Invitation à participer au sauvetage de l’Égypte (Hélios d’Alexandrie)

Une manifestation se tiendra à Montréal le 30 juin devant le consulat égyptien. Hélios d’Alexandrie nous encourage à venir en grand nombre appuyer ceux qui veulent sauver leur pays de l’islamisme. Voici l’annonce officielle des responsables de la campagne Tamarod (Rébellion) à Montréal (cliquer sur l’image pour l’agrandir):

Tamarod
_______________

Quinze millions d’égyptiens ont complété le formulaire de la campagne « Tamarod » qui veut dire Rébellion, retirant leur confiance du gouvernement dirigé par les frères musulmans en Égypte, et réclamant la démission du président en exercice Mohamed Morsi.

Ils réclament entre autres, un gouvernement de transition formé par des technocrates compétents sans affiliation politique, la rédaction d’une nouvelle constitution consensuelle et de nouvelles élections législatives et présidentielles.

Sous le gouvernement actuel la situation en Égypte n’a fait qu’empirer. Les frères musulmans se sont dépêchés de mettre la main sur tous les leviers du pouvoir politique et de l’administration publique, tant sur le plan du gouvernement central que sur celui des régions. Ils ont installé dans les postes clé des personnes issues de leurs rangs, sans compétence reconnue et dénuées de toute expérience, dont le rôle principal est d’obéir et d’appliquer à la lettre les directives émanant du bureau du Guide suprême. Ce dernier constitue dans les faits le véritable détenteur des pouvoirs législatif et exécutif; l’assemblée consultative (el shoura) et la présidence de la république ne sont que des façades derrière lesquelles se cache le véritable pouvoir. Les frères musulmans s’apprêtent également à s’emparer du pouvoir judiciaire en forçant à la retraite trois mille magistrats parmi les plus intègres et en les remplaçant par des juges issus de leurs rangs ou à leur solde.

…tous les ingrédients de la guerre civile sont désormais réunis, il n’y manque que l’étincelle

Le peuple égyptien s’est réveillé devant la dure réalité, il a élu Mohamed Morsi par une courte majorité ne dépassant pas 1.3% due en grande partie à la fraude électorale (2 millions de bulletins de vote ont été frauduleusement marqués en sa faveur dans les imprimeries de l’État et se sont retrouvés dans les urnes le soir des élections). Les frères musulmans ont renié toutes et chacune de leurs promesses électorales, en particulier celles qu’ils se sont solennellement engagés à tenir. Préoccupés uniquement par leur désir de dominer et non par celui d’assumer leurs responsabilités, ils ont conduit l’Égypte au bord du précipice: accentuation de la pauvreté et de la précarité, chômage galopant, fermetures d’usines, effondrement du tourisme, fuite des investissements et des capitaux, augmentation de la criminalité et de l’insécurité qui découle naturellement de l’appauvrissement général, dégradation des infrastructures, détérioration du système de santé, pénuries de toutes sortes en particulier au niveau de l’énergie (électricité, essence, diesel, gaz) etc. À ces calamités s’ajoutent actuellement le risque bien réel de démembrement du pays dû principalement à la complaisance que les frères musulmans témoignent envers les terroristes qui occupent le désert du Sinaï et les zones frontalières proches de la Lybie.

L’unité nationale est à l’heure actuelle sérieusement menacée, les clivages n’ont jamais été aussi profonds entre égyptiens. À la majorité qui aspire au Pain, à la Liberté, à la Justice Sociale et à la Dignité Humaine, s’oppose une minorité bien organisée intoxiquée par l’idée du califat mondial, véritable utopie fasciste au service de l’islam. Les traits de fracture dans la société séparent désormais ceux qui se disent croyants et vrais musulmans de ceux qu’ils accusent d’être des infidèles et des hypocrites. Est véritable croyant celui qui se soumet sans discussion aux ordres et directives émanant du bureau du Guide suprême des frères musulmans. Mais l’unité nationale est également mise en danger par l’exacerbation des persécutions dont sont victimes les chrétiens qui forment pas moins de 15% de la population. Le régime actuel a de la difficulté à masquer sa haine et son mépris pour tout ce qui n’est pas islamiste, en particulier les chrétiens, les musulmans chiites et les soufis. Face à la haine menaçante des islamistes et à la violence quotidienne qui émane de leurs rangs, les autres groupes se préparent de plus en plus à défendre chèrement leur peau. Le marché illégal des armes n’a jamais été aussi florissant en Égypte, les fusils d’assaut et les munitions n’ont jamais été aussi bon marché, tous les ingrédients de la guerre civile sont désormais réunis, il n’y manque que l’étincelle.

Tyrannie et incompétence sont les marques du pouvoir des Frères musulmans en Égypte

Mais une autre menace encore plus angoissante vient de surgir, celle de la pénurie d’eau et tout ce qu’elle risque d’entraîner. Elle est en lien avec la mauvaise gestion de l’eau du Nil en Égypte, et la construction d’un grand barrage en Éthiopie sur un affluent important du fleuve. Les frères musulmans ne se sont pas préoccupés d’établir des liens avec le gouvernement éthiopien malgré la main tendue de ce dernier, ils se sont contentés d’invoquer d’anciens accords conclus en 1929 sous l’égide de la puissance impériale britannique, lesquels favorisaient outrageusement l’Égypte. Leur négligence, voire leur absence pure et simple à la table de négociation, a laissé le gouvernement éthiopien libre de développer ses ressources hydrauliques en tenant compte de ses seuls intérêts. Face aux premiers signes de pénurie d’eau et aux risques plus sérieux de sécheresse et de famine, les frères musulmans n’ont pas trouvé mieux que de menacer l’Éthiopie de représailles et de guerre, entraînant par le fait même des tensions avec les autorités éthiopiennes et compliquant à l’extrême les futures négociations.

Tyrannie et incompétence sont les marques du pouvoir des frères musulmans en Égypte. Les Égyptiens manifesteront en masse le 30 juin prochain, date anniversaire de la prise de pouvoir en Égypte par la confrérie (toujours clandestine et illégale) des frères musulmans. Les canadiens et les québécois d’origine égyptienne manifesteront à Montréal devant le consulat égyptien le même jour à 14H00 au 1000 de La Gauchetière Ouest. Rendez-vous donc pour tous ceux qui aiment l’Égypte et qui admirent sa civilisation, venez nombreux appuyer ceux qui veulent sauver leur pays du fléau de l’islamisme.

Tags: , , , , ,

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.