Lyon : la police intercepte un attelage marocain qui roulait en surcharge et en toute illégalité

La police a intercepté le 27 mars à Lyon un autocar et sa remorque qui roulaient avec le double du poids autorisé. Ce service de « messagerie » qui circulait au mépris de toute sécurité, assurait une liaison régulière entre Forbach (Moselle) et le Maroc. L’exploitant sera jugé par le tribunal.

L’attelage était imposant. L’ autocar et sa remorque, immatriculés au Maroc, ont attiré d’emblée l’attention, en gare routière de Perrache. C’ était fin mars à Lyon. Et c’est l’allure générale du convoi qui a intrigué les policiers, curieux de savoir ce que renfermait cette remorque aussi haute que le bus. Et voilà ce qu’ils ont découvert…Lyon : la police intercepte un attelage marocain qui roulait en surcharge et en toute illégalité

france3-regions.francetvinfo.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Vénissieux (69) : interpellé par la police, il appelle à l’émeute. Un policier blessé

Pendant une intervention des policiers, un Vénissian de 21 ans a appelé une trentaine de personnes à lancer une émeute sur les policiers.

Il est 18h à Vénissieux lorsque les forces de l’ordre interviennent. Ils tentent de dissiper un groupe qui, avec des motos, faisaient des rodéos. La situation se dégrade rapidement lorsque les policiers reçoivent des projectiles lancés par une trentaine d’individus. L’équipage de l’unité de sécurité de proximité locale riposte alors par des grenades. Un homme alors s’oppose à l’interpellation d’un des lanceurs de projectiles, et outrage les agents. Alors qu’il est lui-même interpellé, il appelle à l’émeute. Un des policiers a reçu 2 jours d’ITT. L’homme de 21 ans a reconnu les faits et sera présenté au parquet aujourd’hui.

www.lyoncapitale.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : « Chaque fois que nous ouvrons des places supplémentaires, de nouveaux réfugiés arrivent »

Alors qu’a débuté l’examen du projet de loi sur le droit d’asile, reportage dans la ville du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb sur l’antenne locale de Jesuit Refugee ­Service (JRS), organisation mondiale pour le soutien des migrants ­présente dans 40 villes en France – bientôt 11 de plus – et qui a mis au point le réseau ­Welcome, grâce auquel des familles françaises accueillent pour un temps limité – neuf mois, à raison d’un mois dans chaque famille – des demandeurs d’asile isolés.

[…] Comment faire face  ? « La pression est extrêmement forte, observe Stéphane Bouillon, le nouveau préfet du département et de la région, arrivé en octobre. Nous ne ­cessons d’ouvrir des places supplémentaires pour accueillir ces personnes, mais leur afflux est supérieur. » Les chiffres parlent d’eux-mêmes : «En cinq ans, précise le représentant de l’État, sur le Grand Lyon, les places d’accueil pour les demandeurs d’asile ont augmenté de 64 % et celles d’hébergement d’urgence de 77 %. Nous avons ouvert près de 16 000 places en CHRS, en hôtels et en foyers – il y en avait moins de 10 000 en 2012.» […]

« Ce chiffre a augmenté de 26 % par rapport à 2016, qui lui-même avait déjà progressé de 41 % par rapport à 2015, et depuis le début de cette année il a déjà crû de 16 %, souligne le préfet. Toutes nos places sont occupées à 100 % ; pour l’instant, nous avons du mal à maîtriser les flux. Chaque fois que nous ouvrons des places supplémentaires, de nouveaux réfugiés arrivent.  » Ce sont en majorité des Albanais (qui représentaient 35 % des demandeurs d’asile en 2017 dans le Grand Lyon), puis des Congolais, des Kosovars et des Nigérians. « Très peu de Syriens, d’Afghans et d’Irakiens sont venus par ici », souligne Stéphane Bouillon. Et le représentant de l’État de préciser : «  Nous ne sommes pas dans une invasion agressive.  » […]

Le Point

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Villeurbanne (69): Un homme avait tenté de foncer sur la foule à un concert en criant « je suis un terroriste », la police cherche des témoins

La police du Rhône vient de lancer un appel à témoin pour recueillir des témoignages supplémentaires pouvant l’aider à résoudre une enquête. Il s’agit d’en savoir davantage sur le déroulé de la soirée du 30 mars au cours de laquelle un homme avait tenté de foncer dans la foule lors d’un concert à Villeurbanne.

Les faits s’étaient déroulés au Double-Mixte sur le campus de la Doua. Le conducteur, âgé de 34 ans, vraisemblablement alcoolisé, avait passé une barrière de sécurité avant d’accélérer et de se diriger sur les spectateurs, créant ainsi un mouvement de panique.

Il était ensuite sorti de sa voiture en criant : « Je suis un terroriste ». Toutes les personnes susceptibles d’avoir des renseignements sont invitées à appeler à contacter les policiers de Villeurbanne au 04.37.57.10.21.

www.20minutes.fr

pic.twitter.com/1E8cRExRIH

— Police Nationale 69 (@PoliceNat69) April 16, 2018

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Marion Maréchal-Le Pen va installer son Académie politique à Lyon

C’est en effet à Lyon, dans le quartier de la Confluence, à deux pas du siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes que Marion Maréchal-Le Pen s’apprête à installer sa future académie de Sciences politiques. L’information nous a été confirmée par l’un de ses très proches, en l’occurrence le conseiller régional Thibaut Monnier.

Pour cette nouvelle aventure aux marges de la politique, l’ancienne députée Front National voit grand. Ce sont 400 m2 qui auraient été réservés pour accueillir dès la rentrée prochaine ses premiers étudiants. D’ici là, une communication officielle est prévue courant juin pour attirer les candidats. Pas besoin d’avoir sa carte au Front National ; ni même de partager les idées du parti que préside sa tante Marine. Comme l’a expliqué Marion Maréchal-Le Pen dans les colonnes de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il s’agit de « détecter et former les dirigeants de demain qui auront le courage, l’intelligence, le discernement et les compétences pour agir efficacement dans la société et au service de la société« .

S’il récuse être partisan, le projet est bel et bien éminemment politique. Son initiatrice parle d’un projet « libre et indépendant » qui vise à être « le terreau dans lequel tous les courants de la droite pourront se retrouver et s’épanouir« . L’objectif est de donner « des armes intellectuelles, culturelles, juridiques, techniques et médiatiques à (nos) jeunes afin qu’ils soient le plus performants possible dans l’entreprise comme dans l’arène politique« . (…)

www.lyonmag.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Tassin-la-Demi-Lune (69) : un curé agressé par un cambrioleur

Un curé a été blessé par un cambrioleur après une violente agression. Les faits se sont produits le lundi 9 avril vers 20h15 à la maison paroissiale Saint-Claude, située avenue du 8-Mai 1945 à Tassin-la-Demi-Lune.

Le curé, qui réside à cet endroit, a surpris un cambrioleur.

Mais en tentant de le mettre en fuite, il a été agressé.

Le cambrioleur l’a frappé et lui a porté deux coups au niveau du thorax et du dos avec un coupe-papier.

www.leprogres.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : des étudiants d’extrême-gauche tentent de pénètrer de force dans le commissariat pour libérer l’un des leurs

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon (69) : un bâtiment de la police visé deux jours de suite par des tirs, en pleine journée

Le bâtiment lyonnais a été visé ce jeudi et ce vendredi, en pleine journée. Des stores baissés jusqu’à nouvel ordre. C’est la consigne donnée par l’état-major policier aux fonctionnaires travaillant dans l’immeuble « Le Gouverneur », à Lyon (Rhône). […]

Dans ce bâtiment moderne du troisième arrondissement, situé au carrefour des rues André Philip et de la Part Dieu, sont hébergés plusieurs services de police. D’abord le SGAMI, le secrétariat général pour l’administration du Ministère de l’Intérieur sud-est, en charge de la logistique, mais aussi la direction zonale de la Police aux frontières (PAF). […]

En milieu de journée ce vendredi, un nouveau tir a visé cette fois la salle de repos des agents de la Police aux frontières, située au deuxième étage. […] « Quand j’ai quitté l’immeuble il y avait une patrouille postée devant. Ça fait peur. Je n’ai pas entendu les tirs mais désormais ça va être compliqué de travailler sereinement. Aujourd’hui nous avons vécu dans l’obscurité avec les stores baissés. » […]

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : un demandeur d’asile guinéen armé d’un couteau maîtrisé à la préfecture. Un policier blessé.

Un incident s’est produit ce mardi après-midi à la préfecture du Rhône, dans les locaux de la direction des migrations et de l’intégration.

Un demandeur d’asile guinéen très énervé, a fait un scandale au guichet, insultant et menaçant des agents en charge de l’asile. Des réservistes de la police ont tenté de calmer l’individu, qui était armé d’un couteau caché dans sa chaussette. Puis un équipage de police est intervenu et a dû user d’un pistolet à impulsion électrique pour maîtriser l’individu, qui a été interpellé et placé en garde à vue.

www.leprogres.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lyon : Un meurtrier présumé libéré pour une erreur de date

Un homme de 28 ans mis en examen pour meurtre a été remis en liberté aujourd’hui à Lyon après une erreur de date sur la convocation destinée à prolonger sa détention provisoire, a-t-on appris auprès de son avocat.

Il était détenu depuis le 3 octobre 2016, soit deux jours après les faits. Le 1er octobre 2016 au petit matin, deux groupes de jeunes s’étaient affrontés à la sortie d’une discothèque à Lyon. L’un avait frappé d’un coup de couteau un autre, âgé de 24 ans, le blessant mortellement. Quand un suspect est incarcéré, sa détention fait l’objet d’un renouvellement au bout de la première année, puis tous les six mois. Cet homme devait donc être convoqué avant le mardi 3 avril, or le juge des libertés et de la détention a fixé la date du 12 avril, hors des délais, a indiqué à l’AFP Me David Metaxas.

C’est assez « inespéré » pour lui car il va rester libre jusqu’à son procès, dont les dates ne sont pas encore fixées, l’instruction étant sur le point de se terminer, a-t-il ajouté. Aujourd’hui, les autorités judiciaires ne disposent pas « d’outils informatiques qui permettent d’éviter les conséquences d’une erreur humaine » et les dispositifs d’alerte sont toujours manuels et papier, indique une source judiciaire.

« C’est regrettable qu’aujourd’hui on ne dispose pas d’application informatique qui permette d’avoir des alertes automatisées », d’autant que le logiciel Cassiopée (qui informatise l’ensemble de la chaîne judiciaire) contient toutes les données, ajoute cette source.

www.lefigaro.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture