« Rentrez en Afrique » : des autocollants anti-réfugiés apparaissent à Cambridge

Des autocollants portant des slogans tels que «Réfugiés vous n’êtes pas les bienvenus » ou bien « Rentrez chez vous en Afrique » sont apparus dans Cambridge, une ville située au centre de l’Angleterre. Certains craignent que ces autocollants ne puissent susciter des tensions ou des crimes de haine. La police enquête et a lancé un appel à toute personne ayant des informations sur qui  pourrait avoir placé ces autocollants à se manifester.

« Nous ne voulons pas de ce genre d’ordures racistes à Cambridge, » a déclaré à la presse Daniel Zeichner, un député local. «Les habitants de Cambridge ont envoyé un message très fort au monde selon lequel nous sommes une ville ouverte, tolérante et accueillante. Je vous recommande d’arracher ces autocollants et de les mettre dans une poubelle si vous les voyez. » […]

Stefan Haselswimmer, fondateur de la Campagne de réinstallation des réfugiés à Cambridge, a tenu à souligner que les autocollants racistes ne correspondent pas à ce que pensent la grande majorité des habitants de Cambridge. […] Les autocollants sont les derniers d’une série d’incidents racistes et xénophobes, qui sont à la hausse au Royaume-Uni depuis le vote du Brexit.

Cambridge-news.co

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

L’agence d’actualités des Nations-Unies efface un tweet appelant les Américains vivant à l’étranger à « mettre fin à Trump »

Le Centre d’actualités des Nations-Unies – qui est le service d’informations de l’ONU- a tweeté puis très rapidement retiré un post demandant aux quelques 8 millions d’Américains expatriés dans le monde à « stopper Trump ».

Le tweet publié jeudi à 9:14 du soir a exhorté les citoyens américains vivant à l’étranger à remplir une fiche d’inscription mise en ligne sur le site cybermilitant Avaaz qui indique en plusieurs langues : « Les citoyens américains de l’étranger pourront faire perdre Trump … s’ils ont voté »

La page Web qui titre « la surprise d’octobre qui mettra fin à Trump » permet aux utilisateurs de se faire aider à s’inscrire pour aller voter le 8 novembre et encourager leurs proches à en faire de même.

« Alors que Donald Trump tente de nous diviser, nous pouvons participer à le faire perdre si nous partageons cette page avec tout le monde. Contactons toutes les personnes qui peuvent voter vivant à l’étranger »

Le tweet a été supprimé 20 minutes plus tard après sa parution sans explication.

Ari Gaitanis, rédacteur en chef du service d’informations de l’ONU qui manage le compte Twitter a déclaré qu’il s’agissait d’une erreur.

« Ce Tweet ne provient pas du Centre d’informations des Nations-Unies et c’est la raison pour laquelle il a été retiré a-t-il déclaré à Politico. « Nous recherchons sa provenance d’origine ».

Le tweet en question retrouvé par FDS

Traduction FDS de Politico

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

La Réunion : tranche de vie près de la mosquée de Saint-Louis

Un homme déséquilibré et armé d’un couteau a été neutralisé par les gendarmes en centre ville. Il venait de poursuivre sa victime qui s’était réfugiée dans une mosquée.

[embedded content]

Nous en savons plus sur l’agression qui s’est produite cet après-midi à Saint-Louis. Un homme habillé en noir a tenté d’agresser un autre homme dans les rues de Saint-Louis. Tentant d’échapper à son agresseur, l’homme poursuivi s’est réfugié dans la mosquée de Saint-Louis, créant un mouvement de panique alors qu’à 13H30, au moment de l’agression, la mosquée était très fréquentée juste à la fin de la prière.

L’agresseur était armé d’un couteau. Son interpellation s’est faite à l’extérieur de la mosquée, dans le centre ville de Saint-Louis, avec l’appui des gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention. L’homme est connu des forces de l’ordre. Il serait également connu dans Saint-Louis pour ne pas avoir toute sa tête.

Zinfos974

Merci à Breizh-Cola

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Londres : le son «Th» disparaîtra de la langue anglaise en 2066 en raison du multiculturalisme

Les linguistes de l’Université de York prédisent qu’en 2066 la prononciation du son « th » aura complètement disparu de la capitale britannique, en raison du nombre d’étrangers qui ont du mal à prononcer les consonnes interdentaires – c’est le terme décrivant un son créé en poussant la langue contre les dents supérieures.

Selon les experts, dans le Sud-Est de Londres, la langue anglaise est déjà remplacée par une forme d’anglais multiculturel (Multicultural London English ou MLE) qui est fortement influencée par les Caraïbes, l’Afrique de l’Ouest et les communautés asiatiques (NDLR: asiatique signifiant en provenance d’Inde ou du Pakistan). Au cours des décennies prochaines, l’immigration va encore modifier fondamentalement la langue anglaise à une plus large échelle.

Le Docteur Dominic Watt, un expert en sociolinguistique de l’Université de York, déclare ainsi que «compte tenu de la position de Londres en tant que ville linguistiquement la plus influente dans le monde anglo-saxon, nous pouvons nous attendre à voir des modifications significatives d’ici au milieu du siècle. Les principaux changements dans la façon dont nous parlerons, au cours des cinquante prochaines années, impliqueront une simplification de la structure du son des mots, qui deviendront probablement plus courts. » […]

« En observant comment l’anglais a évolué au cours des cinquante dernières années, nous pouvons identifier les tendances qui semblent se dessiner. Les accents britanniques semblent être moins fondés sur la classe sociale de nos jours. Les langues changent aussi lorsqu’elles entrent en contact les unes avec les autres. » [….] « Même au sein de la famille royale, il est probable que le prince George parlera très différemment de la reine. » […]

Telegraph.co

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

NKM veut en finir avec les « faux débats » identitaires de la droite

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui était jeudi en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne, se rêve en surprise de la primaire de la droite et du centre. Qu’elle veut délester des problématiques des valeurs, du passé et de l’immigration.

Le scrutin s’ouvre aussi aux électeurs du centre, comme elle l’a répété au Monde jeudi matin. Et même un peu plus à gauche, puisqu’elle aimerait que les déçus de François Hollande se déplacent également. « Comment on fait sinon ?, feint-elle de s’interroger pour justifier cet appel. Ils sont 18 millions, et on les excommunie ? » Pas de ce traitement chez elle. « L’antidote est du côté de l’espérance« , apporte-t-elle en réponse aux tenants d’une droite calibrée sur la défense de l’identité française. « Depuis un an, on a enchaîné tous les faux débats, la déchéance de nationalité, le burkini, les Gaulois.  » En substance, voilà le discours le plus centriste des sept candidats en lice pour novembre.

Pour contrer les sujets identitaires, Nathalie Kosciusko-Morizet a une ambition, à savoir tenter d’imposer ceux de l’environnement, de la santé ou du numérique. Un contre-pied assumé au Forum de la grande école du numérique un peu plus tôt dans la journée, à La Plaine Saint Denis. […]

Le JDD

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le CCIF serait un mal nécessaire

2010-04-02T115027Z_148214400_PM1E64211F501_RTRMADP_3_FRANCE-BURQA_0 Si le CCIF aime à se présenter comme victime d’une cabale de l’extrême droite, ses méthodes et son idéologie méritent examen.

(…) Se présentant volontiers comme le seul et ultime recours des victimes d’actes islamophobes, l’association fait en quelque sorte peser sur chacun de ses détracteurs une présomption quasi-irréfragable d’hostilité envers l’islam et les musulmans. De telle sorte que sa ligne de défense pourrait tenir dans cette formule: critiquer le CCIF, c’est être l’ennemi des musulmans.

(…) De même, l’étude des rapports annuels du CCIF est particulièrement révélatrice de sa propension à faire passer pour «islamophobe» n’importe quel événement mettant en cause des musulmans ou affectant d’une manière d’une autre l’image de l’islam. Car l’association ne ne se contente pas, comme elle le prétend, de dénoncer des actes tombant déjà sous le coup de la loi française. Bien au contraire, sa conception très personnelle du «délit d’islamophobie» l’amène non seulement à contester les limites traditionnelles de la liberté d’expression, mais aussi à prendre fait et cause pour des individus en délicatesse avec la justice. Ainsi le CCIF a-t-il recensé comme «actes islamophobes» les expulsions de Orhan Arslan, Omer Oztürk et Midhat Güler (membres du mouvement «Kaplan» prônant le recours à la violence et au terrorisme); la fermeture de l’école coranique de Grisy-Suisnes(suite à l’agression particulièrement violente de trois journalistes); la fermeture à Levallois d’une mosquée utilisée comme centre de recrutement djihadiste; ou encore l’expulsion d’Abdelkader Yahia Cherif (accusé par les Renseignements généraux d’appel au jihad et d’apologie du terrorisme suite aux attentats de Madrid), lequel avait notamment déclaré au Télégramme de Brest«Quant aux attentats américains et espagnols, il n’y a pas de preuve absolue de l’implication d’islamistes. Cette version a été contestée. Et si c’était eux, s’ils ont fait ça, chacun ses convictions…»

(…) Le CCIF ne se pose pas uniquement en défenseur de la liberté de religion: il prétend également mener son combat au nom des droits des femmes. En effet, farouchement opposé à la loi du 15 mars 2004 (sur l’interdiction des signes religieux ostentatoires à l’école) et à la loi du 11 octobre 2010 (sur l’interdiction de la dissimulation du visage dans l’espace public), le CCIF en réclame l’abrogation au nom de «l’égalité des sexes et [de] l’autonomisation des femmes». Le Collectif laisse entendre que ces législations seraient responsables de «la mise à mort sociale des femmes musulmanes»

Or, ce procès de la législation française –entièrement tourné vers la défense du «choix» des femmes voilées– fait litière de l’expérience des jeunes filles et des femmes contraintes de porter un voile. Le CCIF veut donc ignorer que la loi de 2004 a fourni une excuse légale à certaines jeunes filles pour échapper aux pressions familiales et/ou communautaires, en dépit de la somme de témoignages accablants recueillis par la commission Stasi. Ainsi l’historien Patrick Weil, au départ défavorable au principe de l’interdiction, a justifié son revirement au regard «des témoignages de parents musulmans qui [avaient] dû retirer leur fille des écoles publiques et les placer dans des établissements privés catholiques où elles n’étaient pas soumises à une pression constante pour porter le voile». Dans le même registre, le CCIF prétend qu’«aucun de ceux et celles qui prétendent que les femmes portent le voile intégral contre leur gré n’a été en mesure de démontrer la réalité de cette contrainte». Or, si les rares études sociologiques sur le sujet montrent que le port du niqab procède généralement d’une démarche personnelle, la réalité judiciaire atteste cependant que les cas de contrainte ne sont pas un fantasme islamophobe. (…)

À l’évidence, les raisons de mettre en cause la probité du CCIF ne manquent pas. En effet, si l’on en juge par sa rhétorique et ses actions, son objectif principal semble moins de faire valoir les droits des victimes d’islamophobie en tant que citoyens que de faire naître une «conscience de classe» musulmane, c’est-à-dire d’inciter une partie des Français à se déterminer et à se mobiliser politiquement en tant que musulmans. D’où une prédilection certaine pour les discours alarmistes et les surenchères statistiques.

Toujours est-il que le CCIF est vraisemblablement un mal nécessaire, si l’on considère par exemple l’attentisme des associations antiracistes historiques face à au «burkinigate». (…)

Slate

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Magazine Forbes : Myriam El Khomri et Najat Vallaud-Belkacem parmi les femmes les plus puissantes du monde arabe

Le nouveau classement des femmes arabes les plus puissantes a été publié récemment par le magazine américain Forbes. Trois Marocaines, selon le site marocain bladi, font partie de cette liste.

Les personnalités présentes baignent toutes dans la politique depuis de nombreuses années, deux en France à des postes de ministre alors que la troisième est présidente du parlement hollandais.

A La quatrième position du classement, on retrouve la Franco-marocaine Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, qui a dû batailler pendant plusieurs mois pour faire passer la nouvelle loi sur le travail et qui porte d’ailleurs son nom.

Au cinquième rang du classement, c’est la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, l’une des ministres les plus influentes du gouvernement de Manuel Valls mais aussi l’une des femmes politiques les plus appréciées des Français.

Khadija Arib pointe, elle, à la dixième position de ce classement. Elle a été élue en janvier dernier présidente de la chambre basse du parlement des Pays-Bas par 83 voix sur les 134 votants. Son élection n’a pas été du goût du député d’extrême droite Geert Wilders qui a qualifié de « jour noir pour l’histoire parlementaire » car il lui reproche sa double nationalité marocaine.

bladi

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Ohio : un policier casse le pare-brise de sa voiture avec la tête d’un Noir menotté

Un officier de police a écrasé tellement fort le visage de l’homme qu’il venait d’arrêter sur le pare-brise de sa voiture qu’il en a craquelé le vitrage. Malgré l’impact du choc, le chef du commissariat a néanmoins pris la défense de son policier subalterne. La vidéo de la caméra de bord embarquée de la voiture a été récupérée par NBC et montre l’interpellé, Pele Smith, en train de se faire escorter jusqu’au véhicule de la police à Lorain dans l’Ohio.

Au lieu d’ouvrir la porte de la voiture pour y mettre Smith à l’intérieur, le policier le jette d’abord contre le pare-brise qui se lézarde sous l’impact.

[embedded content]

Smitn a été soigné à l’hôpital local pour blessures mineures au visage.

L’arrestation a eu lieu dans le cadre de plaintes de deal de drogue dans le secteur d’habitation de Pele Smith.

Selon le rapport de la police, Smith a essayé de cacher les preuves de possession de drogues en les cachant dans sa bouche et a « physiquement résisté aux forces de police » qui recherchaient sur lui des pièces a convictions.

Smith a finalement été accusé de falsification de preuves, entrave au travail de la police et résistance à arrestation. Comme il a plaidé coupable il a reçu une ordonnance de probation.

Traduction FDS de RT

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Le rappeur Kery James défie la classe politique française

S’il ne croit plus aux « politiciens »,  le rappeur Kery James clame son espoir d’un « réveil citoyen » au moment de reprendre le « combat » avec son nouvel album, qui sort ce vendredi, avant d’autres projets à venir: une pièce, une autobiographie, un film.

[embedded content]

Paroles de la chanson « Racailles »:

Vous en avez assez, hein ?
Vous en avez assez d’cette bande de racaille.
On va vous en débarrasser

Racailles !
On devrait vous nettoyer au Kärcher
Le jour où le peuple se réveille, vous allez prendre cher
Racailles !
On a le sentiment qu’aller voter
C’est choisir par lequel d’entre vous on veut se faire entuber
Racailles !
Républicains ou PS
Rangez vos promesses dans vos sacs Hermès
Racailles !
Vous n’avez jamais connu la précarité
Vous vivez à l’écart de nos réalités
Racailles !
La rue le pense, j’le mets en musique
Et pour ceux qui l’ignorent encore, j’le rends public
Je n’soutiens aucun parti, j’marche plus dans vos combines
Vos programmes électoraux ne sont que des comptines
Racailles !
On prend les mêmes et on recommence
Les mêmes promesses, les mêmes mensonges
Les mêmes tapent dans la caisse, les mêmes plongent
Les mêmes sont dans la hess, les mêmes mangent
Racailles !
Les mêmes menteurs trafiquent les mêmes comptes
Les mêmes commis au service des mêmes pontes
Les mêmes fils de pauvres sont incarcérés
Les mêmes fils de riches sont formés pour régner
En attendant qu’un homme du peuple émerge
C’est rare de trouver un élu avec un casier vierge
Ma haine du système est toujours intacte
Lequel d’entre vous peut jeter la pierre à Cahuzac ?
Racailles !
Claude Guéant, Racailles ! Balkany, Racailles ! Jean-François Copé, Racailles !
Philippe Herman, Racailles ! Harlem Désir, Racailles ! Alain Juppé, Racailles !
Tous ceux que j’ai cités ont été condamnés
Ce sont les mecs de cités qu’ils traitent comme des damnés
Racailles !
Vous étiez choqués par le groupe Tandem
Vous faites la même à la France, mais jusqu’à ce qu’elle saigne
Jusqu’à ce qu’elle coule comme la Grèce ou l’Italie
Vous avez meurtri le pays jusqu’à l’agonie
Racailles !
Cumul des mandats jusqu’où vous irez ?
Est-ce le cumul des salaires que vous désirez ?
Racailles !
Comme toute la France d’en bas, j’crois plus aux politiciens
J’continue le combat, j’crois au réveil citoyen
Racailles !
Pour changer les choses, il faut le vouloir
Vous n’avez pas de cause profonde si ce n’est le pouvoir
Racailles !
Vous faites de la politique sans conviction
Parfois, vous en faites même pour éviter la prison
Racailles !
En costume-cravate sont les vrais voyous
Vous ne croyez plus en rien, plus personne croit en vous
Racailles !
Y a qu’à observer les taux d’abstention
Faut pas trop prendre les gens pour des cons, attention
Racailles !
Sentez-vous le vent tourner comme vos vestes ?
Entre vous et la rue, y a plus que les CRS
Racailles !
À bout de souffle, votre système est dans un cul de sac
À essayer de se débattre, comme un cul d’jatte
Racailles !
Vous êtes élus pour un truc
Vous ne le faites pas plus
Vous faites l’inverse,
En plus, ça ne vous gêne pas
Racailles !
Et si le peuple a l’idée de se rebeller
Vous disposez d’une armée de flics bien dressés et zélés
Racailles !
Le dialogue social gît dans un cercueil
Les keufs tirent aux flashballs, tu peux y perdre un œil
Racailles !
Vous faites monter le sentiment anti-policier
Usez de la police comme d’une armée privatisée

Le politique, qu’il soit femme ou homme, pour moi en tous les cas et pour l’instant,
Peut-être que demain j’aurai changé d’avis, il n’sert plus à rien.
C’est un prestataire de service.
Ces putains de dettes, là, qui emmerdent tout le monde,
Qui mettent les peuples à plat, qui les mettent à genoux et ainsi de suite,
On n’arrive pas à les éliminer,
Comme vous les politiques : vous arrivez pas à les faire éliminer, ces putains de dettes…
Parce que la banque; elle est plus forte que vous !

Racailles !
Tout le monde le sait, c’est une évidence
Vous êtes complètement soumis à la finance
Racailles !
Vous votez les lois que les riches ordonnent
Après le 49.3, plus rien ne m’étonne
Racailles !
On travaille plus, mais on gagne moins
On attend juste le printemps européen
On cotise pour des retraites qu’on ne verra peut-être jamais
Tout l’argent qu’on fait rentrer vous nous le reprenez
Racailles !
Chaque fin de mois à découvert
On a l’impression d’être esclaves du système bancaire
Racailles !
Même les riches connaissent le jeu, jouissent des niches fiscales
Les petites PME croulent sous les chargent sociales
Racailles !
Radar, on paye !
Péage, on paye !
Pollution, on paye !
Racailles !
Oh ! Qu’est-ce que vous faites avec tout ce fric ?
Que foutait Eric Zemmour sur une chaîne publique ?
Racailles !
Payer pour propager sa haine
Semer des graines récoltées par le FN
Pour vous, même Marine Le Pen est devenue fréquentable
Quiconque combat l’islam peut s’asseoir à votre table
Racailles !
Incapables de gouverner, vous divisez
Racailles !
Incapables de rassembler, vous stigmatisez
Racailles !
Aveuglés par le pouvoir vos cœurs sont voilés
Beaucoup plus que le visage de cette femme voilée
Racailles !
Tous vos prétendus principes de laïcité
Ne concernent pas cette saoudienne sur les Champs-Elysées
Pour vous, tout se négocie, tout est question de gent-ar
Vous êtes même prêts à livrer les banlieues au Qatar
Racailles !
Votre jeu est trouble
Racailles !
Votre discours est double
Racailles !
Au pays dit des « Droits de l’Homme »
Racailles !
L’Etat d’urgence est devenu la norme
Et vous prétendez faire la leçon au monde entier
Imposer la démocratie à coups de mortier
Sans pitié, vous avez buté Kadhafi
Aujourd’hui, dans quel état se retrouve la Libye ?
La rue le sait, j’le mets en musique
Vos médias le taisent, j’le rends public
J’vous tiens tête comme un mec des Minguettes
Est-ce le genre de texte qui peut me valoir une fiche S ?

Droit dans mes bottes
Je n’baisse jamais mon froc
La tête haute, j’suis intègre
J’fais du Hip-Hop
Vous appelez ça de la musique de nègre
J’sors en indé
Tu m’verras plus jamais
Mettre les pieds à Skyrock
(Jamais, jamais)
Ils n’aiment pas c’que je suis, c’que je défends, c’que je porte
C’est réciproque
Ils ont travesti le R-A-P
Je fais partie des rescapés
Ils ont encensé la médiocrité
Ils ont fait du Hip-Hop de la variété
Ils ont joué les clashs pour nous diviser
Tant que ça fait de l’audience, on peut s’allumer
Quand un rappeur se fera buterIls
organiseront un concert au nom de la paix
Yeah !
J’fais d’la musique contestataire
Vous vendez des espaces publicitaires
Racailles !
J’me suis sacrifié pour mes p’tits frères
Vous, vous jouez des trucs qui les envoient au cimetière
Racailles !
Fric et violence dans vos playlists
Vous abrutissez les miens, ça plaît aux élites
Racailles !
Vous vous êtes servi de moi, j’me suis servi de vous
Pour que mon message passe au plus grand nombre,
Maintenant, j’peux le faire sans vous
J’ai un public qui me soutient
J’ai fait des choses, le peuple s’en souvient
La rue vous vomit, j’le rends public
Rien n’a changé depuis Lettre à la République

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture