Seine-et-Marne : Un projet d’attentat islamiste contre des homosexuels déjoué

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat au nom de l’idéologie de Daesh, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste du chef d’association de malfaiteurs terroristes. Ils ont été écroués et placés en détention provisoire.

« Des couteaux, un dispositif de mise à feu et de la propagande du groupe jihadiste ont été retrouvés en perquisitions » après leur arrestation samedi en Seine-et-Marne par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon les sources proches de l’enquête. « Leur projet reste mal défini à ce stade, mais des éléments laissent penser qu’ils envisageaient de s’en prendre à des homosexuels », ont indiqué ces sources.

www.bfmtv.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Mitry-Mory (77) : la cour d’assises délivre un mandat d’arrêt contre Mohammed H., accusé absent

Mohammed H. devait être jugé pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner devant la cour d’assises de Seine-et-Marne, à Melun. Il a été condamné à cinq ans de prison, dont un ferme. Il serait parti en Algérie, au chevet de la mère de sa femme. Quand il rentrera, il devra purger sa peine ou faire opposition au jugement.

Frédéric est mort à l’hôpital, le 30 mars 2012, une semaine après avoir reçu un simple coup de poing, dans un bar de Mitry-Mory. Ce mardi, l’homme à l’origine du drame ne s’est tout simplement pas présenté devant la cour d’assises de Seine-et-Marne, à Melun, qui devait le juger.

Lors de ses réquisitions, devant une salle vide, en l’absence de partie civile, l’avocate générale Dominique Laurens a rappelé que «sans l’acharnement de la compagne de la victime, personne n’aurait jamais entendu parler de cette affaire». C’est qu’après avoir donné un coup de poing à Frédéric, l’accusé était rapidement parti du bar. «Il a demandé à la serveuse, derrière le comptoir, de se taire. Ce qu’elle a fait, même lors d’une confrontation avec la compagne !», s’est agacée la magistrate. […]

Le Parisien

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lagny (77) : Une rôtisserie halal fermée après la publication d’une vidéo montrant un poulet rôti infesté d’asticots

Après une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, une rôtisserie de Seine-et-Marne a été contrainte de baisser le rideau.

[embedded content]

La vidéo en question est peu ragoûtante : elle a été postée par un homme, qui montre une cuisse de poulet grouillante de vers.

Cette volaille aurait été achetée à la rôtisserie Lagny de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) ce mercredi 6 juin, si l’on en croit les propos de l’internaute sur Facebook.

Après avoir eu vent de cette affaire, la mairie a affirmé dans un communiqué que, «sur une démarche conjointe, le commissariat de police et le Maire ont pris la décision de fermer le commerce».

La rôtisserie a été contrainte de fermer jusqu’à nouvel ordre, par «mesure de précaution».

CNEWS

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Val-d’Europe (77) : il avait inscrit «Allahou akbar» sur son Alfa en panne pour ne pas payer le remorquage

Le propriétaire de la voiture suspecte qui avait provoqué l’évacuation du Val-d’Europe le 1er juin dernier a reconnu une mise en scène pour éviter d’en payer le remorquage.

Jérémy H. a simulé un potentiel attentat à la voiture piégée dans l’espoir de voir sa voiture remorquée gratuitement par la fourrière. Le propriétaire de l’Alfa Romeo suspecte retrouvée au centre commercial du Val-d’Europe et sur laquelle avait été taguée à la bombe de peinture bleue l’inscription « Allahou akbar » comparaissait ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Meaux pour divulgation d’une fausse information de sinistre de nature à provoquer l’intervention.

Un temps envisagé la qualification d’apologie du terrorisme n’a pas été retenue. À l’issue de l’audience, cet homme âgé de 34 ans a été placé en détention provisoire en attendant une expertise psychiatrique plus poussée avant son procès renvoyé au 20 juillet prochain.

Le 1er juin dernier le centre commercial à Serris avait été évacué pendant six heures après qu’une Alfa Romeo blanche avait été retrouvée avec l’inscription « Allahou akbar » sur la carrosserie mais aussi une batterie avec des fils apparents, faisant craindre une éventuelle attaque terroriste. L’intervention d’une équipe de démineurs avait été nécessaire pour écarter cette éventualité. Un coran avait aussi été retrouvé à bord de l’auto.

www.leparisien.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Cesson (77) : un déséquilibré sème la pagaille en criant «Allahou Akbar» près des écoles

Un léger vent de panique a soufflé sur Cesson ce vendredi 8 juin, en fin de matinée. Un handicapé psychique s’est présenté à la crèche de la maison de la petite enfance, puis au collège Jean-Vilar et au lycée Sonia-Delaunay à Vert-Saint-Denis et enfin à l’école Jules-Verne à Cesson en criant parfois « Allahou akbar » et en proférant des propos incohérents d’autres fois.

[…] Le déséquilibré, qui est bien connu dans le secteur, a été rapidement retrouvé par les policiers municipaux et nationaux. […] Il a été interné à l’hôpital psychiatrique de Melun […]

Le Parisien

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Chelles (77) : six Roms mis en examen pour un million d’euros de smartphones volés – Le Parisien

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Meaux (77) : Les professeurs de Sainte-Marie en grêve car la nouvelle directrice est proche de l’Opus Dei, elle renonce

C’est une mobilisation inédite qui a eu lieu ce lundi derrière les hauts murs de pierre du collège Sainte-Marie à Meaux. « Un beau bordel », résume plus prosaïquement un professeur.

Ce lundi, une partie des enseignants de cet établissement catholique fréquenté par quelque 1 300 élèves s’est mise en grève durant une heure. Plus des trois quarts d’entre eux — 75 sur 94 selon un porte-parole de la délégation — ont signé une lettre ouverte adressée au directeur diocésain du département.

La raison de la colère porte un nom, celui de Virginie Maury. Cette proche de l’Opus Dei, une institution controversée de l’Eglise catholique, était pressentie pour succéder à Bertrand Thomas, le chef d’établissement qui s’apprête à partir à la retraite.

Devant le tollé suscité par sa possible nomination, la candidate « a quitté la procédure de recrutement », annonce Benoît Lecoutère, le directeur diocésain de l’enseignement catholique en Seine-et-Marne. (…)

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Provins (77) : les parents d’élèves votent le retour de l’uniforme

À Provins, en Seine-et-Marne, une consultation de parents d’élèves devrait aboutir au retour de l’uniforme scolaire dans les six établissements élémentaires publics de la ville. La mesure devrait être mise en place à partir de la rentrée des vacances de la Toussaint 2018.

Selon Le Parisien, qui relaye les résultats de cette consultation, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 62,4% des parents sont pour le retour de l’uniforme dans ces six écoles. Un chiffre confirmé dans la soirée à LCI par Ghislain Bray, le 1er adjoint de la commune. […]

À partir de la rentrée des vacances de la Toussaint, les élèves de ces écoles élémentaires devraient en théorie porter un uniforme bleu marine siglé ‘Ecoles publiques de Provins – Liberté, égalité, fraternité ». Le trousseau coûtera 175 euros : celui des filles comportera deux pantalons et une jupe, celui des garçons deux pantalons et un bermuda.

lci

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lagny-sur-Marne (77) : Incident au parc des sports, les musulmans priés d’aller ailleurs

Le maire de Lagny-sur-Marne, Jean-Paul Michel, a mis fin à la convention avec l’association musulmane Al-Andalus, jeudi 31 mai. Celle-ci portait sur la mise à disposition d’un terrain durant la période du ramadan.

Dans le parc des sports, les tentes servant de lieu de prière aux musulmans ont été démontées, jeudi suite à des « comportements inadaptés de quelques personnes mettant en danger la sécurité d’autrui ».

C’est un couac dans les relations entre la jeune association musulmane Al-Andalus, créée au mois d’avril, et la municipalité. « Une minorité de personnes fréquentant le lieu de culte nuit à la majorité des musulmans de Lagny ! » s’indigne le maire, dans un communiqué qu’il a publié jeudi 31 mai sur le site internet de la ville.

Dans son communiqué, il poursuit : « A plusieurs reprises, des individus se rendant en direction du lieu de culte temporaire ont enfreint les règles. Il leur avait été clairement signifié qu’il était interdit de passer à proximité de l’école Fort-du-Bois. Cela n’a pas été respecté au point de perturber les professeurs des écoles ».

La situation s’est aggravée lorsqu’un véhicule a forcé, lundi 28 mai, l’entrée du parc des sports, qui reste interdit à la circulation, pour se garer près du lieu de culte temporaire, tandis que cent-vingt élèves accomplissaient une course d’orientation alentour. La Ville a aussitôt porté plainte contre le conducteur qui a été identifié. Son interpellation est en cours. « Ce sont des comportements qui nuisent à l’image des musulmans de Lagny et compliquent les relations avec les institutions que sont l’Etat et la ville » conclut Jean-Paul Michel dans son communiqué.

« Le problème fondamental n’est pas ce qui s’est passé aujourd’hui, mais ce qui s’est passé lundi. C’est la sécurisation du parc des sports qu’il faut revoir dans sa globalité » a confié à Magjournal Michael Lopez, élu d’Objectif Lagny, groupe d’opposition municipale.

Début décembre 2015, l’État avait ordonné la fermeture de la mosquée de Lagny, gérée par la précédente association fondée en 2010 par Mohamed Hammoumi. Ce dernier y prêchait en effet un islamisme radical incitant au djihad, mais aurait quitté la France pour l’Egypte fin 2014.

www.magjournal77.fr

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Avec sa bande, composée de quatre autres individus, ce Marocain à l’identité et à l’âge incertains écumait les gares d’Ile-de-France.

Le visage allongé, un sweat laissant apparaître une tête de mort sur les épaules, Yanis a besoin d’un interprète pour traduite ses propos.

En situation irrégulière sur le territoire français, ce Marocain à l’identité et à l’âge incertains, comparaissait cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Versailles pour trois vols de portables avec violence. Des faits commis dans le RER A, entre le 10 et le 15 juillet 2017.

(…)

actu.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture