Tag Archive

C’est pour sauver Libé que Hollande et Macron ont aidé Drahi

Published on mars 29, 2017 By Francois

(…) On sait depuis que le locataire de l’Elysée, soucieux de venir en aide au quotidien Libération, dont l’état de santé était alors problématique, avait poliment suggéré à l’industriel de se pencher sur ce journal malade et dont la survie importait pour le chef de l’état, à quelques encablures de l’élection présidentielle: comme un geste qui ne serait pas oublié…De fait, François Hollande vient en soutien de Patrick Drahi à cette époque dans la bataille qu’il mène contre le propriétaire de TF1 et de Bouygues Télécom. Il va sans dire que le ministre de l’Economie au même moment, Emmanuel Macron ne peut non seulement ignorer ces discussions, mais que plus encore, informé et sensibilisé par le chef de l’état, il prend fait et cause pour celui qui a racheté Libération entre-temps . Et mis la main sur l’opérateur de téléphonie mobile. Patrick Drahi, qui avait rassuré et convaincu François Hollande de la solidité de son projet industriel, avait également trouvé en Emmanuel Macron un autre soutien de poids. A la fureur d’un Martin Bouygues, qui n’a pas oublié…

(…) Immédias

PARTAGEZ ! ...

Borloo à Benhamou : « c’est Hollande qui fera l’élection présidentielle à cause du PNF »

Published on mars 29, 2017 By Francois

[unable to retrieve full-text content]

Borloo : « c’est Hollande qui fera l’élection présidentielle à cause du PNF. » pic.twitter.com/s0iNzIvFWk — Marine Dauvret (@MarineDauvret) 28 mars 2017

Cet article Borloo à Benhamou : « c’est Hollande qui fera l’élection présidentielle à cause du PNF » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

« 7 Français sur 10 se sont appauvris sous le quinquennat Hollande »

Published on mars 29, 2017 By €ric

[unable to retrieve full-text content]

Une majorité de Français pensent qu’ils vivent moins bien qu’il y a cinq ans : c’est le constat d’un sondage pour « Les Échos » et l’Institut Montaigne.

Cet article « 7 Français sur 10 se sont appauvris sous le quinquennat Hollande » est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Hollande se donne pour ultime mission « d’éviter que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme » ne l’emporte

Published on mars 27, 2017 By perubu

François Hollande s’est donné lundi pour ultime mission avant la fin de son mandat d’ »éviter que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme ne puissent l’emporter, y compris dans mon propre pays » dans le monde et particulièrement en France, devant la prestigieuse « Conférence de Singapour ».

[…] « Le refus (du populisme), ce n’est pas une mission qui est simplement celle du président de la République, c’est une affaire de citoyens, une affaire de responsables qui, à un moment ou un autre, doivent élever la voix« , a cependant souligné le chef de l’État sortant. […]

Évoquant la situation internationale et l’élection de son homologue américain Donald Trump, il a de nouveau mis en garde contre « la tentation du repli sur soi« , prônant au contraire le « multilatéralisme » et une « mondialisation régulée« .

François Hollande devait s’envoler lundi soir pour la Malaisie avant de rejoindre mercredi l’Indonésie, au terme de cette tournée en Asie du Sud-Est.
La Dépêche

PARTAGEZ ! ...

Fillon accuse Hollande d’être à l’origine des fuites sur le Penelope Gate (Màj : le journaliste du Canard Enchaîné dément les accusations)

Published on mars 23, 2017 By fandetv

Didier Hassoux dément les accusations de François Fillon sur le prétendu cabinet noir de l’Élysée.

François Fillon a mis en cause le président de la République, François Hollande, en dénonçant un « scandale d’État », jeudi 23 mars, dans L’Émission politique sur France 2. Il cite notamment un livre co-écrit par Didier Hassoux, journaliste au Canard enchaîné. Ce dernier dément toute implication de François Hollande dans un « cabinet noir ». « On n’a jamais écrit ça », a-t-il expliqué sur franceinfo. « Mon livre est instrumentalisé » par François Fillon, a-t-il poursuivi.

Cité par François Fillon sur France 2, ce soir, le journaliste Didier Hassoux tombe des nues. Réaction sur @franceinfo pic.twitter.com/CFztDlg5M4

— franceinfo (@franceinfo) 23 mars 2017

François Fillon a déclaré dans L’Émission politique : « C’est un livre qui (…) explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l’intéressent à son bureau, ce qui est d’une illégalité totale ».

Dans un communiqué, le président de la République dit « condamner avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ce soir sur France 2 ».


Dans l’Emission politique, François Fillon a accusé François Hollande d’être à l’origine des fuites sur le Penelope Gate. Il demande l’ouverture d’une enquête.

[embedded content]

PARTAGEZ ! ...

Un livre accuse Hollande d’avoir établi un système de surveillance de ses adversaires politiques

Published on mars 23, 2017 By Koba

François Hollande est-il pour quelque chose dans la déconfiture de certains de ses adversaires politiques ? C’est ce que suggère un livre à paraître, Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat (éd. Robert Laffont), des journalistes d’investigation au Canard enchaîné. Que contient cet ouvrage ?

D’après les bonnes feuilles publiées par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il décrit un vaste système de surveillance de ses adversaires mis en place par François Hollande depuis son arrivée à l’Élysée. Ce “cabinet noir” aurait eu pour objectif de discréditer les concurrents du président à l’élection présidentielle, en particulier Nicolas Sarkozy et  Manuel Valls, son propre Premier ministre. Les auteurs écrivent ainsi, de manière éloquente, à propos des “affaires” et révélations sur la vie privée des candidats : “Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande”.

[…]

D’après les auteurs, il existe bien une orchestration des affaires judiciaires, dont le point de départ se situe au service de renseignement financier de Bercy (dont le ministre, Michel Sapin, est un vieil ami de Hollande), Tracfin. Après avoir récolté des informations dans les comptes en banque de responsables politiques, cet organisme peut transmettre le dossier à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG), dont le directeur, Robert Gelli, est aussi un proche de François Hollande.

Hollande lui-même a été prolixe à ce sujet, confiant par mégarde devant dix-neuf députés socialistes, le 17 février 2014 : “Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait”Simple manière de parler ? Selon les témoignages recueillis, pas vraiment. Un routard de la police judiciaire évoque en effet la constitution de “blancs”, c’est-à-dire d’informations récoltées clandestinement, et qui remonteraient “en haut lieu”.

[…]

Ces coups bas ne concernent pas que Sarkozy, mais aussi Manuel Valls, selon les allégations de ce livre. Ainsi la rumeur selon laquelle le Premier ministre aurait eu une liaison avec sa ministre de l’Éducation aurait été ébruitée en haut lieu, de même que les conditions de financement de l’orchestre de sa femme, Anne Gravoin. A Matignon, on fait ainsi remarquer que l’enquête a été “conduite par une société d’intelligence économique proche de l’Élysée, qui travaille en sous-main avec la DGSE”.

Les Inrocks

PARTAGEZ ! ...