Nous sommes en guerre …


Du bon sens, rien que du bon sens :

(si vous n’avez pas le temps de lire, mettez sur pause)


PARTAGEZ ! ...
Posted in Islamistes by admin. No Comments

Vidéo attentat de Nice – Un camion fonce sur la foule – Promenade des Anglais

POLITICIENS BISOUNOURS
FAITES VOTRE MÉTIER
PROTÉGEZ LE PEUPLE BORDEL !
ET MERCI L’ISLAM RADICAL …

 


 

PARTAGEZ ! ...
Posted in Islamistes by admin. No Comments

Attentat à Nice : un camion fonce sur la foule, au moins 84 morts (Màj : l’EI revendique l’attentat)

16/07/2016

Lire aussi : Qui est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le terroriste tunisien de l’attentat de Nice ?



15/07/2016

17 h 10 : Le terroriste a tiré à plusieurs reprises sur trois policiers au niveau du Negresco, et a pu rouler sur encore 300 mètres ensuite. Le chauffeur a été abattu, retrouvé sur le siège passager. La remorque du camion contenait un vélo, huit palettes vides. Dans la cabine ont été découverts un pistolet automatique, un chargeur, des cartouches, trois armes factices.

17 h 08 : L’enquête a été ouverte pour assassinat et tentative d’assassinat, en lien avec une organisation terroriste.

17 h 06 : François Molins donne le bilan des victimes : 84 morts et 202 blessés, un bilan qui pourrait évoluer : 52 des blessés sont en état d’urgence absolue.

L’Est Républicain








Selon les premiers éléments recueillis par la police judiciaire, le terroriste était un franco-tunisien âgé de 31 ans, sous contrôle judiciaire depuis le 27 janvier pour « violence », après une bagarre. L’homme habitait dans un quartier de l’est niçois. Des perquisitions sont en cours à son domicile.

RTL

Le camion qui a servi à l’attaque sur la promenade des Anglais, à Nice, jeudi lors lors du feu d’artifice du 14 juillet, a été inspecté par les enquêteurs. Ceux-ci y ont retrouvé un document d’identité appartenant à un homme de double nationalité franco-tunisienne, connu de la police pour des faits de droit commun, mais pas pour radicalisation, relate Cécile Ollivier, spécialiste police-justice de BFMTV. Ont également été retrouvés un pistolet de petit calibre, des grenades et des armes factices.

BFMTV


La 1ère réaction de Florian Philippot (FN) à l’attentat – 15 Juillet 2016, 8h20 (Màj fandetv)


Un nouveau bilan revu à la hausse fait état de 84 victimes, tandis que 18 personnes sont toujours en état d’ »urgence absolue » vendredi matin. On dénombre également « une cinquantaine de blessés légers » et 120 autres personnes « impliquées », choquées ou prises en charge par les secours, a précisé le porte-parole du ministère Pierre-Henry Brandet. RTL


Photo DailyMail



Le moment où I-TELE casse son antenne pour évoquer l’attentat de Nice (14 Juillet 2016, 23h40)
– Màj fandetv


Un véhicule fou a foncé sur la foule rassemblée pour le feu d’artifice ce jeudi soir, peu après 22h30, sur la promenade des Anglais.

Ce jeudi, peu après 22h30, un camion aurait foncé sur la foule rassemblée pour le feu d’artifice, sur la promenade des Anglais. Il y aurait des victimes. Des témoins auraient parlé de tirs et de clients enfermés dans des bars.

Les coups de feu auraient peut-être visé le véhicule afin de le stopper dans sa course folle.

On ignore s’il s’agit réellement d’un accident ou d’un acte volontaire.

La mairie et des témoins ont confirmé qu’un véhicule avait foncé dans la foule sur la Promenade des Anglais et qu’il y avait des victimes.

Le Dauphiné

PARTAGEZ ! ...

Suivez-nous !

Combattre l’ISLAMISATION de l’Europe,

Pour le respect de NOS VALEURS.

NON à la charia anti-démocratique …

STOP ISLAMISME !

Recevez les articles dans votre lecteur RSS,
cliquez sur cette icône :RSS Islamisme

PARTAGEZ ! ...
Posted in Islamistes by admin. Commentaires fermés sur Suivez-nous !

Pour l’Eglise, la légitime défense peut être un devoir

Catéchisme de l’Église Catholique

  • 2263 La défense légitime des personnes et des sociétés n’est pas une exception à l’interdit du meurtre de l’innocent que constitue l’homicide volontaire.  » L’action de se défendre peut entraîner un double effet : l’un est la conservation de sa propre vie, l’autre la mort de l’agresseur … L’un seulement est voulu ; l’autre ne l’est pas  » (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 64, 7).
  • 2264 L’amour envers soi-même demeure un principe fondamental de la moralité. Il est donc légitime de faire respecter son propre droit à la vie. Qui défend sa vie n’est pas coupable d’homicide même s’il est contraint de porter à son agresseur un coup mortel :

    Si pour se défendre on exerce une violence plus grande qu’il ne faut, ce sera illicite. Mais si l’on repousse la violence de façon mesurée, ce sera licite… Et il n’est pas nécessaire au salut que l’on omette cet acte de protection mesurée pour éviter de tuer l’autre ; car on est davantage tenu de veiller à sa propre vie qu’à celle d’autrui (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 64, 7).

  • 2265 En plus d’un droit, la légitime défense peut être un devoir grave, pour qui est responsable de la vie d’autrui. La défense du bien commun exige que l’on mette l’injuste agresseur hors d’état de nuire. A ce titre, les détenteurs légitimes de l’autorité ont le droit de recourir même aux armes pour repousser les agresseurs de la communauté civile confiée à leur responsabilité.
  • 2266 L’effort fait par l’Etat pour empêcher la diffusion de comportements qui violent les droits de l’homme et les règles fondamentales du vivre ensemble civil, correspond à une exigence de la protection du bien commun. L’autorité publique légitime a le droit et le devoir d’infliger des peines proportionnelles à la gravité du délit. La peine a pour premier but de réparer le désordre introduit par la faute. Quand cette peine est volontairement acceptée par le coupable, elle a valeur d’expiation. La peine, en plus de protéger l’ordre public et la sécurité des personnes, a un but médicinal: elle doit, dans la mesure du possible, contribuer à l’amendement du coupable.
  • 2267 L’enseignement traditionnel de l’Eglise n’exclut pas, quand l’identité et la responsabilité du coupable sont pleinement vérifiées, le recours à la peine de mort, si celle-ci est l’unique moyen praticable pour protéger efficacement de l’injuste agresseur la vie d’êtres humains.

    Mais si des moyens non sanglants suffisent à défendre et à protéger la sécurité des personnes contre l’agresseur, l’autorité s’en tiendra à ces moyens, parce que ceux-ci correspondent mieux aux conditions concrètes du bien commun et sont plus conformes à la dignité de la personne humaine.

    Aujourd’hui, en effet, étant données les possibilités dont l’Etat dispose pour réprimer efficacement le crime en rendant incapable de nuire celui qui l’a commis, sans lui enlever définitivement la possibilité de se repentir, les cas d’absolue nécessité de supprimer le coupable  » sont désormais assez rares, sinon même pratiquement inexistants  » (Evangelium vitae, n. 56).

  • Vatican.va

PARTAGEZ ! ...

Nangis : fichée S, elle viole son assignation à résidence

mairie-de-nangis-footer Elle avait l’obligation de rester dans son petit village près de Nangis ou bien à Nangis même. « J’ai trahi la confiance que l’Etat me donnait. Si j’avais su, jamais je ne l’aurais fait », explique Jeanne*, dont le mari Hamed* serait parti en Syrie au printemps 2015. Qui pourrait s’imaginer que cette femme de 49 ans, à la voix douce, coopérative avec la justice, est l’une des 70 personnes fichées S toujours assignées à résidence à ce jour dans le cadre de l’état d’urgence ? 

Confondue par ses factures, épluchées par le ministère de l’Intérieur, elle était jugée ce jeudi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Melun pour avoir violé cette mesure à douze reprises entre le 4 février et le 25 juillet dernier, en se rendant sur plusieurs communes de Seine-et-Marne. Tard ce jeudi soir, elle a été condamnée à dix mois de prison dont quatre mois ferme et écrouée dans la foulée. (…)

Elle avait contesté le maintien de son assignation à résidence en février devant le Conseil d’Etat mais avait été déboutée en avril car trop de doutes subsistaient sur cette enfant du pays, convertie à l’Islam, après sa rencontre avec son deuxième mari. Elle est soupçonnée notamment d’avoir voulu vendre sa maison pour financer la cause djihadiste et des images d’hommes en arme et de propagande avaient été retrouvées dans son smartphone. Depuis, ses avoirs sont toujours gelés.

Le Parisien

PARTAGEZ ! ...

Alain Finkielkraut : « Nous sommes tous des Catholiques français »


 


 

PARTAGEZ ! ...

Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : Un demandeur d’asile syrien interpellé à Cusset (03)

Deux personnes ont été placées en garde à vue au commissariat de Montluçon, mercredi, après une perquisition dans un appartement de la rue Buffon, mardi soir. Il s’agit de la sœur et d’un proche d’Abdel-Malik Nabil Petitjean.

Parallèlement, deux opérations menées par la Sdat (Sous-direction antiterroriste) ont été menées à Vichy, puis Cusset, jeudi après-midi. Selon nos informations, elles seraient en lien avec l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, dans la continuité des investigations menées à Montluçon.

Vers 16 h 30, plusieurs voitures de police, avec à leur bord des agents encagoulés ont été aperçues au carrefour juste en face du quartier des Ailes, à Vichy. Que faisaient-ils ici ? Peu d’informations ont fuité.

Un peu plus tard, des policiers de la Sdat, accompagnés d’enquêteurs du SRPJ de Clermont-Ferrand, ont interpellé un réfugié syrien qui résidait au Cada (centre d’accueil de demandeurs d’asile) de Cusset. L’homme devait être placé en garde à vue au sein des locaux du SRPJ de Clermont afin d’y être auditionné.

La Montagne

PARTAGEZ ! ...

L’Italie lance une campagne pour dissuader les migrants de venir en Europe

« Aware Migrants », migrants conscients en français, est le nom de la campagne lancée par le gouvernement italien et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour prévenir les candidats à l’immigration des dangers du voyage vers l’Europe. Cette campagne s’appuie sur les témoignages de migrants rescapés qui racontent les souffrances qu’ils ont endurées. Cette année, ils sont déjà près de 71 000 à être arrivés en Italie.

« Pour ceux qui viennent ici, c’est le destin, la tombola. Soit tu arrives en Italie en vie, soit tu restes en mer », témoigne un migrant rescapé. Si ce dernier a survécu, ils 480 à mourir chaque mois en traversant la Méditerranée.

« J’ai perdu ma copine dans l’eau, elle est morte », déclare émue une survivante. Ces hommes, femmes, enfants originaires d’Afrique subsaharienne, gardent les cicatrices, visibles ou invisibles, du calvaire qu’ils ont enduré.

« Vous aurez bien l’argent pour payer tous les passeurs, mais avec votre argent vous serez des esclaves », prévient un rescapé.

Pour ne pas revivre le traumatisme, les migrants racontent rarement à leurs proches restés au pays les souffrances qu’ils ont endurées. Ainsi, pour lever le voile sur la réalité des conditions du voyage et dissuader ceux qui seraient encore tentés de rejoindre l’Europe, ces témoignages vont être diffusés sur les réseaux sociaux, à la télévision et à la radio, dans une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du Nord.

RFI

PARTAGEZ ! ...

Orne (61) : alerte terroriste au sein de la prison de Condé-sur-Sarthe

Hebergeur d'imageL’information est tombée ce jeudi 28 juillet 2016 à la mi-journée : jeudi 21 juillet, vers 5 heures du matin, une fouille très importante a été menée au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), près d’Alençon. Plusieurs détenus radicalisés étaient soupçonnés de détenir de l’explosif et de vouloir se faire exploser dans l’établissement en faisant le maximum de victimes chez les surveillants.

L’affaire remonte à jeudi 21 juillet 2016, vers 5 heures du matin. Mais on ne l’apprend que ce jeudi 28, par l’union interrégionale FO-Pénitentiaire qui, 48 heures après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, veut alerter de la situation en prison.
Un fouille très importante a été menée au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne), près d’Alençon. Ce centre a toujours été présenté comme le plus sécurisé de France. Il n’accueille presque exclusivement que des détenus très difficiles.

De l’explosif dans les cellules ?

Plusieurs détenus radicalisés étaient soupçonnés de détenir de l’explosif et de vouloir se faire exploser dans l’établissement, en faisant le maximum de victimes chez les surveillants. Lors de ces fouilles, des armes artisanales et un plan manuscrit de la prison ont notamment été trouvés. Officiellement, cette fouille n’a rien donné en matière d’explosifs. Les surveillants sont persuadé du contraire, mais que tout est fait pour ne pas les affoler….(…)

Source

PARTAGEZ ! ...