Migrants. Eric Ciotti (LR)  » Il faut arrêter avec cette fausse générosité des ONG qui ne sont que le dernier maillon de la chaîne des passeurs »

Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a appelé dimanche l’Europe à rompre avec sa « naïveté« , souhaitant que le mini-sommet européen sur l’immigration à Bruxelles lance une action « concertée, organisée, militaire« , pour contrer les passeurs. Il plaide pour une politique européenne plus répressive à l’égard des migrants.

« J’attends que la politique migratoire européenne change radicalement de posture et rompe avec la naïveté qui a conduit en Europe à cette submersion migratoire« , a déclaré l’élu LR dans un entretien au JDD. « La priorité c’est d’interrompre le trafic des passeurs, ces négriers des temps modernes. Il faut donc une action européenne concertée, organisée, militaire, pour empêcher le départ des bateaux sur les côtes africaines. Cette action pourrait se faire sous mandat de l’ONU. Cela doit être à la fois une flotte d’intervention contre les passeurs et une flotte de sauvetage pour les migrants. »

« Il faut arrêter avec cette fausse générosité des ONG qui ne sont que le dernier maillon de la chaîne des passeurs« , a renchérit Eric Ciotti.

Europe 1

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

A Briançon (05), un afflux permanent de «mineurs non accompagnés»

Briançon (Hautes-Alpes, 12 000 hab) subit un afflux permanent de « mineurs non accompagné ». Depuis le 1er janvier, plus de 1 000 ont été pris en charge par le département des Hautes-Alpes. Cette situation n’a pas encore provoqué d’ »effet Salvini » selon Le Monde.

Billy est fatigué. Parti à 8 heures la veille au soir, arrivé à 8 heures ce matin de juin : douze heures de marche sur des sentiers escarpés et caillouteux entre Clavière, dernier village italien avant la frontière, et Briançon (Hautes-Alpes). En cours de route, une rencontre avec les gendarmes français qui surveillent la montagne a contraint ce jeune Camerounais, une fois ramené de l’autre côté de la frontière italienne, à recommencer sa traversée depuis le début, cette fois avec succès. […]

Au Refuge solidaire, bâtiment vieillot en face de la gare de Briançon, Michel Rousseau fait ce qu’il peut pour offrir un peu de repos, avant la suite du périple, aux corps fourbus arrivés d’Italie. Ce retraité œuvre comme bénévole au sein de l’association « Tous migrants », qui accueille Billy, Abbas (Pakistanais) et leurs compagnons de galère.

Le travail considérable que des dizaines de bénévoles abattent jour après jour pour accueillir, soigner, nourrir et conseiller les nouveaux arrivants permet d’éviter tout problème d’hygiène ou de délinquance. Ce sont eux qui empêchent Briançon, 12 000 habitants, de se transformer en Calais des Alpes. Mais les murs ne sont pas extensibles, la place manque.

Le Monde

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Les chiens sont lâchés contre l’ISSEP de Marion Maréchal : raciste, sexiste, homophobe…

Illustration : Ouest-France

Ce vendredi, Marion Maréchal a présenté à la presse « son » école : l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep).

En effet, « L’académie de sciences politiques voulue par l’ex-députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen ouvrira ses portes à Lyon à la rentrée prochaine, ont indiqué lundi à l’AFP des élus FN de la région Auvergne-Rhône-Alpes. » (Challenges)

Évidemment, certains médias ont raillé l’initiative, dénonçant la volonté de faire un « Sciences-po de droite ».

« Vous suggérez donc que Sciences po est de gauche, ce n’est pas moi qui l’aurai dit » a-t-elle malicieusement ironisé (Le Monde)

Mais pour la jeune directrice de l’Issep, cette académie sera, avant tout, le terreau de tous les courants de droite, une nouvelle école censée promouvoir « l’excellence, l’éthique, l’engagement et l’enracinement » et une alternative à un enseignement supérieur sclérosé (par le gauchisme ?).

Donc, pas de « hidjab day » ou de cours sur le féministe intersectionnel au programme. Et c’est peut-être ce que ne supportent pas les médias dominants, mi-goguenards, mi-dédaigneux envers son projet « métapolitique ».

D’où les nombreuses piques et allusions tendancieuses ici et là.

« Lyon: A l’inauguration de son école, Marion Maréchal prône l’ouverture mais refuse certains journalistes (N.d.A : Libération qui avait titré en Une «Maréchal, la revoilà» , Rue 89 Lyon et C8) » (20minutes)

« Marion Maréchal assure sa promo à travers son école », « … établissement à la confluence de la droite et de l’extrême droite. » (Le Monde)

Sur France Info, on met d’abord en avant le coût des études : « cette formation, non reconnue par l’Etat, coûtera 5 590 euros par an en master » et on écoute les récriminations d’un étudiant de Sciences-po venu manifester son opposition.

Car en effet, une « manifestation de contestation » a été organisée par « Le comité de vigilance 69 » qui regroupe des associations, des organisations syndicales et partis politiques de gauche et d’opposition. (France 3 Auvergnes-Rhône-Alpes)

« Une école… ou un nouveau fief de l’extrême-droite à Lyon ? «  s’inquiètent-ils. De plus le choix du lieu n’est pas anodin, le collectif s’étonne de « la proximité de l’école avec l’hôtel de Région et les différentes rencontres officieuses marqueraient-elles un rapprochement avec la droite dure de Laurent Wauquiez ? »

Gravissime, en effet !

Ce « Comité de vigilance 69 » s’insurge contre « les multiples ouvertures de locaux fascistes » (sic !) qui favorisent « la recrudescence d’agressions physiques violentes et le saccage de locaux militants progressistes sur Lyon ». De plus, « les formations proposées dans cette école relèvent d’une idéologie raciste, sexiste et LGBTI+phobe ». Cet établissement est donc porteur de « valeurs réactionnaires » : c’est une école « fasciste… pour les plus riches » qui « rappelle le vrai visage de l’extrême droite, celui des élites et de l’argent. »

« Écoles, bars, salles de sports, locaux associatifs etc. A Lyon, comme ailleurs, fermons tous les locaux fascistes, peu importe la forme qu’ils prennent. »

Avec ses casseurs antifas, ses guerriers Black Bloc, ses cocktails Molotov, ses vitrines brisées, ses poubelles et McDo incendiés, sa rhétorique guerrière et son discours totalitaire, l’ultra-gauche n’est pas à une contradiction près et… n’a vraiment pas peur du ridicule.

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Migrants. Jacques Toubon : «Les accueillir d’abord, observer leur situation administrative ensuite»

Le Défenseur des droits Jacques Toubon, 76 ans, critique dans une interview au JDD l’attitude de la France dans la crise des migrants.

« La réponse qu’il fallait donner à l’errance des migrants de l’Aquarius était une réponse humanitaire : accueillir ces personnes dans l’urgence« , explique l’ex-ministre de droite. « Le principe de non-refoulement prévu par la Convention de Genève impose à la France de donner à l’errance de ces personnes une réponse humanitaire et juridique : les accueillir d’abord, observer leur situation administrative ensuite« , précise-t-il.

Dans cette interview au JDD, Jacques Toubon juge que « partout la peur, l’idée de submersion – fausse, le solde migratoire en France est nul sur la période des trente dernières années – guident les opinions et les choix politiques«  . « Il faut que la vérité et la raison reprennent le dessus sur les préjugés et les émotions pour que soient respectés scrupuleusement les droits fondamentaux« , demande le Défenseur des droits. Pour qui « la réponse ne peut être que commune« , c’est-à-dire au niveau européen.

LeJDD

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Macron, entends-tu le bruit monstrueux des crécelles qui envahissent l’Europe ?

Ça devait arriver !

Voilà que Mister Pensée Complexe s’est transformé en Docteur Macron.

Et tous deux s’attaquent à la lèpre.

La lèpre n’a plus qu’à bien se tenir ! Sinon…

____________________

Benoît Rayski :

 » Au Moyen Âge, les rois guérissaient les écrouelles. Saint Louis excella dans ce domaine. À cette époque, la lèpre faisait des ravages en Europe. On la craignait, si l’on peut oser cette expression, comme la peste… Avec les progrès de la médecine et de l’hygiène, on croyait cette maladie éradiquée. On se trompait. Elle a fait un retour massif et inquiétant sur notre continent. Une épidémie diagnostiquée par le Dr Macron.

Le Président de la République, parlant à Quimper, a dénoncé « la lèpre populiste » qui touche une grande partie de notre continent. Aucun mot n’est aussi fort que « lèpre » pour désigner ce qu’il appelle « le réveil des nationalismes et des égoïsmes ».

Il nous semble que Macron aurait du être un peu plus circonspect dans son vocabulaire.

Les premiers populistes qu’il a dénoncé, c’étaient les Italiens. Qualifiés de « cyniques et irresponsables » pour avoir refusé d’accueillir l’Aquarius. Puis, Emmanuel Macron a rencontré Giuseppe Conte, le Premier ministre italien. Ils ont affiché « une entente parfaite »… Macron lui a donné l’accolade. Il n’a pas eu peur d’attraper la lèpre. À suivre la pensée complexe du président de la République, il y a des dizaines de millions de lépreux eu Europe. Les Italiens déjà nommés, les Anglais avec le Brexit, les Hongrois, les Polonais, les Tchèques. Ça en fait du monde !

Au Moyen Age, les lépreux devaient se déplacer avec une crécelle pour prévenir les braves gens de leur contagieuse arrivée. Vous entendez le bruit monstrueux des crécelles qui envahissent l’Europe ? Une seule solution pour éviter que les lépreux viennent en France, fermer nos frontières aux Italiens, Anglais, Hongrois, Polonais et Tchèques.

Mais Macron a peut-être une autre idée pour nous prémunir contre la lèpre. On lui prête l’intention de financer l’agrandissement de la célèbre léproserie du Dr Schweitzer à Lambaréné. Elle deviendra un gigantesque camp de rétention pour nos indésirables. Les Gabonais sont partants : ils aiment les Européens, même malades. « 

http://www.atlantico.fr/decryptage/pour-remplacer-bete-immonde-macron-inventa-lepre-benoit-rayski-3431615.html

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse

Avec le lâcher de colombes, le mot «paix» restera comme le message principal de l’inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse, ce samedi 23 juin, dans le quartier d’Empalot, le premier édifice du culte musulman de cette ampleur avec plus de 2 000 m2 de surface de plancher, un minaret et une coupole dorée visibles depuis le périphérique.

Pour que «la religion vive dans la dignité», comme s’en réjouit ici Patrick Pignard pour le Département, il faut lui donner sa place. «C’est la seule façon de rendre claire la distinction entre islam et islamisme», a affirmé Jean-Luc Moudenc [le maire de Toulouse] qui a rappelé l’existence de deux autres projets, à Basso-Cambo et La Faourette.

La Dépêche

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Migrants : Matteo Salvini dénonce l’« arrogance » d’Emmanuel Macron

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a vivement dénoncé samedi l’« arrogance » du président français Emmanuel Macron, à 24 heures d’un mini-sommet européen sur les migrations qui s’annonce explosif.

«Nous l’invitons à arrêter les insultes et à démontrer sa générosité avec des faits en ouvrant les nombreux ports français et en arrêtant de refouler des femmes, des enfants et des hommes à Vintimille », à la frontière entre la France et l’Italie, a déclaré Matteo Salvini, cité par sa porte-parole. «Si l’arrogance française pense transformer l’Italie en camp de réfugiés pour toute l’Europe, peut-être en versant quelques euros de pourboire, elle se fourvoie complètement », a-t-il conclu.

[…]

« Nous sommes peut-être des populistes lépreux, mais moi les leçons je les prends de qui ouvre ses ports. Accueillez les milliers de migrants et après on en reparlera », avait lancé vendredi Matteo Salvini à l’adresse du président français.

Le Point

Merci à Man from Dystopia

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Lilian Thuram co-signe une BD contre le racisme

[embedded content]

Au programme de cette émission : rencontre avec l’ancien défenseur emblématique des Bleus et champion du monde 98, Lilian Thuram. À travers sa fondation, il passe désormais une grande partie de son temps à lutter contre le racisme et les discriminations. À ce titre, il co-signe le volume 2 de la bande dessinée « Tous Superhéros », à destination des enfants.

Dans cette émission, nous vous emmenons également à la recherche du « Doudou », la nouvelle comédie avec Kad Merad et Malick Benthala, et au festival Afropea de Marseille qui investit les quartiers, pour le plus grand plaisir des habitants.

« …parler de racisme, d’intolérance, et puis aussi bien sûr de vivre ensemble, des notions importantes toujours à rappeler aux enfants. »

France24

(Merci à Charles le téméraire)

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture

Fête de la musique « Queer » au Palais de l’Elysée : Castaner assume et invite à partager la photo

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire


Solution 2 : S’abonner avec paypal

Option A : paiement mensuel

Option B : paiement hedomadaire


Solution 3 : Faire un don par chèque

Chèque à l’ordre d’Esprit de Clocher

Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France


Solution 4 : Faire un don en Bitcoin

Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4


PARTAGEZ ! ...
Continuer la lecture