49

Saint-Sylvain-d’Anjou (49) : Deux « fausses » migrantes expulsées

Posted by on juin 6, 2017 at 9:33

Deux femmes voilées à la recherche d’un mari : l’incident au vide-greniers de Saint-Sylvain-d’Anjou vire à la polémique.

C’est vrai qu’on trouve de tout dans un vide-greniers, même des objets les plus insolites.

Mais de là à trouver deux femmes, assises sur un tabouret, annonçant clairement qu’elles cherchent un mari, la scène devient surréaliste.

Un témoin prévient l’auxiliaire de proximité qui intervient aussitôt pour évacuer les fauteurs de trouble. Conciliabule et départ de l’agent qui revient avec le maire, responsable de la sécurité publique. Ce dernier somme les intervenants de quitter les lieux et le festival définitivement. Canular ?

Provocation ? Pas le moins du monde. Il s’agissait d’une représentation en forme de théâtre de l’invisible de la Compagnie Arlette Moreau, venue de la Vienne spécialement pour le festival.

Le Courrier de l’Ouest

Merci à Guillaume

PARTAGEZ ! ...

Cholet (49) : le faux papa procurait de vrais papiers aux mamans ivoiriennes

Posted by on mai 19, 2017 at 6:58

Un Choletais a reconnu au moins treize enfants en Côte d’Ivoire. Une petite entreprise pour que les mères aient un titre de séjour. La famille était trop nombreuse pour ne pas attirer les soupçons. Un couple ivoirien a été interpellé lundi à Cholet (Maine-et-Loire), où il réside.

L’homme et la femme sont tous deux en situation régulière. Mais ils sont soupçonnés d’avoir mis en place un système frauduleux pour permettre à des femmes ivoiriennes d’obtenir un titre de séjour en France. Le stratagème reposait sur la reconnaissance par l’homme, âgé de 55 ans, d’enfants nés en Côte d’Ivoire. Au total, il aurait déclaré être le père de pas moins de treize enfants.

C’est le rapprochement qui a mis la puce à l’oreille du service état civil de la ville de Cholet. Qui a donné l’alerte, raconte le commissaire de police, Salah Belbellaa. […] L’homme ne se trouvait pas en Côte d’Ivoire aux périodes concernées. Le couple aurait agi « moyennant rémunération. Nous avons réuni un certain nombre d’éléments allant dans ce sens. »

L’homme et sa compagne, âgée de 39 ans, ont été laissés libre à l’issue de leur garde à vue. Mais l’enquête se poursuit, sur commission rogatoire d’un juge d’Angers. Les femmes ivoiriennes pourraient également être poursuivies pour déclaration frauduleuse à l’administration en vue d’obtenir un avantage indu.

Ouest France

PARTAGEZ ! ...

Angers (49) : un Marocain condamné à 12 ans de réclusion pour la tentative de viol d’une joggeuse

Posted by on avril 7, 2017 at 9:33

Un ressortissant marocain de 31 ans a été ce vendredi soir condamné à 12 ans de réclusion par la cour d’assises de Maine-et-Loire assortie d’une interdiction définitive du territoire

Le 4 juin 2015, en plein midi, il avait agressé une jeune femme de 24 ans qui faisait son jogging au parc Balzac. Après avoir tenté une première fois de l’aborder, il l’avait entrainée dans un bas côté où la végétation était très dense. Il l’avait très violemment frappé et tenté de la pénétrer digitalement.

L’intervention de témoins, plusieurs minutes après, avait mis un terme à l’agression. L’homme avait été interpellé peu après par les policiers.

Pendant ce procès d’assises, l’accusé est apparu très évasif, oublieux et fuyant. Il avait fini par reconnaitre « trois ou quatre coups » sans en expliquer la raison.

Il niait toutefois avoir eu l’intention de violer la jeune joggeuse.

Les jurés n’en ont rien cru. La peine va au-delà des réquisitions de l’avocat général qui étaient de 8 à 9 ans de prison.

Courrier de l’ouest

PARTAGEZ ! ...

Angers (49) : il tue sa femme de 24 coups de couteau, un Erythréen mis en examen

Posted by on avril 5, 2017 at 7:49

Il a pris son courage à deux mains. Cet enfant de onze ans a tenté de s’interposer dimanche soir entre sa mère et son père qui se disputaient tandis que ses deux autres frères de huit et cinq ans jouaient dehors dans l’allée des forgerons à Trélazé à-côté d’Angers. Il a finalement été évacué de l’appartement par son voisin de 16 ans.

La mère de famille, âgée de 35 ans, a subi 24 coups de couteau, dont un seul mortel au bras, de la part de son mari rapporte le Courrier de l’Ouest. Le suspect, Erythréen de 43 ans, a été placé en garde à vue puis mis en examen pour meurtre aggravé sur conjoint et violences avec arme sur mineur de moins de 15 ans par ascendant.

La victime était suivie par l’association SOS femmes et avait déjà déposé plainte pour menaces de mort. Classée sans suite. En novembre 2016, elle avait entamé une procédure de divorce.

20 minutes

Merci à templier

PARTAGEZ ! ...

Meurtre de Bilal à Angers (49) : Le tireur présumé s’est enfui en Tchétchénie

Posted by on mars 26, 2017 at 3:16

Meurtre de Monplaisir. Le tireur présumé s’est enfui en Tchétchénie

Info Ouest-France. L’enquête sur le meurtre de Bilal est dans l’impasse. En fuite, le tireur présumé serait parvenu à passer en Tchétchénie, son pays d’origine. Il serait désormais à Grozny, où il a été vu.

(…)

Ouest-France

Merci à Cgrave

PARTAGEZ ! ...

Nouvelle soirée de violences à Angers (49) : deux policiers blessés

Posted by on février 15, 2017 at 11:47
photo-1487111414-546114

Après la première soirée de violences hier à Angers dans le quartier de la Roseraie, ce soir nouveaux heurts de jeunes de la cité envers les forces de police.
Si les services de la Prefecture de Maine-et-Loire nous indiquaient ce soir » pas de voitures brûlées ». Les violences et les heurts se situaient ailleurs.
Avec un dispositif renforcé, les forces de police ont été les victimes de jets de projectiles et deux véhicules de police ont eu les vitres brisées. Les forces de police ont riposté par des jets assourdissants.

photo-1487111414-546114

La police aurait interpellé deux jeunes dont un majeur et un mineur et deux policiers ont été transportés au CHU pour des contrôles.

My-Angers.info

téléchargement

PARTAGEZ ! ...