Lyon : Usul accuse les étudiants et les bobos de « grand remplacer » les populations immigrées du quartier de la Guillotière

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Sainte-Foy-lès-Lyon (69) : Une mère de famille casse le nez de la directrice de l’école maternelle d’un coup de tête

Une école maternelle de Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône) est sous le choc depuis quelques jours. Dans cet établissement public juste à côté de Lyon, la directrice a en effet subi une surprenante agression vendredi de la part d’une mère de famille, convoquée pour des problèmes de comportement de sa fille.

D’après Le Progrès, la femme de 35 ans n’aurait pas supporté les remarques de la directrice. Cette dernière demandait des excuses concernant le comportement de l’enfant, qui aurait manqué de respect à une ATSEM.

Le ton est tellement monté que la mère de l’élève a asséné un violent coup de tête à la directrice, confirme ce mercredi la police lyonnaise. Les blessures sont sérieuses pour celle-ci, avec un nez cassé et une ITT de 21 jours.

www.20minutes.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : polémique car des enfants d’école primaire font le ramadan alors que ce n’est religieusement obligatoire qu’à partir de 14 ou 15 ans

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Vaulx-en-Velin (69) : Mourad et Pierre-Didier se remémorent les émeutes sur fond de rap

C’est que depuis trop longtemps / Les gens tournent le dos / Aux problèmes cruciaux / Aux problèmes sociaux / Qui asphyxient la jeunesse / Qui résident aux abords / Au sud, à l’rst, à l’ouest, au nord / Ne vous étonnez pas / Si quotidiennement l’expansion de la violence est telle / Car certains se sentent seulement concernés / Lorsque leurs proches se font assassiner… / Est-ce ceci la Liberté-Egalité-Fraternité ? J’en ai bien peur… (extrait du titre Le Monde de demain, sorti par le groupe de rap NTM en 1990). En octobre de cette même année, Mourad et Pierre-Didier avait respectivement 28 ans et 23 ans au moment des émeutes de Vaulx-en-Velin (Rhône) qu’ils ont vécues de l’intérieur.

Ils écoutent à nouveau aujourd’hui cette chanson du groupe de Seine-Saint-Denis formé par JoeyStarr et Kool Shen. Ils se souviennent et font part de leurs sentiments : « Tout est résumé » ; « Ce que je trouve fort, c’est de voir des gens avoir ce discours, ces paroles, et voir une jeunesse des quartiers se reconnaître en eux. Ça, c’est puissant » ; « Ils exprimaient ce qu’ils vivaient, donc forcément, on se reconnaît puisqu’on vit les mêmes choses. C’est vraiment cette misère-là dans laquelle on évolue tous les jours, cette discrimination, ce phénomène qu’on ressent de laissés-pour-compte » ; « Ça nous a marqués. »

Quelle chance, quelle chance / D’habiter la France / Dommage que tant de gens fassent preuve d’incompétence / Dans l’insouciance générale / Les fléaux s’installent – normal / Dans mon quartier la violence devient un acte trop banal / Alors va faire un tour dans les banlieues / Regarde ta jeunesse dans les yeux / Toi qui commande en haut-lieu / Mon appel est sérieux / Non ne prends pas ça comme un jeu… NTM est invité au journal télévisé de France 3 Nord en avril 1991 : « On sait très bien qu’à tout moment, tout peut arriver. il suffit qu’un mec dans une cité se fasse buter comme à Sartrouville, et c’est fini quoi…Au commissariat, ils sont 30… Dans une cité, on est 4 000… » dit Kool Shen. JoeyStarr ajoute : « On a cloîtré les gens les uns sur les autres pendant des années. Maintenant, il arrive un truc à un et tout le monde est avec lui. »

Le monde de demain / Quoi qu’il advienne nous appartient / La puissance est dans nos mains / Alors écoute ce refrain… Pour Christophe Lameignère, ancien directeur artistique (Epic / Sony), Le Monde de demain, « c’est vrai que c’est un hymne. On a l’impression que la chanson a été écrite hier, parce que les problèmes de la jeunesse, des banlieues, les problèmes sociaux… même s’ils ont évolué, ont finalement le même fond. Et c’était extrêmement pertinent de faire ce diagnostic. Ils ont décrit la situation, comme dirait Audiard, avec la précision d’un fusil de concours… » Le tube, initialement sorti sur un maxi, se retrouve l’année suivante, en 1991, sur Authentik, le premier album de NTM.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Genay (69) : Le fils du footballeur Marc-Vivien Foé aux assises pour l’agression d’un prêtre (MàJ : 5 ans de prison ferme)

Marc Foé, 22 ans, fils du défunt international de football camerounais Marc-Vivien Foé, a été condamné mercredi après-midi à cinq ans d’emprisonnement ferme par la cour d’assises de Lyon, pour vol à avec arme et séquestration.

Impliqué à ses côtés dans l’agression d’un prêtre à son domicile, le 28 novembre 2015 à Genay (Rhône), Sofiane Bardot, 20 ans, a été condamné à la même peine, en tant que co-auteur de la séquestration, mais a été acquitté du chef de violences volontaires avec arme.

L’avocat général avait requis mercredi matin des peines bien plus élevées et distinctes. Estimant qu’il avait eu un «rôle pilote» et considérant son état de récidive légale, Vincent Le Pannerer avait réclamé douze ans de réclusion criminelle contre Sofiane Bardot, et huit ans contre Marc Foé.

Le pardon accordé aux deux accusés par le père Luc Biquez explique probablement la clémence du verdict. «Je ne peux qu’espérer que vous trouverez un chemin plus cohérent et plus droit. Pour ce qui est de moi, je ne vous en veux pas. J’espère que vous puissiez en prendre une réelle conscience et pas seulement avec des mots faciles», avait déclaré le curé de Genay mardi à la barre, en se tournant vers les deux accusés.

(…) Le Progrès


L’enfant de star et son coaccusé d’origine modeste sont poursuivis pour vol et séquestration. (…)

Qui de Marc ou de Sophiane a influencé l’autre ? Ils se renvoient la balle. Fils de star, fils de personne, l’improbable duo a sonné à la porte d’un prêtre, dans la nuit du 28 novembre 2015. Le père Luc Biquez, curé de la paroisse de Genay. Foé reconnaît l’avoir frappé. Bardot avoue avoir fouillé sa chambre. Menotté, mains dans le dos, le prêtre a reçu des coups de poing, avec des gants de moto à coque renforcée, des coups de crosse, aussi. La scène a duré près de deux heures, pour un butin nul et une fuite précipitée.

« Je n’envisageais pas une issue fatale, je me disais que j’allais pouvoir m’en sortir, sans faire défiler ma vie, je pensais à mes proches, ces pensées m’habitaient et m’évitaient de penser à ce qui se passait », témoigne le prêtre. « Il a fallu quatre à cinq mois pour retrouver mon énergie habituelle, aujourd’hui encore, il y a quelque chose qui reste », ajoute Luc Biquez, confessant au jury : « J’avais un tempérament assez intellectuel, je faisais les choses à fond, je creusais les questions, aujourd’hui ce goût de la réflexion a moins de goût, je réfléchis toujours mais dans une perspective plus pratique, plus utilitaire. Je suis clairement recentré sur les relations humaines, ces relations sont fragiles puisqu’elles peuvent s’arrêter brusquement. »

On devine une foi modifiée, un prêtre hanté par la fragilité de la vie après avoir subi l’extrême violence. Au procès, il distingue « ses sentiments personnels », accorde en plein prétoire le pardon aux accusés, leur souhaitant de « retrouver un chemin de vie plus cohérent et plus droit, une réelle prise de conscience, et pas seulement des mots faciles ». Et il justifie sa constitution de partie civile, car, « dans la société des hommes, c’est important de prendre conscience qu’il y a des choses qui ne se font pas. A travers ce jugement, j’attends que cette chose se dise. » Verdict mercredi.

www.lemonde.fr

(Merci à Prosperpine)

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un caporal du 28e RT d’Issoire secourt un enfant suspendu à un balcon à Lyon

Vendredi 1er juin, le caporal Steven, membre du 28e régiment de transmission (RT) d’Issoire, est intervenu pour secourir un enfant de 18 mois dont les deux jambes étaient suspendues dans le vide à un balcon, situé au 1er étage d’un immeuble du 7e arrondissement de Lyon.

Depuis un mois, le caporal Steven participait à l’opération sentinelle dans la capitale des Gaules. Vendredi, alors qu’il était en repos entre deux patrouilles, il se promenait dans les rues du 7e arrondissement lorsqu’il a aperçu un enfant de 18 mois accroché au balcon du premier étage d’un immeuble.

 » Il ne pleurait pas mais il était terrifié et j’ai eu du mal à le décrocher du balcon »

Le militaire du 28e RT d’Issoire a immédiatement sauté sur le mur d’enceinte de la résidence, puis a réussi à atteindre le balcon pour sauver l’enfant de la chute.  » Il ne pleurait pas mais il était terrifié et j’ai eu du mal à le décrocher du balcon. Il avait échappé à la surveillance de ses parents et souhaitait récupérer sa chaussette, tombée plus bas », raconte le jeune homme de 26 ans.

Avertis par un motard passé par là et une jeune serveuse témoin de la scène, les pompiers sont intervenus très rapidement sur les lieux et ont pu constater que l’enfant était en pleine forme. Le militaire a reçu les remerciements des parents avant de s’éclipser, en toute discrétion.

Ce mercredi, le caporal Steven doit rentrer à Issoire, et retrouver son épouse, qui attend un heureux événement pour l’été.

www.lamontagne.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Vénissieux (69) : elle empêche les policiers d’intervenir parce que c’est ramadan

Appelés sur les lieux d’un cambriolage dimanche, peu avant 18h30, rue Auguste-Isaac, à Vénissieux, où trois hommes venaient d’être surpris en flagrant délit, les policiers ont été confrontés à une femme qui a tenté de les empêcher de faire leur travail.

Elle s’est jetée sur un gardien de la paix, lui a porté des coups, l’a griffé au visage, a déchiré son t-shirt, reprochant à la police son intervention en plein ramadan.

Rattrapée alors qu’elle prenait la fuite à pieds, elle a été interpellée. Tout comme son frère qui lui aussi avait voulu s’interposer alors que des policiers municipaux apportaient leur aide.

Le frère et la sœur ont été placés en garde à vue ainsi que les trois hommes soupçonnés d’être des cambrioleurs.

www.leprogres.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Chazay-d’Azergues (69) ne veut pas de HLM : « On va être cru : ils ne veulent pas d’étrangers »

À Chazay-d’Azergues, on trouve des bâtiments en belles pierres dorées typiques du Beaujolais, des vestiges médiévaux, une caméra pour 100 habitants. Et des HLM ? Il y en a peu et il faut bien les chercher.

Ce bourg de 4.000 habitants, situé à 20 minutes de Lyon, est l’un des plus mauvais élèves du pays avec 4% de logements sociaux, alors qu’il est censé en avoir 25% d’ici 2025, comme toute commune de plus de 3.500 habitants (seuil ramené à 1.500 habitants en Île-de-France).

Et la commune en est loin, puisqu’elle a aujourd’hui moins de HLM qu’il y a 15 ans. Dans ces conditions, elle paie de lourdes pénalités, majorées d’année en année : 119.940 euros en 2017, 123.932 en 2018.

Son maire depuis 1995, le LR Alain Martinet, n’a pas donné suite aux demandes d’interview de l’AFP. Mais il n’a jamais caché son opposition à ces quotas, fixés par la loi SRU.

Depuis son siège de 1er vice-président de la métropole de Lyon, Marc Grivel défend ardemment M. Martinet et les 11 autres maires de communes du bassin lyonnais «carencées» en HLM. Il n’y a pas de «mauvaise foi» de leur part, mais des problèmes de disponibilité et de coût du foncier, plaide le patron du groupe Synergies-Avenir, qui défend les intérêts d’une trentaine de petites villes cossues de l’Ouest lyonnais au sein de la métropole.

De Chazay-d’Azergues, l’Insee dresse le portrait suivant : les trois-quarts des habitants sont propriétaires, le plus souvent d’une maison composée d’au moins cinq pièces et une majorité de foyer possède au moins deux véhicules. Pas beaucoup de mixité, à en croire ces statistiques !

Sur la principale artère de Chazay, le sujet des HLM divise.

«On va être cru : ils ne veulent pas d’étrangers. Les logements sociaux, dans leurs têtes, c’est forcément ça, alors que ça peut aussi être des papys et des mamies», lance une commerçante.

www.leprogres.fr

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nouvelle nuit de violences à Vaulx-en-Velin (69) : Le commissariat attaqué ainsi qu’un poste de la police municipale

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : le logement social servait de laboratoire d’héroïne à un demandeur d’asile

Il avait été interpellé dans un appartement du passage Thiaffait dans le 1er arrondissement, qu’il louait à une femme. Or, le logement social servait de laboratoire d’héroïne.
Sur place, les policiers ont retrouvé des produits de coupe et 645 grammes d’héroïne pure. Soit l’équivalent à la revente de 50 000 euros.

L’homme de nationalité albanaise, dont la demande d’asile a été faite fin janvier, avait aussi les clés de deux autres appartements situés dans le 8e arrondissement. Là encore, les perquisitions ont permis de retrouver 13 000 euros en liquide.

www.lyonmag.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture