Tag Archive

Calais : Stop aux associations qui aident les clandestins

Published on juin 20, 2017 By jeublan

Sud Radio | Seul contre tous | 20-06-2017 Philippe David développe son point de vue face à Utopia 56 Yann Manzi et Clarisse Bouthier collectif Solidarités Migrants Wilson Emission

Cet article Calais : Stop aux associations qui aident les clandestins est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Etats-Unis : les arrestations de clandestins s’accélèrent

Published on juin 11, 2017 By perubu

L’administration Trump a donné toute latitude à la police de l’immigration pour multiplier les reconduites à la frontière. Les arrestations visent de plus en plus les clandestins sans passé criminel.

Dans le budget proposé par l’administration le 24 mai, les défenseurs des sans-papiers n’ont rien vu pour les rassurer : 300 millions de dollars pour embaucher des policiers ; 1,4 milliard pour les opérations d’interpellation et d’expulsion ; 51 379 lits supplémentaires dans les centres de rétention. L’ère des « déportations de masse », craignent-ils, ne fait que commencer.

Les policiers sont arrivés dans des voitures banalisées. Il était 4 heures du matin, mardi 6 juin. Julio, ouvrier agricole installé en Californie depuis plus de vingt ans, venait de quitter son domicile pour aller travailler à Selma, à une heure de route de Merced, une cité pavillonnaire de la vallée centrale californienne. Son véhicule a été intercepté avant l’entrée sur l’autoroute. Il était accompagné de sa femme et de sa fille, qui fait aussi les récoltes bien qu’elle n’ait pas 16 ans.

Les agents avaient un mandat d’expulsion, datant de plusieurs années. L’affaire n’a pas traîné. Julio (dont l’avocate souhaite protéger l’identité) a été interpellé et emmené en détention à Fresno. Les policiers ont laissé la voiture, qu’aucune des deux femmes n’était en mesure de conduire, sur le parking du McDonald’s. Ils ont conseillé à l’épouse de se présenter à 9 heures à la prison avec un sac de linge et de l’argent pour le détenu. « Il sera expulsé dans la journée. » […]

Les policiers n’ont pas besoin de la coopération des polices locales, grand sujet de contentieux entre le gouvernement fédéral et les villes « sanctuaires ». Les adresses des « clients » sont dans les dossiers. L’administration Obama avait épargné les immigrants épinglés pour des infractions mineures, à condition qu’ils se soumettent à des contrôles réguliers. Aujourd’hui, il leur arrive d’être arrêtés alors qu’ils sont venus de leur plein gré à leur rendez-vous annuel avec l’immigration. […]

Le Monde

PARTAGEZ ! ...

Toulouse (31) : une vaste filière comorienne d’immigration clandestine démantelée

Published on mai 20, 2017 By Koba

Huit personnes mises en examen, dont cinq écrouées et les trois autres placées sous contrôle judiciaire, ainsi que 11.000 euros saisis. C’est le bilan d’une opération d’envergure contre une filière comorienne d’immigration clandestine, menée mardi (et rendue publique vendredi) par les services de la Police aux frontières (PAF) de Toulouse, Marseille et Paris.

Au total, 14 personnes ont été mises en examen dans les régions de Paris et Marseille. L’enquête avait débuté en mars 2016 à la suite de trois demandes frauduleuses de cartes d’identité françaises dans l’Aveyron, à Decazeville, Aubin et Capdenac, signalées par la préfecture du département. Elle avait permis d’identifier un système très structuré, avec des têtes de pont à Paris, Marseille et aux Comores.

L’objectif était de faire venir en France des mineurs et majeurs originaires de cet archipel de l’océan Indien, puis de leur permettre d’obtenir des papiers français.

Lors des récentes interpellations, les enquêteurs ont ainsi saisi, outre les 11.000 euros, de nombreux certificats administratifs, dont de fausses cartes d’identité françaises et comoriennes, ainsi que des documents authentiques, mais obtenus frauduleusement.

20minutes.fr

Merci à Lugh

PARTAGEZ ! ...

Suisse : Zurich ne veut pas régulariser les clandestins

Published on mai 20, 2017 By Koba

Les chances de voir une opération Papyrus démarrer à Zurich s’amenuisent. Le Conseil d’Etat zurichois a annoncé jeudi qu’il ne comptait pas suivre l’exemple pionnier de Genève: il dit non à la mise en place d’un programme de régularisation des sans-papiers.

Au bout du lac, celui-ci pourrait permettre à des milliers de clandestins d’obtenir un permis B, pour autant qu’ils respectent un certain nombre de conditions, notamment quant à la durée de résidence dans le pays.

Le ministre genevois Pierre Maudet (PLR) a dévoilé l’existence de ce projet en février. A Zurich, politiques et ONG, issus avant tout de la gauche, se sont empressés de plaider le lancement d’une initiative similaire. En mars, des députés socialistes ont interpellé le gouvernement sur cette possibilité. La réponse de l’Exécutif leur laisse un goût amer. L’argumentaire? La problématique des sans-papiers n’est pas comparable entre Zurich et Genève. Selon le Conseil d’Etat, les cas zurichois sont bien moins élevés que ce qu’affirme le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). De plus, une commission peut déjà régulariser des personnes de manière exceptionnelle. En 2016, deux clandestins ont bénéficié de ce traitement. (…)

24heures.ch

Merci à Lugh

PARTAGEZ ! ...

Afflux de migrants illégaux en Italie

Published on avril 20, 2017 By Tom

[unable to retrieve full-text content]

A bord de ce navire norvégien, 816 migrants secourus en mer. 25 nationalités au total. Le Siem Pilot a accosté à Cagliari, en Sardaigne, ce mardi. La préfète, Giuliana Perrotta, se dit dépassée.

Cet article Afflux de migrants illégaux en Italie est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

Reims (51) : Une famille ingouche sans toit depuis trois semaines

Published on avril 20, 2017 By MARCELLUS

Hebergeur d'image

Arrivés à Reims il y a trois semaines, les Tomov survivent dehors. (…)

Depuis trois semaines qu’il est arrivé à Reims avec sa famille, Rachid Tomov grelotte mais ne perd pas espoir. Il a accompli un voyage chaotique de quelque 4 000 km, qui l’a fait arriver en Europe par la Pologne. Dentiste, il est originaire d’Ingouchie, une République russe du Caucase, coincée entre la Tchétchénie et la Géorgie, au nord de la Turquie, et il veut croire que la France est une terre d’asile.

Il a quitté une situation confortable dans son pays pour échapper à des « pressions politiques », comme le traduit un étudiant russe, venu apporter son soutien linguistique, hier matin, près des tentes de l’avenue Eisenhower.

« Nous ne sommes pas venus pour profiter des allocations, se justifient Rachid Tomov et sa femme Alibica. Nous voulions mettre nos enfants à l’abri, leur donner une éducation et offrir en échange ce que nous savons faire. » (…)

Source

PARTAGEZ ! ...