Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération « anti-migrants » au col de l’Échelle

Une centaine de militants du mouvement « Génération identitaire » ont lancé ce samedi matin une opération dans la Vallée de la Clarée, à la frontière franco-italienne, dans les Hautes-Alpes.

Les militants, en majorité des Français, mais également des Italiens, des Hongrois, des Danois, des Autrichiens, des Anglais et des Allemands sont en train de grimper en raquette le col de l’Échelle (1 762 m) enneigé pour « contrôler la frontière ».

« Nous dénonçons un manque de courage des pouvoirs publics. Avec un peu de volonté, on peut contrôler les migrations. Nous allons prendre possession du col et veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse entrer en France. Nous allons expliquer aux migrants que ce qui n’est pas humain c’est de leur faire croire que traverser la Méditerranée ou grimper le col enneigé n’est pas dangereux.Ils ne vont pas trouver l’Eldorado, c’est immoral. Ceux qui en payent les frais, ce sont les Français », explique Romain Espino, porte parole du mouvement.

Nos équipes de @DefendEuropeID quadrillent la zone et stopperont toute tentative de s’introduire illégalement sur notre territoire !#StopMigrantsAlpes pic.twitter.com/SMGmFDK28D

— Marie Brustelle (@Mariebrustelle) April 21, 2018

Le col de l’Échelle est un lieu symbolique : c’est l’endroit par lequel passe les migrants pour rejoindre la France.

En direct de l’opération #StopMigrantsAlpes : des militants identitaires barrent la route aux migrants clandestins qui passent par le Col de l’échelle ! pic.twitter.com/oJf0330rum

— Clément Galant (@clementgalant) April 21, 2018

Une intervention qui survient au moment même où le gouvernement est en train d’étudier un projet de loi asile-immigration.

www.laprovence.com

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Tolbiac : « qui est-ce qui va nettoyer, ce n’est pas vous, ce sont des femmes de ménages qui n’ont pas fait d’étude »

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Juliette (étudiante bloqueuse à Tolbiac) : « Le racisme contre les Blancs est une invention, il n’existe pas »

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Rennes : des militants kurdes revendiquent l’incendie d’un centre commercial abritant des commerces turcs

#France : des sympathisants du groupe YPG revendiquent l’incendie du centre commercial Sainte-Elisabeth dans le quartier du Blosne à #Rennes. pic.twitter.com/mfc3kZYMPu

— Romain Caillet (@RomainCaillet) April 20, 2018

Un violent incendie s’est déclaré cette nuit, vers 4 h du matin, dans le centre commercial Sainte-Elisabeth, dans le quartier du Blosne-Est, à deux pas de l’hôpital Sud. Plusieurs magasins ont été endommagés, dont deux totalement détruits. L’origine du sinistre n’est pas encore clairement déterminée.

Une voisine a donné l’alerte en pleine nuit, peu avant 4 h du matin. Alors qu’elle dort la fenêtre ouverte, elle a senti une odeur de fumée. Le feu était en train de gagner le centre commercial Sainte-Elisabeth, avenue de Pologne, dans le quartier du Blosne, au sud de la ville.  (…)

www.ouest-france.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Quand l’UNEF et l’extrême-gauche inventent qu’un étudiant est dans le coma à Tolbiac après l’intervention policière

Vous avez été très nombreux à nous poser cette question. La préfecture de Paris a démenti à deux reprises cette information, qu’aucun syndicat ni les représentants des étudiants bloqueurs n’avaient été en mesure de confirmer dans la journée du 20 avril.

Dans un communiqué envoyé à 19h30, plusieurs heures après le début des rumeurs, la préfecture continue d’affirmer qu’«aucun blessé n’a été recensé sur cette opération.» Notant que «de nombreuses rumeurs» circulent sur les réseaux sociaux, elle explique avoir fait des recherches «auprès des services de secours (SAMU et BSPP) et des différentes unités de réanimation des hôpitaux du secteur.»

Il ressort de ces recherches :
– qu’aucun blessé grave qui puisse être en lien avec cette opération d’évacuation n’a été hospitalisé dans les services de réanimation tant médicale que chirurgicale ou neurochirurgicale ;

– qu’à 6 h 11 un jeune homme a été conduit par la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière pour une douleur au coude ; l’intéressé a quitté l’établissement de lui-même à 7 h 30.

(…)

liberation.checknews.fr

Tolbiac : la représentante de l’Unef ne parle plus de « coma » mais maintient qu’un étudiant a été « gravement blessé » à la tête et évacué vers l’hôpital https://t.co/5VzLdXLUGn pic.twitter.com/FrJOOJZPDg

— Marianne (@MarianneleMag) April 20, 2018

La représentante de l’Unef Tolbiac confirme elle, qu’un étudiant est dans le coma à la suite de l’évacuation de ce matin https://t.co/FgsalzrsFu pic.twitter.com/kJSdnZkNrY

— David Perrotin (@davidperrotin) April 20, 2018

#Tolbiac Un étudiant: « Les CRS portaient des fusils d’assaut, des tronçonneuses, des matraques, des gazeuses. Ils ont tout défoncé, et maintenant, ils nous font porter le chapeau pour les violences qu’ils ont commises. » https://t.co/THRa0vXFvC

— Thomas Guénolé (@thomas_guenole) April 20, 2018

3 blessés graves à l’hôpital, 2 étudiants qui se sont fait ouvrir le crâne, un étudiant qui a perdu connaissance, plusieurs doigts cassés et épaules déboîtées.

Face à des étudiant.e.s pacifiques.

Voilà l’État de droit selon Gérard Collomb. https://t.co/rJq08Cclb6

— Commune Libre De Tolbiac (@TolbiacLibre) April 20, 2018

D’après nos infos un blessé à la Salpetriere non inquiétant et un autre à cochin qui serait dans un état grave. Le fait qu’un bacqueux ait blessé gravement un jeune occupant est confirmé par des gens qui étaient dans Tolbiac. Mais pour l’instant on en sait pas plus..

— Sud éducation Paris (@sudeducparis) April 20, 2018

Un étudiant visiblement dans le coma suite à l’évacuation violente de Tolbiac de ce matin orchestrée par Gérard Collomb appel à rassemblement ce soir 18h sur placehttps://t.co/D9LmWsjeyP

— Madjid Messaoudene (@MadjidFalastine) April 20, 2018

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

« J’ai fait visiter le vrai Paris à une Japonaise, elle est choquée (Sevran, Saint-Denis, Barbès…) »

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Autriche : interdiction des meetings électoraux turcs

Le gouvernement autrichien du chancelier conservateur Sebastian Kurz, opposé à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, a exprimé vendredi son intention d’empêcher les responsables politiques turcs de faire campagne en Autriche avant les élections de juin en Turquie.

« Le pouvoir turc, sous Erdogan, tente depuis des années d’instrumentaliser les communautés d’origine turque en Europe », a déclaré vendredi le chancelier Kurz sur la radio publique Ö1. « Les événements de la campagne électorale turque en Autriche sont indésirables et nous ne les autoriserons donc plus », a ajouté le dirigeant de 31 ans. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a convoqué mercredi des élections présidentielle et législatives anticipées pour le 24 juin, soit un an et demi avant la date prévue, où il briguera un nouveau mandat aux pouvoirs considérablement renforcés.

Ce scrutin marquera l’entrée en vigueur de la plupart des mesures renforçant les prérogatives du chef de l’Etat, adoptées lors d’un référendum constitutionnel en avril 2017, prévoyant notamment la disparition de la fonction de Premier ministre. Lors de la campagne pour ce référendum, les ministres turcs avaient souhaité partir à la conquête du soutien de la diaspora turque dans les pays où cette communauté est fortement implantée, comme l’Allemagne, l’Autriche et Pays-Bas.   (…)

www.lequotidien.lu

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La mairie PS d’Avignon chasse-t-elle les saints des écoles ? Les écoles Saint-Roch et Saint-Jean vont être rebaptisées.

À Avignon, la Ville veut-elle débaptiser le nom de certains établissements scolaires publics pour les laïciser ? La municipalité PS s’en défend mais les écoles Saint-Roch et Saint-Jean vont bel et bien être rebaptisées.

Et les écoles Saint-Gabriel, Saint-Ruf et Sainte-Catherine pourraient elles aussi être concernées… Le dossier crée en tout cas un malaise certains à l’Hôtel de Ville de la cité des papes.

www.ledauphine.com

(Merci à DJmichel)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Asile: l’Assemblée vote l’extension de la « réunification familiale ». Les mineurs réfugiés pourront faire venir leurs « frères et sœurs », et non plus seulement leurs parents

L’Assemblée a adopté jeudi matin l’article du projet de loi « asile et immigration » qui étend la « réunification familiale » pour les mineurs reconnus réfugiés, très contesté par la droite et le FN, l’ensemble de l’opposition dénonçant aussi la tenue des débats.

Après une soirée électrique la veille, plusieurs élus ont appelé à la « sérénité ». Mais les tensions étaient encore latentes, des députés LR revenant à la charge sur un « plan caché de 40.000 régularisations » de sans-papiers.

« Il est beaucoup trop tôt pour s’énerver », a observé la vice-présidente de l’Assemblée Annie Genevard (LR) au perchoir.

Pour apaiser « les humeurs biliaires » côté LR, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a tenu à apporter un « élément de réponse » en soulignant que « le nombre de régularisations en 2016 avait augmenté de 3,3% et en 2017, elles ont baissé de 1,8% ».

L’article 3 (sur 40), adopté par 91 voix contre 22 (et 2 abstentions), avec les voix de la gauche et des UDI-Agir, prévoit que les mineurs reconnus réfugiés pourront faire venir leurs « frères et sœurs », et non plus seulement leurs parents. Il a déchaîné l’opposition de LR et du FN qui s’en sont pris aux « belles âmes » de la majorité et de la gauche.

www.nouvelobs.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

L’Afnor retire sa norme alimentaire halal

La création d’une norme halal fin 2017 avait suscité des critiques, notamment des autorités musulmanes, qui voulaient garder la main sur un dossier sensible.

La norme alimentaire halal établie l’an dernier en France à titre expérimental pour les produits alimentaires transformés, vivement contestée par les autorités religieuses musulmanes, a été retirée jeudi 19 avril du catalogue, a appris l’AFP auprès de l’Afnor.

La commission de normalisation de l’Afnor chargée de ce projet, composée «d’industriels de l’agroalimentaire, de fonctionnaires, d’un représentant d’association de consommateur et de plusieurs représentants des autorités religieuses musulmanes» en France, «s’est réunie jeudi et a décidé d’annuler cette norme volontaire», a indiqué un responsable de l’Afnor à l’AFP. Aucune justification ni explication n’a été apportée à la décision.

L’Afnor supprime chaque année autant de normes qu’elle en crée. En 2017, l’association a créé 688 nouvelles normes volontaires à destinations des industriels, elle en a révisé 1 302 et en a supprimé 837. La création d’une norme halal, publiée le 15 septembre 2017, avait suscité de nombreuses critiques, notamment des autorités musulmanes, qui voulaient garder la main sur un dossier sensible et juteux, mais aussi d’observateurs extérieurs s’inquiétant de voir un pays laïc comme la France s’équiper d’une norme halal.

www.strategies.fr

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture