Tag Archive

Mondeville (14) : un nouveau squat s’est ouvert pour des Soudanais

Published on février 24, 2017 By MARCELLUS

Il a été « officialisé », ce jeudi 23 février 2017, à 11 h : un nouveau squat s’est ouvert à Mondeville (Calvados), aux portes de Caen. Pour héberger des migrants sans abri.

Au 25, rue des Roches, la grande maison porte les traces d’une assez longue inoccupation : jardin en friche, peintures fatiguées, murs intérieurs abîmés. Mais l’Assemblée de lutte contre toutes les expulsions l’a jugée suffisamment salubre pour y aménager un squat.

Depuis le 15 février, de jeunes Soudanais qui dormaient à la rue, notamment sur les quais de la minoterie près du nouveau palais de justice, s’abritent dans la demeure. Mamout, qui dit avoir 17 ans, retrace son parcours.  (…)

Source

Merci à Pythéas

PARTAGEZ ! ...

Trump donne presque carte blanche pour expulser les 11M de clandestins des Etats-Unis

Published on février 22, 2017 By fandetv

«Donald Trump donne presque carte blanche à la police de l’immigration pour expulser les 11M de clandestins présents aux Etats-Unis. Tous les sans-papiers accusés de délit sont susceptibles d’être ramenés à la frontière, et c’est aux fonctionnaires d’évaluer le danger pour l’ordre public. Deux directives ont été envoyées hier aux douaniers pour les inciter à expulser autant de clandestins que possible.»
– Euronews, 22/02/17

[embedded content]

PARTAGEZ ! ...

Maroc : des centaines de migrants ont forcé la frontière sud de l’Espagne (MàJ Vidéos)

Published on février 17, 2017 By perubu

Des images tournées par le service de télévision du journal local Faro de Ceuta, montraient des grappes de dizaines de migrants errant euphoriques dans les rues de l’enclave située en bordure de la Méditerrannée. Les secours précisent sur Twitter que la Croix-Rouge espagnole prêtait assistance vendredi matin à 400 personnes, accueillies dans les locaux du Centre de rétention administrative de Ceuta.

[embedded content]

[embedded content]

(Merci à Santiago Matamoros)

Source

Des centaines de clandestins ont franchi aujourd’hui au petit matin la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, certains ayant été blessés, selon les secours et la garde civile.

« La garde civile de Ceuta estime que 500 personnes ont peut-être réussi à entrer dans la ville« , indiquent les services de secours sur leur compte Twitter. La garde civile a de son côté précisé que « plusieurs centaines » de migrants étaient entrés dont certains ont été blessés, ainsi que des membres des forces de l’ordre.


Le Figaro

PARTAGEZ ! ...

Tensions germano-tunisiennes sur les expulsions

Published on février 15, 2017 By Tom

Angela Merkel a reçu mardi son homologue tunisien. Berlin dénonce depuis des mois le manque de coopération de la Tunisie en matière de rapatriement des sans-papiers

A sept mois des prochaines élections législatives, la priorité de Berlin sur le terrain de l’immigration est clairement aux expulsions, alors qu’une partie de l’opinion fait part de son inquiétude face à l’immigration. Angela Merkel l’a répété mardi, lors de la visite du premier ministre tunisien Youssef Chahed: 1000 à 1500 Tunisiens, sans papiers et déboutés du droit d’asile, attendent leur reconduite à la frontière.

«La Tunisie doit cesser de freiner les expulsions des sans-papiers, en particulier s’agissant de personnes liées à la mouvance salafiste», avait souligné la chancelière samedi dernier. Régulièrement, les autorités allemandes dénoncent le manque d’empressement des autorités tunisiennes, mais aussi marocaines et algériennes, à rapatrier leurs ressortissants. Tunis réclame «des preuves limpides de la nationalité tunisienne» avant d’accorder à un sans-papiers les documents nécessaires à son retour au pays.

A sept mois des prochaines élections législatives, la priorité de Berlin sur le terrain de l’immigration est clairement aux expulsions, alors qu’une partie de l’opinion fait part de son inquiétude face à l’immigration. Angela Merkel l’a répété mardi, lors de la visite du premier ministre tunisien Youssef Chahed: 1000 à 1500 Tunisiens, sans papiers et déboutés du droit d’asile, attendent leur reconduite à la frontière.

(…)

Source

Merci à Pythéas

PARTAGEZ ! ...

Steenvoorde (59) : rixe entre une centaine d’érythréens et de soudanais, 6 blessés

Published on février 14, 2017 By Horatius

Une rixe impliquant une centaine de migrants érythréens et soudanais a éclaté hier soir à hauteur de Steenvoorde (Nord) sur une aire de repos de l’autoroute reliant Lille à Dunkerque, faisant six blessés, a-t-on appris de source policière.

[…] « C’était une rixe entre migrants soudanais et érythréens impliquant une centaine de personnes », a-t-elle ajouté, évoquant une bagarre pour « le contrôle du territoire » de cette aire où s’arrêtent de nombreux camions à destination de l’Angleterre. « Quand la police est arrivée, les migrants se sont éparpillés dans les bois et il n’y a pas eu d’interpellations » […]

Le Figaro

PARTAGEZ ! ...

Cédric Herrou condamné à 3000 € avec sursis pour avoir fait passer illégalement des migrants clandestins en France

Published on février 10, 2017 By Zebulon

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné ce vendredi l’agriculteur de la vallée de la Roya à une amende de 3000 euros avec sursis. Il était accusé d’avoir aidé des migrants près de la frontière franco-italienne.

Cédric Herrou échappe à la peine de prison. L’agriculteur de Breil-sur-Roya a été condamné ce vendredi à 3000 euros d’amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice. Son procès, pour immigration clandestine, s’était tenu en janvier dernier. Les juges l’ont condamné pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien mais il a été relaxé des autres faits qui lui étaient reprochés, notamment l’installation de migrants dans un centre de vacances désaffecté de la SNCF et l’aide au séjour et à la circulation de migrants en situation illégale.

Le parquet, qui lui reprochait une stratégie militante et un détournement de la loi de décembre 2012 accordant l’immunité pénale à ceux qui apportent une aide humanitaire et désintéressée aux migrants, avait requis huit mois de prison avec sursis. « On continuera à agir et ce n’est pas sous la menace d’un préfet ni les insultes d’un ou deux politiques que nous arrêterons. Nous continuerons car c’est nécessaire de continuer », a déclaré le militant en sortant du tribunal, avant d’être acclamé par 200 personnes.

D’abord improvisée et menée dans l’urgence, l’aide aux migrants qui transitent par la vallée frontière de la Roya, près de Vintimille en Italie, est devenue le cheval de bataille de ce Niçois de 37 ans, reconverti dans l’agriculture bio et qui a revendiqué devant la tribunal « une action politique ». (…)

En août 2016, Cédric Herrou avait déjà été inquiété par la justice pour le transport de huit Erythréens. « C’était limite certes, mais on avait classé sans suite sur le motif d’immunité humanitaire », a rappelé cette semaine le procureur Jean-Michel Prêtre.

« Quand il a commencé à revendiquer clairement les choses et investi les locaux de la SNCF à Saint-Dalmas-de-Tende [le 17 octobre], on a bien compris que ce n’était pas du tout une action d’aide à des personnes identifiées sur des situations dramatiques et on a considéré qu’il y avait un détournement du texte qui n’est pas fait pour accueillir en France tous ceux qui débarquent sur les côtes italiennes », a ajouté Jean-Michel Prêtre. (…)

L’Express

PARTAGEZ ! ...