93

93 : la boxeuse Sarah Ourahmoune nommée déléguée du gouvernement pour prévenir la radicalisation

Posted by on mars 23, 2017 at 10:20

Médaillée d’argent aux Jeux olympiques de Rio, la boxeuse Sarah Ourahmoune, née dans une famille algérienne, a été officiellement nommée, jeudi en préfecture de Bobigny, déléguée du gouvernement en Seine-Saint-Denis.

La mission de Sarah Ourahmoune ? Promouvoir le sport auprès des habitants des quartiers.

« On attend beaucoup d’elle, explique Patrick Kanner, le ministre de Sports. On lui met un peu de pression, c’est vrai… Parce qu’un jeune qui a des activités, notamment sportives, qui est en capacité de se projeter vers l’avenir, est un jeune qui ne cédera pas aux sirènes de la radicalisation. Sarah a cette mission dans sa feuille de route. »

[…] Sarah Ourahmoune espère que la mission de proximité qui lui a été confiée ira à son terme, jusqu’au 31 décembre… quel que soit le résultat de l’élection présidentielle en mai prochain.

« Vous devez faire en sorte que l’action publique se voie, « à vue d’œil ». Que les habitants des quartiers, qui ont des raisons légitimes de s’impatienter et de douter, [voient] que la puissance publique est bien là pour eux, et qu’ils soient rassurés », a enjoint Patrick Kanner aux délégués du gouvernement.( ville.gouv.fr )

francetvinfo

PARTAGEZ ! ...

Désinvesti au profit de l’UDI, Xavier Lemoine menace d’aller en justice

Posted by on mars 23, 2017 at 6:25

Désinvesti dans la 12e circonscription de Seine-Saint-Denis au profit d’un candidat UDI, Xavier Lemoine met sa menace à exécution. « J’ai été officiellement investi le 14 janvier dernier. Je suis prêt à faire valider mon investiture par la justice s’il le faut », prévient le maire de Montfermeil et vice-président du Parti chrétien-démocrate. Par un courrier en date du 17 mars, Philippe Dallier, le président de la fédération départementale de Seine-Saint-Denis, saisit la haute autorité des Républicains afin de trancher ce litige. L’instance a jusqu’au 10 avril pour se prononcer. Au-delà de cette date, Philippe Dallier s’engage à porter l’affaire, par une procédure de référé, devant le tribunal de grande instance (TGI).

(…) Valeurs Actuelles

PARTAGEZ ! ...

Rosny-sous-bois (93) : un automobiliste fonce sur des policiers, ils ripostent en tirant

Posted by on mars 20, 2017 at 8:45

Des coups de feu ont été entendus à Rosny-sous-bois ce lundi 20 mars. Les policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) enquêtaient sur un trafic de véhicules volés en bande organisée. C’est en fin d’après-midi que les enquêteurs de cette unité de la police judiciaire ont lancé une opération d’interpellation dans une des rues de cette commune de Seine-Saint-Denis.

Problème, l’homme recherché se trouvait en voiture à ce moment-là, et ne s’est pas laissé faire. Refusant de s’arrêter, il a foncé sur les policiers de la BRI, qui n’ont eu d’autre choix que de faire usage de leurs armes. Plusieurs coups de feu ont été tirés, mais personne n’a été blessé. Le forcené a tout de même réussi à prendre la fuite. Les enquêteurs sont actuellement à sa recherche.
RTL

PARTAGEZ ! ...

Saint-Ouen (93) : les trafiquants de drogue ont pris possession du gymnase

Posted by on mars 19, 2017 at 10:01

Les riverains du Gymnase Joliot Curie à Saint-Ouen (93) organisaient cet après midi un goûter devant l’établissement sportif pour protester contre le trafic de drogue qui sévit aux abords du centre. Les gardiens du gymnase ont décidé de fermer l’établissement car ils se sentaient en insécurité et ont fait joué leur droit de retrait.

Une habitante témoigne de son désarroi face a l’ampleur du trafic qui, d’après elle, touche d’autres quartiers de cette ville de Seine-Saint-Denis.

PARTAGEZ ! ...

Cérémonie du 19 mars 1962 à Stains (93) : le maire choisit une affiche à la gloire du FLN

Posted by on mars 19, 2017 at 7:14

Le drapeau brûle entre la mairie de Stains et les anciens combattants. En cause, l’affiche choisie par Stains pour illustrer la cérémonie de commémoration du 19 mars 1962. La date marque la signature du cessez-le-feu entre la France et l’Algérie dans le cadre des accords d’Evian. On y voit une foule en liesse brandissant le drapeau algérien. Cette photo a mis le feu aux poudres. Le comité stanois des anciens combattants d’Afrique du Nord, la Fnaca, se dit choqué par ce drapeau algérien qui pavoise. Il a décidé de boycotter la manifestation. Ce dimanche, ils organiseront une cérémonie parallèle, au monument aux morts à 15 h 30. Azzedine Taïbi, maire PCF de Stains a répondu dans un courrier qu’il s’inscrivait pourtant « dans une démarche apaisée » : « Cette affiche et son visuel ne sont en aucun cas choquants, puisqu’ils représentent la victoire du peuple face à l’oppression de l’Etat et celle des Français ayant combattu le colonialisme. »
Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Aulnay-sous-Bois (93) : L’agresseur sectionne l’oreille d’un policier

Posted by on mars 19, 2017 at 2:36

Les faits se sont passés à Aulnay-sous-Bois. Les trois-quarts de son oreille gauche ont été sectionnés net.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une interpellation a donné du fil à retordre aux policiers d’Aulnay-sous-Bois. Il est 20h30 lorsqu’ils sont appelés pour une dispute conjugale, 24, rue du Havre. Ils arrivent devant un immeuble de trois étages situé au dessus d’un bar et remarquent tout de suite sur le toit un homme qui essaye de passer par une fenêtre de toit de type Vélux.

Pour lui faire lâcher prise, un gardien de la paix tente de le maîtriser par un coup de pistolet à impulsion électrique (Taser). Doté d’une force quasi herculéenne, le fuyard parvient à se saisir de l’arme et la jette dans la rue. Il se débat comme un beau diable et les policiers redoutent qu’il ne glisse du toit. L’un des intervenants prend le risque de passer sa tête par la lucarne. C’est à ce moment-là que l’individu fait claquer plusieurs fois la fenêtre du Velux et la referme sur l’oreille du policier.

Les trois-quarts de son oreille gauche ont été sectionnés net. C’est donc avec ce lambeau de chair conservé précieusement dans la glace qu’il va être transporté à l’hôpital Lariboisière (Paris Xe). Il sera recousu dans la nuit.

L’agresseur, âgé de 31 ans et sa compagne ont été placés en garde à vue. A leur domicile, il a été retrouvé quelques grammes de cocaïne.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...