Milo, l’icone gay à Emma la musulmane : « ma solution : bannir l’islam de l’Occident »

Dialogue savoureux entre Milo, « l’icône gay » des médias anglais et Emma la musulmane « branchée ».

Dénichée par un commentateur de Fdesouche, la vidéo montre deux mondes en totale opposition : celui du journaliste-entrepreneur (Milo Yiannopoulos), et celui de la jeune femme musulmane, moderne et tolérante, mais finalement bien ignorante du Coran.

D’abord fraternelle – les deux appartiennent à la droite conservatrice – la discussion tourne vite au vinaigre…

[embedded content]

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Ah, ah, ah ! Rokhaya Diallo croit que les Africains auraient été capables de peindre la Joconde !

Décidément, Rokhaya Diallo nous fait toujours rire ( en attendant le jour béni où, lors d’un nouveau Nuremberg, elle sera condamnée au pain sec et à l’eau dans une cellule glacée pour le restant de sa vie. Et ce sera une peine bien clémente eu égard à toutes les trahisons dont elle s’est rendue coupable.

Voici la donzelle qui ne supporte pas que le coton soit blanc, qui  affirme doctement que les trésors du Louvre seraient  composés « en grande partie d’œuvres pillées pendant la colonisation »

https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2291923-20180618-apeshit-clip-beyonce-jay-z-mettent-pied-egalite-jocondeelle voit aussi dans cette démarche « l’affirmation de la présence noire dans un endroit où les noirs sont relégués au second plan ».

Quand on pense aux difficulté indicibles des responsables du département consacré à l’islam au Louvre et de ceux qui gèrent le Musée du quai Branly pour trouver suffisamment d’objets pouvant s’apparenter à de l’art, on ricane.

Que faire d’autre ?

Quand on confond allègrement, et pour cause, art et artisanat… on se ridiculise.

Quand on veut nous faire croire que les arts premiers africains nous concerneraient, aux dépens des déesses des Cyclades, des triades capitolines et autres déesses gauloises, c’est pitoyable.

Sculptures des Cyclades, déesses mères, idoles ou femmes blanches stylisées qui ont entre 4000 et 5000 ans. Des femmes nues, les statues sont en marbre, taillées avec des formes diverses…

Et que dire de nos fabuleuses Crétoises ? Libres, délicieusement libres et superbes….

Rien à voir avec l’art africain. Même si on sait que le but est d’instaurer le Grand remplacement en faisant un place indue aux nouveaux venus. Comment les nouveaux venus pourraient-ils se reconnaître dans les oeuvres ci-dessus ? Comment pourrions-nous nous reconnaître dans ces formes, ces couleurs, cette stylisation ? Ce ne sont pas nos ancêtres, nous n’avons rien à voir avec cette culture, avec cette civilisation, comme ils n’ont rien à voir avec les nôtres.

Quant à l’islam qui  interdit la représentation humaine, interdit ce qui n’est pas lui, qui interdit ce qui n’est pas chariatiquement compatible, qui interdit la liberté d’expression…. et on voudrait nous faire croire que les Français auraient pillé un continent n’ayant jamais produit un Léonard de Vinci et dont les prix Nobel se comptent sur les doigts de la main ? Ah ! Ah! Ah!

Que Diallo compare avec la mosaïque d’Alexandre trouvée à Pompéi… et meure de honte !

[…]

Je m’y interrogeais déjà sur le mot art utilisé pour les « objets » (3000) qui vont y être exposés et méritent davantage le terme d’artisanat . Peut-on parler d’art pour une civilisation qui refuse la représentation humaine ? Peut-on parler d’art pour une civilisation qui pratique des auto-dafés de ce qui la dérange ? Peut-on parler d’art musulman en présence de la Joconde ou de l’Enlèvement des Sabines ? Peut-on mettre sur le même plan des objets de tous les jours, fussent-ils fabriqués à la main, fussent-ils uniques, fussent-ils merveilleusement travaillés, quand il n’est question que d’utilitarisme et de décoration, quand un véritable artiste ne peut donner à voir sa vision du monde avec son œuvre, quand un véritable artiste ne peut ajouter à son œuvre ce souffle qui exalte, qui donne un choc et donne à toucher d’un doigt l’essence de la beauté, l’essence de la grandeur humaine.

Même un Masaccio qui montre Adam et Eve chassés du Paradis donne à voir du beau et la grandeur de l’homme dans sa chute, qu’il a choisie.

 

 

On peut préférer la vision d’un Masolino, mais il s’agit toujours d’un regard d’artiste, d’un regard sur le monde, sur l’homme, qui nous dit le mystère de notre vie et sa grandeur.

 

Rien à voir avec ces tapis ou ces verreries fabriquées par des gens à qui l’on a imposé de se soumettre à Allah, sans aucune transcendance possible.

[…]

Lire l’ensemble de l’article ici : 

http://resistancerepublicaine.eu/2012/09/18/hollande-inaugure-les-arts-de-lislam-et-poursuit-son-oeuvre-de-dhimmi-honte-a-lui/

Quant à l’autorisation donnée à Beyoncé et Jay-Z d’utiliser le Louvre pour les flatter dans le sens du poil et flatter à travers eux les racisés de France et de Navarre

[embedded content]

Il s’agit là aussi, là encore, de déposséder les nôtres de leur passé, de leur patrimoine, de leurs ancêtres… D’ailleurs, la Diallo a tout compris, se réjouissant de « l’affirmation de la présence des Noirs dans un endroit où ils sont relégués au second plan ».

Relégués ? Non, tout simplement ils n’ont pas leur place au Louvre parce que le Louvre dit notre histoire, notre art, notre génie, notre évolution, pas la leur.

Faut-il est bête comme ses pieds, inculte et dogmatique pour prononcer de telles stupidités…

Il semble qu’il y ait beaucoup de bêtes si on en juge au nombre de vues de la video ci-dessus, sortie il y a seulement 5 jours…

Tant pis pour eux. Tant pis pour nous.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

56% des Français ne voudraient pas devenir le nouveau Lampedusa : vraiment ?

Certains diront que c’est beaucoup, je trouve au contraire que c’est peu, eu égard à ce que chacun, eût-il voté Macron, voit, endure, fuit, craint…

Alors trois explications. Soit le sondage est bidonné, ce qui est plus que possible, probable… Soit les Français sont devenus plus que des veaux et sont lobotomisés, n’osant même pas dire à un sondeur lambda ce qu’ils pensent, soit, infiniment plus grave, la moitiés des Français sont des dhimmis ou des descendants d’immigrés détestant la France… ce qui serait étonnant puisque 90 % des Allemands qui ont donc applaudi en grande majorité la politique migratoire de Merkel souhaitent qu’il y ait plus d’expulsions de clandestins.

Mais peu importe au fond. On occupe la galerie avec des débats, des sondages… pendant que, à Paris, on s’active.

On s’active pour récupérer au moins la moitié des occupants de l’Aquarius ( ça tombe bien, la même moitié rêve de venir en France ).

On s’active pour se répartir avec quelques pays complaisants pour accueillir désormais les bateaux et les clandestins à pied que l’Italie refuse.

On s’active pour accélérer le Grand Remplacement, tout simplement : interrogé par l’AFP, le directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), Pascal Brice, a indiqué qu’une de ses équipes se rendrait prochainement à Valence.

«Quelles motivations poursuivent vraiment les ONG de sauvetage des migrants ?»

Et pour cause, dans le climat actuel d’hystérie, le fait de demander risque de vous exposer à être soumis à la question par la grande inquisition.

Vous pourriez, tout d’abord, vous interroger sur la question du droit maritime international dont on a dit un peu vite que l’Italie l’avait foulé aux pieds.

Et vous n’auriez pas tort. Les spécialistes les plus pointus, dans ce domaine mouvant, estiment que l’Aquarius n’était pas dans une situation de détresse qui commandait juridiquement son entrée au port.

Vous pourriez également vous étonner du manque de précisions sur l’origine des passagers du bateau. Un esprit chagrin pourrait être porté à penser que, précisément, cette absence de précision par ceux qui les transportent signifierait qu’il s’agissait de migrants économiques et non de réfugiés de guerre éligibles au droit d’asile, au moins dans sa conception extensive actuelle.

Vous pourriez également vous interroger légitimement sur le propriétaire de l’Aquarius.

L’auteur du présent article l’a fait à voix haute au micro de RMC en suggérant que, peut-être, George Soros, spéculateur international autant que philanthrope internationaliste se cachait, via sa fondation Open Society, derrière SOS Méditerranée qui est l’affréteur de l’Aquarius. Le site Checknews de Libération a passé au crible mes prudentes mais hérétiques déclarations. Évoquant un «raccourci» de ma part tout en empruntant un long tunnel, les décodeurs libérés ont admis, en gentlemen, que l’Open Society était indirectement en lien avec les affréteurs. Cela autorise amplement à se poser la question des arrière-pensées d’une fondation qui milite, et c’est son droit, pour l’immigration sans limites et pour la fin des frontières. Mais ces arrière-pensées métapolitiques sont très loin du discours officiel d’une association SOS Méditerranée qui déclare ne penser qu’au sauvetage des migrants.

Dès lors, vos soupçons commanderaient cette question de bon sens de l’orientation: pour quelle raison, si seul le sauvetage dans l’urgence des migrants venus de la Libye incertaine leur importe, les gens de l’Aquarius ne les ont-ils pas acheminés vers les côtes assurées algériennes et tunisiennes, plus proches que l’Italie? Un peu embarrassée, leur représentante, Sophie Beau, a déclaré que le droit de ces pays était plus impérieux que le droit européen. Voilà qui en dit long pour ne pas dire tout: c’est parce que l’Europe est plus laxiste qu’on dédouane sans question des pays intransigeants mais pourtant plus proches des migrants, ne serait-ce que par la géographie et la religion.

Dans la profondeur de ce déni se niche, comme je l’observe souvent, l’anti-occidentalisme culpabilisateur le plus sournois. Seule l’Europe devrait être comptable du sort des migrants, dès lors que c’est elle qui est coupable. C’est ainsi par exemple que l’ONU le lui a fait souvent grief sans un mot par exemple pour l‘Arabie Saoudite et le Qatar, richissimes et déserts, qui expliquent ingénument la fermeture de leurs frontières, y compris à des frères en culture et en langue, au nom d’une exigence de sécurité qui ne se pose évidemment pas pour les peuples d’Europe…

Dès lors que le soupçon vous habite, des questions saugrenues d’intendance vous taraudent.

C’est ainsi par exemple que les responsables de l’Aquarius expliquaient avec insistance que les passagers étaient en surnombre et que la faim les menaçait. Mais pourquoi, dans ce cas hautement prévisible, accepter la présence à bord d’une journaliste d’Euronews et ne pas limiter strictement les passagers au personnel indispensable de bord aux fins de réserver une place supplémentaire à un naufragé?

Que penser de ce slogan qui attendait les migrants de l’Aquarius à leur arrivée à bon port espagnol : « Bienvenus chez vous » ?

Enfin et surtout, dès lors que le sauveteur autoproclamé est avant tout un idéologue mondialiste, une question vous hante – et qui a hanté des juges italiens- sur les rapports entretenus avec des passeurs qui n’hésitent pas à saborder les embarcations pour placer les autorités européennes devant le forfait accompli.

En réalité, on peut se poser toutes les questions du monde, on ne trouvera la réponse la plus satisfaisante à une question douloureuse désormais existentielle que lorsqu’on se débarrassera des deux obstacles qui empêchent toute appréhension rationnelle.

Le premier obstacle est d’ordre juridique autant que politique. Tant que les déboutés du droit d’asile ne seront pas reconduits hors des frontières européennes, il n’y a aucune chance et même aucune raison que les peuples d’Europe, soucieux de la sécurité et du bien-être de leurs enfants comme de l’identité (le mot dit maudit) de leur pays, acceptent la situation actuelle. Et au-delà de la question de l’asile, et notamment en France, il est normal que le fait que des centaines de milliers de sans-papiers se maintiennent illégalement autant qu’ouvertement inspire aux citoyens chaque jour plus exaspérés un sentiment de révolte légitime. Ainsi, c’est le bafouement flagrant des lois républicaines sur la régulation des flux migratoires qui est le premier ennemi du réfugié éligible au droit d’asile qui mérite notre protection.

Que penser, par ailleurs, de ce slogan qui attendait les migrants de l’Aquarius à leur arrivée à bon port espagnol: «Bienvenus chez vous»? Bienvenus chez nous, pourquoi pas, mais… «chez vous»!

Le diable se cache derrière une lettre à la place d’une autre. C’est lui qui tyrannise et déboussole les peuples. Pourquoi des migrants illégaux seraient-ils chez eux? Et même les réfugiés éligibles au droit d’asile, n’ont-ils pas vocation un jour de rentrer chez eux? Mais derrière cette question, on sent bien qu’il n’y a plus en Europe de «chez nous» pour personne sinon le monde entier, dans la tête des idéologues sans frontières, et que le mot «hôte» justifie plus que jamais son double sens absurde.

Le second obstacle découle du premier. Mais il est de l’ordre de la psychologie et de la morale collective. Ainsi, il existe en Europe, et notamment en France, des gens, peu nombreux mais puissants médiatiquement et socialement qui refusent sans le dire ouvertement le respect des lois migratoires précisément dans le même cadre métapolitique que l’Open Society mondialiste de George Soros et de bien d’autres ONG.

Il leur arrive parfois de l’avouer par mégarde puis de le regretter. C‘est ainsi par exemple que j’ai réussi à faire dire à Iann Brossat, future tête de liste du Parti Communiste aux élections européennes et surtout adjoint au logement de Madame Hidalgo, qu’il ne saurait être question de reconduire les personnes déboutées de leur revendication au droit d’asile (RMC).

Dès lors, que penser de la politique de la mairie de Paris qui, le lundi matin, joue à guichets ouverts l’accueil bruyant et entraînant de tous les migrants et, le mardi soir, se lamente de l’indignité de leur situation et incrimine la carence d’état?

Dans ce cadre rien moins que sincère et rationnel, les ennemis déclarés de l’Europe des frontières continuent d’user de leur arme favorite: l’antinazisme fantasmé.

C’est ainsi par exemple que l’ineffable mais combien populaire à Cannes et dans les médias, Cédric Herrou a twitté ainsi cette obscénité: «Quand Éric Ciotti dit en 2018 «mettons les migrants en Libye» il dirait en 1940 mettons-les dans des chambres à gaz». Bref l’utilisation nauséabonde d’un gaz incapacitant par voie de gazouillis écoeurant.

Mais ces petits maîtres-chanteurs de Nuremberg et de l’antinazisme devenu fou ont, pour cause d’avoir trop crié au retour du loup, une voix enrouée qui porte désormais moins loin.

Tout cela marche moins bien et les peuples ne marchent plus du tout. De l’Italie jusqu’en Autriche en passant par l’Allemagne. Et même en Israël. La semaine dernière, un tabou jusque-là entretenu avec une vigilance obsessionnelle autant que névrotique a été levé. Le chancelier autrichien Sébastien Kurz, pourtant allié à la droite dure, s’est rendu en Israël. Accompagné d’un ministre israélien, il s’est rendu au mémorial de Yad va Shem pour s’incliner devant les victimes de la Shoah. Il venait de décider d’expulser des imams islamistes radicaux inféodés à Erdogan. Il va être très difficile, malgré tous les efforts, de le faire passer pour un nazi antisémite, quand bien même il se montrera attaché au sort de ses compatriotes germaniques.

Vous verrez que bientôt les populistes passeront pour plus intelligents et même plus généreux que les fausses élites aux cœurs artificiels.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/06/18/31003-20180618ARTFIG00121-goldnadel-quelques-questions-au-sujet-de-l-aquarius.php

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Dans les banlieues rouges devenues vertes, il ne fait pas bon être un « youpin » et un « youde »

Illustration : carte datant de 2014

Rouge + vert = brun : la  » peste brune « , c’est eux !

J’ai lu beaucoup des livres de Didier Daenincks ( j’aime bien les polars ).
Alors, je reviens sur l’article qui lui était consacré :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/19/enfin-daeninckx-proche-de-lextreme-gauche-denonce-la-corruption-dans-les-banlieues-islamisees/

Didier Daenincks doit être un des rares, venus de gauche ou d’extrême gauche, à n’avoir pas remplacé le  » manifeste du parti communiste  » par le coran.

Les exemples inverses, malheureusement, abondent.

Ainsi le maire ( et son fils ) PC de Bezons .
Bezons, c’ était  » la banlieue rouge « , devenue, avec les mêmes, banlieue verte.

Maintenant, ce qui compte pour eux, c’est la guerre aux  » youpins « , la guerre aux  » youdes  » .

_________________________

Benoît Rayski nous en touche deux mots :

 » A Bezons, il ne fait pas bon être un « youpin » et un « youde »…
La municipalité (communiste) de cette ville de la région parisienne a des principes. C’est assez rare pour être souligné.

Dominique Lesparre, le maire de Bezons, ne néglige aucune occasion pour informer ses administrés de la marche du monde. Et le monde pour lui c’est la Palestine ! Sur son compte il relaie sans cesse des « informations » (recueillies où ?) rendant compte de la vilénie des sionistes

Ici c’est un gamin de 14 ans emprisonné par l’armée israélienne. La des Israéliens détruisant des panneaux solaires Palestiniens. Ou encore un Palestinien brutalement appréhendé par Tsahal.

Enfin, pour afficher clairement ses engagements, il a inauguré une « allée de la Nakba », le nom que donne les Palestiniens à leur défaite en 1948 face à l’armée du jeune état juif.

On vous l’a dit : Dominique Lesparre est un homme de principes, orphelin du prolétaire, porteur des jours meilleurs, il a –pour se consoler- adopté le palestinien martyrisé devenu la figure de proue de l’avenir de l’humanité. A la poubelle Le Manifeste Communiste ! Le Coran a pris sa place…

Le maire de Bezons a un fils : Fabien Lesparre. Il l’a élevé, inscrit et éduqué comme il fallait. Fabien Lesparre est jeune, bien plus jeune que son père. C’est pourquoi il est évidemment plus fougueux.

Là où le père dit « sioniste », il dit autrement. Et il ne s’embarrasse pas de périphrases. Un post publié sur son compte annonce la couleur de ses sentiments passionnés. « Je n’ai pas peur (de la Ligue de Défense Juive. Ndlr), j’ai des copains fondus qui, s’ils voient un youpin, ce sera le feu » ! Youpin c’est bien mais il y a mieux et plus riche dans le vocabulaire du jeune homme.

Dans un autre post il fait part de sa ferme intention  » d’enculer ces merdes de youdes ». Eh oui, il est franc du collier Fabien Lesparre, pas comme son timide de père. Ce dernier n’a pas jugé nécessaire de se désolidariser des propos de son fils. L’amour paternel c’est beau …

Sur son site, la ville de Bezons proclame fièrement sa devise. « Bezons est une ville participative, éducative, solidaire, engagée ».
Bezons participe en effet activement à la libération de la Palestine.
Bezons éduque ses administrés en leur apprenant à haïr Israël.
Bezons est solidaire des manifestants de Gaza. Bezons est très engagé dans le boycott des produits sionistes.

Cette localité compte de nombreux électeurs issus de la diversité. On ne reprochera pas à Dominique Lesparre de vouloir être réélu maire.

Pendant longtemps l’antisémitisme a été le locataire de l’extrême droite. Ces dernières années il a changé de propriétaire. »

http://www.atlantico.fr/decryptage/bezons-ne-fait-pas-bon-etre-youpin-et-youde-benoit-rayski-3429067.html

_________________

Essayez dans votre entourage, si vous connaissez des gens du PC, des  » insoumis « , des NPA, des  » nuit debout « , des  » antifas  » , des  » antiracistes « , ….

Titillez-les un peu, et vous verrez que les mots  » youde  » et  » youpin  » sortiront très vite.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La photo la plus célèbre du couple Macron a été réalisée par Najib Ishak…serveur au Touquet

Pendant la campagne présidentielle 2017, Emmanuel Macron s’est rendu plusieurs fois au Touquet avec sa femme pour voter dans cette station balnéaire où se situe la maison de vacances du couple présidentiel.

Lors de la sortie du bureau de vote, le couple présidentiel a été photographié par Najib Ishak, un homme de confession musulmane travaillant au Touquet, passionné de photographie.

http://www.lereveildeberck.fr/touquet/comment-sa-photo-est-entree-chez-les-macron-ia713b0n252646

Postée sur les réseaux sociaux, la photographie a fait le buzz !

Quelques jours plus tard, Brigitte Macron rencontre personnellement Najib au Touquet pour le remercier de ce cliché. Et Macron, à l’occasion, fait un détour pour serrer la main de « son » photographe…

Cette photographie fera ensuite la couverture du magazine « Le Point » et du journal « Les Echos du Touquet ». Et elle est aujourd’hui encadrée sur une commode dans la résidence du couple présidentiel au Touquet…

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le soldat britannique qui a décapité d’un coup de pelle un taliban est mon ami

Il y en a un peu plus… je vous le laisse ?

Cet homme est mon ami, ou mon fils, ou mon frère !
Et je viens applaudir son œuvre funéraire !
Octroyer ainsi le trépas,
sans besoin de mea culpa !
C’est du travail d’artiste, qui dira le contraire ?

PACO. Affûté, ça coupe !
20/06/2018.

Pris dans une embuscade, un soldat britannique dépourvu de munitions, a décapité un djihadiste d’un coup de pelle.

Dans l’est de l’Afghanistan, il y a six semaines, des soldats des forces spéciales britanniques, sont tombées dans une embuscade.

6 heures à repousser les assauts des talibans

Obligés de se replier dans une ferme, les militaires ont affronté les assauts des talibans pendant six heures.

À cours de munitions, les soldats, ne voulant pas tomber aux mains des assaillants, ont fait le pacte de ne pas se laisser prendre vivant.

Un combat pour survivre

Un soldat britannique s’est emparé d’une pelle et attendu que les agresseurs pénètrent dans le camp retranché. Un djihadiste est arrivé à proximité et le soldat d’un seul coup de pelle, l’a décapité.

Un soutien aérien a permis aux soldats britanniques de faire fuir les talibans relate Le Daily Star Sunday.

https://actu17.fr/afghanistan-pris-piege-a-cours-de-munitions-soldat-britannique-decapite-dun-coup-de-pelle-taliban/

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le sondage Terra Nova auprès des adhérents LREM est-il raciste ?

Un sondage qui ne passe pas. Commandé par le think tank libéral Terra Nova pour le parti La République en marche, un sondage en ligne consacré notamment à l’immigration en France a ulcéré de nombreux internautes.

«Il y a trop d’immigrés en France», «L’islam est une menace pour l’Occident», «On ne se sent pas chez soi comme avant».

Autant d’assertions soumises aux quelque 30 000 militants revendiqués par la majorité, pour «mieux les connaître».

Cnews

(Merci à BobLeFlambeur)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Archive INA : « 1960 : Les loubards des Batignolles »

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Selon des chercheurs du CNRS, l’afflux de migrants est « neutre » pour l’économie

Une étude de trois chercheurs du CNRS, Hippolyte d’Albis, Ekrame Boubtane et Dramane Coulibaly, évalue l’effet de l’afflux de migrants et demandeurs d’asile pour les économies européennes. Elle tend à prouver que leur impact est nul, voire positif. Certes, elle ne prend pas en compte les tensions sociales que les migrants peuvent provoquer.

[…] Pour arriver à cette conclusion, les trois auteurs de l’étude ont analysé quinze pays européens, dont la France, depuis 1985. Ils ont compilé trente ans de données relatives aux migrations, intégrant notamment les « chocs » migratoires tels la guerre en ex-Yougoslavie, au début des années 90, jusqu’aux effets des printemps arabes et de la guerre en Syrie. Ils ont ensuite utilisé un modèle mathématique, introduit par Christopher Sims, lauréat en 2011 du prix de la Banque de Suède en sciences économiques. Ce modèle permet d’évaluer l’impact de ces « chocs » migratoires sur les économies européennes, hors événements conjoncturels comme les périodes de crise ou d’embellie économique. […]

« On ne s’attendait pas à un effet positif de l’afflux de migrants sur les économies européennes, mais à un effet à peu près neutre, explique Hippolyte d’Albis, l’un des auteurs de l’étude, professeur à Paris School of Economics. En tout cas, on ne note pas de dégradation des finances publiques. Et nous réfutons le discours selon lequel l’arrivée de migrants et réfugiés coûte cher».

(1) « Macroeconomic evidence suggests that asylum seekers are note a « burden » for western european countries », Hippolyte d’Albis, Ekrame Boubtane et Dramane Coulibaly, Science Advances.

Le Point ; Le journal du cnrs

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Munich (All.) : un Sri-Lankais neutralisé par la police après avoir menacé des passants avec un couteau

Munich, Allemagne : la police est intervenue dans la gare pour interpeler un immigré sri-lankais de 32 ans, manifestement déséquilibré, qui s’en prenait aux passants armé d’un couteau. Un policier a été légèrement blessé lors de l’intervention.

PressePortal

Merci à Oswald

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture