«Stricte égalité des chances entre gendarmes et voleurs»

Quand le jeu des «gendarmes et des voleurs» est revisité par les ABCD de l’égalité, cela donne une saisissante fiche technique de trois pages. Il s’agit de l’une des «séances pédagogiques» proposées aux enseignants pour «rompre avec les images et … Lire la suite

Cet article «Stricte égalité des chances entre gendarmes et voleurs» est apparu en premier sur Fdesouche.com.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

A la rencontre de Béatrice Bourges, en grève de la faim

C’est sous un grand soleil, mais un froid de canard que je suis sorti du métro les Invalides. Quartier chic de nos députés, lieu de pouvoirs divers et d’influences variées. Mais les Députés sont bien au chaud dans leurs douillets nids parisiens où dans leurs limousines aux vitres teintées. 

J’arrive sur la petite place où se trouve Béatrice Bourges. Elle est parquée entre des barrières. Assise sur un banc entourée de fleurs mais les traits tirés.

Quelques personnes sont présentes, intimes ou non, tous là par solidarité, amitiés et soutien. J’en fais partie avec Henri Afonso de l’association Reconquête. Nous prenons de ses nouvelles.

Elle est frigorifiée. J’apprends que Béatrice a eu un soutien médical la veille. Je prends quelques photos pour informer, témoigner. Elle n’a que des petites bouteilles d’eau… glacées j’imagine, et donc imbuvable.

Je m’approche de Béatrice et je reçois son sourire en pleine face comme un soleil. J’en reste estomaqué. Comment un courage aussi énorme peut-il se trouver dans un corps aussi fragile, dans un si petit bout de femme ?

Emmitouflée sous un plastique, sorte de coupe-vent, elle me demande sans moquerie si je vais bien ?  Bien sûr que je vais bien ! Comparé à elle… même les pieds gelés. Son sourire ne suffit pas à masquer la fatigue.

J’ai froid, mais elle est là, souriante, aimable et je ne sais plus quoi lui dire comme mots d’encouragement et de sympathie. Il y a des situations ou les mots sont tellement javellisés ou galvaudés qu’il est impossible de les dire. Alors je me tais… Je ressens un profond respect.

Je m’asseois auprès d’elle. Le froid du banc me saisit le fessier. Bon sang  comment fait-elle ? Dans un petit rire, le regard champagne, elle m’annonce qu’elle a pris ses précautions. En effet, elle est assise sur une couverture. Les amis viennent, l’embrassent, la félicitent. Quelques photos pour montrer à tous que ce n’est pas du pipeau.

Son téléphone sonne, elle répond : des journalistes sans doute, des amis, de la famille, que sais-je. Je m’éloigne. Quelques temps aprés, vient une salve de messages ignobles, ceux venant de tarés qui lui souhaitent bon appétit. Elle me regarde et je m’approche. Elle me montre les envois d’images de pizzas, d’adresse de restaurant, d’hamburgers, et autres insanités sur le mode de la plaisanterie. Beatrice Bourges est en grève de la faim et c’est tellement drôle n’est-ce pas ?

Elle reste impassible, même pas étonnée par cette misère humaine, cette bêtise qui surgit des ondes. Ces ricanement indécents à travers les réseaux sociaux. Derrière le vernis de l’homme le plus civilisé, il y a la bête disait le Marquis de Rivarol.

Le temps s’écoule vite. La température baisse, le soleil nous fausse compagnie et va se planquer derrière l’Assemblée Nationale. Mauvais signe ? Est-ce la venue de la police en civil ? Des grand gaillards habillés de noir. Impressionnant ces hommes à la mine sombre. Est-ce bien nécessaire ?

Ils expliquent qu’il faut que l’on sorte de ce « parc à grévistes ». On doit rester en dehors des limites marquées par les barrières. Rassurez-vous, on peut continuer à encourager de la voix notre héroïne. Que se passerait-il si l’on refuse de sortir de ce parc ? La garde-à-vue assurée me répond-t-on ! Pitoyable attitude. Effrayante démocratie qui considère cette femme comme une dangereuse terroriste sur un banc.

Nous sommes à deux pas de l’Assemblée Nationale. Seul trois députés sont venus lui rendre visite. S’enquérir de sa santé. Dont Marion Maréchal Le Pen. Trois sur 577 députés qui ont probablement d’autres chats à fouetter, d’autres urgences, d’autres festins sans doute, d’autres préoccupations. Des scooters à prendre peut-être… Les nouveaux aristocrates de la République Française n’ont pas de temps à perdre avec des sujets aussi futiles n’est-ce pas. Alors Béatrice peut se mettre en danger pour notre liberté, cela n’a pas d’importance et ne doit en aucun cas empêcher une bonne digestion, interdire le cigare après la séance.

Comment, elle est en grève ?  De quoi ? De la faim ! Et pourquoi donc,  le pain n’est pas bon ? Qu’elle essaye la brioche que diable !

Nous sortons de ces délimitations indignes, le soir tombe très vite. Nous restons aux abords et observons cette scène incroyable une femme comme une « clocharde » entourée par des policiers en civil. Comment cette République peut-elle avoir encore des policiers à consacrer à ce genre d’affaire alors même que l’insécurité explose dans ce pays. Effarant.

Nous quittons Béatrice Bourges et je repars chez moi en compagnie d’Henry Afonso. Je vais témoigner me suis-je promis. Voici ce témoignage de quelques heures passées avec une femme de courage.

Bravo Madame! Bien des hommes devraient en prendre de la graine.

BB8.jpg

Béatrice Bourges en grève de la faim.

BB4BB1

Béatrice Bourges en compagnie de Gérard Brazon et Henry Afonso Président de Reconquête.

Gérard Brazon (Le Blog)

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Boucault incompétent : outrage, injure publique ou crime de lèse-vérité ?

PREFET-DE-PARIS-Bernard-BOUCAULTDésormais, ce sont  pratiquement toujours les plus mal placés pour le faire qui balancent procès à tout va (y aurait-il des soldes ?) alors qu’ils feraient mieux de la fermer et n’en mener large, surtout avec leur remontrances, accusations et leçons plus que mal placées. Mais non, ça assène massue du deux poids deux mesures jusqu’à plus soif, et voilà-t-il pas que le Préfet Boucault lui aussi s’y met en s’en prenant à Josiane Filio, lui balançant procès pour, soyons sérieux, ce qui nous parait être en fait plus outrage de lèse-vérité qu’autre chose ! (1)

Il serait faux peut-être que ça cherche à empêcher les Patriotes, pacifiques et respectueux des lois, eux, à manifester en interdisant -et pratiquement à la dernière minute- à tout va sous prétextes minables, oui minables, ainsi qu’une assez marrante genre humour noir, car telles manifestations poseraient risques de sérieux troubles, alors que ça laisse se rassembler et manifester racaille de tous bords qui elle ne se gêne de tout caillasser, entre autres, et elle par contraste en cause bien réellement des troubles plus que sérieux ce qui par contre semble tous leur échapper? Pas fichus de nous attraper toute cette racaille et la balancer en taule, mais par contre, quelle virtuosité pour les arrestations arbitraires de nos compatriotes ! Bravo,  quels comportements Honorables !

Parce que ça veut parler d’injure publique, terme méprisant (incompétent) et atteinte à l’Honneur avec ce procès, mais bordel, pas un seul jour ne se passe sans que « eux » tous là ne se gênent d’injurier publiquement et ce avec termes plus que méprisants les Français(es) surtout Patriotes,  portant ainsi atteinte à l’Honneur de la France et son Peuple ! Ça veut parler d’Honneur mais c’est incapable de, non seulement en connaître le vrai sens, mais d’en avoir et encore moins d’en vivre par son code ! Alors arrêtez de sans cesse vous foutre de nous et salir ainsi les mots !

Vous tous, qui êtes au service du Peuple et êtes payés par lui, et ici il faut préciser que ce ne sont les branleurs Francophobes gavés d’allocations à toutes les sauces qui vous les payent vos salaires, de quel droit osez-vous grimper sur vos grands bourricots et vous comporter en hyènes, hurlant à l’injure et tout le reste lorsque vos traîtrises et incompétences sont exposées ? On le sait bien que la vérité doit être étouffée à tout prix et est punissable, hein Valls (entre autres) qui de sa dernière lubie s’en est pris également au Général Soubelet pour avoir eu l’audace et le culot de dire les faits tels quels lors de son audition à l’Assemblée Nationale sur l’insécurité (2), qui n’est nous vous le rappelons pas seulement sentiment mais fait indiscutable ? Ah mais manque de pot, à la Gendarmerie qui il faut le rappeler est l’Armée, bien plus difficile de leur faire faire du zèle et obéir ordres discutables comme à certains policiers !  La Grande Muette certainement n’apprécie pas (3) car avec elle, on ne badine pas avec l’Honneur m’sieurs dames ! Demandez-lui donc ce qu’elle en pense des nasses, passées ce 26 Janvier et prévues pour manifs à  venir, compliments des policiers sous ordres qui encercleront nos Compatriotes pour les empêcher de partir, mais auront ainsi excuses pour agir comme s’ils refusaient de se disperser. C’est Honorable ça aussi ?

Vos comportements dignes de dictateurs de ripoubliques bananières, (ah zut, fruit qui fâche certains), forts avec les faibles, faibles avec les forts, fais ce que je dis mais surtout pas comme je fais, ne seraient ni déshonorant ni injurieux envers le Peuple peut-être ?

Vous voulez parler d’Honneur, alors agissez avec Honneur et commencez donc par retirer cette plainte plus que déshonorante, ce serait un bon début !

En attendant, soutien à notre compatriote Josiane Filio ! Vous voulez nous balancer procès au derche pour ça aussi ?

Alain Mercier

(1) http://ripostelaique.com/le-prefet-boucault-traine-josiane-filio-au-tribunal-elle-a-ose-le-qualifier-dincompetent.html

(2) http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5033.lutte-contre-l-insecurite–general-bertrand-soubelet-directeur-des-operations-et-de-l-emploi-de-la-19-decembre-2013

(3) http://www.armee-media.com/2014/01/09/valls-condamne-le-messager-le-general-soubelet-paiera-le-prix-de-la-verite/

 

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Si j’écris que Peillon est un menteur, vais-je être traînée devant les tribunaux ?

Enfin, les parents commencent à comprendre dans quoi ce gouvernement  de dévoyés veut vraiment entraîner leurs enfants, et décident pour certains de passer à l’action.

 Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=hlcjiXel6Ug

Le « Gender » en 5 minutes

Inquiets parce qu’enfin alertés (soi-disant par une odieuse rumeur) sur les nouvelles options scolaires prévues pour leurs enfants, en principe dès la rentrée 2014, des parents ont décidé de boycotter l’école en n’y envoyant pas leurs enfants, ce lundi 27 janvier, dans plusieurs départements de France.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/29/l-appel-au-boycott-qui-alarme-l-ecole_4356195_3224.html

A Riposte Laïque nous sommes  plusieurs à avoir tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet (*), mais devant le peu de réactions officielles (de la part des parents), nous craignions  que tous les naïfs, encore persuadés que les médias officiels nous livrent les véritables infos, soient à des années lumières, de la réalité dans laquelle leurs bambins seront plongés très bientôt, à leur insu.

Et puis le miracle s’est enfin réalisé : des parents ont réagi. Et quelle réaction, puisque le soir même au JT de 20 h sur TF1 le Sinistre de l’Education Nationale « soi-même », a démenti avec force, l’intention d’enseigner la théorie du genre à l’école !

Parce que Monsieur Peillon, avec sa complice Belkacem  s’imaginent que nous sommes dupes de ce qui se cache derrière l’innocente appellation du dispositif  « ABCD de l’égalité » ?

« Des études montrent qu’on ne note pas de la même façon la copie d’un garçon et d’une fille, qu’on ne donne pas la parole de la même façon dans une classe à un garçon ou une fille« , explique Vincent Peillon.  »Nous avons des jeunes filles qui réussissent bien à l’école et après, s’interdisent un certain nombre de métiers », déplore le ministre.  »Il ne s’agit pas de dire que nous nions les différences, c’est tout le contraire, nous les respectons », rappelle Vincent Peillon.

« A ses côtés, la ministre en charge des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, estime que le dispositif a vocation à « lutter contre toutes les autocensures », car « même des garçons peuvent souffrir de ne pas accéder à certains métiers, comme ceux de la petite enfance ».

Encore faudrait-il qu’ils aient  un bon choix de postes vacants sur le marché du travail … ce qui n’est pas prêt d’arriver tant que l’équipe actuelle de bras cassés  sévira au plus haut de l’Etat,  massacrant nos Entreprises au nom de la mondialisation, au lieu de les protéger  !

http://www.causeur.fr/abcd-de-l%E2%80%99egalite-la-guerre-du-genre-aura-bien-lieu,26026

Et d’abord, qu’est-ce qu’elle vient faire dans cette histoire Belkacem ? Ses deux casquettes, « Ministre du Droit des Femmes » (sic), et « Porte-mensonges du gouvernement », ne lui suffisent-elles pas ? Elle n’a rien d’autre à faire que se promener en permanence dans les établissements scolaires ? Elle qui nous a assourdis de son silence quant à la vilaine manière dont son président (ce n’est en aucun cas le mien) a salement largué celle qu’il nous a imposée dès son élection, avec tout le déballage coûteux dont elle bénéficiait, à nos frais, alors qu’il la trompait déjà, en même temps que nous !

Pas un mot de la donzelle qui il y a peu encore prétendait se porter au secours des femmes maltraitées par leur conjoint (tout en ne se remuant pas plus que cela pour accroître les lieux d’accueil indispensables), et qui se réjouit du récent vote de la loi sur l’égalité hommes-femmes, qui n’est qu’un enfumage supplémentaire, pour cacher les réelles intentions du gouvernement sur le désir de refaçonner la gente humaine à leur sale image ! Le bilan de cette fumiste, c’est du bla-bla, encore du bla-bla … et rien de vraiment concret, en dehors  des mensonges.

Il faut dire qu’elle a la mémoire courte (ou pense que nous sommes tous atteints de la maladie d’Alzheimer) puisque en 2011 elle tenait des propos bien différents de ceux d’aujourd’hui, tendant à nous faire croire que « la théorie du genre n’existe pas » !

 Belkacem-en-2011.capture

 http://www.theoriedugenre.fr/?Theorie-du-genre-le-gouvernement

Prise en flagrant délit de mensonge ! Comment après cela lui faire encore confiance, ainsi qu’à Peillon  qui non content d’avoir certifié en septembre dernier, qu’il n’était absolument pas question que  la théorie du genre soit mise en place dans les écoles, vient une nouvelle de mentir, en prétendant du haut de son mépris tranquille (et souriant) que tout ceci n’est qu’une rumeur ! Il n’est pas à un mensonge près monsieur Peillon !

http://www.fait-religieux.com/theorie-du-genre-vincent-peillon-hausse-le-ton

« Il y a un certain nombre de parents qui, m’a-t-on dit, ont été inquiets, se sont laissés prendre à cette rumeur totalement mensongère selon laquelle à l’école, on apprendrait aux petits garçons à devenir des petite filles. Tout ça est absolument faux, il faut cesser. Ne vous inquiétez pas, c’est une éducation à l’égalité fille-garçon, au respect fille-garçon et rien de plus ».

Ah ! « Papa porte une robe »  – « Corentin a une foufoune » et « Corinne un zizi », c’est de « l’égalité filles-garçons » ? Merci monsieur Peillon, j’avais mal  compris ! Je croyais sottement qu’il s’agissait au contraire de bien mélanger les genres, dès le plus jeune âge, de préférence en faisant formater les petits cerveaux de nos bambins par des associations LGBT !!!

http://ripostelaique.com/a-lecole-de-peillon-on-apprend-que-corentin-a-une-foufoune-et-corinne-un-zizi.html

C’est pourtant  la stricte vérité, même si effectivement il n’est pas impossible que certains inconscients se croyant obligés d’en rajouter sur certains sujets pour remporter l’adhésion du plus grand nombre, se soient permis d’alourdir la charge par des exagérations, il n’en reste pas moins vrai que les inquiétudes des parents (et grands-parents) que nous sommes, sont légitimes, et confirmées par de nombreux témoignages, tel le film « Tomboy » où l’on invite des enfants de CE2, CM1, CM2 à s’identifier à une petite fille qui se fait passer pour un petit garçon, ou les nombreux liens de fin d’article.

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/La-projection-de-Tomboy-dans-les-ecoles-fait-polemique-3921099

http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/12/24/03002-20131224ARTFIG00339–tomboy-sa-projection-controversee-dans-les-ecoles.php

Mais de quoi je me mêle ? Compte-tenu des « brillants » résultats et du niveau en constante dégradation d’une majorité d’adolescents lorsqu’ils quittent l’Ecole (certains quasiment analphabètes), Est-ce que monsieur Peillon et ses sbires ne seraient pas mieux inspirés de se pencher sur l’inefficacité des méthodes d’apprentissages actuelles, simplement pour lire et écrire, et laisser aux parents le soin d’élever leurs enfants à leur guise … au lieu de se mêler de ce qui ne les regarde pas … C’est en tout cas ce qui serait, s’il n’y avait pas derrière tout cela la volonté délibérée (quoique niée) de formater l’esprit de nos enfants, selon leur unique façon de concevoir l’humanité !

Mais ce qui serait du plus haut comique, si le sujet n’était pas si grave pour l’avenir des enfants de France, c’est que ce sont précisément ceux qu’à Riposte Laïque nous combattons avec acharnement, à cause des exigences de leur religion liberticide, incompatibles avec les lois de la République laïque, qui sont montés au créneau, inconscients qu’ils sont pour la plupart, que ce qu’ils inculquent eux-mêmes dès le plus jeune âge à leurs petits, est tout autant nocif que ce scandaleux projet, démenti pour nous le faire avaler en douce, comme toutes les pilules amères que ce gouvernement maudit nous obligent à ingérer depuis vingt longs mois.

Loin de moi l’idée de m’associer à eux ou de vous inciter à les rejoindre dans leur action, mais je ne peux m’empêcher de me réjouir grandement en constatant quels énormes cailloux ils sont devenus, dans les chausses de ce gouvernement, qui les a écoutés, exhaussés, chouchoutés… privilégiés par rapport à tous les autres citoyens ne pratiquant pas leur si belle religion … et qui comme nous l’avons mainte fois prédit et écrit dans les colonnes de Riposte Laïque, se retournent maintenant contre lui, sans vergogne !

Tel est pris qui croyait prendre ! Sur ce sujet précis, il me semble que, tout en restant vigilants, nous pouvons souffler un peu, en regardant avec délectation, nos principaux adversaires, effectuer le dur travail de contestation, et savourer le combat entre les deux faux-amis d’hier.

Comment ce gouvernement de félons va-t-il se tirer du bourbier dans lequel il s’est lui-même fourré ? Vous le saurez en étant attentifs à tous les échanges qui pourront avoir lieu sur ce sujet, et pour lesquels je ne saurais trop vous recommander de vous abreuver à une nouvelle source, toute neuve depuis le 30 janvier, mais que nous avons de bonnes raisons de croire fiable : la chaîne TV-Libertés, pour l’instant chaque soir à 19 heures : http://www.tvlibertes.com/

http://www.dailymotion.com/video/x1amyc0

http://www.dailymotion.com/video/x1amyc0_premier-journal-de-tv-libertes_news

Alors, elle est pas belle la vie … parfois ?

Aude Alajoie

Pour info, pétition à signer : http://www.theoriedugenre.fr/?Petition-a-Vincent-Peillon-pour

Théorie du genre à l’école – JT 20h France 2 du 21/11/2013 : 

http://www.youtube.com/watch?v=aT6l5Aj3MIE Théorie du genre à l’école : la polémique prend de l’ampleur : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/30/01016-20140130ARTFIG00364-theorie-du-genre-a-l-ecole-la-polemique-prend-de-l-ampleur.php http://www.fdesouche.com/tag/theorie-du-genre http://www.laplumeagratter.fr/2012/09/17/grace-a-najat-vallaud-belkacem-bientot-la-theorie-du-genre-dans-toutes-les-creches-de-france/ http://www.islamisme.fr/theorie-du-genre-selon-vallaud-belkacem-avant-et-apres-la-rumeur-video/

(*)http://http://ripostelaique.com/pendant-que-vous-bronzez-peillon-mitonne-en-douce-lapplication-des-septembre-de-la-theorie-du-genre-a-lecole.html

http://ripostelaique.com/papa-porte-une-robe-quand-letat-ps-formate-nos-gosses-des-lecole-primaire.html

http://ripostelaique.com/theorie-du-genre-peillon-va-laver-le-cerveau-de-nos-gosses-a-la-rentree-2014.html

http://http://ripostelaique.com/des-cerveaux-malades-veulent-formater-la-sexualite-de-nos-gamins.html

http://http://ripostelaique.com/en-allemagne-ils-emprisonnent-des-parents-qui-ne-veulent-pas-de-la-theorie-du-genre.html

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Hommage au courage de Béatrice Bourges, face au harcèlement policier de Valls-Boucault

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=nQcyCFFhZs8

Depuis dimanche soir, Béatrice Bourges, suite à la manifestation de Jour de Colère, a décidé de se lancer dans une grève de la faim. Son objectif : obtenir le départ de François Hollande, par le vote d’un article de loi qui permettrait de concrétiser cet objectif. Elle est à présent accompagnée par Josiane, une Aixoise, par ailleurs amie de quelques contributeurs de Riposte Laïque, qui, dimanche soir, s’est proposée de l’accompagner dans cet acte militant. Sur cette vidéo, la déclaration d’amour à la France de Béatrice Bourges est particulièrement touchante.

A Riposte Laïque, nombre de contributeurs sont réservés sur l’efficacité de la méthode de lutte choisie par la porte-parole du Printemps Français. Mais l’heure n’est pas au débat, pour savoir si cette action est productive ou si elle ne l’est pas. Devant le véritable harcèlement que subit Béatrice Bourges (avec laquelle Pierre Cassen avait mené un débat très amical, bien qu’animé, le 16 janvier), de la part des forces de police agissant sur les ordres des duettistes Valls-Boucault, qui vont jusqu’à essayer de l’empêcher de dormir, et de multiplier les intimidations, il est du devoir des patriotes d’être à ses côtés, de l’aider, de l’encourager, de la soutenir… tout en se disant que la Résistance a besoin d’elle en pleine forme !

Lucette Jeanpierre

Béatrice Bourges est tous les jours, de 10 heures à 19 heures, place Edouard Herriot.

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Jour de Colère : 40.000 manifestants, 500 anti-juifs

Les hasards du calendrier politique nous ramènent, me semble-t-il, à nos fondamentaux. En le disant ainsi, est-ce que je ne deviens pas un « fondamentaliste », quelqu’un de pas très souple et de plutôt borné, quelqu’un qui ruminerait de vieilles rancœurs et ranimerait des querelles surannées ?

En effet, j’ai eu depuis deux jours, à ferrailler avec de bons amis, au sujet de la caractérisation de la manifestation des « français en colère » qui a eu lieu dimanche dernier.

Un ami a voulu y voir un hétéroclite rassemblement de dangereux liguards antisémites.

Un autre a même dénoncé le fait : que la manifestation était, pour l’essentiel, d’accord pour dire que les jours de séjour à l’Elysée étaient, pour le Président Hollande, derrière lui, qu’il devait faire sa valise et suivre le conseil impératif que lui donnera un jour cette brave Ségolène : fais tes valises, et pars immédiatement !

Un autre ami, qui a suivi physiquement le cortège, a ramené à de plus modestes proportions les débordements s’exprimant contre le CRIF et plusieurs fois contre « le Juif – en tant que personne- auquel la France n’appartient pas ! »

Il est vrai que les franches rigolades canalplusiennes de chez Ruquier ont de quoi inquiéter. On a pu en effet voir une émission montrant un  gugusse se croyant rayonnant d’humour, – noir l’humour, noir- faisant un jeu de mots laid sur le « coup parti tiré en scooter », par l’encore Président de la 5ème république en état de coma prolongé, et sur le « coup tiré en scooter » par le djihadiste plusieurs fois assassins, Mehra.

Cela a fait se tordre de rire les côtes de l’animateur et de ses invités. Oui, répétons-le, il y a de quoi s’inquiéter

Mais à la différence de mes amis, je ne caractérise pas la manifestation du dimanche passé par les quelques enclaves pogromo-djihadistes manifestes que l’on y a vues, entendues et filmées. Néanmoins, je suis d’accord avec l’un d’eux pour dire : que la Dame Bourges, qui en fut un pivot, un porte-parole, se doit de se démarquer, clairement et publiquement, des candidats-assassins réinventant les slogans du « protocole des sages de Sion ».

Quinze personnes derrière le symbole celtique qui fut celui « d’ordre nouveau » ; deux à trois centaines derrière les énergumènes Soral et Dieudonné ; quelques dizaines appartenant à des franges catholiques confites dans l’idéologie inquisitoriale, selon laquelle : « les méchants Juifs infidèles ont mis à mort notre seigneur Jésus ».

En d’autres termes, en tout et pour tout, on a eu dimanche passé, sur 30 à 40000 manifestants, un demi-millier, maximum, pour prétendre que la source commune des différents maux dénoncés c’était… le Juif et son organisation « communautaire » non-religieuse, le CRIF.

Question : pourquoi invoquer ici Maimonide ?

Parce que le grand érudit, – contraint quelques temps à subir l’humiliation (sous peine de mise à mort immédiate en cas de refus) de la conversion à l’islam, lors du vaste djihad almohade mené des bords du Niger, jusqu’en Espagne conquise-, nous donne une des clés, pour la compréhension de l’actuelle situation.

L’ami qui a parcouru le cortège de dimanche dernier m’expliquait : que les dieudono-soraliens vomissant le Juif se trouvaient être, pour la grosse majorité de leur modeste effectif, de jeunes hommes venus de banlieues, portant capuche, et appartenant à deux « minorités visibles », musulmanes, noire et/ou blanche.

La matrice de la haine furieuse, la haine la plus belliqueuse et sûre d’elle, dans cette manifestation comme dans tant d’autres lieux, en France et ailleurs, ce n’est pas celle héritée de l’universitaire allemand Wilhelm Marr, – le théoricien de  l’antisémitisme moderne.

La matrice en est eschatologique

La matrice de la haine la plus redoutable, celle qui transforma un jeune homme de Toulouse en assassin volontaire et implacable d’enfants juifs, c’est une haine… « Re-li-gieuse ».

Alors venons-en à Maïmonide, le quelques temps musulman malgré lui. Relisons-le, dans l’épître au Yémen. Maïmonide écrit à son correspondant :

« Il n’y a pas eu contre Israël de nation plus hostile qu’elle, ni de nation qui ait fait preuve de méchanceté systématique pour nous humilier, nous rapetisser et nous détester comme eux –les Ismaélites-. Même le roi David, que la paix soit sur lui, lorsqu’il vit, par l’esprit saint, tous les tourments qui attendaient Israël, commença par crier et se lamenter, au nom de la nation, à cause des malheurs des fils d’Israël, en disant : «  Quel malheur pour moi d’avoir séjourné à Mechec, demeuré près des tentes de Kédar ». Maïmonide poursuit, évoquant ici David : « voyez comment il appelle Kédar, parmi les fils d’Ismaël- parce que le dément (Mahomet) est de la descendance de Kédar, comme cela est connu par sa généalogie ».

Maïmonide, – qu’un invité de l’émission dominicale « islam » n’hésitera pas à présenter comme étant un grand intellectuel et penseur musulman-  poursuit : « il faut supporter les tromperies d’Ismaël et ses mensonges et garder le silence devant eux ; on s’appuie pour cela sur le verset écrit à propos de ses fils : » Michma, Douma, Massa… » (Gen. 25, 14) – tels sont les fils d’Ismaël-, ce qui signifie : écoute, garde le silence et supporte. » Moïse Maïmonide,  Epître au Yémen.

Le retour sur le passé nous ramène à la forgerie la plus vigoureuse, la plus vindicative, d’où sortent, comme des geysers chroniques, les flots les plus violents des diatribes assassines. On en a en effet vu dimanche passé, venus se coller, comme pour la dénaturer ou lui donner un autre signe, à la protestation politique qui n’est ni « d’extrême gauche », ni « d’extrême droite », qui est seulement protestation légitime, sociale, économique, et devenue politique.

Ce n’est donc pas le dieudono-soralisme qu’il faut combattre, qui manipule et instrumentalise

A l’inverse, c’est lui qui se trouve embarqué, instrumentalisé, manipulé, par le parti du djihad universel mené tactiquement, en s’employant à rassurer les uns pour anéantir les autres, pour revenir aux uns un peu plus tard. Pour parler clair, on ne peut combattre le soralo-dieudonisme, en restant confiné dans les catégories « droite-gauche », ou « extrême droite – extrême gauche ».

La stratégie et la tactique des Frères musulmans du parti « tunisien » Ennahda sont instructives à cet égard

C’est ce parti, – encore abusivement présenté samedi passé sur la chaîne LCP comme étant un « parti modéré » qu’il ne faudrait surtout pas combattre, surtout à la vigoureuse manière égyptienne néo-nassérienne-, qui a mené campagne pour que la nouvelle constitution tunisienne intègre, comme un élément organique de l’identité nationale tunisienne : le combat contre Israël, la destruction de « l’entité sioniste », l’interdiction légale, permanente et définitive, de toute relation commerciale, industrielle ou culturelle entre la Tunisie, ses habitants, et Israël et ses propres citoyens Juifs ou Arabes.

Deux intervenants (deux journalistes français spécialisés), présents sur le plateau de la LCP, n’eurent néanmoins de cesse de se faire les avocats de l’honorabilité et de la modération de la section tunisienne du parti international du djihad universel aux formes diversifiées par les déclinaisons de la « taqyya ».

Là réside le véritable problème et le danger mortel, à savoir : la prolifération de chevaux de Troie –des amoureux ou des personnages en empathie plus ou moins intéressée avec l’organisation des « frères musulmans »- de taille, de vigueur et de pugnacité variées.

Alon Gilad

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Genre à l’école : les menteurs socialistes menacent ceux qui les ont démasqués

Marre des humoristes communautaristes : Ramzy, Debouze, Dieudo, Bedos, etc.

Marre des politiques socialistes qui n’assument pas leurs déclarations.

Marre des militants LGBT infiltrés partout.

Des exemples :

Ramzy Habib El Haq Bédia fait des « bras d’honneur » à Eric Zemmour et se croit drôle !

http://www.jeanmarcmorandini.com/sites/jeanmarcmorandini.com/files/styles/liste-centrale-grande/public/ramzy.jpg

Ce soir 30 janvier 2014, à 22h45 sur France 4, Chakib Lahssaini recevra dans « C’est quoi ce boucan ? » Eric et Ramzy.

Ce dernier reviendra notamment sur un clash avec Eric Zemmour en 2008 qui avait éclaté sur le plateau de « Salut les terriens » sur Canal+.

Il semblerait que l’humoriste ne porte toujours pas dans son cœur le polémiste.

Ce soir, il affirmera: « On s’est excusé, on a dîné ensemble, et on revient de vacances ensemble! » Et d’ajouter à plusieurs reprises: « J’adore Eric Zemmour! »

Seulement, pour illustrer ses propos, Ramzy Habib El Haq Bédia a enchaîné, face caméra, plusieurs bras d’honneur !

Déclaration de ce personnage, qui ne fait rigoler que les 5-10 ans, qu’est Ramzy Habib El Haq Bédia, dans les Inrocks, 9 février 2011.

« On a beau rencontrer des problèmes, parler des mosquées, du FN à 18%, plus le temps passe plus la France devient beige. Dans vingt ans, c’est réglé. On ne repartira jamais chez nous puisque chez nous c’est ici. Et on fait des enfants avec vous… »

Sous entendu avec vos femmes ! Car jamais une musulmane ou alors au péril de sa vie ne fait des enfants avec nous !

Il a simplement oublié que l’UMPS ne sera pas toujours au pouvoir… Que jamais les Français ne sont consultés et n’ont approuvé l’immigration massive de millions de musulmans… A bon entendeur salut.

Laurence Rossignol sénatrice socialiste :

« Les enfants appartiennent à l’Etat »

Voici un personnage qui n’assume pas ses déclarations.

Elle poursuivra en diffamation tous ceux qui lui attribueront ces propos hallucinants :

« Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. Ils appartiennent à l’Etat ».

Depuis plusieurs mois, cette citation de la sénatrice socialiste traîne sur la toile pour alimenter plusieurs rumeurs et une pétition du collectif Civitas.

Or, la sénatrice Rossignol assure ne pas avoir prononcé cette phrase.

Pour lui rafraichir la mémoire, voici l’extrait vidéo de ses propos :

http://www.dailymotion.com/video/x1alwzb

http://www.dailymotion.com/video/x1alwzb_rossignol-laicite-enfants-ecole_news

Voici la transcription exacte :

« La laïcité, c’est ce qui protège l’enfant et garantit aux enfants les mêmes droits et l’accès aux mêmes valeurs. Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. Donc la République doit leur offrir… [elle est coupée]. Chaque enfant doit pouvoir accéder à des lieux qui lui permettront lui-même, ensuite, de faire son choix. C’est le cadre de l’école publique ».

Quand on dit une connerie on assume sénatrice Rossignol!

La théorie du genre (qui n’existe pas) au CNRS

L’hystérie qui envahit les cercles des bien-pensants, démontre la justesse de la rumeur !

Eric Fassin, sociologue est professeur de science politique à l’université Paris VIII  et chercheur au CNRS et à l’EHESS.

Ce chercheur au CNRS ne sait pas que la théorie du genre est un projet majeur de cet établissement public !

Citations de celui qui ne sait pas…

« La « Manif pour tous » a mobilisé du monde, surtout la bourgeoisie catholique des beaux quartiers. La « journée de retrait de l’école » cible plutôt les quartiers, en particulier les musulmans qu’on n’avait guère entendus contre le « mariage pour tous ». Reste à savoir si l’extrême droite raciste va réussir à séduire ce public. » (Métronews)

« On prend conscience que l’ordre des corps, des sexes et des sexualités n’est pas fondé en nature : c’est l’extension du domaine démocratique aux questions sexuelles. » (osezlefeminisme.fr)

« L’ordre du monde dans lequel nous vivons, c’est nous qui le faisons. C’est un ordre social balayant l’ordre naturel sur la filiation et la procréation brandi par les anti-mariage pour tous ». (10 juillet 2013, Conférence d’ouverture de l’Europride) (Le Parisien)

Voilà la parfaite définition du constructivisme qui, sous des formes diverses, a conduit aux pires abominations de l’histoire.

Ne riez pas… Tout ça c’est avec votre argent !!!

Autre hystérique du même genre :

Le député PS de l’Hérault Christian Assaf a adressé jeudi une lettre au Ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, dans laquelle il lui demande de poursuivre en justice les personnes à l’origine des rumeurs d’un prétendu enseignement de la théorie du genre.

« Ces rumeurs infondées, devenues une croisade nauséabonde, sont responsables de troubles à l’ordre public évidents et conduisent au non-respect de l’obligation de scolarisation des enfants», écrit le député.

«Il me semble important que les personnes et mouvements à l’origine de cet appel (au boycott des écoles) et de ces mensonges soient recherchés et poursuivis», ajoute M. Assaf pour lequel au-delà des «enfants, c’est la République qui est attaquée et c’est donc à la République de répondre…»

« Le jour du slip / Je porte la culotte »

Dans le texte d’Anne Percin « Le jour du slip », Corinne se réveille affublée d’un zizi et s’aperçoit que tout le monde l’appelle Corentin et a l’air de trouver cela normal… »

Tandis que Thomas Gornet nous raconte dans « Je porte la culotte », l’effet que ça fait de se retrouver dans la vie de Corinne quand on croit être Corentin ! »

http://img15.hostingpics.net/pics/736502aed8.jpg

et

http://img15.hostingpics.net/pics/772856dsq6.jpg

D’après les auteurs cela raconte, « la journée incroyablement drôle (sic) de deux enfants qui se retrouvent projetés dans le genre opposé, à l’âge où les identités masculines et féminines s’affirment, dans la cour de l’école mais aussi dans les attitudes des adultes ! Deux récits hilarants qui jouent à fond le jeu du « recto-verso » (re-sic) et qui posent finement la question des relations entre filles et garçons. »

Pour ma part je trouve que l’on est en train d’atteindre les profondeurs abyssales de l’ignoble de la civilisation avec ce genre de tordus agités de la braguette, qui défendent ou promeuvent la « théorie du genre » une facette du think tank Terra Nova !

Lisez la réponse cinglante de Thomas Gornet à ses détracteurs : « Oui, c’est pour vos enfants que j’écris. En espérant, sincèrement, qu’ils soient aussi droits dans leurs bottes et leurs certitudes que vous. Sincèrement. »

« Car si, par hasard, un jour, l’un d’eux se sent animé d’un sentiment différent (un garçon qui aurait envie de jouer à la poupée, une petite fille qui voudrait être camionneuse, un garçon qui aimerait en embrasser un autre… -euh. Vous êtes encore là ou morts d’une crise cardiaque ?- Et puis d’ailleurs tout cela est à géométrie variable. Figurez-vous qu’il existe des garçons qui aiment jouer à la poupée et embrasser des filles ! Ou des filles qui aiment le rose et les dentelles mais font de la boxe et aiment embrasser des garçons et parfois des filles. Etc.), je pense qu’il aura été bon que mon livre ait fait un passage entre ses mains. »

Maintenant la vérité sur le CNRS ou la théorie du genre n’existe pas…

L’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS et le GIS Institut du Genre lancent deux appels à projets dans le domaine des études du genre et des sexualités dont la date limite est le 14 mai 2012.

Fondé en 2012 à l’initiative de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS, l’Institut du Genre est un Groupement d’Intérêt Scientifique qui réunit 35 partenaires institutionnels. S’appuyant sur des UMR et des équipes explicitement engagées dans la recherche sur le genre, il constitue un lieu de coordination, de référence et d’accueil scientifique des recherches françaises sur le genre et les sexualités.

Le GIS a défini 10 axes de recherche à développer :

Axe 1 : Epistémologie et théories du genre : genèse et généalogie du champ ; catégories opératoires et modes d’analyse.

Axe 2 : Politique, Care, Justice

Axe 3 : Territorialités, Espaces, Mondialisation

Axe 4 : Genre et Temporalités

Axe 5 : Genre, Production, Marché

Axe 6 : Création, Arts et Littératures

Axe 7 : Sexualités, Hétéronormativités et LGBT

Axe 8 : Genre, Famille, Parenté

Axe 9 : Genre, Religions et Sécularisations

Axe 10 : Corps, Santé, Société

Je pense que vous ne riez plus… Car c’est toujours avec votre argent !

André GALILEO

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Quand la prochaine loi Taubira sera votée, les barbares nous massacreront impunément

La réforme du droit pénal dite réforme « Taubira » sera en discussion devant l’assemblée dès le 14 avril prochain. Délinquants et trafiquants de poils, n’ayez plus rien à craindre de la justice française, dorénavant maman Taubira est là pour vous   protéger. Vous le saviez déjà ! Ah bon !

Délinquants et trafiquants de tous acabits, préparez vos cagoules, si les mesures phares de la nouvelle loi pénale – suppression des peines planchers et instauration d’un nouveau type de peine, la «contrainte pénale» qui permet d’éviter la prison pour les peines correctionnelles inférieures ou égales à cinq ans – sont adoptées, bientôt la France dont vous avez rêvée sera à vos pieds.

Exemple, une scène courante de la délinquance ordinaire que vient de révéler le journal « Le Parisien » du 29 janvier  après une information sur RTL .

Ce qu’on sait c’est que deux inconnus encagoulés et armés se sont introduits par effraction dans la maison du directeur d’un supermarché Leclerc de Nîmes.

L’épouse du directeur du supermarché – quelle proie appétissante pour de pauvres affamés aux dents acérées par le manque d’argent – était présente au moment où les deux énergumènes ont fait irruption.

Selon le Journal « Le Parisien », ils ont mis une dérouillée et torturé le directeur et son épouse pour connaître leur code de carte bleue, puis les ont aspergés de javel et de liquide vaisselle avant de prendre la fuite en emportant  cartes bancaires, bijoux, clefs du centre Leclerc et les 2 voitures du couple.

Si d’aventure,  les forces de police ou de gendarmerie réussissaient à mettre la main sur ces malfrats, nul doute qu’avec un avocat habile, ceux-ci pourraient voir leurs actes requalifiés, selon les termes de l’article 226-4 du code pénal, en  « introduction ou  maintien dans le domicile d’autrui à l’aide de manoeuvres, menaces, voies de fait ou contrainte ». Et la peine encourue serait  d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende .

Conséquence de l’adoption éventuelle de la réforme de maman Taubira,, ils pourraient ressortir, libres comme l’air, du tribunal qui les aurait jugés coupables, avec simplement une petite gène autour de la cheville.  Mais bon, avec un pack de bière et un programme de boxe sur Eurosport, on supporte si bien toutes les petites vicissitudes d’une existence en attente d’activités.

C’est le nouveau passe-temps, depuis que la hausse des cambriolages déjà très importante en 2012 et « à ce qui parait » priorité de Manuel Valls, a connu  un pic d’augmentation en 2013 de 6,4 % dans les cambriolages en zone urbaine et de 4,7 % en zone rurale.

Pendant ce temps-là, les vols visant les habitations principales, comme ce qui est arrivé au directeur du supermarché de Nîmes et à son épouse, ont augmenté de 7 % en zone urbaine et de 1,3 % en zone rurale. Ceux des résidences secondaires, de 10 % et 17,7 % sur ces mêmes zones. A la grande loterie Taubira, venez chercher votre cadeau…..

Huineng

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

J’en ai ras-le-bol de la culpabilisation permanente des hommes

L’émission c’est dans l’air du 30 janvier 2014 traitait de l’égalité «  femme-homme » http://www.tv-replay.fr/c-dans-l-air/

On n’y débat pour entendre que les femmes sont discriminées sans qu’aucun des intervenants ne s’insurge de quelques faits éclairés à la lumière du 21ème siècle.

Aujourd’hui 25% des actifs sont des ouvriers dont 80 % d’hommes, or nous savons que les ouvriers sont victimes des 3/4 des accidents professionnels et de la majorité des pathologies professionnelles.

L’espérance de vie des ouvriers est inférieure de 7 ans à celle des cadres dont 50 % sont aujourd’hui des femmes.

A contrario les cadres féminins en France sont ceux qui vivent le plus longtemps du monde alors même que les ouvriers français sont ceux qui vivent le moins longtemps d’Europe, bon sang mais que dirait-on si l’on inversait ces deux populations, on aurait hurlé à l’inégalité !

Au cours de mes lectures j’apprends qu’en 1900, seulement 77 femmes étaient diplômées de médecine (ce que je déplore) contre aujourd’hui une large majorité, cette statistique y est présentée comme flatteuse dans le cadre de l’égalité homme-femme, mais de qui se fiche t-on ?

Lors de cette émission, j’apprends qu’une très large majorité des magistrats diplômés sont aujourd’hui des femmes, les féministes baissent la tête et ne disent mot, aucune ne s’émeut d’y voir disparaitre les hommes !

J’y entends comme argument que les hommes abandonnent les professions qui ne les intéressent plus aux femmes, je suis curieux que l’on me démontre qu’un ouvrier intoxiqué à l’amiante à l’article de la mort n’aurait ni souhaité si il en avait eu la possibilité, entreprendre des études de droit ou de médecine.

Les hommes vivent en moyenne 8 ans de moins que les femmes, or nous savons que l’importance de cet écart tient pour une grande part à la nature du travail masculin, qui s’émeut qu’un homme sur 8 meurt pour qu’une femme puisse vivre ? Personne !

Allez dans une maison de retraite, on y retrouve quasiment que des veuves, leur maris sont morts sans jamais avoir pu profiter plus de quelques années de leur retraite, qui vit sur le dos de leurs cotisations pendant parfois vingt ou trente ans parfois sans même n’avoir jamais cotisé ? Pourquoi ne sait-on voir dans leur sacrifice autre chose que le prix d’une société machiste ?

Peut-on aussi rappeler que durant des millénaires, les hommes sont morts sur les champs de bataille pour défendre leur sol, leur ferme, leur épouse et leurs enfants. On nous répondra que ce sont les hommes qui déclenchaient les guerres, mais croyez vous sincèrement que les millions de soldats français morts comme des chiens dans les tranchées vivaient là la quintessence de leur virilité ?

Je suis révolté sans cesse de voir notre sexe sali par une meute de vielles aigries dépassées.

Je suis d’une génération qui unanimement reconnait l’égalité de droit entre les hommes et les femmes, je suis d’une génération qui voit dés le plus jeune âge, les filles mener les garçons par le bout du nez, mieux réussir dans leurs études, fières et conscientes d’être désormais en position de force, alors assez !

Le seul mérite de cette émission a été de nous montrer qu’à l’évidence les femmes ne valent pas mieux que les hommes, les hommes justifiaient une inégalité de traitement par une inégalité pensée naturelle depuis des millénaires, aujourd’hui les femmes justifient l’inégalité de traitement en leur faveur au nom même de l’égalité, qu’on ne me demande pas à cette occasion lequel des deux sexes offre le plus à se faire détester, je vous laisse deviner.

Antoine Artus

PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture