Caen (14) : 3 Albanais condamnés pour 41 cambriolages

Déjà condamnés pour des faits similaires, ils ont écopé de 5 ans de prison ferme, ce mardi 29 septembre. Une peine qu’ils ne purgeront sans doute jamais…

Vendredi 16 janvier, au tribunal correctionnel de Caen. Trois Albanais de 24 ans, 25 ans et 29 ans, sont jugés en comparution immédiate (justice rapide) pour six cambriolages commis en quinze jours dans des habitations du Calvados, notamment à Laize-la-Ville, Mutrécy, Clinchamps-sur-Orne et Noyers-Bocage. Ils sont condamnés à 10 mois de prison ferme et incarcérés aussitôt. […]

Pour ces faits, ils ont été condamnés chacun à 5 ans de prison ferme. Une peine qu’ils ne purgeront sans doute jamais. Libérés le 18 juillet après leurs condamnations de janvier, ils ont par la suite été transférés au centre de rétention de Rennes. Avant d’être reconduits dans leur pays.

Source

Merci à Bobbynette

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Marc Trévidic : « La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé » (Màj)

La France est devenue « l’ennemi numéro 1 » de l’État islamique, pour Marc Trévidic

Marc Trévidic est pessimiste. L’ancien juge anti-terroriste voit l’avenir en noir, à l’image de la bannière de l’État islamique. Dans une interview donnée à Paris Match, il estime que la France est devenue «l’ennemie numéro un» de l’État islamique et que l’organisation terroriste se prépare à des attentats d’ampleur sur notre territoire.

• La France, cible facile?

Marc Trévidic estime que la France est plus susceptible que les États-Unis d’être frappée par une attaque. Notamment à cause de la proximité géographique de notre pays avec les lieux où Daech a établi ses bases. «La France est facile à toucher» estime-t-il, du fait de la simplicité «opérationnelle de renvoyer de Syrie en France des volontaires aguerris, des Européens, membres de l’organisation, qui peuvent revenir légalement dans l’espace Schengen et s’y fondre avant de passer à l’action».

• Pourquoi la France?

Outre cet aspect pratique, il y a un aspect idéologique et politique. Notre pays est en première ligne depuis longtemps «pour combattre le djihad mondial». L’implication directe dans la campagne de frappes aériennes contre Daech ne fait qu’augmenter le ressentiment à l’égard de notre pays, estime le juge. «Pour [les terroristes, la France] est toujours une nation coloniale, revendiquant parfois ses racines chrétiennes, soutenant ouvertement Israël, vendant des armes aux pays dits “mécréants et corrompus” du Golfe et du Moyen-Orient.»

• Quels types d’actions?

Celui qui est maintenant vice-président du tribunal de grande instance de Lille est très inquiet quant au mode opératoire des futurs attentats. Il prévoit des attentats d’envergure et avertit que «la vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé». «Les hommes de Daech ont les moyens, l’argent et la faculté d’acquérir facilement autant d’armes qu’ils veulent. Le terrorisme est une surenchère ; il faut toujours aller plus loin, frapper plus fort. Il reste “le prix Goncourt du terrorisme” à atteindre, les attentats du 11-Septembre 2001 contre les tours du World Trade Center.» Fin août, dans un article du Canard enchaîné, des spécialistes du renseignement prévenaient de la même façon d’un risque «d’un 11-Septembre à la française où les services [de renseignement] seront de simples spectateurs.»

• Quelle réponse apporter?

L’inquiétude laisse place à la colère froide lorsque le juge se penche sur la réponse à apporter aux terroristes et projets d’attentats. «On ne peut plus les empêcher, lâche-t-il. Il y a là quelque chose d’inéluctable.» Un avis glaçant de la part de celui qui a été un rouage essentiel de la lutte contre le terrorisme. La raison: «Les moyens affectés à la lutte antiterroriste sont clairement devenus très insuffisants. On frise l’indigence à l’heure où la menace n’a jamais été aussi forte. Sentinelle, Vigipirate [ne résolvent] rien. Cela ne freinera pas les hommes de l’EI le jour où ils auront décidé de passer à la vitesse supérieure. Ces dispositifs protègent certains endroits, rassurent la population. Mais en fait, ils déplacent la menace. Si cela paraît trop compliqué de s’en prendre à un objectif sous surveillance, [les terroristes] en trouveront un autre

Le Figaro

La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu’alors. D’abord, nous sommes devenus pour l’Etat islamique [EI] l’ennemi numéro un. La France est la cible principale d’une armée de terroristes aux moyens illimités.

Ensuite, il est clair que nous sommes particulièrement vulnérables du fait de notre position géographique, de la facilité d’entrer sur notre territoire pour tous les djihadistes d’origine européenne, ­Français ou non, et du fait de la volonté clairement et sans cesse exprimée par les hommes de l’EI de nous frapper. Et puis, il faut le dire : devant l’ampleur de la menace et la diversité des formes qu’elle peut prendre, notre dispositif de lutte antiterroriste est devenu perméable, faillible, et n’a plus l’efficacité qu’il avait auparavant.

Enfin, j’ai acquis la conviction que les hommes de Daech [acronyme de l’Etat islamique] ont l’ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d’ampleur, incomparables à celles menées jusqu’ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé. […]

L’an dernier, j’ai fait neutraliser un réseau de djihadistes très dangereux qui voulait créer un commando de dix “Merah” autonomes, opérant simultanément sur l’ensemble du territoire. L’idée que nous soyons un jour confrontés à une ou plusieurs campagnes d’attentats majeurs ne peut être écartée. Ceux qui nous attaquent veulent nous faire le plus de mal possible. Et le faire dans la durée. Ils s’y préparent.

Les Français vont devoir ­s’habituer non à la menace des attentats, mais à la réalité des attentats, qui vont à mes yeux immanquablement survenir. Il ne faut pas se voiler la face. Nous sommes désormais dans l’œil du cyclone. Le pire est devant nous.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un activiste soutenant les migrants condamné pour violence

photoUn activiste, venu protester contre le sort de migrants en août devant les locaux de la police aux frontières de Menton (Alpes-Maritimes), a été condamné mercredi soir à 6 mois de prison avec sursis notamment pour « outrage » et « violence » à l’encontre de policiers.
Le tribunal correctionnel de Nice oblige aussi Fouad H., âgé de 36 ans et habitant Besançon (Doubs), à faire 150 heures de travail d’intérêt général et à verser près de 2.000 euros en dommages et intérêts à trois policiers.
Le condamné, en état de récidive, a précisé en marge du procès qu’il était venu vivre pendant une semaine avec les militants « No borders » (pas de frontières) qui ont campé tout l’été avec des migrants sur une zone de bord de mer de la commune italienne de Vintimille, à proximité immédiate de Menton.
(..)
La procureure Sylvie Canovas avait requis quatre mois de prison ferme et un stage de citoyenneté. Elle s’est montrée particulièrement sévère, en prenant la défense des policiers qui accomplissent « une tâche ardue » pour lutter notamment contre les passeurs et en décrivant « un usurpateur, alcoolique et oisif depuis trois ans », agissant de manière isolée « sans envergure et sans panache ».

Selon une policière présente à l’audience, l’homme avait proféré en pleine nuit de nombreuses invectives et tenté de faire passer des objets à des migrants, en attente de réadmission en Italie. « Il m’a dit, tu es une Arabe, tu n’as pas honte de faire ce métier? », a-t-elle témoigné. Selon un confrère, elle a aussi été traitée de « putain » et de « traitre ».

Fouad H. a tenté maladroitement d’évoquer « des contrôles racistes qui existent depuis quatre mois à la frontière des Alpes-Maritimes ». Avant d’être rabroué par le président du tribunal David Hill: « Ici ce n’est pas une tribune politique, ce n’est pas à vous de faire la leçon aux policiers ».
L’homme, alcoolisé selon la police, avait résisté lors d’une interpellation très mouvementée. Un policier, partie civile qui souffre d’une côte cassée, a indiqué avoir reçu des coups de poing et des griffures.
Le prévenu a nié ces accusations de violence, affirmant avoir lui-même subi des violences policières (qui n’ont pas été constatées médicalement, a précisé le président du tribunal).
Pour l’avocat des policiers, Me Adrien Verrier, l’homme était venu en « simple délinquant » pour « casser du flic sur le dos de pauvres migrants ».
(…)

Source et AFP

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Axel Kahn : « Au départ tous nos ancêtres étaient noirs puis ils ont conquis le monde » (Màj)

01/10/2015

Pr Kahn vs Pr de Lumley: 75.000 ans ou 500.000 ans ?

__________________________________________

30/09/2015

« La race blanche ou noire c’est une totale absurdité. Nos ancêtres sont partis d’Afrique il y a 75 000 ans. Donc au départ ils étaient tous noirs. Puis ils ont conquis le monde. (…) En réalité, il y a plus de similitudes entre un scandinave et un aborigène qu’entre un aborigène et un africain » – Axel Kahn

Pour rappel : Une dent humaine vieille d’environ 550.000 ans découverte à Tautavel

Le Grand journal – Canal+ 30/09/2015

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Najat Vallaud-Belkacem : «Je sais ce que la République et l’Ecole doivent à la Franc-Maçonnerie»

Pour le 5ème Dîner de la Grande Loge de France (GLDF), un trio d’invités devant 200 frères et profanes, rue Puteaux à Paris : le Défenseur des droits Jacques Toubon parlant du droit d’asile, le philosophe Abdennour Bidar discourant sur l’unité dans la spiritualité de l’Islam et la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem vantant la transmission de la morale laïque à l’école.

«Je sais ce que la République et l’Ecole doivent à la Franc-Maçonnerie depuis deux siècles, comme le droit à la contraception doit beaucoup à la GLDF»

Avant le Baba bouchon à l’abricot vanillé, le Grand Maître de la GLDF Philippe Charuel fait la publicité du colloque qu’il organise à Paris le 2 avril 2016 au Palais Brongniard sur la Jeunesse. «Si nous n’avions été que des hommes à aller à la rencontre de la Jeunesse, nous aurions eu l’air moyenâgeux, donc nous avons convaincu la GLFF d’être co-organisateur.»

Rien de mieux pour lancer la ministre Najat Vallaud-Belkacem, qui n’hésite alors pas à faire plaisir aux francs-maçons, en y mettant de gros moyens. «Vous pouvez compter sur mon soutien et mon parrainage pour votre colloque avec la GLFF», dit-elle, précisant même qu’elle fera son possible pour être présente.

Avant de souligner qu’«une Ecole faible sur ses valeurs fait reculer la République et progresser le communautarisme», la ministre avait fait rougir de plaisir le Grand Maître en déclarant : «Quelle soirée inspirante! Merci de m’avoir permis de vous découvrir. Merci de m’avoir réchauffé au contact de votre spiritualité.»

Après le foie gras de canard, Jacques Toubon prend la parole pour évoquer le droit d’asile fondé sur le «principe d’égalité». […]

source

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Cassel (59) : laïcité, la statue de la Vierge retirée d’une stèle commémorative de 1914

Il y a moins d’un an, une stèle à la mémoire des gendarmes et des douaniers qui ont repoussé l’ennemi en 1914 était inaugurée. Problème pour les défenseurs de la laïcité : elle était coiffée d’une Vierge, aujourd’hui retirée.

C’est environ une semaine après l’inauguration du monument commémoratif, rue du Maréchal-Foch près du cimetière, que le maire Michel Leschave recevait un premier courrier. Yves Bequart, le président de l’Amicale laïque, estimait que « cette stèle était payée par la mairie et devait donc être laïque », et non pas surmontée d’une Vierge.

Lors du conseil municipal, il y a une dizaine de jours, Yves Bequart « est revenu à la charge », toujours selon le maire, lors de la séance publique de questions-réponses qui précède la réunion. « Il a fait allusion à cette stèle en parlant de la séparation de l’Église et de l’État, disant qu’une Vierge n’avait rien à y faire. » Finalement, il obtiendra gain de cause : « Pour ne pas envenimer les choses, j’ai décidé de la retirer. On m’a demandé si elle avait été volée, non, elle est même dans mon bureau. »

« Je n’ai pas répondu, explique l’élu, je considérais que cela n’avait pas d’importance. Mais je pense qu’il espérait qu’elle serait vite démontée. C’est quelqu’un de laïc, mais de pas très tolérant. » […]

[…]

Source

Merci à Legrand

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Faux Syriens et vrais clandestins

montredon-un-tir-d-arme-a-feu-apres-l-eviction-de-trois-jeun_581402_516x343Qui sont les hommes découverts dans la remorque d’un camion à Vivonne lundi ? La question reste sans réponse mais une chose est sûre : ils ne sont pas Syriens comme ils le prétendaient dans un premier temps.
Il est près de 22 h hier soir quand la préfecture communique enfin sur la situation des onze hommes femme et enfants découverts par des routiers russes dans leur remorque à l’intérieur de laquelle ils tambourinaient (lire notre édition d’hier).

« Il ressort des auditions qu’aucune de ces personnes n’est de nationalité syrienne, écrit la préfecture. Contrairement à leurs premières déclarations, elles n’ont pas été en mesure de présenter un document d’identité, ni un titre de séjour sur le territoire national. »

La conséquence est sans appel : des mesures d’obligations de quitter le territoire sans délai et sans mesure de rétention préalable ont été notifiées aux hommes adultes qui se trouvaient sans enfant. Ces hommes sont au nombre de sept a priori. D’après les éléments livrés lundi par les autorités, parmi le groupe découvert dans le camion, se trouvaient un homme voyageant avec un enfant ainsi qu’un couple avec enfants se présentant comme de nationalité iranienne.
Aucune information n’a été donnée sur la nationalité supposée de ce groupe ni sur le sort réservé aux personnes avec enfants.
Enfin, la préfecture assure qu’ « aucune des onze personnes n’a exprimé le désir de déposer une demande d’asile et d’obtention du statut de réfugié ». En quelques heures, le groupe de migrants fuyant la guerre et la répression est donc devenu un groupe de clandestins.
Après une nuit passée à l’hôtel pour les parents avec enfants et dans des chambres mises à disposition par la gendarmerie pour les autres, c’est une nouvelle errance qui commence probablement.
(…)

Source

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Interview d’un mouton rescapé du massacre de l’Aïd

moutonPierre Renversez : Bonjour…  Comment dois-je vous appeler, « Monsieur le Mouton » ?

Le Mouton : Non, appelez-moi « Mouton », tout simplement. Je parle ici au nom de tous mes frères et soeurs.

Pourquoi avoir demandé à NONALI de vous interviewer ?  Vous voulez nous parler de l’islam et des musulmans ?

Non, je me fiche des musulmans et encore plus de l’islam…  Je veux surtout parler de ce qui nous concerne, nous autres les moutons, du sort qu’on nous réserve…  Le moment est bien choisi puisque les musulmans viennent de fêter l’Aïd, qu’on appelle « Fête du mouton ».
La « Fête du Mouton » !  Tu parles…  Rien que cette expression me fait bêler de fureur !

Ah bon ?… Pourquoi ?

Parce que l’Aïd est peut-être une fête pour les musulmans, mais certainement pas pour nous les moutons !  Ce jour-là, on nous tue par dizaines de millions dans le monde… et on appelle ça notre fête !  Quelle ironie sadique !…  Regardez par exemple la Fête du Cheval qu’on organise régulièrement dans certaines communes…  Ce jour-là, on fête vraiment le cheval…  on les bichonne, on leur fait même des frisettes dans la crinière afin que le public puisse les admirer…  Ca c’est une vraie fête consacrée au cheval !  Essayez un peu d’aller égorger un cheval le jour de la fête du cheval !!!  Vous avez intérêt à savoir courir vite !…

Vos propos ne manquent pas de bon sens… Mais admettez quand même que le but de l’élevage du mouton est de nous fournir de la viande. Faut bien qu’on vous tue pour cela…

Nous tuer, d’accord, mais il y a des moyens moins barbares que de nous égorger sans nous étourdir et de nous laisser agoniser pendant 10 minutes !!!  Les musulmans sont des barbares !  Point barre !  Je leur souhaite à tous d’être contaminés par la bactérie E-coli…  et qu’ils en attrapent une chiasse phénoménale !…
… Mais cette année, le dieu des moutons nous a vengés !

?…  De quoi parlez-vous ?

Vous ne regardez pas les infos ?!  Le jour de l’Aïd, plus de 700 musulmans sont allés rejoindre le royaume d’Allah pendant le pèlerinage à La Mecque !  700 égorgeurs de moins !  Bien fait pour leur tronche !  J’étais mort de rire !!!

Attention Mouton !  vous risquez des poursuites judiciaires en parlant comme ça !…

M’en fous…  Il ne faut pas confondre victimes et assassins !  On n’a jamais entendu parler d’un mouton qui aurait égorgé un musulman !  Alors, qui devrait passer en justice selon vous ?…

Oui, vu comme ça…  Mais quand même, on ne peut pas empêcher les gens de pratiquer leur religion ?!…

Quoi ?! Vous appelez ça une religion vous ???  Une religion qui impose à ses fidèles de tuer les non-musulmans, de tuer les homosexuels et qui lapident les femmes n’est pas une religion !…  L’islam est une secte barbare inventée par un barbare et pratiquée par des barbares.  Un point, c’est tout !

Revenons-en à nos moutons, si m’autorisez l’expression…  Revenons-en à l’abattage rituel…  Les juifs aussi pratiquent l’égorgement !…

Ne mélangeons pas les torchons avec les serviettes !  Rien de comparable !  Les juifs pratiquent de moins en moins l’égorgement sans étourdissement préalable ou au moins, infligent un minimum de souffrance aux animaux…  Par contre, chez les barbares d’en face, c’est différent.  Ils nous égorgent dans leur baignoire ou carrément sur les trottoirs.  Dans leur joie euphorique, ils trempent leurs mains dans notre sang et s’en barbouillent même alors qu’on agonise encore…  Même les enfants participent à ces réjouissances macabres !…  De plus, les égorgeurs sont des amateurs…, ce qui augmente nos souffrances…  Et je ne parle pas des enfants à qui on confie bien souvent l’égorgement, histoire de leur montrer « comment on fait » !

Qu’aimeriez-vous nous faire passer comme message pour conclure ?

On reconnait la grandeur d’un peuple à la manière dont elle traite ses animaux !  Vous vous prétendez évolués ?…  et bien alors, faites cesser ces massacres !!!

NONALI vous remercie de lui avoir confié vos sentiments avec autant de sincérité

Je vous remercie aussi de m’avoir laissé m’exprimer. Le jour où je finirai à l’abattoir, ce serait un honneur pour moi de finir dans votre assiette.  Vous êtes trop sympa !…

Merci de cette attention, mais ça n’arrivera pas : je suis végétarien…  Enfin presque…  Je ne mange que de la volaille et du poisson…

Ah bon ? Pourquoi ?

Parce que les moutons ne sont pas les seuls à souffrir de cet égorgement à la barbare.  C’est aussi le sort des autres animaux.  En fait, pour gagner plus d’argent et faire plaisir aux musulmans, on abat « halal » dans presque tous les abattoirs et on nous vend la viande sans affichage distinctif.  Bref, on bouffe halal sans le savoir et on met notre santé en danger à cause de la bactérie E-coli dont vous nous parliez tout à l’heure…

Félicitations !  Si tous les non-musulmans boycottaient la viande abattue à la façon halal, les choses changeraient, et surtout, nous on souffrirait moins !

Je sais Mouton, mais ces décisions ne peuvent être prises qu’au niveau politique…  Or nos dirigeants sont des lèche-babouches.  Rien de bon à attendre de ces traîtres !…
Merci pour cette interview, Mouton, et surtout, essayez d’échapper aux égorgeurs !

Merci, mais je pense avoir trouvé une solution…  Je vais suivre un régime à base d’hormones de porc…

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Grasse (06) : « Ils l’ont laissé pour mort » parce qu’il se plaignait du bruit

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme a été violemment battu dans la résidence du Clos Saint-Jacques, à Grasse.

Vers 1h30, un résident d’une trentaine d’années, excédé par le bruit que faisaient des jeunes dans les garages, descend pour les faire taire. Le ton monte. « Ils l’ont massacré, raconte le fils de voisins. Il a des vertèbres cassées, un œil abîmé, il est tuméfié de partout, défiguré, il ne pouvait même plus marcher. Ils lui ont dit “On va te crever” et ils l’ont laissé pour mort.« 

Dans le même temps police et pompiers arrivent en nombre. Le blessé a été évacué aux urgences de l’hôpital de Grasse, dont il est sorti lundi. Les agresseurs sont toujours recherchés.

Source

Merci à bitume8

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Un imam de la terreur pro-décapitation à Montréal le 10 octobre

Nathalie Roy a dénoncé ce matin la venue au Québec de Bechir ben Hassan, un imam tunisien de la terreur, invité par l’Association musulmane du Canada (la MAC des Frères musulmans) qui propose une «approche islamique» contre la radicalisation. Un imam de la terreur vient au Québec À PARTAGER | Nathalie Roy dénonce la venue en octobre, au Québec, de Bechir ben Hassan, un imam tunisien de la terreur pro-décapitation, invité par l’Association musulmane du Canada (la MAC des Frères musulmans) qui propose une «approche islamique» contre la radicalisation.A Montréal, la conférence est prévue le 10 octobre au 165 Belmont,…

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture