulation pro-palestinienne et anti-israélienne, conformément au document signé en 1981 par tous les pays musulmans à la Mecque…

En 1981, les pays musulmans, lors de la Conférence du Sommet islamique de La Mecque, ont lancé une fatwa pour interdire, par TOUS les moyens, aux Occidentaux de reconnaître, de fait,  Jérusalem comme la capitale israélienne en y installant leur ambassade

Dans un document fort long et détaillé ( voir notre article donné en lien sous le mot fatwa ci-dessus) , il est rappelé que la « cause palestinienne  » est la cause suprême de la oumma et qu’il faut refuser une quelconque solution au conflit arabo-sioniste. Bref, une lutte à mort a été annoncée en 1981 et les Macron, Mélenchon et compagnie voudraient que les Israéliens acceptent l’arrivée massive de gens qui s’autoprésentent comme des martyrs sur leur sol ?

Dans ce document il est encore question du chantage au pétrole que devront faire les Etats arabes pour imposer un Etat palestinien sur le sol  israélien, du lobbying à faire au niveau international, et même auprès du pape, du boycott pétrolier et politique des Etats qui établiraient leurs ambassades à Jérusalem, et l’interdiction formelle qui est faite à tous les Etats de signer quoi que ce soit à Jérusalem, d’y effectuer toute visite officielle ; tout ceci accompagné d’encouragements à boycotter Israël et ses produits. Sans parler du rôle des « martyrs » pour victimiser les « Palestiniens » et pousser la communauté internationale à faire pression sur Israël.

Voir notre article http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/04/trump-reconnait-jerusalem-comme-capitale-de-letat-juif-et-dit-merde-a-une-fatwa-vieille-de-36-ans/

Tout l’opération qui a coûté la vie à 53 volontaires pour mourir et aux centaines ( milliers ? ) de blessés ne sert qu’à cela : victimiser les Palestiniens et pousser le reste du monde à condamner Israël. On est contents d’avoir Trump à la Maison Blanche en ce moment… C’est mieux pour Israël et l’Occident.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Fabuleuse fête de Jérusalem… Pierre et Christine en Israël (3)

Nous vous l’avions annoncée, nous avons eu le privilège de participer à la fête annuelle de Jérusalem, dite « fête des drapeaux » ( vous comprendrez pourquoi en regardant les videos *). Ce fut une journée d’éblouissement, de tendresse, d’émotion, d’admiration… d’envie. Comment ne pas comparer le patriotisme et l’amour des Israéliens, notamment des plus jeunes pour leur pays et comparer avec la soumission, la tristesse crasse, la haine contre la France de nombre de « nos » jeunes, gauchistes violents ou dégénérés… Comment ? Impossible.

Les Israéliens ont réussi quelque chose d’inouï qu’on ne trouve que dans les pays de l’Est et en Asie, transmettre à leurs enfants l’amour de leur patrie, le désir de se sacrifier s’il le faut pour elle et… une joie de vivre exceptionnelle. Pourtant le pays est en guerre…

Hier, dès le début de l’après-midi…

Avec un petit clin d’oeil à Trump et au jour extraordinaire qui voit aujourd’hui 14 mai l’ambassade américaine s’installer à Jérusalem malgré le veto arabe. Jouissif !

Pour comprendre les enjeux relire l’article de Bat Ye’Or :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/04/trump-reconnait-jerusalem-comme-capitale-de-letat-juif-et-dit-merde-a-une-fatwa-vieille-de-36-ans/

De partout des groupes de jeunes gens ont commencé à converger vers plusieurs endroits de réunion de la ville, et notamment un parc public, pour, ensuite se retrouver au Mur des Lamentations où ont lieu, à la nuit, les discours officiels et un concert. La ville entière était en liesse, on chantait et dansait dans les rues, on mangeait, pique-niquait, riait…. Et cela a duré du début de l’après-midi à minuit et plus.

[embedded content]

Tout le monde est mélangé, jeunes et vieux, hommes et femmes ( beaucoup de familles avec 3 ou 4 jeunes enfants, il semble que la natalité se porte bien chez les Israéliens, leur laissant espérer ne pas être submergés à terme par celle des musulmans vivant en Israël). Mais les groupes de jeunes avec drapeaux sont la plupart du temps unisexe, et ils arrivent au Mur des lamentations par deux entrées différentes.

[embedded content]

[embedded content]

[embedded content]

Ils ont chanté toute la journée des hymnes à Jérusalem et à Israël

[embedded content]

Nous avons suivi plusieurs groupes différents au cours de l’après-midi et sommes arrivés dans l’esplanade devant le Mur des lamentations avec les jeunes garçons.

[embedded content]

[embedded content]

Ci-dessous un passage où les jeunes gens étaient survoltés et hurlaient des propos incompréhensibles pour nous, levant la tête ( et parfois le poing ) vers la mosquée nous surplombant. Nous avons cru deviner qu’il s’agissait de défier la dite mosquée et ce qu’elle représentait. Une façon de dire aux anciens possesseurs du lieu, maintenant on est chez nous. Ce que j’ai traduit pas « maintenant on vous emmerde », un Israélien parlant français devant nous a confirmé en souriant que j’avais à peu près tout compris…

[embedded content]

Il nous a expliqué le sens du tee-shirt porté par certains ( et par lui )

Il s’agit de la demande ( sans illusions ) d’un certain nombre d’Israéliens de voir détruite la mosquée qui se trouve sur le Mont du Temple, au-dessus des vestiges du Premier Temple de Jérusalem, afin qu’elle soit remplacée par un nouveau Temple….

[embedded content]

Devant le Mur des Lamentations, une fourmilière….

[embedded content]

[embedded content]

Nous n’avons pas attendu le concert, nous sommes rentrés avant qu’il ne fasse nuit afin de ne pas nous perdre dans le grand Jérusalem 😉 Au retour nous avons croisé une longue file de jeunes qui se dirigeaient vers le Mur, sans doute que ceux qui y restent un moment finissent par partir pour laisser la place à d’autres…

[embedded content]

Bref, une journée absolument inoubliable. Tant de beauté, de ferveur, de joie de vivre… Et un extraordinaire sentiment de sécurité dans ce pays en guerre. Toutes les forces de police étaient là, même à cheval, discrètes mais partout et en nombre et on pouvait supposer que les armes étaient prêtes, au cas où…

* J’ai compris que le format des videos posait problème, je les ai donc toutes mises sur youtube…

Dès que je pourrai, aujourd’hui ou plus sûrement demain, je mettrai aussi celles parues sur les deux premières parties de notre  Carnet de voyage.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/05/11/saint-jean-dacre-lappel-du-muezzin-a-cote-de-la-citadelle-christine-et-pierre-en-israel-1/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/05/13/inoubliable-fin-de-shabbat-a-jerusalem-pierre-et-christine-en-israel-2/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Accord de 2015 sur le nucléaire iranien : retour sur un marché de dupes

Cet article de Stephane Juffa (Metula Agency News ou Menapress.org), écrit en 2015 lors des négociations avec l’Iran, démontre avec brio la catastrophe que fut ce soi-disant accord où les européens se sont fait rouler dans la farine avec la complicité du tandem Kerry-Obama.

Il est plus que jamais d’actualité, avec le rejet de l’accord par Trump et les larmes de crocodile des « im-puissances » européennes

Iran : les annexes secrètes du traité (info # 012808/15)

Analyse

vendredi, 28 août 2015

Par Stéphane Juffa

L’Associated Press a brièvement publié – elle l’a retiré par la suite sans explication –, le texte d’un protocole d’accord parallèle au traité sur le nucléaire iranien signé par les 5+1 et la « République » Islamique d’Iran à Vienne.

Il s’agit d’un accord secret entre Téhéran et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) stipulant les conditions de l’ « inspection » du site de Parchin, sur lequel on soupçonne les ayatollahs d’avoir procédé au développement et aux essais de systèmes et de matériaux entrant dans la fabrication d’une bombe atomique.

Selon l’AP, dont la fiabilité peut difficilement être mise en doute dans cette affaire, deux officiels U.S. impliqués dans les négociations ont confirmé l’authenticité du document, affirmant, de surplus, qu’il n’existait pas de différences entre le contenu présenté par l’AP et celui adopté au final.

L’agrément en question provisionne que ce sont les Iraniens qui procéderont seuls à l’inspection. Ils transmettront des photographies et des vidéos de Parchin à l’AIEA et ils effectueront neuf prélèvements du sol, soit sept à l’intérieur des installations, et deux dans sa proximité immédiate, qu’ils remettront également à l’agence viennoise dépendant de l’ONU.

Cette procédure sera suivie, grâce à « l’aimable consentement de l’Iran » (c’est dans le texte du mémorandum), d’une visite du « directeur général [de l’AIEA] en qualité d’hôte officiel du gouvernement iranien, accompagné du vice-directeur par souci de protection (sic) ».

Les Iraniens qui inspectent eux-mêmes un emplacement où on les soupçonne d’avoir conduit des activités liées à la mise au point de leur bombe atomique et qui choisissent les échantillons qu’ils entendent envoyer aux commissaires de Vienne, cela prouve au moins que Messieurs Kerry et Zarif ne manquent pas d’humour.

Mais la découverte de ce document secret pose une multitude de questions relatives au traité avec l’Iran en général, et au comportement du président des Etats-Unis, en particulier.

On ignore même si tous les membres permanents du Conseil de Sécurité plus l’Allemagne sont au courant de l’existence et du contenu de ce document. Notre vieil ami du Foreign Office à qui j’ai posé la question se déclare incapable d’y répondre ; il me fait cependant remarquer, qu’à Vienne, durant des journées entières, les pourparlers se déroulèrent uniquement entre des membres des délégations américaine et perse, tandis que les autres participants recevaient des briefings, souvent assez succincts, une ou deux fois par jour.

Le diplomate se déclare en revanche certain que des compromis dont les autres n’avaient pas connaissance ont été passés entre Kerry et Zarif, et qu’il est vraisemblable qu’il existe des accords supplémentaires dont les 4+1 ignorent l’existence.

Les membres du Congrès américain ont été naturellement choqués par les révélations de l’AP. Ils l’ont été plus encore lorsque, répondant à une série de questions, John Kerry a annoncé que « les détails de l’accord ne seraient pas dévoilés ».

Les législateurs du Capitole sont ainsi priés de se prononcer sur un accord dont l’exécutif leur cache certaines parties. Ils s’en sont évidemment émus, dénonçant une procédure improbable ; cela les ramène à une affirmation précédente de la « leader » de la minorité Démocrate à la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, à propos de la loi Obamacare, lorsqu’elle déclara : « Nous devons accepter le projet de loi pour vous permettre de découvrir ce qu’il contient ».

Ce qui est certain est que, depuis la publication de l’AP, plusieurs membres Démocrates du Congrès ont fait savoir qu’ils voteraient contre l’accord avec l’Iran à la mi-septembre. Ils ont pris cette décision en constatant l’insupportable contradiction entre les termes de l’accord AIEA-Iran et les propos tenus par Barack Obama au public et aux législateurs américains, juste après la signature de la partie accessible du traité.

Le Président Obama y affirmait que, « grâce à cet accord, nous avons gagné un contrôle implacable et ininterrompu des installations nucléaires iraniennes, le plus complet, le plus intrusif », et, ajouta-t-il, « les inspections et les vérifications sont les plus approfondies jamais négociées avec aucun régime ».

Il n’avait pas dit que ce contrôle implacable et ininterrompu serait exercé par les Iraniens eux-mêmes, particulièrement à Parchin, où on les soupçonne d’avoir conçu les systèmes principaux de leur bombe atomique.

Menteur

Les sénateurs et les représentants hoquètent aussi désormais sur une autre phrase d’Obama ; celle par laquelle il avait lancé, en conférence de presse : « Vous n’avez plus besoin de spéculer, vous pouvez simplement lire ce qu’il [l’accord] dit ».

Ils sont au contraire plongés dans la spéculation, ne sachant pas ce qu’on leur interdit de lire, mais étant au courant de ce qu’Obama ne leur a pas tout montré. On nage en fait en pleine méthode mafieuse rappelant Chicago, la ville où le président a fait ses armes en politique.

Mais les interrogations qui se font jour dépassent le cadre strictement américain et elles sont lourdes de conséquences : il n’est plus possible de faire confiance à l’AIEA et à son chef Yukiya Amano pour arbitrer la réalisation par l’Iran de ses obligations contractuelles. Comment se fier à un organisme d’inspection qui a décidé de se prêter au simulacre de contrôle de Parchin ? Et qui en a lui-même négocié les conditions ?

C’est encore plus grave pour les Européens : comment quelqu’un peut-il encore accorder sa confiance à des dirigeants qui ont signé l’Accord de Vienne et qui ont dissimulé à leurs opinions publiques l’existence de ses clauses secrètes. Des clauses qui rendent la mise en œuvre du traité invérifiable.

Au moment de se prononcer, les membres du Congrès U.S. ignoreront probablement si l’agrément sur lequel ils votent contient encore d’autres dispositions secrètes. Comment prendre ses responsabilités dans de telles conditions ? Sans parler des pays membres permanents européens du Conseil de Sécurité, dont les parlements ne seront pas même consultés et dans lesquels le débat public sur un sujet de l’importance du nucléaire iranien aura ainsi été éludé.

Barack Obama a menti au moins deux fois : la première, par omission, en n’informant pas les Américains de l’existence de clauses secrètes ; la seconde, en ne révélant pas que des clauses du traité officiel était contredites, surpassées ou rendues inopérantes par des documents annexes.

Cela commence à faire beaucoup. En restant très sereins, cette affaire de traité avec l’Iran commence à prendre des proportions de haute trahison. Car en le privant des moyens de contrôler efficacement sa réalisation par les Perses, Obama et Kerry ont abandonné le dernier argument qui lui donnait encore un semblant de sens stratégique.

Les avantages obtenus par cette administration sont à tel point diffus, les gains considérables concédés à l’adversaire – le maintien intact de son infrastructure nucléaire, le déblocage de dizaines de milliards de dollars en sa faveur, sa réintégration dans le commerce mondial, la poursuite de sa capacité d’ingérence en Irak, au Yémen, en Syrie et au Liban, la poursuite de son soutien au terrorisme, l’accès qui lui est donné aux marchés de l’armement, la poursuite de son programme de missiles balistiques menaçant l’Occident, le maintien en détention d’otages américains innocents, et la continuation de sa politique génocidaire à l’encontre d’Israël – sont à tel point énormes, qu’il est désormais légitime, voire urgent, de se demander si Kerry et Obama n’ont pas servi les intérêts d’une puissance résolument hostile aux États-Unis d’Amérique et à leurs alliés au Moyen-Orient.

Ils participent à renforcer les ambitions hégémoniques de la dictature iranienne aux dépens des États-Unis, n’hésitant pas à dissimuler à leurs compatriotes la teneur précise du traité qu’ils demandent au Congrès de ratifier. Et pour ne rien arranger, ils agressent verbalement et ad hominem ceux – y compris des parlementaires Démocrates – qui émettent des doutes quant au bien-fondé de l’accord et qui préconisent son rejet au Capitole.

Obama et Kerry ne renâclent pas à les accuser d’œuvrer, eux, dans l’intérêt d’une puissance étrangère [sous-entendu Israël], contre celui de l’Amérique.

Trois membres Démocrates influents de la Chambre des Représentants, Eliot Engel, Nita Lowey and Steve Israel, ont réagi à ces attaques ad hominem et à ces menaces en déclarant que ces procédés étaient inacceptables. C’est énorme !

Presqu’aussi énorme que ce qui apparaît noir sur blanc dans la partie de l’accord ouverte au public, dans sa section D, intitulée « Garanties Nucléaires et Sécurité », article no. 10. On y lit :

Les E3/EU+3 [les 5+1, Ndlr.] (…) sont disposés à coopérer avec l’Iran (…), par voie de formation et d’ateliers afin de renforcer la capacité de l’Iran à se protéger contre, et à répondre à des menaces nucléaires de sécurité, incluant le sabotage, aussi bien qu’à lui assurer une sécurité nucléaire efficace et durable ainsi que des systèmes de protection physiques.

Mettons de côté le vocabulaire alambiqué de cet article, qui démontre que les négociateurs ont âprement et longuement bataillé pour sa formulation. Mis à plat, cela signifie que, si les Israéliens – accessoirement les Saoudiens, les États du Golfe ou L’Égypte – acquéraient la conviction absolue que les activités nucléaires des Perses mettaient leur survie en danger et décidaient d’envoyer leurs chasseurs-bombardiers détruire les usines de la bombe atomique des ayatollahs, les 5+1 se sont engagés à les abattre – à répondre à des menaces (…) par des systèmes de protection physiques – !

Les Américains, mais aussi les Allemands, les Français et les Britanniques s’engageant à protéger Fordow militairement contre d’éventuelles frappes du Khe’l Avir, c’est encore plus énorme que le reste.

L’AIEA a par ailleurs déjà communiqué cette semaine sur le fait que, sur la base d’un traité qui ressemble à s’y méprendre à un acte de reddition, les Iraniens, loin de démanteler Parchin, ont déjà augmenté la surface de ce site. Le constat de l’Agence de Vienne, évidemment classé confidentiel, a été éventé mercredi par une dépêche de Reuters.

La réaction de l’Iran, par la voix de son délégué permanent auprès de l’AIEA, Reza Najafi est la suivante : « Il est amusant que l’AEA prétende qu’il y a eu une petite extension d’un bâtiment (…). L’Iran n’a pas besoin de demander la permission de l’AIEA pour procéder à des constructions sur ses sites ».

Omettons, pour finir, l’accord, son contenu et le nucléaire iranien, comme s’ils n’existaient pas. Attardons-nous sur le ressenti des Israéliens et des Israélites face à la ruée des businessmen du monde entier vers Téhéran. L’empressement de Poutine à vendre des armes à Khamenei, celui des Chinois à lui fournir des avions de guerre dernier modèle, celui des Français, de construire de nouvelles usines de voitures en Iran, et celui des grandes sociétés pétrolières, de participer à la reconstruction du système d’exploitation de pétrole iranien ne vont pas sans nous rappeler des souvenirs douloureux.

J’hésite toujours à faire des parallèles avec des évènements liés à la Seconde Guerre Mondiale, mais cette ruée vers l’or, sans attendre l’approbation du Congrès, me ramène irrésistiblement à la Conférence d’Evian de 1938 ; lorsque tous les États du monde avaient refusé d’accueillir les Juifs d’Allemagne et d’Autriche menacés d’extermination et continué à faire des affaires avec Monsieur le Chancelier du Reich Adolf Hitler.

Cette fois-ci, les Juifs observent les mêmes États, soixante-dix ans plus tard, encourager leurs entreprises à commercer avec la théocratie perse, sans se soucier de ce que ses leaders, qui ne reconnaissent pas l’historicité du génocide nazi, appellent chaque semaine à l’éradication de l’État d’Israël et de ses habitants.

http://www.menapress.org/articles-3.html

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Inoubliable fin de shabbat à Jérusalem ! Pierre et Christine en Israël (2)

Second volet de notre carnet de voyage.

Le premier : http://resistancerepublicaine.eu/2018/05/11/saint-jean-dacre-lappel-du-muezzin-a-cote-de-la-citadelle-christine-et-pierre-en-israel-1/

Arrivée à Jérusalem la mythique hier après-midi… 

Jérusalem la splendide

Jérusalem la fidèle, qui n’oublie pas de rendre hommage, même dans l’art contemporain, au roi David avec sa harpe ou au jugement de Salomon

Jérusalem la patriote, couverte de drapeaux

Jérusalem aux racines de notre histoire : belle vision du Mont des Oliviers

Jérusalem libérée, avec sa magnifique synagogue surplombant le minaret musulman, au grand dam des Mahométans du coin

Jérusalem qui se prépare à la cérémonie de transfert de l’ambassade américaine demain ; la fête sera énorme… 

Jérusalem la cosmopolite

Jérusalem qui fêtait hier  la fin du ramadan et se préparait à la « fête des drapeaux » qui va avoir lieu cet après-midi, c’est « LE JOUR de Jérusalem », fête nationale correspondant à la réunification de Jérusalem après la guerre des six-jours.

Comment dire l’impression de jeunesse ardente, aimant la vie, la dévorant avec rires et sourires  que nous avons eue hier ? Un peuple qui croit à la vie, qui fait des enfants ; des enfants gais et heureux… Qui pourrait deviner qu’Israël est un pays en guerre ? 

Israël croit en ses jeunes, les protège… Les jeunes croient en Israël et sont prêts à donner leur vie pour elle. Et, en attendant, ils vivent pleinement.

Ces groupes de jeunes qui parcouraient la ville hier soir en chantant, en riant, en jouant… Une féérie.

Pendant ce temps, sur les restes  du cardo ouest, vestige de la ville romaine, les jeunes hommes se réunissaient… et nous donnaient un spectacle beau à pleurer. Et ce n’est pas une image, les larmes me sont montées aux yeux devant tant de ferveur, de beauté…

Tout le monde s’est retrouvé devant le mur des lamentations… Grand moment de communion et de joie, même pour nous, non juifs.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Saint-Jean d’Âcre : l’appel du muezzin à côté de la citadelle… (Christine et Pierre en Israël 1)

Les paradoxes d’Israël… Les beautés d’Israël… Les difficultés d’Israël…

Invités par Guy Sebag, directeur de publication de Riposte laïque – quoi qu’aient pu penser, dire et juger certains juges ici ou là, sans parler de la Licra et de la LDH- Pierre Cassen et moi sommes en Israël pour quelques jours, afin de participer aux festivités entourant l’installation de l’ambassade américaine à Jérusalem, date coïncidant qui plus est avec les 70 ans d’Israël, même si la célébration de cet anniversaire a eu lieu il y a un mois.

Début de notre séjour ce matin, avec la visite de la citadelle de Saint-Jean d’Acre ( Akko pour les Israéliens ) pleine de souvenirs pour les Gaulois que nous sommes. Elle sonne bon les croisades, les Frères hospitaliers, le commerce occidental, la défense de la terre sainte… et les persistants efforts pour les Mahométans de mettre la main sur ce territoire béni des Dieux.

Quelques photos pour vous, amis lecteurs, afin que vous viviez à distance notre émotion de marcher sur les pas des nôtres sur cette terre qui fut successivement assyrienne, grecque, romaine, ottomane… de conquête en conquête, celle de Richard Coeur de lion entre autres….. D’Alexandre à Israël. Cette ancienne capitale du royaume de Jérusalem est pleine de charme, avec son port, sa vieille ville, sa Citadelle, ses nouveaux quartiers et ses immeubles modernes flamboyants…

Les murs de la citadelle, ses fondations… ça décoiffe, z’étaient pas manchots nos ancêtres !

Mon préféré, ce petit soldat bien de chez nous et ses yeux bleus :

Et les boulets… ça plaisantait pas !

Cette citadelle, sous les Croisés, c’était LA VIE, c’était l’OCCIDENT : l’étude, la médecine, la science, la beauté, la construction des villes, l’art de la guerre, celui de rendre hommage aux morts  (reconstitution sous forme d’hologramme, Méluche battu)…

Mais il eût fallu ne pas sortir de la citadelle, aujourd’hui, vendredi…

L’appel du Muezzin qui arrose toute la vieille ville, une horreur qui a duré, duré…

Guy, notre hôte, est habitué et philosophe. Israël n’a obtenu le droit de s’installer sur ses terres ancestrales qu’à la condition de préserver les « droits » et coutumes des différents habitants de la région… Ainsi que l’obligation de tout inscrire de façon trilingue, en hébreu, en arabe et en anglais… Comme si Israël n’était pas d’abord et avant tout un pays juif et donc occidental !!!

Les mauvaises langues assurent qu’un projet de lui serait à l’étude pour supprimer les mentions en arabe. Si c’est vrai la lutte sera dure, à l’international comme en interne. Il nous a suffi de voir, en arrivant à l’aéroport, les hordes de voilées et autres ennikabées  se sentant chez elles…

Plus nous attendrons, plus nous signerons des accommodements raisonnables, plus nous accepterons l’ignoble et révoltant « islam de France », plus nous serons dans l’incapacité de revenir en arrière, comme les Israéliens, qui, pourtant, sont combattifs et patriotes.. Ah les nombreux drapeaux israéliens sur les réverbères et les fenêtres des appartements privés, ça fait chaud au coeur.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Autriche : Kurz élu grâce à ses positions anti-immigration persécute les Identitaires !!!

La chasse aux patriotes est lancée, partout en Europe, même dans les pays comme l’Autriche où Kurz, le chancelier, est le dirigeant de l’ÖVP qui se prétend anti-islam et anti-immigration… et qui dirige une coalition ÖVP et FPÖ ( parti nationaliste ).

Or, malgré ce contexte politique favorable, les locaux du Mouvement Identitaire autrichien ont fait l’objet d’une perquisition fin avril, ses comptes ont été gelés et tout l’argent saisi. L’accusation parle de constitutrion d’organisation criminelle et de proocation à la haine, en se basant sur un article de loi dit article anti-mafia. 

Ce message ( en italique ) des Identitaires, traduit par Jean Schoving,  a été confirmé par l’article ci-dessous du Figaro. Il s’agit donc de représailles pour action anti-immigration, une plainte ayant été déposée contre les Identitaires pour … discrimination et Constitution de groupe criminel. Rien que ça. Et pourquoi ? Parce que certains Identitaires autrichiens auraient participé à l’action de Génération identitaire au col de l’Echelle…

Plus qu’inquiétant. Tous pourris. Même Kurz, le chancelier élu grâce à son programme anti-immigration.

Tous pourris.

Des perquisitions ont été menées aux domiciles de membres du Mouvement identitaire d’Autriche, un groupe d’extrême droite visé par une enquête préliminaire, selon le parquet de Graz cité aujourd’hui par la presse autrichienne.

Les perquisitions ont concerné notamment le domicile d’un des chefs de file de ce groupuscule en Autriche, Martin Sellner. Cet activiste a récemment revendiqué sa participation à l’action symbolique menée dimanche près de la frontière franco-italienne par quelques dizaines de membres du mouvement français Génération identitaire, qui ont affiché leur hostilité aux migrants empruntant ce passage alpin.

 Le parquet de Graz (sud) a indiqué au quotidien Standard avoir ouvert une enquêté préliminaire pour « constitution d’un groupe criminel » et pour discrimination, à propos des activités de cette mouvance en Autriche. Au total, six domiciles ainsi que quatre locaux liés à ce groupe ont été perquisitionnés, notamment à Graz.

Martin Sellner a déploré sur compte twitter la saisie de « documents » et de « données » lors de ces perquisitions. Ce militant d’extrême droite de 29 ans s’est fait connaître dans quelques actions coup de poing organisées ces dernières années en Autriche contre l’accueil de demandeurs d’asile dans le pays.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Pour le Monde, il faudrait condamner pour « incitation à la haine » la jeune femme qui hurle « au viol »

LA FOIRE AUX MENSONGES DANS « LE MONDE »

Dans „Le Monde“ du Vendredi 4/5/2018 je lis „Non, l’Islam radical n’est pas seul responsable“, une réponse au récent „Manifeste contre le nouvel antisémitisme“ http://www.leparisien.fr/societe/manifeste-contre-le-nouvel-antisemitisme-21-04-2018-7676787.php

Il y est naturellement question de dénoncer un prétendu antisémitisme d’extrême-droite….

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/05/03/non-l-islam-radical-n-est-pas-seul-responsable-des-agressions-contre-les-juifs_5293571_3232.html

J’ai rarement lu un texte aussi biaisé, aussi déformé, aussi mensonger, disons le carrément, que cette „réponse“ parue dans „Le Monde“.

Analysons le point par point:

1) Ce manifeste „constitue un appel à la haine et à une guerre civile larvée qui ne dit pas son nom…“

Un appel à la haine??? FAUX!!! Il ne fait que dénoncer les appels à la haine lancés dans les mosquées par nombre d’imams lors de la prière du Vendredi (même la tribune contre la radicalisation des trente imams le reconnaît!). Celle-ci  est toujours accompagnée d’un prêche quasi classique dans toutes les mosquées. Les prédicateurs y crachent leur colère contre les juifs et les non-musulmans et sollicitent l’aide de leur dieu Allah.

Les prédicateurs concluent leur prêche par la litanie suivante et la masse des fidèles répond après chaque supplication par un « Amen » :
« O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »

ET CECI CHAQUE VENDREDI!!!

Le document suivant (en deux parties) illustre bien ce qui précède:

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/05/document-choc-un-journaliste-israelien-filme-lappel-au-djihad-dans-une-mosquee-parisienne/

Sans compter les appels aux meurtres de juifs dans les manifestations musulmanes

http://fr.israelvideonetwork.com/djihad-sur-les-champs-elysees-ils-crient-mort-aux-juifs-et-la-police-ne-fait-rien/?omhide=true

Donc, si je comprends bien, la dénonciation d’appels à la haine dans les mosquées et les manifestations EST EN SOI UN APPEL À LA HAINE ??? Quel vil retournement ! Autant condamner, pour incitation à la haine, la jeune femme aggressée et qui hurle „AU VIOL“

Dites, les signataires de ce texte infâme

Etienne Balibar Annie Benveniste Annie Cyngiser Sonia Dayan-Herzbrun Jacques Lewkowicz Veronique Nahoum-Grappe Monique Selim Tassadit Yacine

VOUS N’AVEZ PAS UN PEU HONTE???

2) „Leur souci d’éviter toute référence aux courants d’extrême-droite…“

Le souci de ce manifeste était de nommer ENFIN le courant islamiste antisémite qui n’avait JAMAIS été nommé, de briser un TABOU!

Les courants d’extrême-droite existent bien sûr, les Soral, les Dieudonné st autres crétins malfaisants du même acabit…Mais on les a contrés et attaqués, Dieu merci!

Par contre l’antisémitisme musulman, c’est tabou: silence,pas un mot, cela n’existe pas. Votre réaction en est la meilleure preuve puisqu’à peine on ose le nommer et voilà que les soi-disant bonnes âmes montent aux créneaux et hurlent contre la soi-disante haine…

3) „ …au mépris total des faits…“ Ah bon?  Ilan Halimi n’a jamais existé? Les 4 victimes d’ Ozar Hatorah dont Miriam Monsenego, 8 ans, qui s’enfuyait et fut tuée d’une balle dans la tête par Mohamed Merah, c’était pour rire? Et celui-ci était Bouddhiste peut-être? Ce ne sont pas des faits à vos yeux? Et Sarah Halimi, que son voisin MUSULMAN insultait quotidiennement et traitait de „sale juive“avant de la torturer et de la défenestrer pendant que la police faisait sagement le pied de grue devant la porte, c’était une plaisanterie qui a mal tourné? Tout comme les enfants battus par des MUSULMANS pour avoir porté une Kippa…J’ai moi-même vécu dans un parc un moment avec un petit groupe d’enfants musulmans de 5 à 12 ans environ. Nous nous entretenions gentiment quand, répondant à une question, je dis tout naturellement et sans agressivité que j’étais juif. La mine absolument horrifiée, les plus grands entraînent les plus petits et se sauvent. Où ont-ils bien pu apprendre à réagir de la sorte???

C’est tout cela que vous appelez „un mépris total des faits“??? Et encore je n’ai pas cité Mireille Knoll puisque vous avez eu la délicatesse de déclarer son assassinat „de type crapuleux“. Tout vous est bon pour nier l’antisémitisme musulman y compris des affirmations crapuleuses. QUELLE HONTE!!!

4) Vous parlez d’une „ manipulation douteuse des chiffres…“ sans aucune contre-argumentation, sans citer VOS chiffres, sans démontrer cette „manipulation douteuse“…C’est un procédé plus que douteux auxquels les staliniens nous avaient, en leurs temps, habitués. Félicitations pour votre „intégrité“…

5) „ …ce manifeste qui perpétue les fantasmes d’une future et discrète „nuit de cristal“ en France...“

„NUIT DE CRISTAL“??? Je me suis frotté les yeux. J’avoue que de lire cette phrase me fait douter de la santé mentale de son auteur. A quelle degré de perversion faut-il être parvenu pour écrire cela??? Rien que cette phrase fait mériter la corbeille à papiers sales à votre article. Désolé, mais vous êtes descendus à un degré de bassesse que je ne croyais pas possible d’atteindre.

6) Je continue quand même car j’ai decidé d’aller jusqu’au bout. Vous citez une étude allemande qui affirme que dans 95% des cas les auteurs d’aggressions antisémites étaient liés à l’extrême droite.

Je vis en Allemagne et je peux vous affirmer, pour avoir parlé à nombre de policiers, d’infirmiers, d’assistants sociaux (je suis psychothérapeute), qu‘ils ont reçu des instructions et n’osent déclarer la religion MUSULMANE des agresseurs et des violeurs. Cela va si loin que dans un article un fonctionnaire supérieur de la police expliquait les incroyables erreurs commises à l’encontre du tunisien Anis Amri (attentat de Noel à Berlin) par le fait que les forces de police étaient focalisées sur l’extrême droite et n’avaient pas encore changé d’orientation.

7) Vous MENTEZ quand vous écrivez: „Quant à la nécessité de reviser les textes sacrés…“

Le manifeste n’a jamais demandé cela, il demandait de déclarer obsolètes certains versets Médinois, haineux , violents et incitant ou appelant aux meurtres, comme Vatican II fit supprimer DE LA LITURGIE certains passages antisémites (peuple déicide) sans supprimer les textes eux-mêmes.

„Seule leur lecture et interprétation ont été revisitées“. Le Manifeste ne demandait rien d’autre CONTRAIREMENT À CE QUE VOUS PRÉTENDEZ!

8) En quoi demander que des versets haineux, violents et contenant des appels aux meurtres soient déclarés obsolescents  serait „attribuer à l’ensemble des croyants multiformes musulmans une attitude haineuse envers les juifs“ ?

Comment vous pouvez parvenir à une telle conclusion dépasse mon entendement! Qui pratique ici l’amalgame?

À moins que ce ne soit une „projection“ et que dans un recoin caché de votre inconscient vous-même ne soyez persuadé que TOUS les musulmans haïssent les juifs. Réflechissez un moment à cela…

Les versets Médinois du Coran incitant à la haine et appelant aux meurtres des „non-croyants“ ET ABROGEANT les versets Mecquois pleins de tolérance sont la source empoisonnée à laquelle s’abreuvent des millions de musulmans à travers le monde. Quoi d’étonnant à ce que certains d’entre eux passent à l’action (Daesh, Al Quaida, Boko Haram, Abou Sayyaf, Al-Badr, Al-Nusra, Al Shabbab, Brigade Abdullah Azzam, Ansaru, Frères Musulmans, Hamas, Hizbollah, Jamah Islamiya, Jihad islamique, Lashtar-e-Taiba, Talibans, …entre autres…)

Quoi d’étonnant à ce que cela soit ENFIN DIT?

Quoi d’étonnant à ce que l’on veuille y remédier, ne serait-ce qu’en CESSANT DE LES PRÊCHER?

ET n’y a-t’il rien de plus étonnant que de voir des gens comme vous monter au créneaux POUR  FAIRE TAIRE CEUX QUI VEULENT ENFIN BRISER LA LOI DU SILENCE?

CONCLUSION:

Je salue ce Manifeste qui a brisé DEUX TABOUS gigantesques

!) L’ANTISÉMITISME MUSULMAN EXISTE

2) IL Y A DES VERSETS HAINEUX, VIOLENTS ET APPELANT AUX MEURTRES DANS LE CORAN

Il est bon que ce soit enfin dit et je trouve votre réaction extrêmement suspecte.

P.S.: J’envoie ce texte au journal „Le Monde“. Étant cependant persuadé qu’il ne sera pas publié, je le transmets également à deux magazines on-line qui me font le plaisir de publier mes articles

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Pas innocent, Macron parle des 50 € pour mieux faire de Mélenchon son seul opposant

Ce soir, donc, les Français pourront admirer leur Président sur FR3, dans un documentaire réalisé par par son grand ami Bertrand Delais, futur directeur de la chaîne parlementaire elle aussi dorénavant à sa botte : «Emmanuel Macron, la fin de l’innocence».

La seule chose vraie, dans ce documentaire, est sans doute le titre.

Et il n’est pas arrivé par hasard que Macron évoque les cacas nerveux de chacun pour 50 euros d’APL en moins.

Ainsi, pour étayer son propos, selon lequel «le sacrifice du colonel Beltrame, ça, c’est la France», le fondateur de La République en marche pilonne ceux qui contestent sa politique de réformes, en utilisant un discours difficilement accessible pour le citoyen lambda.

«Les gens qui pensent que la France c’est une espèce de syndic de copropriété où il faudrait défendre un modèle social qui ne sale plus, une République dont on ne connaît plus l’odeur et des principes qu’il fait bien d’évoquer parce qu’on s’est habitué à eux, et qui pensent que, en quelque sorte, le summum de la lutte, c’est les 50 euros d’APL, ces gens-là ne savent pas ce que c’est que l’histoire de notre pays. L’histoire de notre pays, c’est une histoire d’absolu, c’est ça la France», déclare-t-il.

https://francais.rt.com/france/50405-emmanuel-macron-fustige-gens-pensent-summum-lutte-50-euros-apl

Certes, les medias mélenchoniens comme Libé poussent des cris d’orfraie ; ça glose sur les réseaux sociaux…

http://www.liberation.fr/france/2018/05/07/macron-critique-ceux-qui-pensent-que-le-summum-de-la-lutte-c-est-les-50-euros-d-apl_1648304

Dupont-Aignan s’est même donné la peine de répondre en pointant l’ineptie d’opposer le sacrifice de Beltrame et les cris contre les 50 euros supprimés.

https://francais.rt.com/france/50425-parallele-entre-colonel-beltrame-apl

Macron s’en moque et plus encore, il s’en réjouit.

Macron le culotté, le pervers, le narcissique, le manipulateur…

Naturellement, une fois de plus, Macron cible… Mélenchon et les Insoumis. Non pas pour les 50 euros mais pour que l’on ne parle que de Mélenchon dans les medias, pour qu’il passe pour la seule opposition au régime. Il fait ainsi d’une pierre deux coups, il élimine des medias Marine le Pen et il pose en opposant sérieux un guignol dangereux qui ne peut être élu.

En effet, on se souvient du cirque des Insoumis à l’Assemblée nationale, débarquant avec leur boîte de haricots verts et leur botte de radis pour montrer que supprimer 5 euros d’APL par mois n’était pas anodin.

Quel rapport avec Beltrame, me direz-vous ? Aucun. Justement. Mais il fallait à Macron la petite phrase qui ferait parler de lui, qui attirerait l’attention sur le documentaire ( Macron doit être fébrile, attendant de savoir combien de millions de téléspectateurs auront pris place ce soir pour écouter son auguste parole et admirer sa face ripolinée ). Mais aussi, qui évoquerait, indirectement, Mélenchon…

Macron est redoutable… Il a tous les medias dans la poche et les moyens de manipuler  ceux qui se fient aux dits medias…

Et pendant ce temps, qui parle de Marine Le Pen, du FN, des patriotes, de l’islam, de l’immigration ? Personne…

Redoutable, que je vous dis.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Ah ! Si les victimes du Bataclan avaient été armées… Trump dit la vérité, il doit être exécuté

Émoi dans toutes les rédactions de tous les médias de France. On en parle aux JT, on fait témoigner un rescapés outré et  un responsable associatif scandalisé. Ce n’est plus possible : il faut faire taire ce fou, rompre les liens diplomatiques avec lui, voire lui déclarer la guerre.

Quand la sémillante Anne-Claire Coudray présente le premier titre de son journal télévisé, on se doute bien que Trump a (encore) provoqué un scandale.

Quels sont donc « les propos qui blessent la France » ? Qu’a-t-il bien pu dire pour offenser, courroucer, fâcher – selon les médias – 67 millions de petits Français sensibles et émotifs ?

Et bien, cette sentence insupportable :

« Les attentats du 13 Novembre auraient pu faire moins de morts si les victimes avaient été armées ».

Bien sûr, le Quai d’Orsay, connu pour sa fermeté envers les dictateurs du monde entier, condamne ces propos : « La France exprime sa ferme désapprobation des propos du président Trump au sujet des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et demande le respect de la mémoire des victimes » (Le Point)

Et de renchérir : « La France est fière d’être un pays sûr où l’acquisition et la détention d’armes à feu sont strictement réglementées. Les statistiques de victimes par arme à feu ne nous conduisent pas à remettre en cause le choix de la France en la matière. »

C’est vrai, 100% des victimes d’attentats islamistes n’ont pu se défendre par armes à feu et tuer leurs assassins. Certaines ont essayé avec une lime à ongles ou un steak au poivre mais ont rendu l’âme avant de répondre à la question de la légitimité de leur défense proportionnelle ou à la proportionnalité de leur légitime défense.

Mais le pire, c’est que Trump ait fait ses déclarations lors d’une convention de la NRA, puissant lobby américain pro-armes. Les aurait-il déclamées auprès de l’Union des Producteurs de Bougies ou du radical consortium des Fabricants de Nounours estampillés « Vous n’aurez pas ma haine », les médias auraient-ils modulé leur verdict ? Sans doute pas.

Il faut dire qu’en Europe occidentale, dire ceci vous cloue d’office au pilori :

« Personne n’a d’armes à Paris et on se souvient tous des 130 personnes (tuées) et du nombre énorme de personnes horriblement, horriblement blessées […] Elles ont été tuées brutalement par un petit groupe de terroristes qui avaient des armes. Ils ont pris leur temps et les ont tuées une par une. Boum, viens là ; boum, viens là », tout en joignant le geste à la parole.

Incrédubilité des politiques devant des propos déconcertifiants, comme dirait Daniel Toscan-Séplanté dans le sketch des Inconnus.

François Hollande s’indigne « des propos honteux et les simagrées obscènes de Donald Trump » qui « en disent long sur ce qu’il pense de la France et de ses valeurs. »

Anne Hidalgo, la maire de Paris, dénonce de son côté une « mise en scène des attentats de 2015 […] méprisante et indigne. »

Bruno Le Maire a également demandé des comptes à Donald Trump, le priant « d’exprimer des regrets » quant à ses propos « choquants », « indignes » et qui ne sont pas « dignes du président de la première puissance du monde, ni du président d’un État allié et ami de la France ».

Même les victimes des attentats s’y mettent : « Notre réaction, c’est d’abord du dégoût face à des clowneries inacceptables » a notamment déclaré Philippe Duperron, président de l’association « Treize Novembre, fraternité et vérité ».

C’est donc, « à l’unanimité », que tous dénoncent la déclaration du président Trump.

« Les attentats du 13 Novembre auraient pu faire moins de morts si les victimes avaient été armées »; c’est vrai mais tellement insupportable à entendre pour ceux qui n’ont pas su ou voulu éviter ce drame.

https://www.tf1.fr/tf1/jt-we/videos/20-heures-6-mai-2018.html

Nous avions déjà dit la même chose que Trump, après le Bataclan :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/15/si-les-francais-avaient-le-droit-detre-armes-il-y-aurait-eu-tres-peu-de-morts-et-de-blesses-au-bataclan/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture