Philippe Lançon, miraculé de l’attentat de Charlie Hebdo, raconte : « Le temps était haché par chaque pas, chaque balle, chaque «Allah Akbar»… »

« Le Monde des livres » publie en exclusivité des extraits du livre « Le Lambeau », de Philippe Lançon, miraculé de l’attentat du 7 janvier 2015 à « Charlie Hebdo ».

(…) Nous étions là pour nous amuser, nous engueuler, ne pas prendre au sérieux un monde désespérant. J’ai eu honte de ma réaction et j’ai regardé la “une”. Luz, en retard ce matin-là, l’avait dessinée. On voyait Houellebecq en demi-clochard blafard et allumé, clope à la main, nez d’ivrogne et bonnet étoilé sur la tête, genre lendemain de fête trop et mal arrosée. Au-dessus, cette inscription : “Les prédictions du mage Houellebecq”. Au-dessous, les prédictions : “En 2015, je perds mes dents… En 2022, je fais ramadan !” Il avait tout prévu, vraiment, sauf l’attentat.”

(…) J’étais maintenant à terre, sur le ventre, les yeux pas encore fermés, quand j’ai entendu le bruit des balles sortir tout à fait de la farce, de l’enfance, du dessin, et se rapprocher du caisson ou du rêve dans lequel je me trouvais. Il n’y avait pas de rafales. Celui qui avançait vers le fond de la pièce et vers moi tirait une balle et disait : “Allah akbar !” Il tirait une autre balle et répétait : “Allah akbar !” Il tirait encore une autre balle et répétait encore : “Allah akbar !” Avec ces mots, l’impression de vivre une farce est une dernière fois revenue pour se superposer à celle de vivre cette chose qui m’avait fait voir et revoir Franck [Brinsolaro, le garde du corps de Charb] dégainer quelques secondes plus tôt, quelques secondes mais déjà beaucoup plus, car le temps était haché par chaque pas, chaque balle, chaque ­ “Allah akbar !”, la seconde suivante chassant la précédente et la renvoyant dans un lointain passé et même très au-delà, dans un monde qui n’existait plus.

(…) La voix de celui que j’étais encore m’a dit : “Tiens, nous sommes touchés à la main. Pourtant, nous ne sentons rien.” Nous étions deux, lui et moi, lui sous moi plus exactement, moi lévitant par-dessus, lui s’adressant à moi par-dessous en disant nous. L’œil est passé sur la main et il a vu au-delà, à un mètre, le corps d’un homme allongé sur le ventre dont j’ai reconnu la veste à carreaux et qui ne bougeait pas. Il est remonté jusqu’au crâne et il a vu entre ses cheveux la cervelle de cet homme, de ce collègue, de cet ami, qui sortait un peu du crâne. Bernard est mort, m’a dit celui que j’étais, et j’ai répondu, oui, il est mort, et nous nous sommes unis sur lui, sur le point de sortie de cette cervelle que j’aurais voulu remettre à l’intérieur du crâne et dont je n’arrivais plus à me détacher, car c’est par elle, à ce moment-là, que j’ai enfin senti, compris, que quelque chose d’irréversible avait eu lieu.

(…) Le Monde

Merci à valdorf

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Dessiner  Mahomet, c’est faire triompher la démocratie et la civilisation sur l’islam

   Le 7 janvier 2015, la rédaction du journal « Charlie Hebdo » fut décimée par les frères Kouachi en réponse à la publication de caricatures du prophète Mahomet dans ce journal. D’autres dessinateurs comme Kurt Westergaard et Lars Vilks, qui ont aussi bravé l’interdit, sont aujourd’hui la cible de fatwas islamiques et vivent depuis plusieurs années […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les Américains se demandent si la France a appris quelque chose de Charlie Hebdo-l’hypercasher

La France a-t-elle appris quelque chose des attaques de Charlie-Hebdo – HyperCasher ? La France a sérieusement besoin de revoir sa façon de penser. 10 janvier 2018 par Ari Lieberman https://www.frontpagemag.com/fpm/268972/has-france-learned-anything-charlie-hebdo-%E2%80%93-ari-lieberman Au troisième anniversaire des attentats terroristes de Charlie Hebdo-HyperCasher à Paris, qui ont coûté la vie à 17 personnes, la France semble n’avoir rien […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Charlie Hebdo : la liberté d’expression devient « un produit de luxe », regrette Riss

Trois ans après l’attentat dont a été victime Charlie Hebdo, le directeur de la rédaction Riss regrette que la liberté d’expression devienne « un produit de luxe », déplorant le coût consacré à la sécurisation du journal, dans un numéro à paraître mercredi. Trois ans dans une boîte de conserve » titre le numéro anniversaire de mercredi. Sur […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Charlie Hebdo défend Tex (viré de France 2) : « Une claque dans la gueule remettrait en place les idées à ceux qui veulent contrôler les nôtres »

« Fini de rigoler, fini le second degré, fini l’humour noir », écrit Riss dans l’éditorial du nouveau Charlie Hebdo à paraître ce mercredi. Sous l’intitulé « MMTG » – pour « Ma main dans ta gueule » – le rédacteur en chef du journal satirique, soutient l’humoriste Tex qui, invité fin novembre dans C’est […]

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture