77

Ozoir-la-Ferrière (77) : Rixe entre une trentaine de jeunes square Eboué

Posted by on mai 28, 2017 at 10:04

La température caniculaire a-t-elle joué un rôle dans cette brusque poussée de fièvre ? Difficile à savoir car pour l’instant, aucune explication n’a été indiquée sur la spectaculaire rixe survenue samedi soir à Ozoir-la-Ferrière. Une trentaine de personnes se sont battues, au niveau du square Eboué.

Il était 21 h 30 quand l’échauffourée a éclaté entre les résidents d’un foyer social et des jeunes, venus de la cité Anne-Frank semble-t-il. Un homme, légèrement blessé dans la bagarre, a été pris en charge par les pompiers. Les policiers du commissariat de Pontault-Combault ont été chargés de l’enquête.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Vaires-Torcy (77) : déferlement de violences à l’île de loisirs (MàJ : témoignage)

Posted by on mai 27, 2017 at 4:23

28/05/17

Le chef de la sécurité de la base nautique de Vaires-Torcy, en Seine-et-Marne, confie que l’un de ses agents « aurait pu perdre la vie ». (RTL)


27/05/17

Coup de chaud vendredi 26 mai à la base de loisirs de Vaires-Torcy. Il était 19h30 quand une demi douzaine d’individus a voulu pénétrer dans la base de loisirs sans payer. Ils sont alors refoulés par les vigiles.

Ils reviennent quelques minutes plus tard, beaucoup plus nombreux et armés de bâtons.

Des agents de sécurité sont blessés dans la bagarre.

La Région Ile-de-France a annoncé son intention de porter plainte et a demandé un renforcement des personnels de police.

.@vpecresse condamne les violences survenues à l’île de loisirs de Vaires-Torcy (77). La Région @iledefrance porte plainte. pic.twitter.com/8pDZOpY6K5

— Région Île-de-France (@iledefrance) May 27, 2017

PARTAGEZ ! ...

Ils prostituaient leurs amies mineures dans des hôtels de Seine-et-Marne : trois ans ferme

Posted by on mai 24, 2017 at 4:01

Les prévenus, déjà condamnés pour trafic de stupéfiants, ont exercé une « emprise amoureuse » sur les adolescentes.

Deux hommes d’une vingtaine d’années ont été condamnés lundi soir à trois ans de prison ferme pour avoir prostitué leurs petites amies de 15 et 16 ans dans des hôtels en Seine-et-Marne, a appris l’AFP mardi de sources judiciaires. Âgés respectivement de 20 et 23 ans, les deux principaux prévenus ont été condamnés à quatre ans de prison, dont un avec sursis, par le tribunal correctionnel de Meaux.

Le premier a été incarcéré à l’issue de l’audience, tenue à huis clos. Un mandat d’arrêt a été délivré contre l’aîné, qui était absent lors du prononcé du délibéré. Un troisième complice, qui servait principalement de chauffeur, s’est vu infliger une peine de 18 mois ferme. Il n’a pas été incarcéré. Les trois hommes étaient poursuivis pour des faits de « proxénétisme aggravé », commis entre septembre et mars 2017 dans plusieurs villes du département.

(…) Europe 1

PARTAGEZ ! ...

Fontainebleau (77) : l’incendiaire de l’église jugé coupable mais irresponsable

Posted by on mai 21, 2017 at 9:27

L’instruction sur l’incendie criminel de l’église Saint-Louis à Fontainebleau (Seine-et-Marne), commis dans la nuit du 9 au 10 janvier 2016, est clôturée. Le juge considère le suspect, un Bellifontain de 49 ans, comme l’auteur de ce sinistre, mais pénalement irresponsable en raison de troubles psychiatriques lourds. « Les deux experts l’ont examiné et arrivent au même constat », précise un proche du dossier.

Le juge d’instruction a saisi la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris pour qu’elle ordonne son admission dans un hôpital psychiatrique avec une interdiction de dix ans de séjour en Seine-et-Marne. Cette décision n’a toujours pas été rendue.

Interpellé quelques jours après les faits, cet homme avait été placé en détention provisoire avant d’être interné dans un hôpital psychiatrique à Melun.
La nuit des faits, trois foyers d’incendie avaient été allumés dans l’église Saint-Louis, provoquant des dégâts matériels importants, dont la destruction d’un retable du XVe siècle et un autel du XVIIe siècle. […]

news.yahoo

PARTAGEZ ! ...

Seine-et-Marne (77) : les voitures volées étaient envoyées en Gambie

Posted by on mai 19, 2017 at 11:48

Deux hommes ont été placés en détention provisoire après avoir été mis en examen par un juge d’instruction de Meaux, pour vol en bande organisée.

La Sûreté départementale de Seine-et-Marne vient de mettre fin à une petite affaire très lucrative, mise en place par un habitant de Lagny-sur-Marne. Celui-ci dort en prison depuis jeudi soir, tout comme son complice présumé.

Les deux hommes ont été mis en examen par un juge d’instruction du tribunal de Meaux, pour vol en bande organisée et recel. Le Latygnacien de 41 ans est soupçonné d’avoir expédié une vingtaine de voitures volées en Gambie, transportées dans des conteneurs qui partaient du port d’Anvers (Belgique).

Pour ce faire, il passait commande auprès de voleurs et notamment auprès d’un habitant d’Eragny (Val-d’Oise) de 22 ans, passé maître en la matière. Grâce à des clés réencodées permettant d’ouvrir et de démarrer les véhicules, le jeune homme dérobait toutes sortes de voitures mais essentiellement des Peugeot 508 et des Peugeot 3008, stationnées sur la voie publique.

L’enquête a démarré après la découverte dans un parking souterrain de Lagny-sur-Marne, en novembre dernier, de deux Range Rover volés quelques jours plus tôt à Paris.

Relevé d’empreintes sur les voitures, écoutes téléphoniques, surveillances physiques : au terme de plusieurs mois d’enquête, les policiers ont interpellé les deux hommes mardi, à leur domicile. A Lagny-sur-Marne, non loin de chez le commanditaire, ils ont retrouvé quatre des véhicules, en attente d’expédition : une BMW série 1, une Audi A1, une Citroën C4 et une Peugeot 308.

Chez le voleur présumé d’Eragny, les enquêteurs – qui travaillaient conjointement avec le Groupe d’intervention régional (GIR) de Seine-et-Marne- ont découvert 10 000 euros en espèces. Ils ont également saisi 33 000 euros, qui avaient été placés sur deux comptes bancaires. Le jeune homme est soupçonné d’avoir volé, dans toute la région parisienne, 14 voitures pour le compte du commanditaire et d’en avoir dérobé 16 autres.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Torcy (77) : suspension confirmée pour l’imam/prof de maths qui légitimait le djihad armé

Posted by on mai 19, 2017 at 6:12

Le tribunal administratif de Melun a confirmé mardi 16 mai la suspension de quatre mois d’Abdelali Bouhnik, professeur de mathématiques au lycée Jean-Moulin de la ville et soupçonné de prosélytisme auprès de ses élèves par le ministère de l’Intérieur. Il est également l’imam de la mosquée de Torcy fermée le 11 avril sur arrêté du préfet de Seine-et-Marne pour « avoir légitimé le djihad armé ».

« Notre client est découragé de voir qu’il n’est pas entendu et qu’on sacralise une note blanche qui est le seul élément de preuve fourni par l’administration, regrette son avocat Me Brengarth. C’est une décision insatisfaisante et on devrait faire appel. »

Abdelali Bouhnik est suspendu par le rectorat depuis le 13 avril.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...