Tag Archive

La journaliste anglaise qui a interviewé Pénélope Fillon dénonce l’exploitation hors-contexte de l’interview

Published on février 4, 2017 By fandetv

Affaire Fillon : la mise au point de celle qui interviewait Pénélope en 2007

Elle s’appelle Kim Willsher, est journaliste, et n’apprécie pas beaucoup la manière dont son interview de Pénélope Fillon est utilisé par les médias Français.

Une phrase sortie de son contexte

A lire sa réaction après la diffusion d’une partie de son interview par l’émission Envoyé Spécial sur France 2, Kim Willsher n’a pas apprécié que ces images soient « sorties de leur contexte » et que la phrase soit isolée de ses questions et du reste des réponses de Pénélope Fillon. Et la journaliste de préciser que son interview n’était pas axé sur un éventuel emploi, mais plutôt sur la vie d’une citoyenne britannique mariée à un homme politique Français.

Mise au point

Kim Willsher fournit également des détails sur l’entretien après avoir retrouvé ses carnets de notes de 2007. Elle précise : « selon mes notes d’interview, elle m’a dit qu’elle avait fait « des petites choses ici ou là » pour son mari, comme distribuer des tracts durant les campagnes électorales. Ensuite, elle a ajouté: « Je n’ai jamais vraiment été son assistante, ou quoi que ce soit dans ce genre-là. Je ne m’occupe pas de sa communication. »

Article intégral à retrouver sur MidiLibre

PARTAGEZ ! ...

Rachida Dati : « NKM a déjà négocié son poste de ministre. Je préviens les électeurs. »

Published on janvier 20, 2017 By fandetv

Rachida Dati était l’invité de France Info le 20 janvier 2017 à 8h30. Elle est revenue sur son conflit avec Nathalie Kosciusko-Morizet qui a été investie par François Fillon dans la circonscription de ce dernier, sans vote.

[embedded content]

« Nathalie Kosciusko-Morizet a toujours trahi ses électeurs. Elle a voulu être maire de Longjumeau, elle y a pas fait long feu. Elle a voulu être députée de l’Essonne, on a viré rappelez-vous – c’est Jean-Pierre Raffarin qui m’a dit ça – Villezère ils l’ont dégagé pour la mettre députée de l’Essonne parce qu’elle voulait absolument être députée. Elle a trahi ses électeurs. Elle vient à Paris dans le dos de tout le monde ! Dans le dos de tout le monde ! Elle a trahi ses électeurs, elle avait dit « Je ne veux que Paris … Je ne veux que Longjumeau … Je veux que l’Essonne … Je veux reconquérir, je suis courageuse, je vais dans le XIVe ». Et aujourd’hui, sans en parler à personne, elle dit « Tiens, je vais m’écraser là où ça peut emmerder tout le monde !« . La politique, c’est pas de la vengeance. Fillon se venge de moi en se disant « Ca lui fera les pieds ». Mais s’il pense que ça me fait de la peine, et bien ça me fait de la peine pour mes administrés. Et je vais vous le dire, elle a déjà négocié son poste de Ministre. Elle ne sera jamais là ! Elle sera jamais présente. Donc, je préviens les électeurs : elle ne sera pas là. A peine élue, elle sera déjà sur le futur combat de la Présidentielle de 2022 parce qu’elle trahira Fillon de la même manière, comme elle a trahi tous les autres. C’est ça qui écoeure les Français. »

« Moi, j’en fais pas un combat personnel. Je suis maire du VIIe (…) Vous savez, j’ai eu Brigitte Kuster hier, maire du XVIIe arrondissement, elle m’a dit « Rachida, je l’ai échappée belle parce qu’elle voulait ma circonscription, je me suis battue pour qu’elle ne sois pas dans ma circonscription« . De la même manière, la maire du VIIIe, vous l’avez entendue … Donc c’est pas une histoire personnelle, je suis maire du VIIe et députée européenne, mais je trouve qu’on ne peut pas à chaque fois mépriser les électeurs, parce qu’elle nous décrédibilise au passage … Et puis, nous ça nous affaiblit dans notre combat parisien (…) Si c’est Fillon qui décide (de l’investiture de NKM), c’est mépriser le Conseil National : Y’a eu un vote le 14 janvier disant que madame Kosciusko-Morizet était là où elle voulait être élue, dans le XIVe, et, en douce, on fait une commission … Moi, les élus parisiens, je les ai tous eus et ils m’ont dit « Nous n’avons pas participé à la commission de désignation » (…) Mais Je veux que la droite gagne (la présidentielle). »

PARTAGEZ ! ...

Rachida Dati menace Fillon de se répandre dans la presse s’il donne sa circonscription à NKM

Published on janvier 18, 2017 By fandetv

Rachida Dati menace François Fillon de se répandre ds la presse s’il donne sa circonscription à Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM)
– RMC, 18 janvier 2017, 7h21

[embedded content]

Plus de détails sur RTL

Depuis 2012, Rachida Dati convoitait une circonscription parisienne bien particulière en vue des élections législatives de 2017. La deuxième, plus précisément, celle qui couvre le Ve arrondissement, ainsi qu’une partie des VIe et VIIe arrondissement. Mais François Fillon a préféré offrir cette investiture en or pour la droite à Nathalie Kosciusko-Morizet, son ancienne rivale de la primaire de la droite. Un choix qui aurait rendu furieuse l’ancienne Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, selon Le Parisien.

D’autant que NKM avait tout d’abord annoncé son souhait de faire campagne pour les législatives dans le XIVe arrondissement, où elle est élue. Un combat qui s’annonçait toutefois compliqué face au député socialiste sortant Pascal Cherki.

Selon plusieurs participants, Rachida Dati serait d’autant plus en colère que cette investiture a été accordée « à la sauvette et sans vote » et émanerait d’un ordre direct de François Fillon. Les relations entre l’ancienne ministre et NKM sont plus que tendues, mais c’est au candidat Les Républicains que la députée européenne aurait décidé de s’en prendre. « Si Fillon donne sa circo à NKM, ce sera la guerre, et, faites gaffe, j’ai des munitions, je vais lui pourrir sa campagne« , aurait ainsi déclaré Rachida Dati selon Le Canard Enchaîné. Le nouveau champion de la droite n’a pas l’air de s’inquiéter pour autant. Selon des propos rapportés par L’Express, il aurait affirmé à ses proches avoir cerné la réaction de l’ancienne ministre: « Rachida veut nous faire toute une comédie, mais elle le fera quoiqu’il arrive ».

PARTAGEZ ! ...

Fillon : « La question de la laïcité ne se pose aujourd’hui qu’avec les musulmans »

Published on janvier 11, 2017 By fandetv

François Fillon interviewé par Jean-Jacques Bourdin le 11/01/17 sur BFM TV :

[embedded content]

« La tradition laïque a été détournée de son objectif. L’objectif de la laïcité française, c’est de faire en sorte que les religions ne pèsent pas sur le fonctionnement des institutions et des pouvoirs publics. Il y a eu des périodes où les catholiques ont essayé d’imposer leurs vues au gouvernement français. Il y a eu des périodes où la relation entre l’Etat et la communauté juive était tendue. Donc on a instauré des règles qui s’appellent la laïcité. Aujourd’hui, cette question ne se pose pas, ou plutôt ne se pose qu’avec une seule religion : elle se pose avec les musulmans, et essentiellement avec les intégristes musulmans. Voilà. »

PARTAGEZ ! ...

Marine Le Pen 1ère chez les policiers et gendarmes selon un sondage CEVIPOF pour LCI (05/01/2017)

Published on janvier 5, 2017 By fandetv

Marine Le Pen est 1ère chez les fonctionnaires selon un sondage CEVIPOF pour LCI publié le 5 janvier 20 17. L’étude a testé tous les candidats de gauche issus de la primaire.

[embedded content]

Dans le détail, Marine Le Pen est :
– 1ère chez les policiers et gendarmes (47%)
– 4ème chez les enseignants (7.6%)
– 1ère ex æquo avec Fillon dans la fonction hospitalière (22%)
– 1ère dans la fonction territoriale (21%)

Résultat détaillé :

FONCTIONNAIRES :
1 – Marine Le Pen (21.5%)
2 – François Fillon (20%)
3 – Manuel Valls (16%)
4 – Jean-Luc Mélenchon (16%)

POLICIERS ET MILITAIRES :
1 – Marine Le Pen (47%)
2 – François Fillon (29%)
3 – Manuel Valls (5.3%)
4 – Jean-Luc Mélenchon (3%)

ENSEIGNANTS :
1 – Manuel Valls (22.2%)
2 – Jean-Luc Mélenchon (21.6%)
3 – François Fillon (19.6%)
4 – Marine Le Pen (7.6%)

FONCTION HOSPITALIERE :
1 – Marine Le Pen (22.2%)
1 – François Fillon (22.2%)
2 – Emmanuel Macron (17%)
3 – Jean-Luc Mélenchon (17%)

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE :
1 – Marine Le Pen (21%)
2 – François Fillon (18%)
3 – Manuel Valls (17%)
4 – Emmanuel Macron (15%)

PARTAGEZ ! ...

Pour Fillon, la communauté musulmane est la seule qui pose problème

Published on novembre 12, 2016 By fandetv

Le 12 novembre 2016, BFM TV diffusait en direct le meeting de François Fillon à Biarritz.

[embedded content]

Il y déclarait : « Il y a un dernier problème qu’il faut régler, et c’est le plus difficile parce que c’est un problème culturel, de civilisation, de long terme, c’est la question de la place de l’Islam dans la République française. Je veux parler de la place de l’Islam dans la République française parce que je ne veux plus faire comme tous les autres hommes politiques, et comme moi-même je l’ai fait pendant longtemps, je ne veux plus parler de communautarisme. Je ne veux plus vous dire qu’il faut lutter contre «les communautarismes». Je l’ai dit comme tout le monde, mais en réalité, il n’y a pas des «communautarismes». Y’a pas de communautarisme catholique qui menace la République française. Y’a pas de communautarisme protestant qui menace la République française. Y’a pas de communautarisme juif qui menace la République française. Y’a pas de communautarisme bouddhiste ou je ne sais quoi … Y’a juste un problème, c’est le problème de la montée de l’intégrisme au sein de la communauté musulmane, et c’est ce problème-là qui doit être réglé. (APPLAUDISSEMENTS). C’est très important d’aborder la question comme cela, parce que si on continue à l’aborder comme le font tous les autres, qu’est-ce qu’on va faire ? On va durcir ce qu’on appelle les «lois de la laïcité». Donc ça veut dire qu’on va réduire la liberté religieuse de millions de Français, catholiques, protestants, juifs, etc, pour résoudre un problème qui ne les concerne pas, et qui ne concerne que les musulmans. (APPLAUDISSEMENTS).

PARTAGEZ ! ...