Danemark : La ministre de l’Immigration demande aux musulmans de prendre des congés pendant le mois de ramadan pour éviter des conséquences négatives sur le reste de la société danoise

La ministre danoise à l’Immigration et l’Intégration, dont les déclarations sur les étrangers font souvent polémique, a appelé lundi les musulmans à prendre des congés pendant le ramadan au nom de la sécurité au travail.[…]

«Je me demande si un impératif religieux commandant d’observer un pilier de l’islam vieux de 1.400 ans est compatible avec la société et le marché du travail que nous avons au Danemark en 2018», poursuit-elle.

La ministre, membre du parti Venstre (centre-droit, libéral) du chef du gouvernement Lars Løkke Rasmussen, dit craindre les effets du jeûne sur «la sécurité et la productivité» lorsque par exemple des chauffeurs de bus «n’ont ni bu ni mangé depuis plus de dix heures». «Cela peut être dangereux pour nous tous», prévient-elle.

Controversée mais populaire, Inger Støjberg, 45 ans, orchestre depuis 2015 la politique migratoire restrictive du Danemark. Elle avait déclenché un concert de protestations en mars dernier en publiant sur sa page Facebook une photo d’un gâteau célébrant « le cinquantième amendement durcissant » les lois anti-immigrations prises par le gouvernement.[…]

Le Vif

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les parents de Sophie Lionnet, esclave tuée par un couple musulman, attendent encore que justice se fasse

Les parents de Sophie Lionnet passeront la Pentecôte dans l’attente du verdict sur la culpabilité du ou des auteurs de la mort de leur fille, Sophie Lionnet. Après huit heures d’attente vendredi 18 mai à Old Bailey, la haute cour criminelle de Londres, les parents sont obligés de passer le week-end en Angleterre avant de prolonger l’attente à nouveau à partir du lundi 21 mai.

Après deux jours et demi de délibération, le jury ne s’est pas encore prononcé sur la culpabilité – ou non – de Sabrina Kouider et Ouissem Medouni accusés du meurtre de la jeune fille au pair de 21 ans originaire de l’Aube. En revanche, le couple avait dès le début du procès plaidé coupable de destruction du corps par crémation après avoir été pris en flagrant délit le 20 septembre 2017 dans le jardin de leur maison à Southfields, dans la banlieue de Londres

Source:  http://www.lest-eclair.fr/68968/article/2018-05-18/le-verdict-dans-l-affaire-sophie-lionnet-entre-le-21-et-le-25-mai

L’assassinat de Sophie Lionnet permet de constater qu’en France, seuls quelques sites de réinformation ont osé suggérer que la jeune fille au pair française a fait l’objet d’un meurtre lié à sa non appartenance à l’islam.

Plusieurs sites de réinformation y sont allés timidement, se contentant de reprendre, sans tag particulier, certaines données répercutées par les médias officiels. Ainsi, le site « les Observateurs », bien connu de l’islamophobisphère, consacre une brève à la défense d’Oussem Medouni, qui prétendait lorsque les pompiers ont été alertés par le voisinage qui avait été incommodé par l’odeur de la jeune fille en train de brûler, qu’il faisait griller un mouton.

https://lesobservateurs.ch/2018/03/21/meurtre-de-sophie-lionnet-ouissem-medouni-pretendait-griller-un-mouton/

L’évocation d’un mouton grillé met sur la piste des moeurs mahométanes en raison de l’importance du mouton dans l’islam, mais rien n’est explicite. Rien d’explicite non plus dans l’article de Fdesouche, un site que je ne consulte jamais pour ma part tant il se contente souvent de répercuter des informations sans analyser ni émettre de jugement, comme dans le cas présent, un article du Figaro !

http://www.fdesouche.com/972751-jeune-fille-au-pair-tuee-a-londres-ouverture-du-proces-du-couple-de-suspects#

Et c’est justement le Figaro d’hier qui semble fait une belle démonstration de politiquement correct, si l’on s’en tient du moins à la partie accessible au lectorat non abonné sur internet (donc sans doute la majorité des lecteurs) :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/20/01016-20180520ARTFIG00152-la-vie-pas-toujours-revee-des-jeunes-filles-au-pair.php

« Le procès du meurtre de Sophie Lionnet a mis en lumière les expériences parfois difficiles de ces jeunes qui partent sans vérifier leurs conditions d’accueil. »

Eh oui ma bonne Dame, ou mon bon Monsieur, la faute à la vie des jeunes filles au pair ! N’insinuons rien quant au profil des accusés !

Les commentaires sont moins timorés sur le site de « Réseau libre.org » qui met bien en évidence le contexte : un couple dit « franco-algérien », usant de tout le laxisme de nos démocraties quant à la binationalité, installé à Londres grâce à la libre circulation des personnes en UE, au Royaume-uni, paradis musulman (au point que des entreprises existent pour aider les musulmans ayant la nationalité française à s’y expatrier pour vivre d’une manière plus conforme à la loi islamique).

Un couple très macronien, en somme ! Sans doute ont-ils voté « en Marche » aux élections de 2017 en tant que Français installés à l’étranger. Ils ont le profil typique d’électeurs de Macron en tout cas.

https://reseaulibre.org/site/2017/09/23/un-couple-franco-algerien-exemplaire/

La presse française et les sites de réinformation français n’iront cependant pas plus loin, sauf Riposte laïque et Résistance républicaine.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/28/msn-sacharne-sur-lelandais-et-excuse-quasiment-la-musulmane-kouider-qui-a-tue-sophie-lionnet/

https://ripostelaique.com/coraneries-a-londres-la-baby-sitter-etait-francaise-ses-assassins-esclavagistes-musulmans.html

Pourtant, le profil de Sophie Lionnet était intéressant, en particulier en ce que la jeune femme était une militante de la cause animale et donc probablement opposée au mode d’abattage halal !

Le site américain « Muslim issue » met aussi en avant la différence sociologique entre une famille musulmane et une jeune fille au pair française de souche non musulmane :

https://themuslimissue.wordpress.com/2017/09/28/uk-muslim-host-family-arrested-after-neighbours-hear-screams-and-smell-body-burning-of-french-nanny/

Compte tenu des nombreux attentats islamistes subis en Europe et dans le monde, on ne peut que s’indigner que les journalistes, dans leur ensemble, n’évoquent même pas comme une hypothèse possible le fait que ce soit une agression de la même nature que la décapitation de Hervé Cornara, l’assassinat de Jean-Baptiste Salvaing, poignardé, et Jessica Schneider, égorgée, qui eux aussi ont été tués dans des lieux qui leur étaient familiers (leur entreprise, leur domicile) et non pas, comme dans d’autres cas d’attentats islamistes, dans un endroit public quelconque comme un supermarché ou dans la rue.

Il n’est certes pas de la compétence des journalistes de statuer à la place de la justice, qui devrait rendre son verdict dans les jours à venir (http://www.lest-eclair.fr/68968/article/2018-05-18/le-verdict-dans-l-affaire-sophie-lionnet-entre-le-21-et-le-25-mai) mais sachant à quel point les journalistes savent dans d’autres affaires insinuer, et même prendre parti, quel étrange silence de leur part quant à la possibilité d’une agression islamiste contre une jeune fille qui était assimilée à un mouton en train de griller… un indice loin d’être neutre !

La justice aura-t-elle le courage de prendre en compte ces éléments pour retenir le caractère terroriste de l’acte, une qualification qui implique souvent des différences dans le traitement d’une affaire, l’acte terroriste faisant l’objet d’une sévérité plus grande (notamment en ce qu’il rend applicable l’infraction d’apologie du terrorisme, que le Conseil constitutionnel français vient de reconnaître conforme à la Constitution le 2 mai dernier) ?

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Selon Boutih, Mélenchon pousse les jeunes à la haine et à rejoindre l’Etat islamique

 Invité de l’émission «On n’est pas couché», l’ex-député socialiste de l’Essonne a violemment chargé son ancien camarade de parti.

La comparaison a de quoi surprendre.

Invité de l’émission «On n’est pas couché» sur France 2 samedi, l’ex-député socialiste Malek Boutih a livré une attaque violente contre Jean-Luc Mélenchon, coupable selon lui d’attiser une «haine» qui radicalise certains jeunes.

À tel point que La France insoumise serait un «sas» avant de rejoindre, dans le pire des cas, les rangs de Daech. «Quand M. Mélenchon biberonne à la haine une jeunesse, (…) oui, ça amène à ça… Quand toute la tonalité est violente, tout vous amène à la violence»,

estime l’ancien patron de SOS Racisme.

«Ce qui a tué la gauche, ce n’est pas Macron. C’est qu’elle est devenue méchante, aigrie, elle est devenue juste la volonté de combattre, de détruire. Elle a perdu ce qu’elle avait de plus beau: l’espérance, le fait de dire que demain ce sera mieux», a développé Malek Boutih.

D’après l’ex-proche de Manuel Valls, «les jeunes d’aujourd’hui qui partent vers le radicalisme ont croisé des militants politiques» qui, «au lieu de leur parler positivement, les ont caressés dans le sens du poil».

Et l’ancien élu de banlieue d’égréner le discours responsable de cette dérive d’après lui: «T’as raison d’avoir la haine, ouais c’est un pays pourri, ouais vous êtes maltraités…»

«Il est inutile à la République»

Le danger, selon l’auteur d’un clivant rapport parlementaire sur la jeunesse tentée par le fondamentalisme religieux, provient du fait que «toute une génération ne croit plus en la démocratie, pense que c’est un décor en carton-pâte».

Comparant l’islamisme à «un nouveau nazisme», Malek Boutih affirme que cette mouvance contient des «segments très violents» en son sein.

Et qu’elle pourrait être incarnée dans quelques années, «pourquoi pas», par «un terrorisme écologiste».

Ce n’est pas la première fois que l’ancien vallsiste s’en prend directement à Jean-Luc Mélenchon, qu’il côtoyait au sein de l’aile gauche du PS avant que l’intéressé ne claque la porte de la rue de Solferino. Il y a près de deux mois, fin mars, Malek Boutih constatait sur RMC que le leader des Insoumis était «incapable de peser en dehors du spectacle électoral». «Regardez comment, avec un groupe à l’Assemblée nationale, il est inutile à la République. Regardez comment dans les luttes sociales, à chaque fois qu’il s’en mêle, c’est aux dépens de ceux qui y participent. Il n’a pas de rôle», tançait-il.

Nous sommes d’accord : Mélenchon qui bâtit son affaire sur l’électorat musulman est un boutefeu de l’islam en France.

Mais on aimerait que Boutih examine, aussi,  ses propres responsabilités quant à la création de « SOS racisme », cette gigantesque manipulation du milieu des années 80 qui a, littéralement, pourri la vie politique française, la  France …

Et qui continue à la pourrir : en premier lieu il faut  donc sortir de ce type d’impostures qui a fait de tous les Français des Dupont Lajoie …

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Aix en Provence l’islamisée récupère en plus Mourad Hamza, imam défendant Tariq Ramadan

Illustration : Mourad Hamza, imam d’Aix-en-Provence

CHRONIQUES QUOTIDIENNES DE L’ISLAMISATION N°25

Depuis plusieurs décennies, l’islam s’est implanté au sein de la ville d’Aix en Provence avec plusieurs mosquées et lieux de prière, un Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans en collaboration avec le CNRS, de nombreuses associations musulmanes locales et une antenne des Etudiants Musulmans de France (EMF). C’est aujourd’hui un islam rigoriste qui est véhiculé à travers ces différentes structures, ce qui a conduit le Ministère de l’Intérieur à fermer la première mosquée des Bouches du Rhône en février 2017, la Mosquée du Calendal. Située à Aix en Provence, ce lieu de culte diffusait des prêches de haine tendant à rejeter l’autorité de l’Etat français, la laïcité, la démocratie et les Constitutions contraires à la loi divine. L’imam s’était insurgé contre l’appel du conseil régional du culte musulman à participer à une messe dans une église après l’attentat au couteau perpétré contre le père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray en juillet 2016.

Dans une vidéo récente datant de février 2018, Mourad Hamza, un autre imam diffusant sa doctrine fondamentaliste dans les mosquées du sud de la France, à Aix-en-Provence, Arles et Marseille, appelle à une mobilisation de soutien en faveur de Tariq Ramadan. Il se réfère au Coran en expliquant que ce livre représente le cadre pour la société. Cet imam antichrétien et « antisioniste » évoque une campagne de calomnies à l’encontre de Tariq Ramadan, un emprisonnement arbitraire et sans témoin par des individus qualifiés de « menteurs » aux yeux d’Allah. Il récuse les témoignages des jeunes femmes qui ont mis en cause Tariq Ramadan, considérant que ce dernier a été injustement jeté à la vindicte populaire.

[embedded content]

Les tensions sont palpables aujourd’hui entre la population aixoise de souche et la communauté musulmane. Cette dernière, forte de sa démographie croissante, intensifie les incivilités au sein de la ville. En témoigne la violente altercation, au mois d’avril 2018, entre un groupement de motards et des racailles dans les rues d’Aix en Provence :

[embedded content]

Aix-en-Provence est une commune française du Sud-est de la France, dans le département des Bouches-du-Rhône. Elle forme avec 35 autres communes le pays d’Aix au sein de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Fondée en 122 avant J.C par la garnison romaine, Aix devient la capitale du comté de Provence. La Cathédrale Saint-Sauveur fut construite selon la tradition chrétienne, Saint-Maximin venant de Palestine avec Marie-Madeleine sur une barque appartenant à Lazare pour édifier sur le site une modeste chapelle dédiée au Saint-Sauveur.

Célèbre centre culturel et universitaire, Aix-en-Provence est la ville où Paul Cézanne a passé sa vie et Emile Zola ses dix-huit premières années.

A l’heure où la première pierre du nouveau Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence vient d’être posée par la Ministre de la Justice et la Maire de la ville, espérons que la justice qui y sera rendue saura préserver les principes de notre République Française afin de lutter efficacement contre l’islamisation de cette région de Provence :

[embedded content]

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Paris : les pâtisseries du ramadan pour recréer l’ambiance du bled

Le Ramadan a commencé depuis jeudi, et pour les musulmans de Paris, c’est aussi l’occasion de choisir entre un nombre impressionnant de gâteaux. Mais bien sûr, à déguster à la rupture du jeune, chaque soir à la nuit tombée. « Les Algériens préfèrent les « kalbalouz », des pâtisseries fourrées, et le « millefeuille », zlabia et surtout celui de Boufarik, une fabrication 100% algérienne, annonce fièrement le propriétaire de la pâtisserie orientale. Alors que les Tunisiens préfèrent les pâtisseries plus légères, surtout les femmes ».

[embedded content]

« Ce n’est pas jeuner, ne pas manger et boire, c’est aussi jeuner, pour tout ce qui n’est pas bon en fait, explique une jeune femme. C’est aider les autres, penser aux autres. Mais c’est vrai qu’on a toujours un manque du bled, on essaye de créer une ambiance ici à Paris. »

Changement d’ambiance, justement, rue Saint Honoré, dans ce quartier chic de Paris. Ici, on revisite la pâtisserie orientale avec de la mangue, de la guimauve, du praliné, ou du piment d’espelette. Pour une clientèle exigeante. « Notre clientèle a la trentaine, quarantaine, explique la patronne, mais on a aussi des familles qui veulent changer de la cuisine de la maman ou la grand-mère et qui s’offrent une soirée restaurant. »

Le Ramadan se terminera le 14 juin pour un milliard de musulmans dans le monde.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Marc Trévidic : « Le moteur du terrorisme islamiste est la haine du Français »

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Responsable de l’Unef voilée : Schiappa souhaite « moins d’emprise du religieux » dans le débat politique

Invitée de BFM Politique ce dimanche, la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes Marlène Schiappa est revenue sur ses propos tenus à l’encontre de Maryam Pougetoux, présidente de la section locale de l’Unef à Paris IV qui porte le voile.

«  C’est une liberté de porter le voile, et suis tout à fait opposée à l’interdiction du port de voile dans les universités. (…) Ce qui m’interpelle c’est véritablement le message politique que l’on a envie de donner quand on est une organisation politique. Là ce n’est pas une simple étudiante, elle représente l’Unef« , s’est-elle justifiée. Marlène Schiappa s’est particulièrement interrogée sur les intentions de l’Unef, en nommant Maryam Pougetoux à la tête de l’une de ses sections locales.

« L’Unef, qui est censé être un syndicat étudiant de gauche, laïc, progressiste, féministe, choisit comme porte-parole quelqu’un qui manifestement décide d’amener dans le débat public, et donc dans le débat politique, la question religieuse. (…) C’est quelque chose qui me semble ne pas correspondre aux valeurs que défend l’Unef. Donc ça m’interroge sur le positionnement politique de ce syndicat« , a-t-elle déclaré. […]

« Quand on lit les interviews de la présidente de l’Unef, et même celles de cette jeune femme porte-parole, on a le sentiment qu’il y a une volonté politique derrière. » a-t-elle ajouté. […]

bfmtv

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Pour le ministre algérien des affaires religieuses : « tous les musulmans sont des salafistes » !

Pour Mohamed Aïssa ministre algérien du culte « Tous les musulmans sont des salafistes »

Par Massinissa Mansour 10 mars 2018- Algérie focus.

Dans un post publié sur sa page Facebook hier vendredi, le ministre des Affaires religieuses M. Mohamed Aïssa a sévèrement critiqué « ceux qui se donnent le nom de salafistes dans le cadre d’activités partisanes ».

M. Aïssa s’est interrogé sur ce qu’était vraiment la « salafia ».

À son sens :

« les salafistes sont tous les fidèles qui se soumettent aux préceptes de la religion et de la tradition prophétique entretenus par les compagnons du prophète ».

Autrement dit, la salafia c’est tous les musulmans que ce soit en Algérie ou ailleurs.

En s’adressant à ceux qui ont fait du salafisme un courant politique, M. Aïssa les a accusés de vouloir « cultiver la division » pour des considérations politiques.

Selon lui, ceux-là ne sont de la salafia en rien, puisque leur but est d’égarer les musulmans en leur faisant croire que les adversaires de leur courant politiques étaient des musulmans de deuxième zone !

Amis compatriotes,, maintenez-vous en forme, pratiquez une activité, par exemple l’art de la savate, exercice éminemment Français.

Apprenons, réfléchissons, un pour tous, tous pour un,

Messaoud obligé par l’épée.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Nom de Dieu, une mosquée-cathédrale dans l’antre de l’IRA !

Toute l’ Europe occidentale sombre, le sourire aux lèvres …..

A Dublin, une mosquée cathédrale immense va être construite .
( il y en a déjà au moins 3, des mosquées , à Dublin ! )

A Dublin, nom de dieu !
Chez les plus catholiques des catholiques !

https://www.irishtimes.com/news/environment/proposed-dublin-15-mosque-will-help-all-the-community-1.3496432

https://www.breizh-info.com/2018/05/17/95853/irlande-feu-vert-pour-la-construction-dune-grande-mosquee-a-dublin

 » En Irlande, les plans pour la construction d’une grande mosquée dans l’ouest de Dublin ont reçu, le feu vert des autorités, malgré l’opposition locale, et le permis de construire a été accordé.  »

Consulter la population ? Pour quoi faire ? Pas la peine !
C’est le Camp du Bien, du Vivre Ensemble .

Pourtant,  » ce qui pose problème à la population, ce n’est même pas la mosquée visiblement, mais sa taille, gigantesque (il y’aura également un barbier et un centre commercial halal) dans un pays où les musulmans sont pourtant très minoritaires. « 

Quand on met le doigt dans l’engrenage, tout le reste suit .

On peut entendre, cependant, la voix de la raison :

« Nous ne devons pas tolérer cela, dès maintenant, sinon dans dix ans, on en sera rendu comme la France ou la Belgique » nous glisse John, qui habite Dublin, « notre problème, c’est que nous sommes trop tolérants, avec tout le monde. Nous en paierons le prix fort dans l’avenir si nous continuons comme cela ».

La voix de la raison.

Qui peut encore l’ écouter, maintenant ?
En Europe occidentale .

Le sourire aux lèvres , on compte nos morts !

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un imam de Gaza : attaquez, coupez les juifs en morceaux !

J’ai trouvé cette vidéo qui est une vraie pépite…

Cet illuminé de Gaza donne un aperçu des imams « radicalisés » que Macron laisse prospérer chez nous.

A mi-chemin entre la grandiloquence et la gestuelle de Louis de Funès, et la rage enfiévrée d’Adolphe Hitler. Je crois qu’en voyant cela, d’un côté, on comprend mieux à qui Israël doit faire face, de l’autre, on peut avoir (peut-être) un aperçu des mosquées et imams radicalisés que l’Etat français a laissé trop longtemps prospérer sur notre territoire.

[embedded content]

Traduction 

Un prêcheur du Hamas (Sheikh Muhammad Salah Abu Rajab, de la mosquée Al-Abrar sise à Gaza) agite son couteau : vous n’aurez d’autres choix que nos « massacreurs et nos poignardeurs », « la vérité de l’islam arrive … dehors … [nous allons] attaquer. Pendant que l’un d’entre nous retiendra les mains [des juifs], d’autres les poignarderont.».

«Oh juifs, Khaibar ! » (ie : nom du village où les juifs ont été massacrés par l’armée de Mahomet en 628).

« L’armée de Mahomet revient d’Irak, de Syrie, d’Égypte, du Yémen et de l’Arabie Saoudite. Mon frère du côté ouest [NdT : en Israël donc], poignarde ! …

Le paradis est décoré de lances et de dagues…

Les hommes de Gaza [font des tunnels] et franchissent la frontière. Ils prennent leur revanche. Vous, peuple de l’ouest, vous avez pu voir nos soldats en marche. Aujourd’hui, c’est le jour J. Les juifs vivent aujourd’hui sous le régime du couvre-feu. Pour vous, notre terre ne sera que massacre et poignardage. La vérité arrive, la vérité de l’islam [NdT : donc, les massacres de tout ce qui n’est pas musulman]. Vous, du côté ouest, par groupe de trois ou quatre [on vous attaquera]. Certains vous tiendront les mains pendant que d’autres vous [massacreront] à la hache et au hachoir (sic).

Le prédicateur cite les paroles d’une chanson populaire :

Mon ennemi, je viens à toi.

De n’importe quelle maison, banlieue et rue

je viens vers toi, mon ennemi, avec des haches et des couteaux.

De n’importe quelle maison, banlieue et rue…

Par groupe de trois, quatre ou cinq, tous ensemble, attaquez. Coupez les juifs en morceaux.

Vidéo parue sur la chaîne de télé Al-Aqsa le 9 octobre 2015.

Le dernier village ayant été défait par l’armée de Mahomet en 628 était Khaibar. Beaucoup de juifs ont été tués dans cette bataille laquelle a mis fin à la présence juive en Arabie. Certains musulmans voient dans cet évènement le début des guerres contre les juifs. Un slogan [s’inspirant de la défaite du village Khaibar], prévoyant la défaite des juifs, est souvent chanté lors de rassemblements extrémistes.

Traduit de l’anglais par Denis.

===================================

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture