Tag Archive

Birmingham à l’heure islamiste

Published on février 24, 2017 By lionel

Dans les quartiers populaires de la deuxième ville d’Angleterre, le mode de vie communautariste des islamistes tend à s’imposer et menace de faire éclater une société victime de son utopie multiculturaliste.

En ce vendredi après-midi très hivernal à Birmingham, l’atmosphère est saturée de ce fameux fog, si épais et so British. L’architecture ciselée de briques rouges caractéristiques de l’héritage industriel de cette ville du centre de l’Angleterre achève de dessiner l’image d’Épinal. Il n’est pas encore 14 heures mais, déjà, la lumière décline. La couleur écarlate des bus à impériale tranche avec la grisaille ambiante et transperce la brume, tout comme l’écho de la voix du muezzin depuis le minaret de l’imposante Birmingham Central Mosque. Si l’heure du thé demeure incontournable, celle de la prière l’est tout autant, rappelée à grand renfort de haut-parleurs. Surmonté d’un immense dôme, d’un minaret et de deux croissants islamiques, l’édifice religieux posé au milieu des tours de ce quartier populaire de High Gate est capable d’accueillir, les …

(…) Le Figaro

PARTAGEZ ! ...

Grande-Bretagne : Macron appelle les expatriés à rentrer en France

Published on février 22, 2017 By €ric

A Londres, Emmanuel Macron, candidat d’En Marche! à la présidentielle, a rencontré la Première ministre britannique Theresa May, et il a appelé les Français expatriés dans la capitale britannique à rentrer travailler au pays.

(Merci à C’)

PARTAGEZ ! ...

Irak : mort d’un kamikaze britanique de l’Etat islamique, ex-détenu de Guantanamo il avait reçu 1 million d’€ de dédommagement

Published on février 22, 2017 By €ric

Jamal al-Harith, né Ronald Fiddler, était un Britannique d’origine jamaïcaine converti à l’islam. Il avait été incarcéré en Afghanistan par les talibans parce qu’il avait un passeport britannique. Après la chute du régime des miliciens islamiques, il avait été arrêté au début de 2002 par les troupes américaines déployées en Afghanistan et envoyé à Guantanamo, où il a déclaré avoir subi des tortures et des traitements dégradants.

Le gouvernement britannique avait demandé sa libération et le prisonnier avait été rendu au Royaume-Uni deux ans plus tard. Rentré en Grande-Bretagne en 2004, il a été brièvement interrogé par la police puis remis en liberté sans charges. Il reçoit alors plus d’un million d’euros de compensation pour les souffrances endurées en prison. Ce mercredi, le Times rapporte que Jamal al-Harith est l’auteur d’un attentat suicide commis en Irak près de Mossoul, au nom du groupe Etat islamique (EI).

Jamal al-Harith s’est ensuite rendu en Turquie d’où il est entré en Syrie en avril 2014, a indiqué la BBC en citant des documents de Daech. L’année suivante, son épouse, Shukee Begum, s’est elle aussi rendue en Syrie avec ses cinq enfants, déclarant qu’elle voulait convaincre son mari de quitter Daech. Elle a déclaré à Channel 4 qu’après avoir retrouvé Jamal al-Harith elle n’avait pas été autorisée à quitter le territoire contrôlé par Daech et avait été exfiltrée. […]

Le Parisien

Merci à C

PARTAGEZ ! ...

Nigel Farage : « La jeune génération criant fasciste est devenue fasciste elle-même »

Published on février 21, 2017 By Francois

Nigel Farage : « La jeune génération criant fasciste est devenue fasciste elle-même » – Fdesouche


Accueil / Monde / Nigel Farage : « La jeune génération criant fasciste est devenue fasciste elle-même »


Par le 21/02/2017

[embedded content]

Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Merci de nous signaler les messages litigieux en appuyant sur
le petit drapeau en haut de chaque commentaire.

Veuillez activer JavaScript pour voir les commentaires
Disqus.

PARTAGEZ ! ...

Spectaculaire augmentation du tourisme en Grande-Bretagne en 2016

Published on février 17, 2017 By Zebulon

La Grande-Bretagne a accueilli 37,3 millions de visiteurs étrangers en 2016, soit une augmentation de 3% par rapport à 2015, d’après les derniers chiffres de l’ONS (Office for National Statistics).

« Ils y ont dépensé 22,2 milliards de livres sterlings », indique Visit Britain dans un communiqué.

Ces chiffres record sont en partie portés par les marchés nord-américains, Canada et Etats-Unis. « Ce dernier enregistre 4.3 millions de visiteurs, soit une progression de 7% par rapport à 2015″, ajoute Visit Britain.

L’Europe progresse de 4% à 25,3 millions de visiteurs.

« Le secteur loisirs a progressé de façon significative dans le dernier trimestre 2016 avec 3,2 millions de visiteurs entre octobre et décembre (+11% par rapport à la même période en 2015) ».

Le début de l’année 2017 s’annonce également bien pour les compagnies aériennes, qui annoncent une progression de 16% des réservations de vols vers le Royaume Uni entre février et avril.

Tour Mag

ndlr : D’après les statistiques étudiées par le Daily Express, la majeure partie de cette augmentation touristique se situe après la décision du Brexit

PARTAGEZ ! ...

Tony Blair estime que les Britanniques ont été mal informés sur le Brexit

Published on février 17, 2017 By Zebulon

L’ancien Premier ministre britannique trouve que les citoyens ont été mal informés par la campagne Brexit et qu’il est plus que jamais temps de changer d’avis.

« Se soulever » contre le Brexit : c’est l’appel que lance Tony Blair au peuple britannique. Il souhaite ainsi se placer sur l’échiquier politique comme étant le leader de la résistance au Brexit, il considère que c’est « sa mission ».

En-tête de l’article du journal The Guardian

Tony Blair, qui a été Premier ministre de 1997 à 2007, prononce un discours capital ce vendredi accusant l’actuelle Première ministre Theresa May de foncer vers un « Brexit à tout prix », et ce peu importe les dégâts qu’elle pourrait causer aux citoyens, rapportent plusieurs médias britanniques. Pour lui, May et les eurosceptiques essaient de forcer le lancement du Brexit par le Parlement à une vitesse vertigineuse.

« Le droit de changer d’avis »

Pour Tony Blair, lors le référendum du 23 juin dernier, le peuple britannique a voté sans connaissance des véritables termes du Brexit (notamment sur la question d’un Soft Brexit ou d’un Hard Brexit). C’est également le cas du thème de l’immigration, détournée selon lui par les eurosceptiques dans le but de précipiter la sortie du pays de l’UE.

L’ancien Premier ministre souhaite que les citoyens se voient accorder un droit, celui « de changer d’avis ». Il a notamment soutenu par le passé l’idée d’un second référendum, voire d’une élection, pour déterminer le futur du pays : « je ne sais pas si nous pouvons réussir. Mais je sais que nous subirons un verdict rancunier des générations futures si nous n’essayons pas ».

Il veut s’adresser directement aux 48% qui se sont opposés à la sortie de l’Union européenne, les invitant à agir : « ce n’est pas le moment du repli, de l’indifférence ou du désespoir, mais le moment de se soulever pour défendre ce en quoi nous croyons ». Il souhaite, avec l’aide de ses concitoyens, relever « le défi d’exposer, sans relâche, le coût réel » du Brexit.

L’allocution de Tony Blair, organisée par le groupe pro-européen Open Britain, intervient quelques jours après le début des débats à la Chambre des Lords visant à approuver la loi qui permettrait à May d’officiellement déclencher le compte à rebours.

Dans son discours, Tony Blair vise directement le gouvernement, qu’il qualifie de « gouvernement pour le Brexit, du Brexit et dominé par le Brexit », d’entité politique à mono-objectif.

Le Vif

PARTAGEZ ! ...