Tag Archive

Allemagne : les juifs allemands redoutent d’abord l’antisémitisme de musulmans

Published on avril 25, 2017 By Koba

La communauté juive d’Allemagne se dit de plus en plus inquiète pour sa sécurité et redoute en particulier l’antisémitisme au sein de la population musulmane et chez les réfugiés, affirme un rapport d’experts publié lundi.


A la question « Quelles personnes ou groupes de personnes vous ont physiquement, verbalement ou moralement agressé en 2016? », une majorité de juifs allemands ont répondu en premier « des musulmans », indique un rapport bisannuel d’experts sur l’antisémitisme mandatés par le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand.

Ce rapport, qui ne précise pas le nombre de personnes interrogées, insiste sur l’écart entre la perception de la menace par la communauté juive allemande et la réalité des agressions antisémites telle qu’elle est mesurée par les services de renseignement.

L’Orient le jour

PARTAGEZ ! ...

Mélenchon, les Juifs et le « peuple supérieur »

Published on avril 19, 2017 By Robin

François Heilbronn, professeur Associé à Sciences-Po, revient sur les complaisances de Jean-Luc Mélenchon pour les manifestations antisémites de l’été 2014.

On a beaucoup parlé des complaisances de Jean-Luc Mélenchon pour la politique criminelle de Bachar al-Assad en Syrie, mais aussi pour l’Iran et pour Poutine.

On a beaucoup évoqué – et on a eu bien raison – cette « alliance bolivarienne » où entrerait la France une fois qu’elle aurait quitté la trop « américaine » OTAN et qui ferait de nous les alliés de dictatures sud-américaines.

Mais il y a une dernière chose que je ne veux pas oublier, en cette veille d’élection : c’est les complaisances de Jean-Luc Mélenchon pour les manifestations antisémites de l’été 2014 ; ce sont ses propos caricaturaux, à l’époque, contre certains juifs ; et c’est sa volonté de stigmatiser la solidarité des Français juifs avec Israël.

Rappel, donc. En réaction aux manifestations pro-Gaza de juillet 2014 où plusieurs incidents violents ont eu lieu dans Paris et à Sarcelles aux cris de « Mort aux Juifs», voici les réactions de Mélenchon. Lisez tout.

Nous sommes le 24 août 2014 à Grenoble, à l’université d’été du Parti de Gauche. Le futur candidat de La France Insoumise commence par relativiser les attaques contre les lieux de culte et les commerces juifs. Il note que c’est le fait de « quelques énergumènes ». Et il affirme que les manifestants anti-israéliens ont su « se tenir digne et incarner mieux que personne les valeurs fondatrices de la République française ».

« Dignes » et incarnant « mieux que personne » les « valeurs de la République française », vraiment ? « Dignes », les attaques contre les synagogues des Tournelles, de la Roquette et de Sarcelles ? Incarnant « mieux que personne les valeurs de la République », à ces centaines de gens, armés de bâtons et de parpaings aux cris de « A mort les Juifs » ? Belle dignité qui nous promet des jours heureux sous son éventuelle Présidence… Et pour les valeurs de la République, heureusement, ce ne sont pas encore celles des pogroms…

Mais Monsieur Mélenchon, ce jour-là, poursuit : « Ces valeurs sont que nous sommes toujours du côté du faible et de l’humilié parce que nos valeurs, c’est liberté, égalité et fraternité. Pas la paix aux uns, la guerre aux autres. Nous ne croyons pas à un peuple supérieur aux autres. ».

Vous avez bien lu : « un peuple supérieur aux autres ».

Là, il veut parler du peuple d’Israël. Israël = Peuple supérieur, cela ne vous rappelle-t-il rien? Moi si. Et ces mots glacent le sang.

Mais ce n’est pas fini, il continue ce 24 août 2014 (l’anniversaire ce jour-là des massacres de la Saint-Barthélémy l’inspirant peut-être ?) en déclarant : « Si nous avons quelque chose à dénoncer c’est ceux de nos compatriotes [juifs] qui ont cru bien inspiré d’aller manifester devant l’ambassade d’un pays étranger ou d’aller servir sous ses couleurs les armes à la main. »
Mélenchon, là, parle d’une manifestation de solidarité organisée par le CRIF, pour soutenir Israël qui, depuis 7 ans, était bombardé presque quotidiennement par les missiles du Hamas. Manifestation où, soit dit en passant,, une minute de silence pour les victimes palestiniennes et israéliennes avait été observée.

Et comme l’a précisé Frédéric Haziza dans une très belle tribune dénonçant les propos de Mélenchon dans l’Obs, le 26 août 2014 : « Une précision quant aux soldats franco-israéliens : ils ne s’enrôlent au sein de Tsahal qu’après avoir acquis la nationalité israélienne et non pas, comme d’autres, avec l’objectif d’aller combattre au nom du jihad dans un pays étranger, éventuellement contre l’armée française, pour revenir ensuite en France commettre d’autres crimes. ».

Pour M. Mélenchon, donc, le partage est clair. Les casseurs qui font l’apologie de l’islam radical et descendent dans la rue pour casser du juif, sont des vrais républicains. Et s’il y a des citoyens à dénoncer, ce sont les manifestants pacifiques qui viennent, dans le respect de la loi, se rassembler devant une ambassade à Paris.

Puis Mélenchon s’attaque aux représentants de la Communauté juive :

« Nous n’avons peur de personne. N’essayez pas de nous faire baisser les yeux. Peine perdue. Je voudrais dire au CRIF que cela commence à bien faire. Les balayages avec le rayon paralysant qui consiste à traiter tout le monde d’antisémite dès qu’on a l’audace de critiquer l’action d’un gouvernement, c’est insupportable, nous en avons assez. La République, c’est le contraire des communautés agressives qui font la leçon au reste du pays. », a-t-il conclu. […]

La Règle du Jeu

PARTAGEZ ! ...

BHL accuse Mélenchon d’antisémitisme

Published on avril 16, 2017 By Francois

[unable to retrieve full-text content]

Rappel des déclarations indignes de #Mélenchon après les manifs de juillet 2014 où avait été crié « Mort aux Juifs» https://t.co/vViVYeg5aT — Bernard-Henri Lévy (@BHL) April 16, 2017

Cet article BHL accuse Mélenchon d’antisémitisme est apparu en premier sur Fdesouche.

PARTAGEZ ! ...

La Licra veut faire signer une signer une « charte antiraciste » aux candidats à l’Elysée et à l’Assemblée nationale

Published on avril 4, 2017 By perubu

Tribune d’Alain Jakubowicz, avocat et président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme.

La campagne électorale semble avoir perdu la raison. Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, la qualité du débat démocratique est sacrifiée à l’électoralisme et à la surenchère des mots. La parole extrémiste – raciste, antisémite, xénophobe et homophobe – semble tenir le haut du pavé et attire à elle toute la lumière des médias.

Plus grave encore, les dérapages et les stigmatisations ne sont plus l’apanage de l’extrême droite, preuve supplémentaire du fait qu’elle est en passe d’imposer au pays ses mots et ses idées bien au-delà d’elle-même. Ces dernières semaines ont malheureusement prouvé que nous étions en pleine régression des valeurs, pour ne pas dire en plein cauchemar. […]

Ça suffit ! La libération et la banalisation de la parole extrémiste doivent appeler une sanction démocratique immédiate. La LICRA propose donc aux candidats à l’Elysée mais aussi à l’Assemblée nationale de signer une charte antiraciste qui repose sur deux engagements simples.

Le premier est de « s’exprimer avec le souci permanent de l’éthique républicaine, de la cohésion nationale et de la paix civile, en rejetant toute forme de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie et d’homophobie ». Le second, lié au premier, est de « combattre et faire battre, dans les urnes, tous ceux qui auront eu une expression publique de cette nature lors de la campagne électorale ».

Les noms de signataires et des non-signataires de cette charte seront rendus publics et pourront être consultés par tout électeur sur le site Pour la République et pour la France. Chacun saura alors si le candidat pour lequel il souhaite voter est, ou non, un antiraciste déclaré. C’est aujourd’hui le seul critère qui doit nous permettre de balayer la confusion, le mensonge, la démagogie et la haine.

Le Monde

PARTAGEZ ! ...

Florian Philippot accuse Yann Moix d’avoir préfacé un livre antisémite

Published on avril 2, 2017 By Francois

ONPC – France 2 – 01/04/17

[embedded content]


Passage isolé :

.@f_philippot VIDEO⚡: En réponse à l’énumération par Yann #Moix de militants #FN condamnés, @F_Philippot l’accuse d’avoir préfacé un livre #antisémite. pic.twitter.com/kO0HGC4bCp

— fandetv ن (@fandetv) 2 avril 2017

PARTAGEZ ! ...

Théâtre : « Les fantômes de la rue Papillon », une piqure de rappel intergénérationnelle contre le racisme et l’antisémitisme

Published on mars 26, 2017 By €ric

Le rideau s’ouvre sur un banc et son réverbère. Sur le banc, Joseph (Michel Jonasz), un vieux juif solitaire. Soudain, des halos de gyrophare…. Le contrôle d’identité d’Haïssa (Samy Seghir), un jeune rebeu : « Tu descends de ta voiture et tu sors tes papiers !!!!!! », « Mais j’ai rien fait, M’sieur »… Ça dégénère, un malentendu, une bousculade, un coup de feu… A vingt ans, Haïssa meurt sur le coup, le 19 février 2017. Une porte s’ouvre lourdement…. Haïssa entre en scène et tombe sur Joseph, tué le 16 juillet 1942, jour de la rafle du Vel d’Hiv.

[embedded content]

La porte se referme. Ce sont deux fantômes! Sur leur banc, Joseph et Haïssa voient la vie de la rue Papillon se dérouler devant eux. Tantôt riant, tantôt pleurant, nos deux fantômes sont bien vivants. Ils se racontent… En dépit de la différence de génération et de culture leurs difficultés se ressemblent: pour l’un, l’occupation allemande ; pour l’autre, les brimades d’aujourd’hui. Et, un soir, Joseph lance un incroyable défi à Haïssa… qui doit raconter la Shoah à un juif!

Entre rire et émotion, « Les fantômes de la rue Papillon » évoque, grâce à une facture très moderne (lumières, son, vidéo), la nécessité de rester vigilants face à toute forme d’exclusion, de racisme et d’antisémitisme ; une véritable piqure de rappel intergénérationnelle dont nous avons grand besoin par les temps qui courent. L’histoire des hommes a traversé des heures sombres, mais n’oublions pas que l’espoir, la générosité et le regard bienveillant sur l’autre sont autant de sentiments salvateurs. Joseph et Haïssa éveillent nos consciences sur le monde d’hier, d’aujourd’hui et celui de demain…

Merci à Megastyves

PARTAGEZ ! ...