Amis juifs de France, dénoncez avec nous les ignobles propos de la famille Klarsfeld

Lettre ouverte à nos compatriotes juifs

Sous le prétexte de « la défense du 8 mai 1945 », ce lundi 7 mai, sur une pleine page d’un quotidien national, un communiqué signé par les 3 membres de la famille Klarsfeld (père, mère et fils) lance un cri d’alarme contre, je cite : « les pulsions nationalistes, antisémites et xénophobes, qui s’intensifient en Europe »,et dans la foulée, contre « les partis populistes et l’extrême-droite », cette dernière décrite comme puissante et en progression, sous-entendant ainsi : « dangereuse ».

S’ensuit une mise en garde terrifiée (et qui se veut terrifiante) sur le risque d’une victoire de la « droite extrême », laquelle serait en mesure de remporter les prochaines élections européennes et présidentielle, avec comme conséquences l’apparition « de valeurs de peur et de haine,qui empêcheraient ainsi » (ce dernier terme signifiant inéluctablement) « l’intégration des populations issues de l’immigration et qui pousseraient les Juifs à quitter l’Europe » !

Conclusion ampoulée et alambiquée de ce communiqué ; « la France et l’Allemagne doivent refonder l’Union européenne » et « le peuple français doit réagir et montrer l’exemple come il l’a fait en mai 2017 ».

Je ferme ce ban nauséeux. Et je me permets, en qualité de patriote français de m’adresser aux  français juifs qui pourraient se laisser convaincre, ou influencer, par ce libelle, mensonger et injurieux, condensé d’un double déni de vérité et véhiculant un message biaisé. Il me paraît en effet nécessaire de mettre les choses au point en ce qui concerne le nationalisme français (et par extension européen) en 2018, et de tenter de mettre fin (ou pour le moins, de répondre) aux déclarations férocement anti « nationales »et intellectuellement malhonnêtes, de quelques individus de confession juive (et qui souvent, malgré leur notoriété officielle ou publique, ne représentent qu’eux-mêmes) tels la famille Klarsfeld, le CRIF – Conseil Représentatif des Institutions Juives de France-, l’UEJF -Union des Etudiants Juifs de France).

Petit rappel en passant : Francis Kalifat, président du CRIF a décidé que Marine Le Pen devait être écartée de la marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, au motif d’une prétendue sur-représentativité d’antisémites au Front national. Mais pas un mot de sa part sur la sur-représentativité d’antisémites (indéniable celle-là) dans la communauté musulmane (par ailleurs officiellement représentée à cette manifestation, par le vice-président du CFCM – Conseil français du culte musulman-) ! Cherchez l’erreur.

Premier déni de réalité, premier mensonge : la famille Klarsfeld, chasseurs émérites de nazis rescapés de 45, sait pertinemment que ces derniers ont été pratiquement tous éradiqués de la surface du globe et que stricto sensu, aucun parti politique européen ne se revendique aujourd’hui, de près ou de loin, de l’idéologie nazie. Pourquoi alors, sous le couvert de ses actions en faveur de la reconnaissance et de la mémoire de la Shoah, persiste-t-elle à mener en parallèle un combat devenu aujourd’hui totalement dépassé, hors du temps, hors de la réalité, et à continuer à faire l’amalgame : nationalisme (et par extension le patriotisme) = peurs = haines = antisémitisme.

L’antisémitisme d’arrière-grand-papa est mort, à jamais. Et c’est heureux. Maurras est mort, et enterré. Pétain est mort, et enterré. L’antisémitisme « autochtone »est bien sûr toujours présent dans toutes les couchs de notre société, mais de façon diluée, disparate, non organisée idéologiquement (comme d’ailleurs tous les courants ou perceptions politiques personnelles « anti-quelque chose »).

Que la famille Klarsfeld n’apprécie pas Marine Le Pen et qu’elle milite contre son élection à la Présidence de la république de 2017, c’est son droit. Mais quand, pour ce faire, elle associe à sa candidature une photo de camp de concentration, cela n’est pas acceptable. Il en est de même pour le contenu obsessionnel de ce brûlot politique et sociétal, truffé de plusieurs allégations délirantes et mensongères :

-les nationaux (j’insiste sur cette dénomination, excluant le terme « nationalistes », à la connotation trop marquée, justement, par la faute de nos adversaires), donc les nationaux au pouvoir, ce serait « l’impossibilité d’intégrer les immigrés »(alors que la démonstration est faite depuis longtemps qu’une forte majorité d’entre eux, installés depuis longtemps -voire sur 2, ou 3 générations- ne veulent pas s’intégrer dans le moule français).

-les nationaux au pouvoir, cela « pousserait les juifs à quitter la France »(alors que la démonstration est faite -et les Klarsfeld sont bien placés pour le savoir-) que depuis quelque temps déjà de très nombreux juifs ont fui certaines banlieues, devenues trop dangereuses pour eux -la Seine-Saint Denis en particulier- ou qu’ils ont quitté définitivement notre pays pour Israël.

Deuxième déni de réalité, complémentaire du premier et mensonge par omission volontaire, : la famille Klarsfeld ne peut pas ignorer que la montée de l’antisémitisme, qui s’est développé considérablement ces derniers temps sous des formes non plus verbales, ou polémiques ou simplement oratoires, ou intellectualisées (sous le couvert par exemple de l’antisionisme),  mais qui s’est traduit par des actes inouïs de violences barbares et de morts (du jamais vu en France -en dehors de la période de l’occupation nazie – depuis des siècles), est exclusivement le fait d’individus issus de la communauté musulmane. La famille Klarsfeld ne peut pas ignorer le manifeste des 300 sommités qui ont témoigné à ce sujet. Que la famille Klarsfeld fasse l’impasse totale de cette situation de fait et avérée, et qu’elle cible uniquement son attaque sur les nationaux, est une honte, une abjection.

A contrario de toutes ces vilénies jetées sur les nationaux, je souhaite faire savoir deux choses à mes amis et compatriotes juifs (et cela en surprendra certainement quelques uns).

Tout d’abord : beaucoup de nationaux, loin d’être antisémites, se sentent plutôt comme reliés par une sorte de confraternité avec le monde juif. Nombre d’entre eux partagent (comme avec moi) leur admiration pour le destin d’Israël depuis 1948 et envers les juifs, les Israéliens et bien évidemment Israël.  Tsahal et le Mossad, ainsi que le patriotisme des Israéliens, sont des références et des modèles pour eux.

Second lieu : les événements qui se déroulent actuellement sur notre sol, et qui ne pourront qu’aller en s’aggravant si l’on ne prend pas les bonnes mesures qui s’imposent, ainsi que le fait que les juifs soient, statistiquement (terme indécent ; mais vérité oblige !) les plus exposés actuellement, ne peuvent que nous amener, tous compatriotes, à lutter ensemble, si besoin était, contre le même ennemi commun éventuel. Que les juifs de France sachent qu’en cas de situation de crise maximale ou extrêmale, ils n’auront pas de meilleurs soutiens que les nationaux.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un ancien sans-papiers algérien raconte comment Marine le Pen l’a défendu lorsqu’elle était avocate

Hier soir, C8 a diffusé en prime une enquête intitulée « Marine Le Pen est-elle (vraiment) finie », qui souhaitait revenir notamment sur le parcours de la leader du Front National, notamment lorsqu’elle était avocate.

Au début de sa carrière, Marine le Pen s’était portée volontaire aux permanences de comparutions immédiates où défilaient de nombreux sans-papiers. Les journalistes ont retrouvé un homme, d’origine algérienne, qu’elle a défendu, Nour-Eddine, et il a livré un témoignage exclusif.

L’homme, qui se souvient avoir été d’abord très surpris, se demandant même si elle ne voulait pas « faire de la provoc’ », se souvient d’une femme qui « n’est pas raciste », et qui était « avenante, gentille, comprenant vraiment ma situation. ». « Elle m’a soutenu », affirme l’homme. Marine le Pen l’aurait même protégé de militants du Front National en lui donnant quelques conseils pour ne pas qu’ils s’en prennent à lui.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Marine Le Pen à Nice : Christian Estrosi dénonce la « dimension nauséabonde » du rassemblement FN

Marine Le Pen organise pour le 1er mai un meeting avec ses partenaires européens à Nice. De quoi faire réagir très vivement Christian Estrosi, le maire LR de la ville, interrogé par Patrick Cohen.

« Lorsque j’ai appris l’information, j’ai ressenti une profonde tristesse pour ma ville », a commenté l’édile mardi matin, au micro de la matinale d’Europe 1.

Les nationalistes du continent à Nice. Marine Le Pen devraient ainsi apparaître mardi aux côtés des autrichiens du FPÖ, des néerlandais du Parti pour la Liberté ou encore des belges du Vlaams Belang, tandis que le leader italien de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, n’a pas encore confirmé sa venue. « C’est terrifiant de voir au fond le vrai visage du FN. En invitant des gens aussi sulfureux, on mesure tout de suite ce que ça peut représenter« …[…]

La tentation frontiste de LR ? […] « Je dis à tous ceux qui seraient tentés par des rapprochements : ne tombez surtout pas dans ce piège ! »

Europe 1

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Thierry Mariani (LR) pourrait rejoindre le FN pour les Européennes de 2019

Thierry Mariani, ex-ministre de Sarkozy, pourrait rejoindre, à titre personnel, le parti lepéniste pour les Européennes de 2019.

«Il est pris par l’aigreur car il n’a pas digéré sa défaite aux dernières législatives. En tout cas, s’il joint le geste à la parole en rejoignant le FN, on l’exclut dans les dix secondes qui suivent ! (un lieutenant de Laurent Wauquiez)»

«Je n’ai pas donné mon accord», répond de manière elliptique Thierry Mariani. Trois semaines après son interview dans le JDD en faveur d’un rapprochement entre les Républicains et le Front national, l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy s’arme désormais de prudence quand on l’interroge sur la possibilité qu’il rejoigne, à titre personnel, le parti d’extrême droite.

Et pourtant, selon nos informations, les discussions sont tout sauf en sommeil. Elles vont même bon train. Après un dîner organisé juste avant la présidentielle, Marine Le Pen et Thierry Mariani se sont retrouvés fin février, quelques jours avant le congrès de Lille. Une rencontre qui a duré une heure trente, «et ça s’est bien passé», confie un élu frontiste. Une discussion où il a été question des points de convergence et de divergence entre les deux, de l’avenir du mouvement fondé par Jean-Marie Le Pen, et des intentions politiques de l’ex-député LR.

A tel point que la question de sa présence sur la liste Front national aux élections européennes n’est plus qu’un secret de polichinelle en interne. Mais pas en tête de liste, « car trop compliqué de placer une personnalité issue de l’ouverture à ce poste clé», dit-on au Carré, le siège du FN, à Nanterre. En revanche, règle de la parité oblige (un homme, une femme, et ainsi de suite sur la liste), c’est donc en troisième position que Thierry Mariani pourrait atterrir en juin 2019. […]

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les journalistes de BFM TV tiennent le CRIF pour responsable des tensions lors de la Marche Blanche pour Mireille Knoll

Olivier Truchot : «Comment expliquer les réaction hostiles à Jean-Luc Mélenchon ?» Bruno Jeudy : «Une partie du CRIF était hostile à sa venue et ne voulait pas qu’il vienne, ainsi que Marine Le Pen (…) Je rappelle quand même que Kalifat (Pdt du CRIF) était dans une contradiction car il voulait que tous les […]

L’article Les journalistes de BFM TV tiennent le CRIF pour responsable des tensions lors de la Marche Blanche pour Mireille Knoll est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un journaliste : «Sur les réseaux sociaux, dès qu’on dit du mal de Poutine, on est assaillis de gens qui le défendent. C’est très impressionnant.»

Jean-Dominique Merchet (journaliste à l’Opinion) : «Sur les 4 candidats arrivés en tête de la présidentielle, 3 étaient pro-Poutine, Mélenchon, Marine Le Pen, François Fillon, et Macron qui était le moins pro-Poutine était beaucoup moins hostile à la Russie que ne l’était François Hollande. Dire que Poutine n’est “pas populaire”, peut-être chez les analystes et […]

L’article Un journaliste : «Sur les réseaux sociaux, dès qu’on dit du mal de Poutine, on est assaillis de gens qui le défendent. C’est très impressionnant.» est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rioufol : «Il y a une imbécillité de LR à fixer des lignes rouges avec le FN mais s’ils veulent perdre à nouveau, qu’ils continuent comme ça»

Ivan Rioufol (Le Figaro) plaide pour un rapprochement FN/LR : «Il y a des ponts entre Laurent Wauquiez et Marine Le Pen sur l’immigration ou l’islam. Il y a une imbécillité intellectuelle à se mettre des lignes rouges, mais s’ils veulent perdre à nouveau, qu’ils continuent comme ça.» – LCI, 11 mars 2018, 18h41

L’article Rioufol : «Il y a une imbécillité de LR à fixer des lignes rouges avec le FN mais s’ils veulent perdre à nouveau, qu’ils continuent comme ça» est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Marine Le Pen présente les troix axes du projet du Rassemblement National

Lors du discours du congrès du FN qui s’est tenu dimanche 11 mars à Lille, Marine Le Pen a défini les grands axes du projet politique de son nouveau parti : « Nous sommes le parti des fidélités. Fidélité à nos engagements, fidélités à notre pays, notre culture, à notre peuple, à nos valeurs de […]

L’article Marine Le Pen présente les troix axes du projet du Rassemblement National est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le nouveau nom du « Front National » sera « Rassemblement National »

https://twitter.com/LucieSoullier/status/972854670711492608 .@MLP_officiel veut changer le nom du @FN_officiel mais annonce qu’elle gardera le logo, une flamme inspirée du mouvement néo fasciste italien MSI #AFP — Anne Renaut (@AnneRenaut) March 11, 2018

L’article Le nouveau nom du « Front National » sera « Rassemblement National » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture