Cette mafia géorgienne qui pille la France

Trente-quatre « Voleurs dans la loi » sont jugés à Nancy. Plongée dans une organisation codée et ritualisée à l’extrême.

L’homme qui comparaît devant le tribunal de Nancy (Meurthe-et-Moselle) à partir du 4 juin est une légende : Kakhaber Shushanashvili, 46 ans, serait l’un des chefs d’un redoutable gang criminel venu du Caucase, les Vory v zakone, ou « Voleurs dans la loi ». Condamné à quinze ans de prison en Espagne l’an dernier, le Géorgien a été extradé vers la France, qui le soupçonne d’avoir commandité l’assassinat de l’un de ses compatriotes à Marseille, en 2010. Détenu à la prison des Baumettes, il est placé sous haute surveillance et cantonné à l’isolement 23 heures sur 24. « On le traite comme un monstre! » s’insurge son avocat, Silvio Rossi-Arnaud. Voilà dix jours, « Kakha » a été extrait de sa cellule phocéenne. Direction la Lorraine, où il est accusé de recel de vol en bande organisée et d’association de malfaiteurs.

Kakhaber Shushanashvili affronte les juges nancéiens en bonne compagnie. Ils sont trente-quatre dans le box vitré du tribunal, dont quatre femmes. Des Géorgiens pour la plupart, mais aussi quelques Azerbaïdjanais et Arméniens, tous membres du puissant clan de Tbilissi sur lequel règnent « Kakha » et son frère Lasha. Ce réseau de voleurs et de receleurs sévissait entre l’Alsace, la région parisienne, la côte atlantique, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse. Parmi eux figurent, outre Kakhaber, trois autres « boss » des Voleurs dans la loi: Zaza Elikashvili, Georgyi Elerdzhiya et Bidzina Bakuridze.

C’est dans les geôles soviétiques que la confrérie des Vory v zakone a forgé son mythe et ses codes. Ses membres s’engagent à ne jamais travailler, à ne pas coopérer avec la justice, à ne pas s’enrichir et à ne pas fonder de famille. En théorie du moins. Dans leur monde, les tatouages tiennent lieu de serment: une croix sur l’annulaire, pour dire « Je suis né voleur »; une rose des vents sur les genoux, signe du refus de la soumission face à l’autorité; un couteau sur l’avant-bras, promesse de représailles contre les responsables d’une éventuelle incarcération; une étoile à huit branches, marque des voleurs de haut rang et synonyme de rejet de toute coopération avec la police et le personnel pénitentiaire.

www.lexpress.fr

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nancy (54) : une femme rouée de coups et torturée par ses frères pour son comportement pendant le Ramadan

Deux hommes seront présentés cet après-midi devant la justice à Nancy pour avoir roué de coups leur soeur, lui coupant les cheveux, à cause notamment de son comportement pendant le ramadan, et frappé son compagnon, a-t-on appris auprès du parquet. Un des frères de la victime, une employée de banque âgée de 25 ans, « lui aurait reproché une relation amoureuse alors qu’elle n’était pas mariée et de se vêtir de manière indécente », lors d’une première altercation lundi soir au domicile de leur mère, a relaté le procureur de la République à Nancy, François Pérain.

Apprenant que sa soeur hébergeait un homme, il s’était rendu à son domicile mardi soir. Après avoir obligé ce dernier à quitter les lieux, « il frappait sa soeur au visage et dans les cotes et coupait ses cheveux à l’aide d’un couteau. Il blessait sa soeur au cuir chevelu provoquant une plaie vive sur plusieurs centimètres », a détaillé M. Pérain. Le compagnon, resté en bas de l’immeuble et qui avait appelé les pompiers, a été ensuite roué de coups par l’agresseur et un deuxième frère, arrivé en renfort sur les lieux. Alors qu’il parvenait à s’enfuir, les deux hommes ont tenté de le renverser avec leur voiture et l’ont menacé de mort devant le commissariat de police où il s’était réfugié. Les deux suspects, nés en 1982 et 1985, ont été placés en garde à vue mardi soir.

Le Figaro

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nancy (54) : handicapé, Dominique doit être porté pour assister au procès de son agresseur Faouzi B., accusé de tentative d’homicide

La cour d’assises de Nancy où aura lieu l’audience mardi n’est pas accessible en fauteuil. Ce sont des avocats qui vont porter la victime à bout de bras.

Le système D. Faute d’aménagement adéquat, c’est la seule solution qui reste à Me Karine Laprevotte pour permettre à son client handicapé d’assister au procès de son agresseur présumé. Ce mardi, débute devant la cour d’assises de Nancy (Meurthe-et-Moselle) le procès de Faouzi B., accusé de tentative d’homicide après avoir asséné un coup de marteau à Dominique C en juillet 2015.

Cette agression ultra-violente s’était déroulée dans l’enceinte du centre de détention de Toul où les deux hommes étaient incarcérés. Depuis, Dominique C., qui a bénéficié d’une suspension de peine, est très lourdement handicapé et doit se déplacer en fauteuil.

(…)

Le Parisien

Merci à moi

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Prière islamique à l’hôpital Mercy de Metz

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nancy (54): démantèlement d’un réseau de prostitution serbe

Trois Serbes ont été interpellés pour « proxénétisme aggravé » à Nancy à l’issue de dix mois d’enquête, a indiqué jeudi le service régional de police judiciaire.

Après dix mois d’enquête, les policiers du SRPJ, en collaboration avec la brigade de répression du crime, ont interpellé trois Serbes, âgés de 25, 27 et 38 ans. Basés à Domgermain, en Meurthe-et-Moselle, les trois proxénètes présumés louaient des appartements à Nancy, où une dizaine de femmes majeures, également originaires de Serbie, se prostituaient.

« En six mois, ils ont empoché 170.000 euros. Ils repartaient fréquemment en Serbie, pour ramener l’argent et faire valider les visas touristiques des filles », explique-t-on au SRPJ. Quelque 26.000 euros ont été saisis durant les perquisitions, ainsi que le livre de comptes. Les trois hommes s’arrogeaient 60% des gains et 40% était reversé aux prostituées. Les enquêteurs ont également retrouvé un règlement intérieur, selon lequel les femmes s’engageaient à ne pas tomber amoureuses d’un client. […]

L’enquête continue pour évaluer les mécanismes de blanchiment d’argent. Des clients vont également être entendus.

Europe 1

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le SMIC, un revenu insuffisant pour les étrangers sollicitant le regroupement familial

Le regroupement familial est une procédure qui permet à un étranger résidant en France de manière régulière de faire venir sa famille auprès de lui.

L’étranger qui souhaite se faire rejoindre par les membres de sa famille sur ce fondement devra remplir un certain nombre de conditions, cela en vertu des dispositions des articles L. 411-1 à L. 411-7 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile. Parmi ces conditions existe celle du montant des ressources dont doit justifier le demandeur au regroupement familial.

(…) Le 17 avril 2018, la 3ème chambre de la Cour administrative d’appel de Nancy a statué sur un refus relatif à une demande de regroupement familial présentée par un ressortissant tunisien.

Le requérant, de nationalité tunisienne, a sollicité un regroupement familial en faveur de son épouse le 4 décembre 2015. Le 23 décembre 2016, le Préfet du Doubs a, par voie d’arrêté, rejeté sa demande pour insuffisance de ressources. Le requérant a contesté ce rejet devant le Tribunal administratif de Besançon qui, dans un jugement du 12 octobre 2017 a rejeté sa demande tendant à l’annulation de l’arrêté litigieux. Le requérant a donc fait appel de ce jugement devant la Cour administrative d’appel de Nancy.

Dans son arrêt rendu le 17 avril 2018, la Cour administrative d’appel de Nancy a considéré que, entre autres, le requérant, ressortissant tunisien, n’établissait pas « qu’il aurait perçu des ressources supérieures à la moyenne mensuelle du salaire minimum de croissance » au cours d’une période donnée. La Cour administrative d’appel de Nancy a donc dénoncé le manque de ressources suffisantes de l’intéressé, cela au regard du montant du SMIC.

La Cour administrative d’appel de Nancy a par conséquent rejeté la requête de ce ressortissant tunisien demandant à bénéficier d’une procédure de regroupement familial.

Ainsi, il apparaît qu’un ressortissant étranger, désirant bénéficier d’une procédure de regroupement familial devra justifier de ressources supérieures au montant du SMIC, dès lors que sa famille comporte quatre personnes.

www.juritravail.com

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Jarny (54) : un père de famille entame une grève de la faim pour que son voisin, condamné pour agression sexuelle sur sa fille de 8 ans, déménage

Habitant de la commune de Jarny (Meurthe-et-Moselle), Francis Siedlewski exige une mesure d’éloignement contre un voisin, condamné en décembre dernier pour attouchements sexuels sur sa fille de huit ans.

«Ça fait quatorze ans que j’habite à Jarny et ce n’est pas à moi de déménager», prévient Francis Siedlewski. Ce père de famille a commencé une grève de la faim samedi 7 avril et s’est installé sur le parvis de la mairie de la commune de Meurthe-et-Moselle afin d’être «entendu par la justice». En lançant ces actions, il réclamait que son voisin, qui a été condamné en première instance pour agression sexuelle sur sa fille de huit ans, déménage, ou du moins qu’une mesure d’éloignement soit prononcée contre cet individu qui réside à seulement 22 mètres de son domicile.

Si le voisin de Francis Siedlewski, confondu par les traces ADN retrouvées sur la fillette, a été condamné à un an de prison avec sursis en décembre pour «attouchements sexuels», il a néanmoins décidé de faire appel du jugement.

(…) Selon son père, la fillette, totalement perturbée, a récemment dû subir une opération de l’estomac. «Elle avait des nœuds à cause du stress et a dû passer six heures au bloc. Ça ne peut plus durer comme ça», confie Francis Siedlewski.

(…) Le Figaro

Merci à valdorf

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nancy (54) : un surveillant de prison suspecté de trafic de téléphones interpellé sur un parking

Un surveillant du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville était étroitement surveillé depuis le mois de janvier par les policiers du SRPJ de Nancy. Le gardien, qui était précédemment surveillant à Fresnes (Val-de-Marne), était soupçonné de faire entrer des téléphones portables en détention à Nancy, rapporte l’Est Républicain. Il a finalement été interpellé mardi, sur le parking […]

L’article Nancy (54) : un surveillant de prison suspecté de trafic de téléphones interpellé sur un parking est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Tomblaine (54) : un homme tué à coups de couteau sous les yeux de sa femme et de ses enfants

Un homme de 23 ans a été tué à coups de couteau sous les yeux de ses trois enfants samedi soir à Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) et l’auteur présumé du meurtre a été interpellé, indique le parquet de Nancy. Vers 19h30, la victime, au volant de son véhicule avec son épouse et ses enfants, croise l’auteur présumé […]

L’article Tomblaine (54) : un homme tué à coups de couteau sous les yeux de sa femme et de ses enfants est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Metz : le futur hôtel ultra-moderne signé Philippe Starck sera surmonté d’une maison typiquement lorraine

Le maire (PS) de Metz, Dominique Gros, le créateur de renommée internationale et designer Philippe Starck et le groupe hôtelier américain Hilton ont dévoilé les plans du futur grand projet d’hôtel de la métropole. Il s’agit de la Maison Heler Metz, Curio Collection by Hilton. Le permis de construire a été déposé et l’ouverture est […]

L’article Metz : le futur hôtel ultra-moderne signé Philippe Starck sera surmonté d’une maison typiquement lorraine est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture